Accueil News Switch

Une version facile de The Legend of Zelda NES sur Switch

Switch     Rédigé par Ryfalgoth     le 11/10/18 à 21:29     12 Coms et 124 Vues
Partager sur Twitter Partager sur Facebook

Depuis le 19 septembre dernier, il vous est possible de jouer à une vingtaine de jeux NES sur votre Switch grâce à l'abonnement online payant. Chaque mois, de nouveaux jeux sont rajoutés, et ce sont NES Open Tournament Golf, Solomon’s Key et Super Dodge Ball qui sont à l'honneur pour octobre. Mais les plus attentifs auront également remarqué la présence d'un "The Legend of Zelda (SP)" dans le planning, pouvant indiquer une version spéciale du premier titre de la saga légendaire.

En effet, celle-ci est dores-et-déjà disponible, et se révèle être une version facilitée du jeu. Les joueurs rencontrant des difficultés avec The Legend of Zelda pourront donc commencer la partie avec tout l'équipement et consommables à fond, c'est à dire 255 rubis, 9 clés, 8 bombes, tous les objets et même les tenues et épées améliorées. Il est fort à parier que ce genre d'initiatives continuera à se faire avec d'autres classiques de la 8-bit de Nintendo, avec vraisemblablement Super Mario Bros 3 prochainement.

 

 



Commentaires



manchot1er
manchot1er a écrit le 11 octobre :
Ou alors, si vous n'aimez pas la difficulté de la plupart des jeux Nes les gens, ben vous n'y jouer tout simplement pas, qu'est ce que vous voulez qu'on vous dises ?

Plus sérieusement, je trouve ça assez exagéré de devoir offrir une version facilité d'un jeu retro réputé pour être difficile juste parce que certaines personnes n'aiment pas la difficulté de l'époque. C'est comme si on fessait un mode facile à un jeu comme Super Meat Boy parce que les gens n'aiment pas les jeux pour "Hardcore Gamer". Autant si c'est pour découvrir le titre en question sans ce prendre trop la tête, il y a aucun problème là-dessus, mais après, il faut passer "à la vitesse supérieur" une fois que l'on as bien acquit les bases du truc. Sinon, ça n'a juste aucun intérêt.
Pargonis
Pargonis a écrit le 11 octobre :
Alors, je dis, pourquoi pas, mais de base, on peut considérer que les jeux sont plus faciles avec l'option de sauvegarde rapide. Rien que Super Mario Bros 3 que j'ai fini récement, les doigts dans le pif en usant des sauvegardes pour me faciliter la tache ^^
NuageRouge
NuageRouge a écrit le 11 octobre :
Je vais ptet me faire l'avocat du diable mais je trouve que c'est plutôt une bonne idée. Oui la difficulté des jeux rétros est aujourd'hui un frein pour beaucoup de monde et même à l'époque elle rebutait énormément. Combien de gamins n'ont jamais dépassé le 2eme niveau de nombres de leurs jeux 8 Bits?
Et il faut arrêter de voir dans la difficulté le signe d'une époque dorée où l'on estimait que le plaisir venait de l'effort accomplis. Les raisons de cette difficulté élevé sont en réalité peu louables: volonté de rallonger artificiellement la durée de vie d'un jeu, héritage de l'arcade où il fallait faire dépenser un max de thunes aux joueurs et programmation bâclée.
De toute façon, à l'ère des sauvegardes rapides possibles n'importe quand, cette difficulté excessive n'a plus aucun sens.

Outre le fait que ça va permettre à pas mal de joueurs n'ayant pas connu cette époque de découvrir Zelda 1 sans être rebutés, cette option permettra peut être d'appréhender le jeu d'une autre façon. Démarrer avec tout l'arsenal, c'est la possibilité de parties courtes et grisantes parfaites pour une console nomade comme la Switch. C'est en total décalage avec l'esprit d'origine du jeu (parties longues axées sur l'exploration) et c'est justement ce qui rend cette version SP pertinente: elle a le potentiel pour offrir une relecture décalée et accessible du jeu d'origine.
Ryfalgoth
Ryfalgoth Auteur a écrit Il y a 7 jours et 21 heures :
Jsuis plutôt de l'avis de Nuage, proposer plus de facilité pour des jeux NES c'est clairement pas un problème. Manchot tu compares avec Meat Boy, mais Meat Boy, ou Dark Souls ou ce que tu veux c'est des jeux qui sont volontairement difficiles, tandis que les jeux de l'époque c'était pas vraiment volontaire, c'était moins bien dosé, y avait les limitations techniques etc.
Et puis le fait d'avoir accès à tous les objets, quelque part ça t'accentue la liberté, tu peux vraiment faire n'importe quel donjon dans l'ordre que tu veux ha ha !
Par contre, s'ils font exactement pareil pour Metroid, là oui ça niquerait un peu la progression du jeu. Faudrait faire les choses différemment. Proposer une carte déjà nom de dieu.
Spydark
Spydark a écrit Il y a 7 jours et 19 heures :
Et puis surtout à l'époque t'avais cette envie des développeurs de faire volontairement des jeux durs pour qu'il soit plus long, car bon quand tu payais ta galette plus cher qu'aujourd'hui à l'époque ça devient bien faire mal de pouvoir torcher le Zelda en 2h. Mais, je pense qu'on est plus à l'ère des élitistes true-gamer, j'suis bien content que les gens puissent profiter de Zelda plus aisément, j'espère qu'ils feront cet ajustement pour beaucoup de jeux vraiment trop durs comme Zelda II ou le premier Metroid.
manchot1er
manchot1er a écrit Il y a 7 jours et 19 heures :
Bon après, je suis bien conscient que la plupart des jeux rétro de l'époque étaient difficile pour des raisons de durées de vie et qu'on avait la même chose sur les bornes d'Arcades. Je me suis juste demandé l'intérêt du truc car, comme l'ont si bien dit Pargonis et NuageRouge, nous avions déjà le principe des sauvegardes rapides infinis de la Nes Classic Mini (que l'on peut aussi retrouvé chez Sega avec leur compilation récente de jeux Megadrive, et probablement aussi sur la Snes Mini. Je ne sais pas par contre si c'est également le cas pour le service Online de la Switch) pour se faciliter la vie et se soulager d'une contrainte de l'époque, à savoir l'absence de sauvegarde qui t'obligeais à finir le seul d'une seule traite. En y réfléchissant bien, c'est effectivement une bonne initiative de la part de Big N pour découvrir des titres cultes et je peux l'accepter pour un jeu comme Zelda qui mise plus sur l'exploration et la découverte. Après, il faudra qu'ils adaptent ça de façon efficace selon le titre choisi.
Ebros
Ebros a écrit Il y a 7 jours et 17 heures :
Je trouve également que c'est une bonne initiative. A partir du moment qu'ils ne détériore pas la version original, je ne vois aucun problème à ce qu'ils propose à coté une version très accessible pour les très jeunes ou pour ceux qui ont vraiment pas l'habitude.


C'est un peu comme le mode assisté que Nintendo met depuis quelques années dans plusieurs jeux de Mario. A partir du moment que ça n'empiète pas sur le jeu de base, je ne vois aucun problème qu'il y ait cette option.
Ryfalgoth
Ryfalgoth Auteur a écrit Il y a 7 jours et 17 heures :
Oui, on peut faire des saves states sur les jeux Nes de la Switch. M'enfin c'est un peu une norme sur les émulations de jeux retros je trouve, ne pas les proposer serait une erreur.
Hiroki
Hiroki a écrit Il y a 7 jours et 15 heures :
J'avais déjà vu l'info, mais je suis plus de l'avis de la majorité là (Genre Nuage, Spy, Ryf, etc.). Je trouve que cet ajout est une très bonne idée!

Parce que oui, il y a jeu dur et jeu dur. Si c'est un Dark Souls ou un Meat Boy, en effet, l'accent est mis sur la maîtrise du gameplay par le joueur et l'investissement. Il suffit d'ailleurs de voir des mecs qui ont bien compris le truc, qui s'en sortent plutôt bien. Et je ne pense pas qu'ils trouvent le jeu toujours aussi difficile.

Par contre, la difficulté abusée pour rallonger de la durée de vie, certes, c'est une époque, mais je ne trouve pas ça ouf comme principe. Et j'ai plus l'impression que les gens la défendent par nostalgie (et pour prouver qu'ils sont des vrais PGM et tout). J'ai même lu un type qui disait, de Zelda II, que la difficulté venait du fait qu'en perdant contre un boss, on devait tout recommencer, à l'autre bout de la map, et se retaper tous les boss du chemin. J'appelle pas ça de la difficulté mais du pète-couille! Je ne me dis pas que le jeu me teste et que j'en sortais grandi. Je me dis surtout que le jeu me ^ète les couilles pour un tout petit détail parfois, et qu'il me fait perdre tellement de temps pour rien. Bon, quand j'étais gosse, du temps, j'en avais plein. Mais maintenant non. Donc oui, un mode "facile" qui permettrait d'éviter de répéter les vingt dernières heures de jeu à l'infini pour une toute petite erreur, ça m'arrangerait.

Tout comme la session de Zelda 1 en ayant pas à se casser la tête à lire toutes les indications de tous les trucs du coin pour juste se battre. Enfin, je caricature, mais c'est un peu ça l'idée. Si on commence avec tous les objets, etc., ne restent que les affrontements purs. C'est pas plus mal non plus.
Ebros
Ebros a écrit Il y a 7 jours et 12 heures :
Et encore, je trouve que le premier Zelda (de la première quête) ce n'est pas le pire dans la difficulté absurde de l'époque.

Zelda 2 était effectivement bien pire de ce coté la. Une difficulté complètement ridicule et hyper mal géré.

Ca serait bien pour la prochaine fois que Nintendo face la même chose pour Zelda 2.

| Connexion | Inscription |