Accueil Forum Fanfictions NTSHOW SAGA : Search of the Golden Lion

NTSHOW SAGA : Search of the Golden Lion

Index du forum :: Forums Culture et Créations :: Fanfictions
Auteur Message
#146228 NTSHOW SAGA : Search of the Golden Lion Ven 31 Aoû 2018 - 03:34
manchot1er

Lv23
Messages: 3294
Inscription: Oct 2015
Age: 25
Humeur: I'm king of banquise
Salut à tous membres de GN, votre humble serviteur Manchot1er, roi de la banquise, à une révélation importante à vous faire parvenir. En effet, voici devant vos yeux un projet sur lequel je travaille depuis un bon bout de temps et qui va pouvoir voir le jour dès aujourd'hui. Laissez-moi vous présenter le NTSHOW SAGA :



Mais qu'est-ce donc me direz-vous ? Est bien, il s'agit d'une série de fan-fics de type Action-Aventure-Comédie mettant en scène des membres de Génération Nintendo en tant que persos principaux et qui se base principalement sur des références à la culture jeu-vidéoludique ainsi qu'au Nintendo Talk Show, la fameuse émission sur l'actualité de Nintendo présenter par Megamagus. L'idée m'est venu en tête depuis le NTS spécial été où notre cher Magus national nous avaient notamment préparer une critique du magasine "jeux-vidéo revue". Je me suis alors imaginé un scénario à partir de ça, et c'est avec un immense plaisir que je vous fait partager cette formidable aventure. D'autant plus que j'aime l'écriture d'invention et que ce sera l'occasion de me plonger dans le monde de la fan-fic (car oui, il s'agit de la toute première fan-fic que j'écris). Mais avant de commencer à vous plonger dans "Search of the Golden Lion", le premier récit de ce NTSHOW SAGA, voici tout d'abord un petit topo sur le déroulement de cette fan-fic ainsi que la présentation des personnages de l'œuvre :

-Tout d'abord, sachez que tous les personnages de cette fan-fic, bien qu'ils soient inspiré par des membres du forum, sont purement fictifs et resterons tels quels.

-Ensuite, chaque récits serons divisés en plusieurs chapitres de longueurs variables. Je ferais en sorte de publier au moins un chapitre par semaine (généralement le week-end).

-Enfin, si il a des corrections orthographiques ou améliorations à apporter à cette œuvre, n'hésitez pas à me le signalez via le topic de l'œuvre en question, de ce fait, je pourrais proposer de temps à autre des V2 de mes chapitres afin de rendre la lecture meilleure.

Sur ce, passons maintenant à la présentation des personnages principaux du NTSHOW SAGA :


Une petite musique sympathique histoire de bien vous mettre dans l'ambiance


Megamagus
Chroniqueur amateur d'énigmes et directeur en chef du Nintendo Talk Show
Compétence spéciale :
Tartine Beurrée (permet à son utilisateur de créer un rayon dévastateur en absorbant la puissance de ce morceau de pain brioché et tartiné soigneusement avec du beurre moulue breton. Ne peut se remplir qu'à l'aide de fausses rumeurs et leaks en tous genre.)


Fry-Rumple
Breton rédacteur, testeur et économiste révolutionaire
Compétence spéciale :
Soulèvement (permet à son utilisateur de plier le peuple à sa volonté afin qu'il l'aide à renverser ses opposants. Ne s'active que lorsque l'utilisateur se sent profondément insulté.)


Ryfalgoth
Gothique alsacien rédacteur, testeur et correcteur orthographique
Compétence spéciale :
Mugamuga (permet à son utilisateur d'invoquer un masque vaudou qui lui permet d'être temporairement invincible. Ne fonctionne que lorsque l'utilisateur dispose déjà de trois masques identiques.)


Eclectic Wizard
Métalleuse rédactrice amateur de trucs mignons-kawaï, de chats et de satanisme
Compétence spéciale :
Black Métal (permet à son utilisateur d'invoquer un groupe de Black Métal qui boost ses capacités et déstabilise ses adversaires. L'utilisateur doit se munir d'un baladeur MP3 et d'une musique Black Métal pour utiliser cette capacité.)


Gemuki
Tanuki suisse rédacteur, testeur et mascotte officiel de GN
Compétence spéciale :
Force Z (permet à son utilisateur de s'entourer d'une aura qui augmente sa force et ainsi réaliser une attaque dévastatrice. Nécessite cependant l'utilisation d'un cristal Z à usage unique.)


Spydark
Carapuce à lunettes qui rêve de développer son propre jeu-vidéo et grand patron actuel de GN
Compétence spéciale :
ISOUUUUUUUUUUU (permet à son utilisateur de s'approprier la puissance de Derrick, la divinité ultime de GN. Mais après chaque utilisation, l'utilisateur se voit vider de son énergie et doit donc se reposer pour utiliser de nouveau cette capacité.)


Bien, j'espère que vous êtes prêt à suivre cette intrigue et je vous souhaite à tous une bonne lecture :



NTSHOW SAGA
Shearch of the Golden Lion


Prologue : Magus perd la boule :



Petite musique d'ambiance histoire de bien démarrer l'intrigue


Le soleil venait de se lever sur un ciel d’un bleu étincelant, signe qui annonçait généralement une belle et chaleureuse matinée. Alors que la fin des vacances d’été approchait à grand pas et que la plupart des personnes issues de la population française rentrait chez eux pour se préparer à reprendre leur boulot, un bouquant assez infernal se faisait ressentir devant les portes d’un grand bâtiment en verre blindé sur lequel on pouvait lire à l’entrée le slogan « NTS ». Cet endroit était la propriété d’une bande de journalistes professionnels s’étant spécialisé dans le domaine des jeux-vidéo, en particulier ceux de la célèbre société japonaise Nintendo. Leur rôle consistait, avant toute chose, à partager leur passion pour ce milieu culturel et artistique non-contemporain et à faire taire les fausses rumeurs à son sujet. Pour cela, ils animaient tous les vendredi soir une émission spécialisée dans l’actualité jeu-vidéoludique qui se nommait le Nintendo Talk Show. Ladite émission connaissait un immense succès grâce à ces diffusions en direct-live depuis la célèbre plate-forme Twitch. Ils n’habitaient cependant dans ce bâtiment que depuis quelques mois. En effet, leurs anciens locaux se trouvaient chez un groupe solidaire créé dans le but de partager l’amour des jeux-vidéos nommé Génération Nintendo dont le président, un dénommé Spydark, faisait partie des invités réguliers de leur émission. Grâce à une campagne de financement participatif organisé par les membres de ce groupe, ils avaient pût installer leurs nouveaux bureaux à cette endroit précis et se sentaient plus à l’aise pour travailler sur leurs projets, en oubliant pas cependant de rendre régulièrement visite aux membres de GN dès qu'ils avaient du temps libre. Habituellement, personne ne se plaignaient d’entendre du bruit à travers ces murs. Il faut dire que peu de gens fréquentaient ce quartier où nos journalistes s’étaient installés et que tout le monde savait à quel point ils travaillaient dur pour préparer chaque partie de leur émission. Mais ce dont personne ne se doutait par contre, c’est que ce bouquant-ci allait être le point de départ d’une longue et périlleuse épopée.

A l’intérieur du bâtiment en question, cinq des membres du Nintendo Talk Show faisaient diverses activités dans des pièces séparés : Tout d’abord, affalée sur le canapé du salon, se trouvait Fry-Rumple. Étant à la base une révolutionnaire d’origine bretonne, elle ne craignait pas les jours de pluie et avait pour habitude de se plaindre de la politique ou du marketing chaque fois qu'ils faisaient de la merde. Elle rendait également service à sa communauté en donnant les chiffres de ventes de produits autour de jeux-vidéos et en payant le loyer grâce à de l’argent gagné lors de matches de Quidditch auquel elle participait régulièrement. Pour le moment, elle regardait juste un animé japonais sur Netflix dont le titre n’était autre que « Cardcaptor Sakura ». A ses côtés, une femme gothique fan de Black Métal du nom d’Eclectic Wizard se reposait tout en écoutant du Lady Gaga sur un baladeur MP3, un chat à poil longs posé sur ses genoux qui fixait le breton d’un air menaçant. Bien qu'étant très accroc au satanisme, elle aimait bien aider les autres membres en apportant à l’émission anecdotes et phrases sarcastiques en tous genres. Elle venait régulièrement dans les locaux accompagnée de son âme sœur, un certain Ryfalgoth, lui aussi gothique et métalleux étant originaire de l’Alsace. Ce dernier jouait à la Switch dans son bureau situé en plein milieu des cabinets pour homme. Selon lui, il n’y avait pas de meilleure façon de travailler au calme tout en prévoyant toute envie pressante quel qu'elle soit. Bien évidemment, il laissait volontiers la place à ses collègues si ces derniers pouvaient en avoir besoin en urgence. Pendant ce temps-là, une sorte de raton-laveur portant une casquette rouge, un t-shirt à rayures et un pantalon bleu naviguait sur le web à la recherche de leaks, d’easter eggs ou toutes autres informations utiles sur le net, tout en se téléportant de temps à autre pour piquer des cookies placé sur le bureau d’à côté. Il s’agissait de Gemuki, un tanooki (créature légendaire issu du Japon) pacifiste originaire de la Suisse et la mascotte officiel de Génération Nintendo. Mais à l’intérieur de lui se cachait un démon de la destruction qui se nommait Yoruki et qui ne faisait son apparition que si cet être connu pour sa neutralité craquait mentalement parlant. Heureusement pour lui, il avait appris à contrôler cette esprit haineux après plusieurs séances de spiritismes dont lui seule connaissait le secret.


Petite musique placé ici car quelqu'un est apparemment très stressé


Enfin, debout sur le sol en bois du bâtiment, en train de faire des allez-retours d’un bureau à l’autre tout en marmonnant toutes sortes de jurons, se tenait Megamagus, le directeur en chef du Nintendo Talk Show. Il était considéré comme le plus grand chroniqueur de tous les temps et adorait particulièrement résoudre des énigmes. Il portait des vêtements simples, un manteau marron et un chapeau haut-de-forme, faisant référence à l’une de ces licences jeu-vidéoludique préféré. Ryfalgoth, qui avait quitté son bureau pour faire une pause sur sa partie en cours, passait devant lui et se dirigeait vers le frigo près de la cafétéria mise à disposition pour toute l’équipe. Il revenait ensuite vers le salon, une tasse de café à la main, et se pencha en direction de Fry toujours allongée sur le canapé :

-Ryfalgoth : Hé les gars, vous savez ce qu’il a Magus en ce moment ? Parce que ça fait un bon bout de temps que je ne l’ai plus vu dans cet état depuis la fois où il s’est mis à critiquer jeux-vidéo revue sur Twitter.

-Fry-Rumple : Ben on approche de plus en plus de la période de reprise et Nintendo n’a toujours pas communiqué d’infos officielles concernant l’avenir de la Switch ou toutes autres infos concernant de futurs nouveaux jeux, du coup, il commence à faire une petite crise de panique. Mais t’inquiète pas, il va s’en remettre rapidement. Sinon, tu en es où dans l’avancement de ton test ?

-Ryfalgoth : Ah ok, si tu le dit. Sinon, je n’ai pas trop avancé dans l’écriture du test. Il faut avouer que je suis encore loin de l’avoir fini ce Smash bros Ultimate tellement il est riche en contenu. D’ailleurs, tu savais qu’ils allaient mettre en place des DLCs où chaque membre de notre équipe pourra désormais être un perso jouable dans le jeu en plaçant juste un amiibo à notre effigie sur le bousin ?

-Fry-Rumple : Mais loul, ils foutent quoi dans leur service marketing sérieux ? Tu m’étonne qu'après leurs conneries en plastique se vendent peu.

-Ryfalgoth : Ah ben là, il faudra plutôt que tu te plaignes auprès de Spydark, c'est lui qui a signer la pétition pour donner l'accord à monsieur Miyamoto de préparer ce projet. En parlant de lui justement, vous savez quand il rentre de son voyage au Japon ?

-Gemuki (qui s'est téléporté entre Fry et Eclectic, un cookie à la main, ce qui sort cette dernière de son sommeil et se qui effraie le chat qui se terre sous la télévision en prononçant des miaulements sataniques) : D'après ce que m'a dit Delta sur Twitter, il compte rester encore quelques jours là-bas avant de rentrer au pays. Il aura aussi une annonce importante à nous faire parvenir une fois qu'il aura du temps à nous consacré sur Discord.

-Ecleclic (à moitié éveillé) : Gné ?

-Fry-Rumple : Ah ben, voilà que notre vampire national est revenu d'entre les morts.

-Ecleclic (qui commence à s’étirer) : Hé le breton, je te donnerais la permission de faire du pseudo-sarcasme le jour où Half Life 3 sortira.

-Fry-Rumple : Fait attention Eclec, je peux te soulever d'ici.

-Ryfalgoth : Et sinon, vous avez fait quoi de beau ces derniers jours (ce sera toujours un meilleur sujet de discussion qu'une dispute générale) ?

-Eclectic : Ben là je viens de me remettre de mes 24H de live avec Spider Django. Ça m'a pris toute la nuit, mais j’ai enfin obtenu ma vengeance pour la fois où il m’a abandonné sur mon live de Splatoon.

-Fry-Rumple : Tandis que moi, je m'occupe en regardant l'intégrale de Sakura en attendant que Spy se connecte sur le Discord.

-Gemuki : J'espère sincèrement qu'il ne va pas nous poser un lapin les gars. Cela fait des heures que je fouille le net à la recherches d'infos en rapport avec Nintendo pour essayer de calmer Magus, mais je n'ai rien trouvé d'intéressant à lui mettre sur la main. (En chuchotant) Et je dois vous avouer qu'il commence à me faire flipper un peu.

A ces mots, le jeune tanooki pointa du doigt Megamagus, ayant arrêté de faire sa ronde interminable pour se consacrer à une autre activité : écrire sous le logiciel informatique Word en tapant sur le clavier d'un des ordinateurs mis à disposition pour le groupe comme un dingue. Tandis qu'Eclectic lutta contre le sommeil en allant se préparer une tasse de café, suivis par le chat de la maison guettant l'heure du repas, les trois autres membres du groupe se dirigeaient en direction de l'endroit où se tenait Magus histoire de voir ce qui lui passait par la tête.


Attention, musique flippante à l'horizon


Tel ne fut pas leur surprise lorsqu'ils virent, écrit en police Georgia et en taille quatorze, la même phrase écrit en boucle sur une dizaine de pages blanches : Pas de travail et pas d'infos font de Magus un vilain garçon. Voyant que ses camarades regardaient son travail avec attention, Megamagus se leva de sa chaise et se retourna vers eux, un énorme sourire aux lèvres.

-Megamagus : Alors, est-ce que ce titre vous plait ? Cela ferait une bonne chronique pour le prochain NTS non ? Quitte à ne pas avoir de quoi combler le vide de la prochaine émission, autant le remplir avec de la bonne conviction.

Alors qu'il riait aux éclats, Ryfalgoth prit le cookie que Gemuki avait toujours dans sa main, le bourra de somnifères, et le jeta dans la bouche de Magus qui l'avala tout rond. Ce dernier s'endormit après quelques secondes d'intervalles sur sa chaise. Gemuki et Fry en profitèrent pour le ligoter avec une corde qu’ils trouvèrent dans la réserve.

-Ryfalgoth : Bon allez, ça suffit les conneries Magus. Maintenant, il est temps de dormir.

-Fry-Rumple : Ouah, ils ont l'air balèze ces médocs, ou est-ce que tu les as trouvés ces machins ?

-Ryfalgoth : A la pharmacie du coin, je les utilise habituellement pour faire dormir Eclec quand elle a du mal à s'endormir.

-Gemuki : En tous cas, il a l’air de s’être calmé à présent. Nous pouvons retournés à nos occupations en attendant Spy.


Allez hop, voici une musique calme pour changer


Quelques minutes s'étaient écoulées et Spydark ne donnait toujours aucun signe de vie. Megamagus, qui s'était réveiller depuis un certain moment, reprit son état normal et se fit détacher de sa chaise par les autres membres du groupe, considérant que sa folie s'était stoppé net. Pour se remonter le moral, il se connecta à son compte Youtube et regarda les NTS de l'année dernière en se remémorant les moments forts de son émission. Plus d'une centaine de ces vidéos furent présente sur cette chaîne qui datait de neuf ans. D'autant plus que, dès le commencement du mois de Septembre, l'équipe avait prévu de faire un numéro spécial rentrée comme chaque année. Pour cette occasion, Megamagus voulait présenter une grosse annonce officielle de Nintendo, ce qui lui manquait malheureusement. Il ne lui restait plus qu'à espérer que Spydark se pointe avec une info intéressante. Du côté des autres membres du groupe, l'ennui s'installa bien vite à force de ne plus savoir quoi faire pour occuper la journée. Fry-Rumple retourna auprès de Magus et lui mit la main sur son épaule.

-Fry-Rumple : Tu sais, ce n'est pas grave si on est en manque d'infos pour la rentrée, on aura qu'à faire un bilan de l'année précédente comme les autres fois. Du moment que l'on prenne encore du plaisir à faire cette émission, rien ne pourra nous séparé de notre objectif.

-Megamagus : Tu as raison Fry, on pourrait toujours faire ça. Mais je trouve qu'il y a quelque chose d'anormal chez Nintendo récemment. Pourquoi ne communique-t-ils plus de nouvelles depuis ces quatre derniers mois ? Je n'arrive pas à m'enlever cette idée de la tête. Plus j'y pense, moins je reste concentré et détendu. Comme si je me tenais en face d'une énigme insoluble.

-Fry-Rumple : Dans ce cas, je sais ce qu'il te faut pour te remonter le moral.

Elle prit alors une sorte de magasine et le tendis à Magus. Elle contenait des pages remplit d'énigmes en tous genres non-résolues. Le directeur du NTS le prit et le feuilleta pendant quelques secondes. Il se sentit beaucoup plus à l'aise après cela et, en reposant le magasine à côté du bureau où il se situait, il fit une petite tape gentille sur le dos de Fry avant de siroter un thé qu'il s'était préparé à l'avance.
Megamagus : Merci Fry, je me sens mieux maintenant.

-Fry-Rumple : De rien mon pote.

Au moment où Megamagus alla retourner s'asseoir sur sa chaise, il reçut une vibration venant de son téléphone portable. En le consultant, il vit un texto envoyé il y a quelques secondes par Spydark. Le message disait qu'il allait se connecter sur Discord dans l'immédiat. Magus prévena les autres membres de venir le rejoindre et tous se connectèrent sur l'application via leur machine respectifs. Une fois tout le matériel installé et le serveur ouvert, la voix du patron de Génération Nintendo retenti dans toute la pièce pour dire les mots suivants :

-Spydark : Salut les potos, les vacances ne sont pas trop longues pour vous ?

-Eclectic : A part le fait qu'il me faudrait au moins cinq couche de maquillage pour faire disparaître toutes mes cernes, tout va bien de mon côté.

-Gemuki : Ben pour moi ça va, j'ai passé de très bonnes vacances.

-Fry-Rumple : En vérité, On se faisait grave chier ici.

-Ryfalgoth : Hé salut Spy, on t'attendait avec impatience pour avoir de tes nouvelles.

-Megamagus : Alors, raconte-nous tous. Tu as finalement pût l'interviewer monsieur Miyamoto ?

-Spydark : J'y viens, j'y viens. Déjà, je vais vous envoyer des photos des locaux de l'entreprise. C'est assez charmant comme endroit.

Aussitôt dit, aussitôt fait, des photos apparurent sur le serveur. On pouvait y voire une sorte de tortue bleu aux yeux rouges portant un smoking noir et une paire de lunettes de soleil. Tel fut l'apparence de Spydark, dont l'origine appartenait à celle des Pokémon, des créatures issues du folklore japonais disposant de diverses caractéristiques que les scientifiques tentent encore d'en élucider les mystères. On pouvait le voir à travers différents endroits luxurieux de l'entreprise Nintendo, dont une consacré à la tombe d'un certain Satoru Iwata, en compagnie de plusieurs personnalités dont Reggie Fils-Aimé, Masahiro Sakurai et Shigeru Miyamoto lui-même. La dernière photographie le représentait en compagnie du big boss de Nintendo dans une salle sans doute réservé aux interviews.

-Spydark : Donc oui, j'ai réussi à avoir une interview en privé avec Miyamoto. Il a été très sympa avec moi et j'ai appris pas mal de choses sur Nintendo et sur leurs futurs projet. Il m'a même révélé une info concernant un projet top-secret qui, j'en suis sûr, va grandement vous intéresser les amis.


L'aventure épique va enfin pouvoir commencer


-Megamagus (en écarquillant les yeux) : Attends, tu viens de dire à l'instant qu'un nouveau projet est en préparation dans les locaux de Nintendo ?

-Spydark : Tout à fait Magus, c'est la principale raison pour laquelle Nintendo n'a pas communiquer d'informations depuis un bail. Ils travaillaient d'arrache-pied sur un nouveau jeu colossal qu'ils espèrent finir pour le mois de Décembre. Mais un tel projet nécessite un bon moyen financier et une main-d'œuvre considérable. Donc pour pallier à cette éventualité, Miyamoto a mis en place un Kickstarter ainsi qu'un grand concours dont la récompense permettra au gagnant de participer à la création de ce jeu.

-Fry-Rumple : Tu ne te fous pas un peu de nous Spy ? C'est insensé de produire un projet pareil, à financement participatif qui plus est. Cela ne va jamais marcher leur truc.

-Spydark : Mais je suis sérieux chère Fry, même que le projet en question a déjà un nom.

En disant cela, Spydark publia sur le Discord un lien menant à une vidéo Youtube. En l'ouvrant, les membres du NTS tombèrent sur une vidéo de l'interview du patron de Génération Nintendo dans lequel un diaporama diffusait une image représentant un lion dorée auquel on pouvait lire en toutes lettres "Golden Lion Secret Project". La vidéo indiquait toutes les informations précédemment annoncé par le patron de Génération Nintendo. Tout le monde en restèrent bouche bée, tandis que Spydark repris la parole sur le Discord.

-Spydark : Alors, ça vous épates hein ? Et vous n'êtes pas au bout de vos surprises. Sachez que le fameux concours consiste simplement à résoudre une successions d'énigmes à travers le monde et qui, une fois qu'elle serons toutes révélés, permettra de révélé au gagnant un ticket VIP lui permettant une visite guidé des locaux de l'entreprise où il pourra rencontré Miyamoto qui leur donnerons une ultime étape à franchir avant de pouvoir participer au projet et que ce dernier puisse le révélé au monde entier. Comme je sais que Magus est friand de ce genre de jeu, je me suis dit que ce serais intéressant de vous en faire part.

-Megamagus : Mais c'est vraiment le rêve de toute une vie. Où est-ce qu'on s'inscrit ?

-Ryfalgoth : Oula, vas-y molo Magus, tu ne nous as pas demandé notre avis avant. On n'a peut-être pas envie de faire le tour de tous les continents juste pour participer à un projet à la con.

-Megamagus : Mais vous ne comprenez pas les mecs, c'est justement ça l'info que je cherchais depuis le début. Un tout nouveau projet ambitieux réalisé par Miyamoto lui-même. Il faut absolument savoir ce que c'est, cela pourrait faire grimper le NTS au sommet de sa carrière. Et puis, vous n'êtes pas curieux de savoir de quoi il en retourne ?

-Fry-Rumple : C'est non Magus, il n'est pas question que nous ou même toi nous nous lancions comme ça dans l'inconnu. On ne mettra pas en pause le NTS pour ce genre de connerie et on fera un bilan pour la rentrée comme nous avions prévu de faire à la base. Au pire, on parlera de ce concours si tu veux, mais nous n'y participerons pas.

-Megamagus : Vous savez, je pensais que vous alliez toujours me soutenir quoi il arrive, même dans les moments les plus périlleux. Mais il faut croire que j'avais tords. Vous faites ce que vous voulez, mais moi je compte participer à ce concours et je compte bien le gagner, quel qu'en soit le prix.

-Eclectic : Laissez tomber les gars, il ne va pas revenir sur sa décision.

-Gemuki : Mais on ne pas gérer tous le NTS sans lui.

Tandis que Magus commençait à préparer ses affaires pour se mettre en route pour le long voyage qu'il allait entreprendre, les autres membres réfléchissaient à cette situation. Gemuki avait raison, sans la présence de Magus, le NTS risquerait de chuter, et encore pire, ils perdraient un précieux ami. Puis Ryfalgoth s'installa sur son siège et pris la parole sur le Discord.

-Ryfalgoth : Bon Spydark, tu nous explique comment ça marche les inscriptions de ton concours ?

-Spydark : Est bien, il vous suffit de mettre vos noms et vos coordonnés sur un formulaire que je vais vous donner et vous serez présent dans la liste des participants. Pourquoi ?

-Ryfalgoth : On est tous d'accord pour y participer, pas vrai les gars ?

Tous les membres dirent oui et s'inscrivirent au concours grâce au lien donné par Spydark. Magus entendit la nouvelle et, en se précipitant la pièce avec des larmes de joie coulant de ces joues, il remplit lui aussi le formulaire. Ils virent ensuite leur nom parmi les autres participants. Spydark leur donna ensuite le premier indice du concours, indispensable pour trouver la première énigme, puis adressa un au revoir aux membres du NTS avant de se déconnecter de Discord. Tandis que Megamagus nota soigneusement l'indice sur un petit carnet qu'il gardait précieusement dans la poche de son pantalon, Ryfalgoth alla vers ce dernier et parla au nom de tous les membres :

-Ryfalgoth : Magus, nous sommes tous d'accord pour t'accompagner dans cette épopée. Au moins pour être sûr que tu ne vas pas jouer les aventuriers de l'extrême là-bas. Mais si jamais ça devient trop intense pour nous tous, tu dois nous promettre de faire demi-tour et de laisser tomber, d'accord ?

-Megamagus : Pas de problème Ryfal, en attendant, que tout le monde ailles chercher ses affaires, nous avons une longue route à parcourir.

Pendant les minutes qui suivirent, chacun des membres du NTS rangèrent leurs affaires personnels et tous ces objets furent noter sur le carnet de Magus pour ne pas les perdre en cas d'oublies. Pour le directeur du NTS, il avait pris sa panoplie de détective, une calculatrice et un magazine de Sudokus. Pour Fry-Rumple, elle prenait juste un sac-à-dos contenant des bouteilles d'eau, un kit de randonné, une trousse de secours et le journal quotidien. Tandis que le couple Ryfalgoth/Ecleclic s’était partagé leurs affaires en gardant leur guitare électrique, deux baladeurs MP3, leur Switch et leur chat (Eclectic avait insisté pour le prendre car elle refusait de laisser l'animal seul à la maison). Enfin, en ce qui concerne Gemuki, il portait un sac à dos contenant des baies et des cookies, des Poké-balls et une batte de base-ball. Une fois que l'inventaire fut parfaitement effectuer, Megamagus donna le top-départ.

-Megamagus : Mes amis, il est temps que nous partions explorer le monde à la recherche du lion doré. Cette épopée sera à jamais gravée dans la mémoire du Nintendo Talk Show.

Sans plus tarder, ils sortirent du bâtiment et commencèrent à marcher en direction de la gare Saint-Lazare. En effet, le premier indice indiquait une tour Eiffel miniature en ombre chinoise, preuve que la première énigme devait se trouver en plein cœur de la capitale française Paris.


Pendant ce temps, on commence à comploter dans l'ombre


Mais au moment où Magus et son groupe partaient sur les traces de la première énigme de Miyamoto, Un autre évènement se passait dans une société basé sur la presse publique nommé Lafont Presse. Le bâtiment en question tenait sur trois étages et était construit entièrement avec des barres de fer. Cette société publiait toutes sortes de magasines qu'ils vendaient à prix bas. Mais la revue la plus connu et la plus distribuer parmi tous les autres se nommait Jeux-vidéo Revue. Les membres du personnel travaillant pour produire ce magasine étaient peu nombreux, ce qui ne les empêchaient pas d'escroquer des personnes innocences en publiant en masse les numéros de cette immondice visuel, tout en faisant taire tous ceux qui osaient critiquer leur œuvre. Tout ce petit monde se retrouvait régulièrement dans leur salle de conférence pour discuter de sujets en rapport avec leur travail. Hors justement, la discussion de ce mois-ci concernait un cas récemment survenu qui remettait en cause leur industrie. En effet, un récent Nintendo Talk Show, cette fameuse émission produite par un certain Megamagus, leur était tombé sous la main et ils remarquaient avec horreur que cette vidéo, diffusé sur la plate-forme Twitch en direct, pointait directement du doigt leur magasine et dénonçait ses méfaits. Le rédacteur en chef de cette organisation, monsieur Maxyme Hubner, montra un extrait de cette vidéo à ses collègues et la mit en pause au moment où Megamagus tenait le magasine numéro quatre à la main.

-Maxyme Hubner : Messieurs, si je vous aie convoqué ce matin-même, c'est à cause de ceci. En effet, cet homme présent sur cette vidéo, qui se fait appeler Megamagus par ses proches et les internautes qui le suivent, viens mettre notre entreprise en grand danger.

-Employé N.1 : Tiens, ce ne serais pas ce même jeune homme qui récemment à critiquer le quatrième numéro de notre magasine sur Twitter ?

-Maxyme Hubner : C'est exact, et cette même personne ne se contente plus de pourrir la plus belle de nos œuvres sur les réseaux sociaux. Pourtant, si vous vous souvenez bien, nous lui avions fait une petite mise en garde en mettant la photo d'une de ses connaissances pour le faire chanter. Mais ça n'a pas suffi à le convaincre. A présent, il en vient à nous insulter sur les plate-formes de stream légaux. S’il continue ses méfaits, il finira par nous mettre sur la paille. Notre entreprise ne sera pas en paix tant que cet homme sera en liberté. C'est pourquoi nous devons agir rapidement et faire disparaître lui et son émission définitivement. Avez-vous des suggestions messieurs ?

-Employé N.2 : Nous pouvons toujours envoyer un procès contre lui et le gagner en corrompant les juges. Cette méthode a toujours bien fonctionné pour mettre un terme à ces grosses boites qui nous faisait du tort.

-Maxyme Hubner : Sauf qu'il s'agit d'une personne mondialement connu, ce qui signifierait que l'on se mettrait tout le monde à dos. Il faut quelque chose de plus radical.

-Employé N.3 : Nous pouvons envoyer un message de paix et de sincérité pour expliquer nos bonnes intentions.

-Maxyme Hubner : La dernière fois que nous avons fait ceci, notre message c'est retrouvé sur un site de presse qui a ensuite remis en cause ce que nous avons écrit. Vous n'avez rien de mieux à me proposer ?

-Employé N.4 : Et si nous payons un mercenaire pour qu'il nous en débarrasse ? Personne ne remarquera que le coup viendrait de nous si nous faisons une paye anonyme et il suffira de falsifier les informations de ce Magus pour reprendre du service.

-Maxyme Hubner : Cette idée me plaît beaucoup employé numéro quatre. Vous méritez une augmentation dans votre salaire. Deux billets de cinq euros en plus.

-Employé N.4 : Oh merci patron, c'est très généreux de votre part.

-Maxyme Hubner : Il ne nous reste plus qu'à désigner un volontaire pour accomplir cette tâche.

Les employés suivirent les ordres de leur chef et cherchèrent sur le net une personnalité connu qui serait ravie de faire un boulot, aussi ignoble était-il, contre un bon paquet d'oseille donné par une riche entreprise. L'un d'entre eux tomba alors sur un stream fait par un homme se faisant appeler Monsieur Ninja. Ce dernier avait été critiqué par un certain Ryfalgoth qui l'avait surnommé Ninja Guedin et l'avait accusé d'être sexiste. Depuis ce jour, il avait quitté le monde du stream pour vivre en ermite dans une grotte au fin fond de l'Himalaya où il continuait toujours ses parties sur Fortnite. Il se disait que ça valait le coup de relancer la carrière de ce type en échange de provoquer la chute du Nintendo Talk Show, d'autant plus que ce Ryfalgoth faisait partie des principaux membres de ce groupe.

-Employé N.1 : Patron, je crois que j'ai trouvé l'homme qu'il nous faut. Non mieux, j'ai trouvé LE ninja de la situation.

Suite à ses paroles, l'employé montra le message de Ryfalgoth critiquant Monsieur Ninja. Maxyme Hubner, en voyant cela, eu un sourire démoniaque aux lèvres et appela de suite la société Lafont afin qu’ils prévoient de lui fournir un jet privé pour se rendre dans cette région glaciale du Tibet et allez à la rencontre de ce ninja. A compter de ce jour, une chasse à l’homme allait être ouverte, organiser par les membres du magazine Jeux-vidéo Revue, dont le gibier n’était autre qu’un streameur connu sous le nom de Megamagus.

Est voici la fin de ce (long) prologue mesdames et Messieurs, j'espère que cela vous a plu et on se retrouve la semaine prochaine pour la suite de l'épopée de Megamagus et de son groupe.
_________________

Que la force du Smash soit avec vous

Spoiler:
#146230 NTSHOW SAGA : Search of the Golden Lion Ven 31 Aoû 2018 - 11:23
Ryfalgoth
Rédacteur
“C'est beau un monde qui joue”
Lv22
Messages: 4229
Inscription: Apr 2016
Age: 25
Humeur: Grozours
Je viens de finir de lire. Alors, de manière générale je ne suis pas amateur du tout de fan-fic, mais bon là voir que Ninja Guedin va tenter d'assassiner Megamagus sous la commande de Lafont Presse, ça part loin et j'aime ça xD

Citation:
-Ecleclic (à moitié éveillé) : Gné ?

C'est ouf à quel point tu as su retranscrire le personnage d'Eclectic :hap:
Pour mon perso, c'est pas mal aussi, avec évidemment les chiottes comme bureau (et je jouais certainement à Isaac toute la journée sur ma Switch). Y a juste le fait que j'ai horreur du café, mais ça tu pouvais pas le savoir, je préfère clairement un chocolat chaud. Au pire tu pourras mettre une anecdote comme quoi le lendemain j'avais mal à l'estomac à cause du café dégueulasse là xD

Autre chose, vu que t'as pas Twitter tu n'as sans doute pas eu l'info, mais Fry souhaite dorénavant être genrée au féminin. Donc faudra remplacer ça et mettre "elle" à la place.
Bon par contre désolé mais je ne pense pas que je prendrai le temps de corriger, ça risque de prendre pas mal de temps et je préfère me concentrer pour l'instant sur mon éternel rattrapage des fiches de jeu et tout xD
_________________
Un petit effort s'il vous plaît : ça = démonstratif ; sa = possessif.

La licence Pokémon, tu l'aimes ou tu la quittes.
#146237 NTSHOW SAGA : Search of the Golden Lion Ven 31 Aoû 2018 - 15:09
Eclectic Wizard
Chroniqueur
Lv10
Messages: 699
Inscription: May 2016
Age: 35
Manchot, tu es un génie, j'adore ! Je me demande juste s'il ne faudrait pas légèrement modifier le nom de l'entreprise et de son directeur pour éviter les ennuis.

Et pour info Nala (ma Princesse qui miaule) ne serait pas allée se réfugier sous la télé, effrayée, elle aurait plutôt feulé sur ce pauvre Gemuki avant d'essayer de le mordre. Mais sinon c'est très bien vu, et en effet elle me suit partout (j'ai pas pu m'empêcher de l'imaginer faisant son sac, avec sa collection de colliers, sa souris préférée, quelques balles et surtout ses boîtes de mousse au thon).

Si jamais tu veux que je reprenne ton texte et le corrige, dis-le moi, ce sera un plaisir !

Du coup, vous avez gagné une photo de ma princesse d'amour en récompense (non, je ne suis pas gâteuse)

Spoiler:


_________________
#146238 NTSHOW SAGA : Search of the Golden Lion Ven 31 Aoû 2018 - 15:25
Spydark

Lv27
Messages: 8751
Inscription: Dec 2011
Age: 21
Humeur: C'est rigolo de faire un jeu vidéo
Cela fait du bien une fanfic avec les membres de GN comme à l'ancienne aha, ce prologue est vraiment bon. Ryfal a relevé les quelques trucs à changer du coup :sisi:

Mais ouais, j'aime bien comment ça part en cacahuète avec Ninja engagé par Lafont pour arrêter nos joyeux lurons :noel:
_________________
“Sur GN, on soulève”
#146239 NTSHOW SAGA : Search of the Golden Lion Ven 31 Aoû 2018 - 15:39
Ryfalgoth
Rédacteur
“C'est beau un monde qui joue”
Lv22
Messages: 4229
Inscription: Apr 2016
Age: 25
Humeur: Grozours
Eclectic : connaissant Nala au contraire elle adorerait Gemuki, tu sais bien que les barbus c'est son kiff....
_________________
Un petit effort s'il vous plaît : ça = démonstratif ; sa = possessif.

La licence Pokémon, tu l'aimes ou tu la quittes.
#146240 NTSHOW SAGA : Search of the Golden Lion Ven 31 Aoû 2018 - 15:53
Eclectic Wizard
Chroniqueur
Lv10
Messages: 699
Inscription: May 2016
Age: 35
Oui c'est vrai, en fait elle serait en train de se rouler devant lui en faisant de "MAAAAAAAAROUAAAAL"
_________________
#146241 NTSHOW SAGA : Search of the Golden Lion Ven 31 Aoû 2018 - 16:15
manchot1er

Lv23
Messages: 3294
Inscription: Oct 2015
Age: 25
Humeur: I'm king of banquise
Merci pour vos retours, je suis ravi de voir que ce prologue vous plaise.

Du coup, je vais prendre mon temps pour corriger les deux/trois petites choses que Ryfal m'a indiqué dans son post et je vais attaquer de ce pas le premier chapitre de l'histoire (sinon, j'autorise Eclectic à reprendre mes textes pour qu'elle puisse les corriger:oui:).

PS : j'ai fait la correction en rapport avec Fry.
_________________

Que la force du Smash soit avec vous

Spoiler:
#146250 NTSHOW SAGA : Search of the Golden Lion Sam 1 Sep 2018 - 09:34
Megamagus
Rédacteur
“C'est grâce à Big N”
Lv9
Messages: 465
Inscription: Apr 2016
Age: 22
Humeur: Content d'être content :D
J'avoue que je suis très ému par ta volontaire de faire une fan-fiction sur GN et le Nintendo Talk Show !
J'aime beaucoup la tournure de mon personnage et dans l'ensemble j'aurai très peu de reproche à te faire. Il y a plusieurs années, je lisais beaucoup de fanfic mais avec le temps je m'en suis lassé. Alors là autant te dire que je vais dévorer chaque chapitre :D

Sur le fond, le scénario est bon, le choix des musiques excellentes (THE SHINNING :baave:) et j'aime beaucoup l'humour que tu incorpores ! Je trouve que tu as vraiment bien cerné nos personnalités respectives.

Merci beaucoup pour le temps que tu accordes à l'écriture et j'attends avec grande impatience le 1er chapitre :oui:
_________________
Je sais qui est responsable de ma hype continuelle envers Nintendo malgré ses divergences... Et cette personne c'est VOUS Génération-Nintendo !

#146265 NTSHOW SAGA : Search of the Golden Lion Sam 1 Sep 2018 - 17:50
Pargonis
Membre
Lv8
Messages: 458
Inscription: Jan 2018
Age: 30
Bravo pour la référence à Shining, classique mais très drôle. Et bravo pour la présence de Lafont presse qui me fait penser à la Team Rocket dans pokemon ^^

On dirait vraiment un "émissaire Subspatial" avec la rédac de GN, un truc aussi improbable, moi ça me fait rire :)
#146355 NTSHOW SAGA : Search of the Golden Lion Sam 8 Sep 2018 - 18:57
manchot1er

Lv23
Messages: 3294
Inscription: Oct 2015
Age: 25
Humeur: I'm king of banquise
Bonsoir à tous, il vient tout juste de sortir du four et il est bien moelleux et croustillant, voici le premier chapitre de Search of the Golden Lion. Pour la petite anecdote, sachez que ce chapitre-ci est un peu plus long (voire plus long) que le précédent car j'avais plein d'idées en tête lors de sa conception. Sur ceux, bonne lectures à tous et n'hésiter à dire ce que vous penser de l'évolution de cette histoire (faudra d'ailleurs que je pense à envoyer mes textes à Eclectic un jour pour qu'elle les corrige:sisi:) :



NTSHOW SAGA
Shearch of the Golden Lion


Chapitre 1 : Ce qui arrive quand un Ninja Guedin se déchaîne :



Voici une musique servant à faire le résumé du jour, elle changera à chaque chapitre.


Précédemment dans NTSHOW SAGA : Megamagus, le célèbre chroniqueur et directeur en chef du Nintendo Talk Show, perd complétement la boule suite à un trop gros manque d'informations officiels de la part de l'entreprise japonaise Nintendo. Heureusement pour lui, ses fidèles amis interviennent à temps pour le calmer et reprennent la situation en main. Au même moment, Spydark, le grand patron du groupe Génération Nintendo, leur fait part d'une nouvelle intéressante : En effet, un tout nouveau projet portant le nom de Golden Lion et organisé par Shigeru Miyamoto en personne est en préparation. Mieux encore, ce dernier met en place un concours d'énigmes à résoudre dans le monde entier, dont le gagnant aura la chance d'obtenir un ticket VIP lui permettant d'accéder aux locaux de Nintendo gratuitement, ainsi que de pouvoir participer à la construction du projet. Cette information intéresse grandement Megamagus, qui espère devenu l'heureux élu. Il décide donc de partir à l'aventure dans l'espoir de remporter le concours de Miyamoto en compagnie des autres membres du groupe. Mais dans les locaux de la société Lafont Presse, une organisation de journalistes corrompus, diriger par un certain Maxyme Hubner, en veut personnellement à Megamagus pour avoir révélé sur une plate-forme de stream légale que le quatrième numéro de leur magazine "Jeux-Vidéo Revue" est un véritable scandale. Pour se débarrasser du directeur du NTS, mettre fin à son émission et continuer de vendre leur produit tranquillement, il décide de faire appel à Monsieur Ninja, un streameur connu pour avoir été la cible d'une accusation réalisé par un certain Ryfalgoth et ayant renversé toute sa carrière, pour qu'il puisse accomplir cette tâche. Ne perd cependant pas espoir jeune Magus, ton épopée vient tout juste de commencer.


Nous entrons à présent dans la taverne du coin, faites chauffer la bière !


Tandis que Megamagus et le reste du groupe prenaient le train en direction de Paris, les membres de Génération Nintendo eurent vent de la nouvelle concernant l'épopée entamée par ces derniers sur les réseaux sociaux. En effet, grâce à une application installée directement sur son téléphone portable, le directeur en chef du Nintendo Talk Show avait publié rapidement sur son compte Twitter un message expliquant que sa fameuse émission serait temporairement en pause en raison d'une absence de plusieurs jours, en promettant cependant de reprendre du service une fois qu'il aura gagné le concours d'énigmes organisé par Miyamoto et de récompenser tous ses efforts en réalisant le plus grand numéro de sa carrière sur ce sujet. Afin de fêter cette évènement et encouragé toute l'équipe du NTS dans ce long périple, Tous les membres de GN décidèrent de faire un tour dans leur bar favori : "Le Dragon Bleu". Selon certaines rumeurs, tenant plus de la légende urbaine qu'autre chose, l'établissement portait ce nom en hommage à un certain Dragon-Blue, l'ancien créateur de Génération Nintendo porté disparu dans des circonstances mystérieuses. Néanmoins, ce lieu était très apprécié par l'ensemble de la communauté pour son atmosphère accueillante et chaleureuse qui leur permettait à la fois de ce détendre et de bavarder en toute tranquillité, tout en buvant des litres d'Ice Team pèche à volonté. Dès qu'ils franchisèrent l'entrée du bar, reconnaissable par son architecture en bois de bouleau vernis, chacun des membre s'installèrent à leur place habituel. D'un coté, deux jeunes gens, Junichi et Pargonis, discutèrent sur le comptoir tenu par un certain Lord Kanozu. Au fond de la salle, un autre homme d'une trentaine d'année nommé Sartorius sirota un chocolat chaud tout en lisant un livre dont on pouvait voir sur la couverture le titre "La Photographie pour les nuls". Juste derrière la table où il se trouvait, un homme portant un cosplay de Daraen de Fire Emblem Awakening, Delta, et un manchot empereur portant un smoking et une couronne en diamant, Manchot1er, se disputèrent un tournoi sur Mario Kart 8 Deluxe, surveillé de près par un grand gaillard portant une armure et une épée de bonne qualité répondant au nom d'Hiroki. A deux pas de lui se tenait Chasuke, un chat mécanicien occupé à construire un drone sur une table de billard pour pouvoir surveiller les membres du NTS et faire savoir aux autres membres où ils en sont dans leur quête. Il était assisté dans son ouvrage par Roxas, un jeune gaucher toujours prêt à rendre service aux autres. Enfin, au milieu de tout ce beau petit monde, deux autres personnes, Ebros et Serene, se lancèrent dans un long débat sur les futurs jeux à venir sur Switch. Comme à l'accoutumé, la bonne entente régnait entre les membres de Génération Nintendo. Tous s'amusèrent, chantèrent, dansèrent, burent et parlèrent de tous et de rien, mais surtout de jeux-vidéo, en attendant la victoire des membres du Nintendo Talk Show et le retour de leur patron Spydark qui se prélassait toujours au pays du soleil levant. Rien ne pouvait troubler cette bonne ambiance qui faisait la fierté de leur groupe.


Et une musique culte, une


Mais elle resta de courte durée lorsque soudainement, la porte de l'établissement de mit à s'ouvrir de façon violente suite au passage d'une bourrasque monstrueuse. Tous les membres se dirigèrent ou regardèrent dans la direction d'où venait ce coup par curiosité. Ils virent tous une personne vêtu d'une armure légère métallique bleuté et portant un casque ressemblant à la tête d'un cyclope
(en gros, il ressemble à ça : )
Spoiler:

se tenant à l'endroit même où se trouvait désormais les dépris de la porte du bar. Ce dernier avait le bras et la jambe gauche tendus vers l'avant, laissant s'échappé quelques brises légères, avant de se remettre droit et de serrer le poing. Pendant qu'il faisait ce geste, des éclairs rouges éclatèrent depuis le ciel et toute une armée de types habillés en costard-cravate apparurent derrière lui. Une fois qu'ils furent tous présent, Ils entrèrent un à un dans le bar en marchant d'un pas lent. Pendant qu'ils se déplaçaient, l'un d'entre eux pris une bouteille de soda pétillant qui traînait sur le comptoir et le passa au type qui portait l'amure de métal. Ce dernier s'installa au comptoir et bu lentement la bouteille, tandis que ses sbires encerclèrent tous les membres de GN qui essayèrent de se faufiler entre eux pour fuir cette endroit assiégé. Quand ils furent tous dispersés, un gars à lunette, portant la même tenu que les autres, se dirigea au centre de la pièce, les bras croisés et un grand sourire au lèvre. Lorsque le type fit signe à ses collègues de former un cercle autour des membres de GN, la personne à l'armure bleu jeta sa bouteille de soda vide en l'air et la brisa en mille morceau à l'aide du sabre qu'il portait sur son dos. Puis il se leva de sa chaise, rejoignit le type à lunettes et plaça la pointe de sa lame sur le sol avant de mettre ses deux mains sur le pommeau de l'arme. Il y eu un silence de mort pendant quelques minutes, qui fut ensuite briser par une vague de chuchotement de la part des membres de GN ne comprenant pas trop la situation actuelle.

-Junichi (en chuchotant) : Mais c'est qui ces types ?

-Pargonis (En chuchotant) : Je n'en sais rien. Tout ce que je peux dire, c'est qu'ils ont l'air pas nets, il vaut mieux s'en méfier.

-Manchot1er (En chuchotant) : Et puis ils ont ruiner notre partie de Mario Kart 8 alors que j'allais gagner contre Delta.

-Delta (En chuchotant) : Désoler de te décevoir cher manchot, mais tu était à deux doigts de finir dernier.

-Manchot1er (En chuchotant) : Mais genre, comment le mec se la raconte.

-Hiroki (En chuchotant) : Oh, commencez pas à vous battre tous les deux, vous voyez bien qu'on est dans une situation critique.

-Lord Kanozu (En chuchotant) : En tous cas, ils vont devoir payer les frais de réparation de la porte de l'établissement. Et la note va être salé, c'est moi qui vous dit.

-Roxas (En chuchotant) : Vous allez voir que ça va encore être de ma faute.

-Sartorius (en chuchotant) : Ne parlez pas tous en même temps les gars, ils vont finir par se douter de quelque chose.

-Ebros (En chuchotant) : En même temps, qu'est ce que tu veux qu'on fasse d'autres ? On est tous coincé ici avec ces mecs chelous.

-Chasuke (En chuchotant) : Miaou !

-Serene (En chuchotant) : Ne t'inquiète pas Chasuke, nous allons essayer de trouver un moyen de nous en sortir.

Puis le gars à lunette prit un micro dans la poche de sa veste, le mit au niveau de son menton et se racla la gorge, mettant fin aux chuchotement. Puis il commença à s'adresser à l'ensemble de la communauté de GN :

-Maxyme Hubner : Je vous adresse mes sincères salutations brave gens de Génération Nintendo. Mes chers employés et moi-même voulions absolument avoir l'honneur de faire votre connaissance. Vous vous demander sans doute pourquoi nous vous dérangions en entrant à l'improviste dans votre charmant bar. Et bien, la raison de notre visite est des plus simple : nous recherchions actuellement l'un de vos anciens membres, un certain Megamagus, pour traiter avec lui d'une "affaire personnelle" en rapport avec notre entreprise. plus vite vous m'indiquerez où il se trouve, plus vite nous vous ficherons la paix. Oh, et ne vous en faites pas pour votre porte, je vous enverrais ma facture de dédommagement une fois que nous aurons remplit notre principal objectif.

-Hiroki : Bon, écoute-moi mon gaillard, je ne sais pas qui vous êtes ni pourquoi vous en voulez à Magus, mais c'est moi qui dicte les règles ici et ceux tant que vous resterez présent dans cette établissement. Déjà, commencez par vous présenter est la moindre des politesses. Ensuite, vous allez réparer tout votre bordel dans l'immédiat. Enfin, dites à vos hommes de nous laisser un peu plus d'espace pour respirer. Ou vous respecter ces conditions-ci et nous pourrons discuter calmement de la situation sans faire de chambard, ou vous vous cassez d'ici vite fait avant que moi et mes potes nous vous foutions à la porte à bon coup de pompe dans le derrière.

-Maxyme Hubner : Je ne crois pas que vous êtes en mesure de me demander quoi que ce soit l'ami. Mais bon, puisque je suis habituellement de nature courtoise, je vais au moins faire l'effort de me présenter comme il se doit.

Il jeta ensuite son micro par-dessus son épaule. L'objet atterrit peu après sur la tête d'un des employés qui voulait le récupéré. Ce dernier s'effondra sur le sol, inconscient, tandis que le micro chuta sur le sol, provoquant un son atroce lorsqu'il toucha le sol.


Attendez-vous à voir souvent apparaître ce thème à chaque mort d'un des employés de Lafont Presse


Puis, quelques secondes après, un texte apparut au beau milieu de l'endroit où se tenait les membres de GN. Ce dernier montra la phrase suivante : Vous êtes mort, écrit en lettre rouge.

-Pargonis : Dafuck ?

Le texte disparu lentement et le corps de l'employé, toujours inerte, disparu ensuite pour réapparaitre en meilleure santé à l'endroit exacte où il s'était effondré sur le sol. Alors que tous les membres de GN écarquillèrent les yeux devant cette évènement complétement Mind-Fuckesque, le gars à lunette repris la parole en s'épongeant le front avec sa cravate.

-Maxyme Hubner : Bon, je tiens à m'excuser pour la gène occasionner. Je vous promet que cela ne ce reproduira plus. Comme je le disais, je vais me présenter à vous. Ninja, j'aurais besoin de votre assistance je vous pris.

-Monsieur Ninja : Avec plaisir, Monsieur Hubner.

La personne en armure métallique se mit alors dos à dos avec ce Hubner.


Ceux qui sont fan de la série animé Pokémon reconnaitrons surement ce thème culte


C'est alors que sans crier gare, tous l'établissement se plongea dans le noir complet. Seul des lumières fortes digne de projecteurs éclairèrent les membres de Génération Nintendo ainsi que Ninja, Hubner et ses employés. Ces derniers ce mirent alors à prononcer les paroles suivantes :

-Maxyme Hubner : Nous sommes derrière vos fions.
-Monsieur Ninja : Pour vous prendre tout votre pognon.
-Maxyme Hubner : Afin de préserver notre magasine né de la déforestation.
-Monsieur Ninja : Afin de rallier tous les pigeons à notre nation.
-Maxyme Hubner : Afin de favoriser le plagiat à la vérité.
-Monsieur Ninja : Afin d'étendre nos conneries jusqu'à la voie lactée.
-Maxyme Hubner : Maxyme Hubner
-Monsieur Ninja : Monsieur Ninja
-Maxyme Hubner : Lafont Presse, plus sadique que les pires cancers.
-Monsieur Ninja : Critiquez-nous, et ce sera la guerre.
-Tous les employés de Lafont Presse : Oui la guerre !

L'éclairage revint ensuite à la normale au moment où Maxyme Hubner et Monsieur Ninja terminèrent leur discours sur une pose magical-girlesque, puis il y eu de nouveau un long silence. Aucun des membres de Génération Nintendo ne s'attendait à voir quelque chose d'aussi ridicule de toute leur vie. Mais pourtant, voici qu'ils venaient d'assister à une mise en scène digne des plus grands nanars. Devant de manque de réaction de leur part, Maxyme Hubner prit un mouchoir dans la poche de son pantalon, l'utilisa pour nettoyer ses lunettes et les remit correctement en place.

-Serene : Ouah, j'en est vu des trucs absurdes dans ma vie, mais celle-là mérite clairement une palme d'or.

-Junichi : Tu n'est pas le seul à le penser Serene, tu n'est pas le seul.


La tension commence à monter légèrement


-Hiroki : Bon maintenant ça suffit les conneries. D'ordinaire, je suis du genre pacifiste tout comme mes camarades ici présent, mais si vous continuez votre cirque et vos menaces, je sens qu'il va y avoir des coups et des insultes qui vont partir tout seul, il ne faudra s'étonner de ce qu'il vous arrivera après ça. C'est mon dernier avertissement.

-Maxyme Hubner : Dommage, j'attendais plus d'applaudissements de votre part. Cela nous a demander beaucoup de préparation et de répétitions pour mettre en place ce discours de présentation. Je pensais qu'en voyant notre performance, vous nous trouverez plus menaçant, mais voilà que je suis tournée en ridicule. Vous pouvez remercier Ninja, c'est lui qui a eu cette "brillante" idée.

-Monsieur Ninja : Hé, c'est vous qui avez accepter que vous fasse par de mes talents que j'ai mit des années à développer sur mes lives Fortnite.

-Maxyme Hubner : Peut importe, d'habitude, je n'aime pas devoir me répété. Mais puisque je suis d'humeur généreuse, je vais répété une dernière fois ma question et, si vous accepter de me répondre, je vous ferait alors une offre très généreuse. OU...EST...MEGAMAGUS ?

En disant ses mots, ses lunettes reflétèrent une lumière rouge sur ses yeux. L'ambiance autrefois amical du bar venait de laisser place à la tentions et la crainte. Néanmoins, Hiroki ne ce laissa pas abattre et donna une réponse claire et précise à cette ignoble personnage :

-Hiroki : Tout ce que l'on sait, c'est que notre ami Magus nous a envoyé un message sur son Twitter pour nous dire qu'il participait à un concours organisé par Nintendo. Voilà, vous l'avez votre info, maintenant cassez-vous d'ici et ne revenez plus ici.

-Maxyme Hubner : Tiens tiens, mais la traque de notre ennemi est plus intéressante que l'on espérait. Non seulement ce sera un plaisir de réduire en cendre lui et son émission à la noix, mais en plus, nous allons gagner un bon paquet d'oseille en faisant croire que nous sommes les heureux gagnants de ce concours. Vous pouvez nous en dire plus je vous pris ?

-Lord Kanozu : Mais on n'en sais pas plus que vous bon sang, et puis, vous lui en voulez quoi à Magus ? On ne connais très bien et jamais il ne ferait de mal à qui que ce soit.

-Maxyme Hubner : Cette histoire ne vous regarde pas, et puis de toute façon, vous savez ce qui vous attend si vous ne coopéré pas sur-le-champ.

Tous les membres remarquèrent que les employés de Lafont Presse se rapprochèrent de plus en plus du centre de la pièce, là où se tenait leur patron, en les embarquant de force. Hiroki lança alors un regard noir en direction de Maxyme Hubner et se déplaça jusqu'à lui.

-Hiroki : Ok mon gars, là tu as dépasser les bornes. Tout ce que tu va recevoir dés maintenant, c'est un ban définitif en pleine face.


C'est parti pour la grosse scène de combat


A ces mots, Hiroki tenta de frapper Maxyme Hubner avec le pommeau de son épée. Mais son coup fut intercepter par Monsieur Ninja qui le para avec la lame de son sabre. Le directeur du magazine "Jeux-vidéo Revue" leur tourna le dos et se dirigea vers la sortie du bar, suivi de ses employés. Avant de quitter les lieux, il adressa quelques mots en direction d'Hiroki.

-Maxyme Hubner : Alala, pourquoi est-ce qu'il a fallut que vous compliquiez les choses ? Je ne voulais pas en arriver-là, mais vous ne me laisser pas le choix. Vous faites désormais parti de ma liste noire. Tant pis, un lecteur de plus ou de moins, ce n'est pas une grande différence, du moment que nous remplissons les poches de notre entreprise. Monsieur Ninja, ils sont à vous.

Suite à ses paroles, Monsieur Ninja se projeta en arrière en projetant du vent avec sa main gauche, lança une sorte de colle forte sur les autres membre de GN, empêchant ainsi toute tentative de fuite, et fit face à Hiroki, qui avait réussi à esquiver le liquide gluant, en pointant son sabre dans sa direction. Hiroki dégaina alors son épée et le pointa à son tour en direction du ninja, prêt à réagir au moindre de ses gestes. Ce dernier fonça sur lui à toute vitesse et lança une première attaque au niveau de la tête de son adversaire. Hiroki esquiva le coup de justesse en brandissant son épée en l'air. Le ninja tenta de réaliser trois autres attaque successives qui furent tous parés in extremis. Voyant que cela ne lui menait à rien, il rangea son sabre et pris deux marteaux en bois à la place. Avec ses deux outils, il brisa quelques planches en bois sur le sol à toute vitesse, les lança en air et les frappa un par un, provoquant devant lui un nuage de poussière. Lorsque la fumée se dissipa, Hiroki vit que son ennemi tenait dans ses mains des Shurikens en bois qu'il lançait dans sa direction. Hiroki réussi à les esquivé, juste avant de se rendre compte que le ninja fonça sur lui, prêt à l'embrocher avec son sabre. Au moment où le guerrier allait mettre un coup d'épée à son assaillant, ce dernier se téléporta à toute vitesse derrière lui et le catapulta contre un mur en projeta une bourrasque de vent sur son dos. Alors qu'Hiroki se releva péniblement, il réussi à faire une roulade pour esquiver un second assaut du ninja, qui avait profité d'un moment inattention de la part de son adversaire pour plonger sur lui, sabre à la main. Hiroki, un peu sonné, recula doucement en direction des autres membres de GN, en levant son épée droit devant lui. Le Ninja suivait son mouvement, près à frapper à n'importe quel occasion. Arrivé devant ses amis, Hiroki tourna légèrement la tête pour voir si ils allaient bien.

-Hiroki : C'est bon pour vous les gars ? Vous arriver à tenir le coup ?

-Delta : On a connu des jours meilleurs j'ai envi de dire.

-Hiroki : Tenez-bon, je vais essayer d'en finir rapidement avec ce blaireau et je m'occupe de vous libérez ensuite.

-Monsieur Ninja : Parce que tu crois avoir une seule chance contre moi ? Saches que je suis le meilleur combattant qui existe dans cette univers. J'ai survécu à plus d'un milliard de Battles Royales et j'ai été suivi dans mes exploits par plus de cent milles personnes sur chaque live que je réalisais sur mon compte Twitch. Autant dire que comparé à moi, tu n'est qu'un vulgaire moustique de plus à écraser.

-Hiroki : "Le moustique", comme tu le dis, va te donner une bonne correction et réduire ton cosplay pourri en miette.

En disant ces mots, Hiroki fonça à toute vitesse sur le ninja et se projeta en l'air une fois qu'il fut suffisamment près de lui. Puis il lança son épée en l'air et fit un salto arrière. Lorsque le pommeau de son épée se trouva près de lui, il prit son arme et plongeant en avant sur son adversaire. Pendant qu'il se jeta tête baissé sur le ninja, des flammes commencèrent à jaillir de son corps. Monsieur Ninja esquiva l'attaque à la dernière seconde, ce qui provoqua une puissante éruption volcanique qui détruisit le toit du bar. Hiroki, un genoux à terre, scruta les environs pour savoir où se trouvait le ninja. Il senti sa présence derrière lui et fit une roulade pile au moment où le fourbe allait lui porter un coup. Hiroki se releva et vit son adversaire découper des planches de bois, qu'il avait retiré du sol, jusqu'à ce qu'il aient la forme de cure-dents avant de les faire flotter en créant des mini-tornades. Il leva ensuite son épée en l'air et les tornades envoyèrent des millions de morceaux de bois pointu sur le guerrier. Ce dernier se réfugia derrière la table de billard et s'en servi de bouclier. En quelques instants, les pics en bois se plantèrent tous sur la table. Hiroki en profita pour riposter en jetant des boules de feu avec son épée sur le ninja. Mais ce dernier créa un ouragan et retourna les boules enflammé à leur envoyeur qui fini par s'écrouler et à griller sur place. Le ninja s'approcha ensuite de lui, son sabre placé à quelques centimètres de son visage.

-Monsieur Ninja : Incroyable, ta résistance est très impressionnante. Mais voyons si tu arrive à survivre face à ma véritable puissance.

Lorsqu'Hiroki se releva, Monsieur Ninja frappa dans ses mains et une lumière rouge s'étendit dans tout l'établissement. Il brandit ensuite un second sabre, plus cours que le premier, et se mit en position de combat. Hiroki tenta de lui placer un coup d'épée, mais le ninja réussi à l'esquivé et à lui entaillé l'armure à une vitesse phénoménal. Hiroki compris alors que son adversaire était deux fois plus rapide qu'à l'accoutumé et se mit en position de défense, essayant tant bien que mal de parer ses coups. Pendant qu'Hiroki survivait aux attaques du Ninja, Serene remarqua que le drone de Chasuke se trouvait à ses pieds. L'objet avait sans doute été déplacer ici par mégarde durant la bataille que menait son ami pour tous les sauver. Il l'amena vers lui et l'activa. la machine provoqua de l'air qui éparpilla toute la colle, lui rendant ainsi sa liberté. Il fit de même pour Pargonis, Junichi et Delta. Mais il n'eu pas le temps de s'occuper des autres membres car le ninja avait fini par les remarqués et envoya l'un de ses sabres sur le drone, le mettant au tapis par la même occasion. Alors qu'il fonçait sur eux pour les rattrapés, Hiroki l'arrêta dans sa course et le prit par le col, permettant à ses amis de quitter en bar en sécurité. Le Ninja posa alors sa main sur le torce d'Hiroki et se prépara à invoquer une bourrasque. Voyant cela, le guerrier s'écroula vers l'avant, un sourire aux lèvres.

Serene, Pargonis, Junichi et Delta s'éloignèrent le plus loin possible de l'établissement jusqu'à ce qu'ils furent essoufflé. Puis ils virent une énorme bourrasque de vent apparaître vers le ciel et s'écraser sur le bar, détruisant ce qui restait de son toit.

-Pargonis : Mon dieu, on a eu chaud cette fois-ci.

-Junichi : Mais les autres, ils sont toujours à l'intérieur, il faut absolument les secourir.

-Serene : On n'a pas le temps de s'en occuper, si on se fait reprendre, on sera tous foutu. Il faut aller prévenir Magus et les autres avant que ces tarés ne s'en prennent à eux.

-Delta : Serene a raison, d'après ce que ce type à dit, Magus est le prochain sur la liste, lui seul saura certainement comment arrêter cette pourriture. J'espère seulement que les autres saurons tenir bon jusque là.

Pendant qu'ils continuèrent leur chemin, Maxyme Hubner les regardaient se volatiliser en fumant une cigarette. Monsieur Ninja apparu ensuite derrière lui en tenant un Hiroki assommé par son armure au niveau de la nuque.

-Monsieur Ninja : Quel pitoyable tentative pour me mettre hors d'état de nuire. Mais au moins, ce combat m'a bien diverti, c'est déjà ça de gagner.

-Maxyme Hubner : Est-ce que tous le monde est encore présent dans le bâtiment ?

-Monsieur Ninja : Oui, j'ai réussi à construire une structure assez solide pour éviter qu'ils ne se prenne ma dernière attaque. Ils sont littéralement enfermés entre quatre murs, de ce fait, ils ne vous causerons plus de soucis pour un bon bout de temps.

-Maxyme Hubner : Parfait, je veux maintenant que tu te mette à la poursuite de nos quatre fugitifs pendant que je me charge du reste. Traque-les jusqu'au bout du monde si il le faut, mais ne les remet pas avec les autres tout de suite. Ils pourraient nous mener vers notre principale cible. Une fois que tu l'aura repéré, met-moi au courant de la situation dans les plus brefs délais grâce à cette tablette.

-Monsieur Ninja : C'est comme si c'était fait monsieur Hubner.

Le ninja retourna ensuite dans le bar à moitié défoncé, en tenant toujours Hiroki par la partie arrière de son armure, et l'enferma avec les autres membres de GN avant de prendre la même direction que Serene et les autres rescapés en se téléportant de toits en toits. Maxyme Hubner scruta longuement l'horizon, le temps que sa cigarette finisse de faire de la fumée.

-Maxyme Hubner : Cette fois-ci, il n'y aura plus d'échappatoire pour toi cher Megamagus. Je peux te garantir qu'avant la fin de l'été, toi, ta stupide émission et ton grand prix à ce concours ne serons plus que de mauvais souvenirs.


Allez, retour à une ambiance calme pour se remettre de ce passage intense.


Pendant que les membres de GN luttaient difficilement contre le directeur de Lafont Presse et ses acolytes, Megamagus et son groupe de joyeux lurons venaient de quitter la gare Saint-Lazare. Les souvenirs de ce passage dans ces wagons de seconde classe restaient encore frais dans leur tête. Ils avaient passer deux bonnes heures assis sur des sièges en cuir et à s'occuper pour passer le temps. Chacun d'entre eux avaient choisi de s'installer à tels places pour des raisons personnelles. Ainsi, par exemple, Ryfalgoth avait pris les places du fond car, à cause de son agoraphobie, il était préférable qu'il s'éloigne le plus loin possible de cette masse grouillante de personnes éparpillés aux quatre coins du train. Durant son temps libre, il continuait à jouer à The Binding Of Isaac sur la Switch pour le fun. En vérité, il voulait surtout oublié un mal de ventre causé par le café qu'il avait pris dans la matinée. Chaque fois qu'il perdait une partie, Eclectic Wizard, qui se trouvait deux sièges à coté de lui, le récompensait par des "MONGOLO" qu'elle s'amusait à crier dans sa direction, quitte à passer pour une folle. Cette dernière passait son temps à écouter en boucle des musiques de Beyonce. Elle s'arrêtait juste de temps à autre pour faire des papouille à Nala, son chat domestique, toujours enfermé dans son sac et qui n'hésitait pas à feuler dès qu'une personne s'approchait un peu trop prêt de sa maîtresse. Quand au autres membres du groupe, ils s'étaient assis sur les places du milieu. D'un coté, Gemuki, qui se déguisait en être humain pour passer inaperçu grâce à ses talents d'animal légendaire dans l'art du camouflage, se téléportait d'une vitre à l'autre pour s'extasier devant toutes sortes de paysages, ce qui énervait particulièrement Fry-Rumple, occupée à lire son journal quotidien. D'un autre coté, Megamagus se plongeait dans ses grilles de Sudoku qu'ils finissaient tous en quatrième vitesse. A présent, ils marchaient dans les rues parisiennes à la recherche d'un hôtel où se poser après ce long trajet. Tout en explorant la ville-lumière, ils se mirent à lancer une discussion autour de leur projet commun.

-Megagagus : Les amis, maintenant que nous sommes arrivé à notre destination, nous ferons bien de trouver un endroit où se poser avant de surveiller les moindres recoins de cette ville. On ne sait jamais, il se peux que la recherche et la résolution de la première énigme du concours nous prenne plusieurs jours d'affilés.

-Ryfalgoth : Compris Magus, on te fait signe si on fini par la trouver lors de notre exploration.

-Fry-Rumple : Il faudra aussi en profiter pour se faire un peu de monnaie afin de ne pas se retrouver handicaper pour la suite de notre voyage. Parce qu'à l'heure actuelle, notre totale de billets de ce mois-ci dépasse à peine les derniers chiffres de vente de la WiiU.

-Ryfalgoth : T'inquiète pas trop pour ça Fry, tu sais bien que l'argent ça n'a jamais été notre priorité numéro un.

-Eclectic : Au pire, je pourrais toujours vous dépanner en faisant quelques heures de stream avec l'ami Spider, je suis sur qu'il acceptera de nous prêter main forte. Par contre, ne comptez absolument pas sur moi pour faire de la Boobs Cam.

-Gemuki (en ce téléportant à coté de Megamagus) : Hé les gars, je crois que j'ai trouvé un truc sympa dans la rue adjacente à la notre.

Face à cette révélation, le groupe suivirent le tanuki qui les mena vers un hôtel possédant une architecture assez luxueux. Le bâtiment en question comporta une centaine d'étages et possédait l'enseigne suivante : "Le Grand Hôtel Français". Curieux de savoir de quoi il en retournait, les membres du Nintendo Talk Show pénétrèrent à l'intérieur du building et se dirigèrent vers l'accueil. Ils se renseignèrent sur le prix et le confort des chambres auprès du gardien des clés, un type habillé en costume noir et blanc et qui portait sur sa tête un chapeau généralement utilisé pour les fêtes d'anniversaires. Ce dernier leur montra alors un trois pièces avec deux double lits, un canapé, une salle de bain avec toilettes incorporés, une télévision haute définition et un mini coffre-fort pour sécuriser les affaires personnels des clients, le tout pour la modique somme de 49,99 € pour une semaine complète.

-Gardien des clés : C'est à prendre ou à laisser, et je vous conseille de vous dépêcher, c'est bientôt l'heure de ma petite pause perso.

Ils réfléchirent un moment, bien que la chambre était assez coûteuse, elle paraissait idéal pour occuper leur petit séjour à Paris. Puis finalement, ils acceptèrent cette offre, en proposant cependant un deal avec le gardien : Ils payeraient uniquement la moitié de la somme initial, équivalant à trois jours et trois nuits à passer ici. Le hippie conclu le pacte de ses clients et leur refila la clef de la chambre.

-Gardien des clés : Voici votre clé, chambre 666, dernier étage au fond à droite, bonne journée à vous.

Lorsque Magus fut en possession du seul moyen d'accès à leur nouveau logis, tous les membres du groupe s'engouffrèrent dans l'ascenseur et appuyèrent sur le bouton menant tout en haut de l'immeuble.


Musique d'ascenseur.MP3


-Eclectic : Je ne sais pas pourquoi, mais je sens que je vais l'adorer cette chambre.

-Ryfalgoth : Wais bon, ça avait l'air sympa vu de l'extérieur, mais vous avez vu le prix de malade qui nous ont proposé tout à l'heure ? J'espère vraiment qu'on va pas tomber sur un truc tout moisi.

-Fry-Rumple : Quelque chose me dit qu'on c'est fait pigeonner dans cette histoire, mais je ne vois pas en quoi.

-Megamagus : C'est vrai qu'entre ce type louche à l'accueil et le prix abusif des chambres, il y a de quoi être suspicieux. On verra bien tout cela en temps voulu.

L'ascenseur s'arrêta brusquement et ouvrit ses portes métalliques. Megamagus s'engouffra le premier dans le long couloir, Ryfalgoth le suivi en deuxième position, Eclectic pris la troisième position, Fry la quatrième et Gemuki fut le dernier à suivre le pas. Lorsqu'ils se retrouvèrent tous devant la porte de leur chambre, Magus mit dans la clef dans la serrure de la porte et l'ouvrit en poussant sur la poignée. Ils entrèrent tous à l'intérieur de la pièce. Mais, lorsqu'ils furent près de l'entrée de la chambre, ils virent devant leur yeux ébahit plusieurs personnes portant les mêmes vêtements que le gardien des clés, allongé sur la moquette, se relever tout en se dirigeant vers eux. Effrayé, les membres du NTS voulurent rebrousser chemin, mais un étrange individu portant une cape noire recouvrant tous son corps, une perruque frisée et du maquillage blanc sur le visage leur bloqua le passage et se mit à pousser la chansonnette :


Voici un grand hommage à The Rocky Horror Picture Show, le film le plus délirant de l'univers


-Dr Frank-N-Furter :
-How do you do I : Je suis enchantée.
-I see you've met my
faithful, handyman : Je vois que vous avez rencontré mon fidèle homme à tous faire.
-He's just a
little brought down : Il est juste un petit peu déprimé.
-Because
when you knocked : Car lorsque vous avez frappé à la porte,
-He thought you were
the candyman : Il a cru que vous étiez le marchand de bonbons.
-(en marchant vers l'un des lits) Don't get strung out
by the way that I look : Ne vous laissez pas rebuter par ce que vous voyez.
-Don't judge a book by its cover : Ne jugez pas un livre à sa couverture.
-I'm not much of a man : Je ne suis pas vraiment un homme.
-By the light of day : A la lumière du jour.
But by night I'm one hell of a lover : Mais la nuit, je suis un sacré amant.
-(il retire sa cape, laissant apparaître une robe courte à paillettes, une paire des bas féminins et des chaussures à talon haut et bouge son bassin) I'm just
a sweet Transvestite : Je ne suis qu'un gentil travesti,
From
Transsexual : De la Transexuelle,
Transalvania : Transylvanie.
-(il s'approche des membres du NTS et les repousse vers la chambre) Let me show you around,
maybe play you a sound : Laissez-moi vous faire visiter les lieux, peut-être vous jouer un morceau.
-You look like you're both pretty groovy : Vous avez l'air tous les deux d'être plutôt stylé.
-Or if you want something visual
that's not too abysmal : Ou si vous voulez quelque chose de plus visuel mais pas trop abyssal,
-We could take in an old Steve Reeves movie : Nous pourrions nous regarder un vieux film avec Steve Reeves.
(Il va aller se chercher un verre d'eau, bois un peu et va saluer toutes les personnes présentes dans la salle)
-Megamagus : Bon, il doit y avoir une erreur,
Nous avons été les premiers à réserver cette chambre.
Mais nous ne savions pas qu'elle était occupé.
Donc, si vous n'avez rien de plus à ajouter,
je crois que nous allons rebrousser chemin et ne plus revenir ici.
On ne veut pas vous ennuyer plus longtemps.
-Frank (il jette le contenu de son verre en arrière) : Well you got caught with a flat : Est bien vous avez été mit à plat. (Megamagus : Non, ce n'est pas ce que j'ai...)
-Well how'bout that : Ben ça alors. (Megamagus : Euh, vous m'écouter au moins ?)
-Well babies don't you panic : Est bien mes chéries ne paniquez pas. (Megamagus : Pourquoi j'ai l'impression de parler dans le vide ?)
-(il se dirige de nouveau vers l'un des lits, accompagné par d'autres personnes cette fois-ci) By the light of the night : A la lumière de la nuit.
-It'll all seem alright : Tout semblera allez bien.
-I'll get you a satanic mechanic : Je vais vous trouver un mécanicien satanique.
Je vais vous trouver un mécanicien satanique
-(il fait de nouveau bouger son bassin avant de s'allonger sur le lit en position honrizontal) I'm just
a sweet Transvestite : Je ne suis qu'un gentil travesti,
From
Transsexual : De la Transexuelle,
Transalvania : Transylvanie.
-Why don't you stay for the night : Pourquoi ne passeriez-vous pas la nuit ici
-(the night : la nuit)
-Or maybe a bite : Ou peut-être manger un morceaux.
-(a bite : un morceau)
-I could show you my favorite obsession : Je pourrais vous montrer mon obsession préféré.
-I've been making a man : J'ai crée un homme.
-With blond hair and a tan : Aux cheveux blond et bien bronzé.
-And he's good for relieving my tension : Et il est parfait pour soulager ma tension.
-(Il se lève, bouge son bassin, se donne une petite tape à la hanche et commence à danser sur place) I'm just
a sweet Transvestite : Je ne suis qu'un gentil travesti,
From
Transsexual : De la Transexuelle,
Transalvania : Transylvanie.
-Hit It, Hit it : Frapper, Frapper.
-(il se dirige vers l'entré de la chambre) I'm just
a sweet Transvestite : Je ne suis qu'un gentil travesti,
From
Transsexual : De la Transexuelle,
Transalvania : Transylvanie.
-So come up to the lab : Donc, venez monter au labo.
-And see what's on the slab : Et venez voir ce qu'il y a sur la table d'opération.
-I see you shiver with antici-
pation : Je vous voit trembler rien que d'y, penser.
-But maybe the rain : Mais c'est peut-être la pluie.
-Isn't really to blame : qu'il ne faut pas vraiment en vouloir.
-So I'll remove the cause
(il referme doucement la porte) but not the symptom : Donc, j'en retirerais la cause, mais pas les symptômes.

Suite au départ de cette étrange personnage, tous les autres personnes présentes dans la pièce, à l'exception des membres du NTS, disparurent sous la forme de vapeur d'eau en poussant des rires démoniaques. Puis tout revint à la normale. Magus et son groupe en restèrent bouche bée, sans trop comprendre au passage ce qui venait de ce passer.

-Eclectic : OK, c'est pas du tout ceux à quoi je m'attendais.

-Fry-Rumple : Je propose que l'on fassent comme si on avait rien vu et que l'on passent à autre chose.

-Ryfalgoth : Ouaip, ça serait mieux de le faire pour préserver la santé mentale de tous le monde.

Sur ces sages paroles, les membres du Nintendo Talk Show fermèrent la porte à clé afin d'avoir plus de tranquillité et commencèrent à déballer leurs affaires. Chacun ne prirent que ce qui lui semblait essentiel pour partir à la recherche de l'énigme et rangèrent le reste dans le coffre-fort, qui semblait plus grand à l'intérieur qu'à l'extérieur, puis ils décidèrent de se prélasser un petit moment avant de repartir à l'aventure. Mais hélas, leur confort ne dura pas plus de quelques secondes. En effet, ils remarquèrent que la télé ne diffusait que de la neige, qu'il y avait des taches rouges un peu partout sur les murs de la salle de bain et qu'ils avaient l'étrange impression d'être surveillé par quelqu'un. Ils prirent la décision de commencer leur exploration dans les plus bref délais, et d'en profiter pour se plaindre à l'accueil par la même occasion. Mais au moment de se retrouver au rez-de-chaussé, il ne virent personne devant l'entrée de l'hôtel, tous ce qu'ils virent n'était qu'une vulgaire feuille de papier qui résumait les horaires de services de nourritures de l'hôtel. Ils quittèrent donc les lieux, en pensant à revenir plus tard pour se trouver une meilleure chambre, ou au moins à se faire rembourser pour le coup de la publicité mensongère.


En avant pour l'exploration de la ville


Megamagus suggéra au reste du groupe d'investiguer les alentours de la Tour Eiffel en premier, étant donné qu'ils n'avaient pas d'autres indices qu'une représentation de ce monument à disposition. Ils se rendirent donc vers le centre-ville jusqu'à arrivé devant la structure en fer. A partir de là, ils décidèrent de ce séparer en deux groupe pour avoir plus de chance de tomber sur l'énigme. Ainsi, Ryfalgoth et Eclectic allèrent au nord de la tour, tandis que Megamagus, Fry et Gemuki se rendirent vers le sud de la tour. Ils passèrent une bonne parti de la journée à demander des renseignements aux passants et à entrer dans des boutiques spécialisés dans les jeux-vidéos. Mais ni l'un ni l'autre ne surent où se trouvait l'énigme. Mais les membres du NTS ne perdirent pas espoir et continuèrent leur recherche, mais en essayant une toute autre méthode cette fois-ci. Megamagus tentait de déchiffré l'indice noté soigneusement sur son carnet de note afin de trouver une signification caché pouvant les menés à l'indice. Tandis que du coté de Ryfal et d'Eclectic, ils essayèrent de trouver des ragots intéressants pouvant les menés quelque part. Le premier groupe trouvèrent un semblant de réponse en trouvant une sorte de forme géométrique ressemblant à un rond avec deux triangles posé dessus lorsque, en ayant commandé un verre sur la terrasse du coin, Gemuki renversa accidentellement son verre d'Ice Team Pèche sur la feuille de papier contenant l'indice menant à la première énigme. Il ne restait plus qu'à plier la feuille selon un certain schéma révélé après que cette dernière ait été trempé pour révélé cette forme. Concernant le deuxième groupe, Ils furent au courant d'une rumeur comme quoi un magasin de jeux-vidéo, distribuant toutes sortes de jeux en avant première avant les autres, serait caché dans la Tour Eiffel, mais que personne ne l'aurait encore découvert. Content d'avoir trouvé quelque chose chacun de leur coté, ils se rassemblèrent devant la célèbre structure en fer et lièrent les deux découvertes entre eux. Megamagus en conclu que le première indice devait se trouver dans ce fameux magasin caché et qu'ils auraient besoin de la forme géométrique pour trouver sa cachette. Ils fouillèrent la tour de font en comble, montant et descendant les marches, scrutant le moindre élément pouvant ressembler à un tel magasin...Mais arrivé tout en haut de la tour, tous ce qu'ils trouvèrent au final n'était que du vent circulant à travers le ciel bleu. Mais en fixant de près les jumelles à longue vu servant à voir toute la ville depuis les cieux, Magus remarquait que chacun d'entre eux possédait des symboles qui, une fois combinés, recréait la forme géométrique donné par l'indice. Il demanda alors aux membres du groupe de prendre chacun l'un des appareils et de les pointés dans une direction aléatoire.


To be continued, loul


C'est alors que Fry vit une sorte de point lumineux situé dans une rue au Nord-Est. Elle fit part de sa découverte aux autres membres du NTS qui regardèrent dans sa direction. Ils exclamèrent tous de joie lorsqu'ils virent enfin l'endroit où se situait le fameux magasin qu'ils recherchaient, symbolisé par la forme géométrique étincelante sur une grande pancarte indiquant l'enseigne suivante : "Le Pika-Gamu". Seul Magus eu un air surpris de son point de vue. En effet, en regardant vers l'entrée du magasin, il avait vu un type avec une casquette bleu et un blouson rouge qui transportait des cartons qui paraissaient être très lourds. Il éloigna alors ses yeux des jumelles à longue vue et interpella ses camarades.

-Megamagus : Les amis, j'ai une bonne nouvelle à vous annoncez, le dirigeant de ce magasin de jeux-vidéo n'est autre que...

TO BE CONTINUED...

Est voilà, c'est la fin de ce chapitre. Si vous vous poser certaines questions concernant certains évènements comme celui de l'hôtel chelou, le gars qui transportait des cartons devant le magasin caché ou pourquoi les employés de Lafont Presse sont immortels, rassurez-vous toutes ses révélations (ou presque tous) serons révélés dans le chapitre suivant. On se donne donc rendez-vous la semaine prochaine pour le chapitre 2.
_________________

Que la force du Smash soit avec vous

Spoiler:
#146356 NTSHOW SAGA : Search of the Golden Lion Sam 8 Sep 2018 - 23:44
Eclectic Wizard
Chroniqueur
Lv10
Messages: 699
Inscription: May 2016
Age: 35
Bon, je viens de terminer ma lecture, et je donne mon avis final, mais pour le moment c'est vraiment génial et j'avoue que ça me donne une idée dont on devra parler en privé mon cher Manchot parce que entre ton talent d'écriture et ton humour et mon skill de correction, je crois qu'on peut faire quelque chose de très grand pour ta saga. Mais chut ! c'est un secret ^^ (si tu as un discord, ça sera plus simple pour tout détailler que par MP)

Bien j'ai tout fini alors on va commencer par les détails qui me gênent un peu
- je n'écoute pas de Beyoncé, niveau Pop c'est Katy Perry et Lady Gaga
- le Rocky Horror Picture Show étant un de mes films fétiche depuis mes 14 ans, je pense que j'aurais plutôt eu tendance à participer à la chorégraphie et à la chanson <3
- si tu trouves une chambre d’hôtel à 49 euros la semaine à paris, c'est pas une arnaque, c'est un miracle. Tu as déjà de la chance si tu en trouves à ce prix-là pour une nuit pour une seule personne...
- la personne qui est agoraphobe entre Ryf et moi, c'est moi, pas lui. C'est moi l'autiste qui se tient à l'écart avec ses potes. Et tu peux être certain que dans le train je serai sois sur ma tablette à regarder Netflix, soit carrément sur mon PC en train de jouer. Et puis Ryf et moi on serait à coté, histoire de se faire des bisous parce qu'on est trop darks, mais cuculs.
- d'autre part, la Tour Eiffel ça coûte 25 balle pour y aller et je suis handicapée + j'ai le vertige, donc je vous aurai sagement attendue en bas avec Nala en laisse pourchassant les pigeons et les chiens

Maintenant les points positifs :
- j'ai passé mon temps à me marrer. Pour de vrai. Pas comme quand tu ris sur internet en soufflant un peu fort par ton nez.
- la scène de bagarre dans le bar. C'était épique, la situation est bien décrite, ça ne tire pas en longueur, bref, c'est vraiment très bien fait et agréable à lire.
- la reprise du thème de la Team Rocket par les deux gogols, c'était magique
- Quand je crie MONGOLO à chaque fois que Ryf se fait toucher dans Isaac, c'est carrément notre quotidien.
- De manière générale ton sens du détail qui rend tout le texte plus "réaliste" et permet de s'y plonger.

J'attend aussi de savoir ce qui est advenu de notre Chevalier Hiroki !

Vivement la suite !!!
_________________
#146357 NTSHOW SAGA : Search of the Golden Lion Sam 8 Sep 2018 - 23:48
Ryfalgoth
Rédacteur
“C'est beau un monde qui joue”
Lv22
Messages: 4229
Inscription: Apr 2016
Age: 25
Humeur: Grozours
J'me suis bien marré encore !
Par contre y a un truc que j'ai pas compris, 50 balles la chambre pour 5 personnes pour une semaine ???? A Paris ???? Et on tous scandalisé ?????? Même à 500 ça serait donné xD
_________________
Un petit effort s'il vous plaît : ça = démonstratif ; sa = possessif.

La licence Pokémon, tu l'aimes ou tu la quittes.
#146358 NTSHOW SAGA : Search of the Golden Lion Dim 9 Sep 2018 - 16:46
manchot1er

Lv23
Messages: 3294
Inscription: Oct 2015
Age: 25
Humeur: I'm king of banquise
Merci pour ces deux retours:good:

Du coup, la proposition d'Eclectic m'intéresse bien et je pense que ce sera bien d'exploiter ceci sur la suite de la saga avant de la poster sur le topic (et faire de même pour les deux chapitres précédemment postés). D'ailleurs, j'ai effectivement un compte sur Discord. Si tu veux, je peux te donner mon ID ou tu peux me donner le tiens afin que l'on puisse discuter là-bas.

Citation:
Par contre y a un truc que j'ai pas compris, 50 balles la chambre pour 5 personnes pour une semaine ???? A Paris ???? Et on tous scandalisé ?????? Même à 500 ça serait donné xD


Peut-être que j'aurais dût aller au-delà des 8000:rire2:
_________________

Que la force du Smash soit avec vous

Spoiler:
#146359 NTSHOW SAGA : Search of the Golden Lion Dim 9 Sep 2018 - 18:06
Ryfalgoth
Rédacteur
“C'est beau un monde qui joue”
Lv22
Messages: 4229
Inscription: Apr 2016
Age: 25
Humeur: Grozours
Eclectic Wizard a écrit:

- la personne qui est agoraphobe entre Ryf et moi, c'est moi, pas lui. C'est moi l'autiste qui se tient à l'écart avec ses potes. Et tu peux être certain que dans le train je serai sois sur ma tablette à regarder Netflix, soit carrément sur mon PC en train de jouer. Et puis Ryf et moi on serait à coté, histoire de se faire des bisous parce qu'on est trop darks, mais cuculs.

Oui vrai. Après, même si je suis pas agoraphobe, je suis pas non plus quelqu'un de très sociable, et si je peux rester à l'écart de ma foule ça m'arrange :hap:
_________________
Un petit effort s'il vous plaît : ça = démonstratif ; sa = possessif.

La licence Pokémon, tu l'aimes ou tu la quittes.
#146580 NTSHOW SAGA : Search of the Golden Lion Mer 19 Sep 2018 - 22:50
manchot1er

Lv23
Messages: 3294
Inscription: Oct 2015
Age: 25
Humeur: I'm king of banquise
Coucou tous le monde, vous vous êtes surement demander pourquoi il y a pas eu de nouveau chapitre depuis quelques jours. Est bien rassurez-vous, la fan-fic n'est pas morte. Il y a deux raison pour laquelle je n'ai pas poster de nouveaux chapitres depuis une dizaine de jours : La première est que j'avais quelques projets à réalisés qui concernent ma vie privé, ce qui fait que j'avais pas beaucoup de temps libre pour me consacré à l'écriture de la fic. La seconde raison est que je n'avais pas beaucoup d'inspiration pour ce second chapitre et j'ai dût pas mal réfléchir pour trouver des idées à mettre en place. Du coup, vu que je viens de le finir, je vais pouvoir vous donner la suite du NTSHOW SAGA. Je préviens au passage qu'il faudra vous habituer à voir des parutions irrégulières comme celle-ci pour la suite de la fic. Sur ce, passez une bonne lecture.



NTSHOW SAGA
Shearch of the Golden Lion


Chapitre 2 : Soirée Poké-Battle entre potes, ça tourne mal :



Voici le résumé du chapitre précédent, avec un thème culte qui fera très plaisir à Magus


Précédemment dans NTSHOW SAGA : Suite à la nouvelle du voyage entreprit par Megamagus et les autres membres du NTS publié sur le compte Twitter de ce dernier, tous les membres de Génération Nintendo se donnent rendez-vous au bar "Le Dragon Bleu" pour fêter l'évènement et les encouragés. Mais Maxyme Hubner, le grand patron du magazine "Jeux-vidéo Revue", s'invite dans le bar en compagnie de ses employés et de Monsieur Ninja et gâche et festivités en retenant les membres de GN dans l'établissement contre leur gré. Il tente alors de leur faire cracher le morceau sur l'endroit où se trouve actuellement Megamagus et apprend l'existence du concours par le biais d'Hiroki. Ce dernier essaye de défendre les autres membres en voulant renvoyer Maxyme Hubner d'où il venait, mais engage à la place une confrontation contre Monsieur Ninja. Alors que le combat était perdu d'avance et que la situation semblait désespéré, Serene réussi à s'enfuir du bar, suivi de Pargonis, Junichi et Delta, et tous les quatre courent vers l'inconnu pour essayer de prévenir Magus du danger qui l'attend, ce qui donne l'occasion à Monsieur Ninja de retrouver la piste du chroniqueur. Pendant ce temps-là, Megamagus et le reste du groupe arrivent sans encombre à Paris et prennent une chambre dans un hôtel de luxe. Mais l'endroit semble être la cible de phénomènes paranormaux. Alors qu'ils décident de quitter la pièce en se remettant de leurs émotions, ils commencent l'exploration de la ville à la recherche de l'endroit où se cache la première énigme. Grâce à leur travail d'équipe et leur esprit de déduction, ils parviennent à atteindre leur objectif et découvrent que la cachette de l'énigme se révèle être un magasin de jeux-vidéo nommé "Le Pika-Gamu", dirigé par une personne que Magus semble bien connaître. Quels autres épreuves les attendent cette fois-ci ? C'est ce que nous allons découvrir dès à présent.


On entre dans une boutique fort intéressante


Megamagus et le reste du groupe passèrent les larges portes du magasin de jeu, dont les petites cloches tintèrent suite à leur ouverture, et s'éparpillèrent à travers les étagères remplient de mille et un jeux-vidéos/accessoires/consoles et autres produits dérivés en tous genre. A la vue que toutes ces possibilités d'achats, ils se demandèrent comment le responsable de cette boutique arrivait à se procurer toutes ces merveilles ? Mais surtout pourquoi elle n'avait pas le succès qu'elle méritait amplement ? En effet, bien que ce magasin ce trouvait dans une ruelle sombre menant à un cul-de-sac que personne n'osait traverser et que l'entrée paraissait pas très attrayant, car possédant des vitres remplit de poussières et de toiles d'araignées et d'un simple logo de Pikachu argenté rongé par la moisissure et la rouille, une fois que l'on s'engouffrait à l'intérieur, on découvrait qu'il s'agissait en réaliser d'une vrai caverne d'Ali-Baba. D'autant plus que tous les rayons étaient propres et ordonnés, de quoi satisfaire la curiosité de n'importe quel clients. En se rendant au comptoir pour se renseigner sur la première énigme du concours, ils remarquèrent une sorte de petite sonnette à l'effigie de Captain Toad en plein milieu de cette vitre blindée séparant l'avant et l'arrière de la boutique. En appuyant dessus, l'objet se mit à produire les premières notes du thème emblématique de ce personnage, mais rien ne ce passait. Pensant que personne n'avait entendu, ils réessayèrent une seconde fois, même résultat. Au bout de la troisième tentative, un homme portant une casquette bleu et un blouson rouge fit son apparition en sortant d'un rideau bleuté. Il était visible seulement de dos et portait un gros carton avec ses deux mains. Megamagus l'examina d'un œil attentif, il s'agissait bel et bien de la même personne qu'il avait aperçu depuis la Tour Eiffel. L'homme en question déposa son carton à la gauche du comptoir et commença à fouiller l'intérieur de ce dernier avant d'adresser la parole à ses futurs clients :

-??? (vidant peu à peu le carton et déposant son contenu au hasard sur le comptoir) : Tiens tiens, je ne pensais pas recevoir des clients aujourd'hui. Il faut dire que ces temps-ci, on n'en voit pas souvent des personnes qui traînent dans ce coin de Paris. Du coup, je vous souhaites la bienvenu au Pika-Gamu, le paradis des jeux-vidéos Made In Nintendo. Au passage, veuillez m'excuser pour cette attente messieurs/dames, j'étais occupé à ranger tous le contenu des cartons que l'on m'a livré il y a peu. C'est que je reçois de plus en plus de choses de la part de Nintendo depuis que j'ai accepté ce partenariat avec eux. Vous n'imaginez pas à quel point c'est un véritable calvaire de transporter tous ce matos quand on bosse en solo. Mais assez parler de moi, que puis-je faire pour vous ai...


Encore un thème bien culte venant d'un RPG lui aussi assez culte.


Mais la fin de sa phrase fut brutalement interrompu lorsqu'il vit les cinq personnes qui se trouvaient devant lui. Il prit alors un air à la fois étonné et ému, comme s'il avait retrouvé de vieilles connaissances après des années sans nouvelles de leur part, ce qui était peut-être le cas. Megamagus se plaça derrière le comptoir, regarda fixement l'homme à la casquette bleu, et lui adressa un grand sourire.

-Megamagus : Content de te revoir, Akrid.

Le dénommé Akrid, un surnom qui lui est généralement donné par les personnes qu'il connaissait bien, lui renvoya son sourire et tapota de façon amical l'épaule du chroniqueur.

-Akridos : Ben ça alors, mais c'est ce bon vieux Magus et tous le reste de la bande que je vois là. Quelle bonne surprise !

Il quitta ensuite l'arrière-boutique pour se diriger vers les membres du NTS qu'il salua un par un via une poignée de main dont seules eux en avaient le secret. Ce geste leur parurent naturelle à réalisé. Après tout, Ils connaissaient Akridos depuis sa première participation au Nintendo Talk Show, qui remontait quasiment aux débuts de l'émission. Ce dernier aimait y participer régulièrement en tant qu'invité et prenait du plaisir à partager certaines de ses connaissances en matière de jeu-vidéo. Elle consistait principalement à taper sa main à plat au-dessus et en dessous de la main de l'autre, puis de mettre ses coudes côte à côte, le bras et le poing levés vers les cieux, puis de dire les lettres NTS en levant les bras en l'air, en pliant son majeur et son annulaire et en les rejoignant avec ceux de l'autre et enfin, terminé le tout en ce faisant une petite tape amical sur le dos. Une fois qu'elle fut réalisé avec succès, Akridos déplaça un à un des sièges se trouvant derrière le comptoir, les plaça en face de l'une des étagères et s'assoit sur l'un d'eux. Il fit signe aux autres membres de faire de même et tous se retrouvèrent face à lui.

-Akridos : Cela fait un sacré bail depuis la dernière émission. Qu'est-ce que vous me racontez de beau les gars ?

-Megamagus : Est bien, nous allions préparer la reprise du NTS avec notre numéro spécial rentré, quand Spydark nous a informé de l'existence d'un concours organisé par Miyamoto en personne. Comme nous étions curieux de savoir quel serait la fameuse récompense réserver au vainqueur (Fry-Rumple, en chuchotant du coté d'Akrid : enfin, il nous a surtout forcer la main le bougre, parce qu'on ne voulait y aller à la base.), nous avons donc commencer notre voyage à Paris car nous avons reçu un indice qui nous a indiqué que l'endroit où se cachait la première énigme se trouvait quelque part ici...

-Akridos (en interrompant Megamagus) : N'en dites pas plus, vous avez frapper à la bonne porte. L'énigme ce trouve bel et bien ici.

-Ryfalgoth : Attend une minute, comment tu savais que nous allions te demander comment chopper l'énigme ?

-Akridos : Si ce n'était pas vraiment le cas, vous ne seriez pas dans cette boutique à l'heure qui l'est. Pour tous vous avouer, avant de lancer officiellement le concours, Miyamoto a contacter plusieurs personnes dans le monde entier afin de les engagés en tant que gardien de ses énigme. Et comme vous l'aurez probablement deviné, j'en fait également parti. Notre rôle consiste à garder les énigmes au chaud et de les laissés en-dehors de n'importe quels mains en attendant que les participants du concours viennent nous les réclamés après avoir découvert l'endroit où nous nous sommes cachés.

-Fry-Rumple : Ah ok, c'est donc pour cette raison que ce magasin paraissait mode, démodé et qu'il était placé dans un endroit dont tous le monde s'en fout (Akridos hocha la tête suite à la supposition de Fry), pas con du tout mec, j'aurais probablement fait la même chose si je voulait qu'on me foute la paix. Au moins, c'est mieux que de ce faire arnaquer de quinze balles pour une chambre toute pourri chez le soi-disant grand hôtel français.

-Gemuki : Et encore, on n'a payé que la moitié de la somme de base juste pour passer deux/trois jours là-bas.

-Akridos (en riant) : Sérieusement les gars, vous vous plaigniez d'avoir dépenser une cinquantaine d'euro pour une chambre dans une ville où on paye d'habitude le triple de cette somme ? Franchement, même à 500 ça aurait été correct. Et puis, vous avez eu de la chance de tomber sur cette hôtel, c'était le moins chère que vous puissiez trouver et pour l'avoir essayer une fois, je dois dire que le confort y est impect. Par contre, je vous déconseille de prendre la chambre 666, il paraît qu'elle aurait été construire sous les fondations d'un cercle satanique. Les gens qui entrent là-dedans sont victimes de phénomènes paranormaux, impliquant notamment l'apparition de créatures démoniaques qui viennent absorber votre âme jusqu'à vous rendre complétement fou. J'ai même entendu des gens affirmer avoir vu une créature sans visage en costard-cravate se déplaçant avec des tentacules ou avoir vu une apparition spectrale de Cyril Hanouna.

-Eclectic : Ben en ce qui nous concerne, on a juste eu droit au travesti transylvanien et sa flamboyante chorégraphie. J'ai envi de dire qu'on a eu de la chance, on auraient pût tomber sur un truc plus glauque que ça.

-Fry-Rumple (en train de rougir, la tête en sueur et élevant la voix) : Un travesti transylvanien ? On connait pas de travesti transylvanien. On ne sais où peux se trouver un travesti transylvanien, personne ne sait où peux se trouver un travesti transylvanien.

-Akridos (un peu perdu par cette histoire de travesti transylvanien) : Quoi qu'il en soit, j'ai deux/trois petites choses importantes à vous dire avant de vous donner mon énigme. Je vous conseille de bien les retenir car ce que je vais vous révélé sera important pour la suite de votre parcours.

-Megamagus : Aucun problème, on t'écoute Akrid.

-Akridos : Bien, pour commencer, il vous reste une dernière chose à faire avant de pouvoir obtenir l'énigme. Il s'agit de l'épreuve du gardien. Comme son nom l'indique, il vous faudra remporter un duel imposé par le gardien de l'énigme afin que ce dernier accepte de vous l'offrir. Ensuite, une fois que vous avez l'énigme en votre possession, vous n'aurez qu'une seule et unique chance pour la résoudre. Si vous vous tromper, vous serez éliminé de la liste des participants. Enfin, si on compte la possibilité que vous réussissiez à trouver la bonne réponse, une partie du ticket VIP se révélera à vous et le gardien vous donnera l'indice vous permettant de partir à la recherche de l'énigme suivante. Vous devrez résoudre cinq autres énigmes après la mienne pour vous rendre chez Nintendo et participer à l'épreuve finale. J'espère que vous êtes prêt pour ma première épreuve les gars, car même si vous êtes mes amis, je ne vous ferez pas de cadeaux.

-Fry-Rumple : Et je pari ce que vous voulez qu'on ne va pas nous laissez d'autres alternatives pour avoir cette fichu énigme.

-Ryfalgoth : Il fallait s'attendre à ce genre d'éventualité de la part d'un grand nom comme Miyamoto, ce ne serais pas un vrai jeu d'énigmes si il n'y avait pas un peu de challenge à la clé.

-Megamagus : Dans ce cas, on accepte de relever ce défi Akrid, pas de question de reculer si près du but.

-Akridos : Très bien les gars, Suivez-moi si vous voulez tenter votre chance.

En disant ces mots, Akrid se leva de son siège, se plaça au centre du magasin et pris une pose de combattant. Les membres du NTS firent de même et, lorsqu'Akridos appuya sur le bouton rouge d'une télécommande qu'il fit sortir par la manche de son bras droit, des grilles métalliques descendirent sur les vitres et le sol s'illumina, formant un espèce de cercle ressemblant à une Pokéball. La pièce se remplit ensuite de petite loupiotes lumineuse éclairant le reste du magasin à l'endroit exacte où ils se tenaient tous. Puis des sortes de piédestaux sortirent de petites trappes sur le sol, faisant apparaître à leur extrémité des bouts de cartons issu de la marque "Nintendo Labo" formant un Kangourex, les deux joy-cons lui faisant office de bras et l'écran portable de la Switch étant placer à l'horizontal dans la poche ventrale du Pokémon. Akridos alluma sa Switch, ce qui eu pour conséquence de faire apparaître le menu propre à la console en trois dimensions autour d'eux et lança un logiciel ressemblant à Pokémon Showdown. Les membres du NTS firent de même, ce qui déclencha un hologramme représentant une arène de combat. Megamagus prit ensuite les manettes en main et sélectionna l'option "commencer la partie" en même temps qu'Akridos. Deux fiches contenant une photo de leurs identités, et leurs scores actuelle apparu à coté d'eux et ils reçurent sur l'écran de leur Switch trois Pokéball virtuelles. Akridos activa un compte à rebours de cinq secondes et dès qu'il fut terminé, une voix off annonça que le duel venait de commencer.

-Akridos : J'espère que vous êtes prêt pour ce qui vous attends car dès maintenant, c'est l'heure du duel.


C'est parti pour la scène de combat façon Pokémon


Le pote Akridos vous défie en duel.
Le pote Akridos envoi GLAdos Patate sur le terrain.
-GLAdos Patate : Je suis une patate.
Megamagus envoi GNEclectic sur le terrain.
-GNEclectic : GNEclectic
Que dois faire GNEclectic ?
GNEclectic utilise Rouleau.
GNEclectic prend le rouleau de Splatoon et envoie des gicles de peinture sur GLAdos Patate.
Perte de 40 PVs.
C'est super efficace.
GLAdos Patate utilise Paradoxe.
-GLAdos Patate : Cette phrase est fausse !
Des oiseaux jaunes apparaissent subitement et tournent autour de la tête de GNEclectic.
Cela rend GNEclectic confus.
GNEclectic est confus.
Elle se blesse dans sa confusion.
Perte de 15 PVs.
GLAdos Patate utilise Purée.
GLAdos Patate invoque des bras en formes de pommes de terres broyés et fonce sur GNEclectic les deux poings en avant.
Perte de 25 PVs.
La barre de vie de GNEclectic vire au orange.
Suite aux encouragements de Megamagus, GNEclectic guérit de sa confusion.
GNEclectic utilise Sainte Patate sacrée.
Une patate avec des ailes d'anges et un halo lumineux apparaît dans le ciel et envoie un rayon dévastateur sur GLAdos Patate.
Perte de 60 PVs
-GLAdos Patate : ByBy Caroline
GLAdos Patate est K.O.
Le pote Akridos envoi Mewgon sur le terrain.

-Mewgon : MEW !
-Fry-Rumple : Mon dieu, c'est quoi cette horreur ?
-Eclectic : Ben moi, je trouve qu'il est mignon. J'ai envie de me le tatouer sur le bras droit pour qu'il fasse copain-copain avec Little Horn.
Mewgon utilise Charme.
GNEclectic est sous le charme de Mewgon et refuse d'attaquer.
Mewgon utilise câlinou.
Mewgon fonce sur GNEclectic et je jette sur elle tout en remuant la tête.
Perte de 90 PVs.
C'est super efficace.
-GNEclectic : GNEclectic
GNEclectic est K.O.
Megamagus envoie Sakura-Rumple sur le terrain.
-Sakura-Rumple : MAIS JE SUIS PAS UN POKEMON PUTAIN !
Sakura-Rumple utilise Pouvoir de l'Amitié.
Sakura-Rumple accumule de l'énergie dans sa baguette et lance un arc-en-ciel qui atterri sur la tête de Mewgon.
Perte de 65 Pvs.
C'est super efficace.
La barre de vie de Mewgon est dans le rouge.
Mewgon utilise Charme.
ça n'affecte pas Sakura-Rumple.
Sakura-Rumple utilise carte magique random.
Une carte apparaît au pif dans la main de Sakura-Rumple et, en donnant un coup avec sa baguette, elle invoque un monstre surpuissant qui aggripe Mewgon et le balance en-dehors de l'arène de combat.
Perte de 100 PVs.
-Mewgon : MEW !
Mewgon est K.O.
Le pote Akridos envoi Spyounet sur le terrain
Spyounet : ISOUUUUUUUUUUUUU !
-Akridos : Je vous souhaites bonne chance pour cette ultime affrontement les gars, peu de personnes ont vraiment réussi à battre mon dernier combattant.
Sakura-Rumple utilise négociation.
-Sakura-Rumple : Hé mec, je te donne 1000 euros si tu me laisse gagner, d'accord ?
Mais ça n'affecte pas Spyounet.
Spyounet utilise YEE.

Le cerveau de Sakura-Fry explose suite à l'apparition de ce meme.
Perte de 100 Pvs.
K.O en un coup.
Sakura-Rumple : Vie de merde.
Sakura-Rumple est K.O.
-Megamagus : Bordel, il a peine fait une attaque que mon combattant est déjà K.O. Je crois que je vais devoir m'avouer vaincu cette fois.
-Gemuki : Hé Magus, ne baisse pas les bras aussi facilement. On est tous là pour t'aider en cas de coup dur. Laisse-le moi, je vais le battre en moins de deux avec mon attaque spéciale.
-Megamagus : Je peux pas Gemuki, si tu te fait mettre K.O ou que ton attaque ne fonctionne pas contre lui, ce sera le game-over définitif.
-Gemuki : ça vaut le coup d'essayer, fait-moi confiance, je sais ce que je fait.
-Megamagus : D'accord.
Megamagus envoi Gemuki sur le terrain.
Spyounet utilise Dramatic Look

Perte de 80 PVs.
La barre de vie de Gemuki est dans le rouge.
Gemuki utilise un Cristal Z.
Gemuki fait une chorégraphie toute mignonne, ce qui a pour effet de produire une aura autour de lui qui augmente toutes ses capacités.
HOKUTO DE CUISINE
Gemuki produit une attaque qui ressemble à ceci :

COUTEAU DE CUISINE : COUTEAU DE SALLE A MANGER
-Gemuki : Tu ne le sais pas encore, mais tu es déjà mort.
Perte de 150 Pvs.
-Spyounet : ISOUUUUUUUUUUUUUUUU !
Spyounet est K.O.


Victory Theme activée


Vous avez battu le pote Akridos, félicitation.
-Akridos : Bravo les gars, vous m'avez épaté. Vous méritez amplement cette victoire.

Suite à cette victoire, Akridos appuya de nouveau sur le bouton rouge de sa télécommande. Les grilles métalliques se replièrent en hauteur et la lumière redevint comme avant tout autour du magasin. Il se dirigea ensuite à l'arrière du comptoir et en sorti une tablette électronique dont l'écran faisant la même taille qu'une Switch. Il la tendit ensuite à Magus. En la prenant, le chroniqueur leva les bras au ciel comme pour montrer au monde entier qu'il avait triompher de cette épreuve.


TADATADAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA


"Megamagus obtient la tablette d'Akridos. Cette objet renferme à l'intérieur de ses circuits l'énoncé de la première énigme indispensable pour remporter le concours de Miyamoto."

-Fry-Rumple : Ouah, comment il se la pète.

-Akridos (en mettant sa main sur l'épaule de Megamagus) : Tu as le droit de résoudre ton énigme mon pote, il te suffit d'allumer ta tablette et l'énoncé de l'énigme te sera révélé. Si tu pense avoir la bonne réponse, il suffira de l'inscrire sur le carré blanc situé sous l'énoncé. Mais attention, n'oublie pas que tu n'a le droit qu'à une seule chance, ne la gaspille surtout pas.

Megamagus acquiesça devant les paroles de son ami, alluma la tablette et vit à l'écran les mots suivants :

Énigme 001 : A s'enmmêler les pelotes.


Voici la musique qui sera utilisé pour les moments où Magus devra trouver la solution des énigmes


L'écran de la tablette changea ensuite pour laisser place à une image réaliser au crayon de papier. Elle montrait une grosse pelote de laine bleu posé sur une table en bois entouré d'une jolie nappe en dentelle. Derrière le meuble, ce dressait une chienne anthropomorphe apeuré et un bonhomme en vue de profil dont la tête était entièrement recouvert en noir. Megamagus reconnu l'animal se tenant sur ses deux pattes arrières. Il s'agissait de Marie, un personnage iconique issu du jeu-vidéo Animal Crossing. L'énoncé de l'énigme fut inscrit en-dessous de ce dessin :

Marie a un gros soucis dans les pattes : Sa pelote de laine préférée est toute emmêler Elle vous demande de l'aider pour la démêler avant de retourner à son travail. En regardant le tas de laine, vous remarquez que quatre fils dépassent de la pelote. En tirer une remettra la pelote en ordre. Mais si vous tirez le mauvais fil, cela aggravera la situation.
Sur quel fil devez-vous tirer pour remettre de l'ordre sur cette pelote ?


Megamagus réfléchit longuement à cette énoncé. Comme il savait qu'il n'avait pas le droit à l'erreur, il prit tout le temps qui lui était nécessaire pour se remuer les méninges. Il commença par se créer un schéma de la pelote de laine dans sa tête. Il imagina ensuite des chemins imaginaires pour chaque fils dépassant de la pelote. Enfin, il fit des hypothèses pour séparer le bon choix des mauvais. Finalement, sa décision se porta sur le fil numéro 3, le seul qui, selon lui, ne s'emmêlait pas avec les autres fil. Il appuya sur le bouton correspondant à son choix. Un écran noir survient ensuite et apparu devant lui son idole, le professeur Hershel Layton, en train de réfléchir à cette supposition.

-Layton : Bien, vérifions cette hypothèse.

Il pointa soudainement du doigt en direction d'un Megamagus soupirant de soulagement, sous le professeur était écrit le mot "Correct", signifiant qu'il avait réussi à résoudre l'énigme haut la main.

-Megamagus : Comme vous le dites si bien professeur, toutes énigmes à une solution.


Fêtons cette première victoire avec un thème version orchestral assez connu des fans de RPGs


Puis, un flash lumineux apparu sur l'écran et, une fois qu'il fut estompé, révéla à Magus un bout de ce qui ressemblait à un ticket sur lequel était gravé une sorte de barre oblique se terminant par une petite courbe. "Sans doute la lettre V du ticket VIP", pensa le chroniqueur. Il vit également un QR Code présent en bas à gauche de la moitié de lettre.

-Akridos : Bravo Magus, tu es parvenu à résoudre la première des six énigmes. Te voilà bien parti pour remporter ce concours. Grâce à tes talents de chroniqueurs ainsi que ta détermination, la victoire ne peux que te sourire. Par contre, je te conseille de sauvegarder cette partie du ticket en photographiant le QR Code, ce sera dommage de perdre bêtement ton moyen d'entrer dans les locaux de Nintendo. Tu peux même garder la tablette si tu veux, j'en possède d'autres derrière le comptoir du magasin.

-Megamagus : Merci pour le conseil Akrid.

-Akridos : il y a pas de quoi mon pote. Au fait, avant que vous partiez vers la suite de votre voyage, n'oubliez pas de prendre ceci.

Il tendit un morceau de papier plier en deux à Megamagus. En l'ouvrant, le chroniqueur découvrit un indice qui allait les menés vers la seconde énigme : une série de chiffres et de lettres représentant l'écriture suivante : "Voie Numéro neuf trois quart".

-Ryfalgoth (voyant l'indice derrière le dos de Magus) : Tiens, cette référence ne t'es pas inconnu Magus.

-Megamagus : Effectivement cher Ryfalgoth, et je crois savoir où se trouve la prochaine énigme. Allons nous coucher de suite les gars, car dès les première lueurs de l'aube, nous allons nous inscrire à une convention ayant pour thème un célèbre sorcier de la littérature anglophone.

-Akridos : Décidément, rien ne t'échappe Magus. Effectivement, demain matin, une convention sur Harry Potter sera organiser dans les rues de Paris avec en prime la possibilité de visiter et de loger dans un Poudlard grandeur nature à Londres. C'est justement dans ce château que ce trouve votre prochaine énigme. Par contre, il faudra vous dépécher pour les inscriptions, il ne reste plus beaucoup de place.

-Eclectic : Je suis d'accord pour venir, mais seulement si je peux me déguiser en Bellatrix Lestrange ou en Severus Rogue.

-Fry-Rumple : Et pourquoi pas en Ron Weasley tant qu'on y est. En tout cas, si ils organisent un match de Quidditch là-bas, je suis preneur.

-Gemuki : Bon, je crois qu'il est temps d'aller dans nos "dortoirs" sans plus tarder, au revoir Akrid.

-Akridos : Au revoir les gars et bonne chance pour la suite de vos aventures.

Sur ces dernière paroles. Megamagus et les autres membres du groupe quittèrent le magasin de jeux-vidéos et se rendirent au grand hôtel français en priant pour qu'une autre entité maléfique ne vienne pas les dérangés pendant la nuit.


Bon, j'avais pas d'autres idées d'ambiance à mettre ici, donc on va mettre une musique de Kingdom Hearts et on verra si ça passe bien.


Quelques heures après que Magus eu résolu la première énigme du concours de Miyamoto, Serene, Pargonis, Junichi et Delta se reposèrent de leur escapade dans un petit bistro français. Ils portaient sur eux de nouvelles tenues, achetées récemment dans une boutique de vêtements lambda, afin de pouvoir passer inaperçu au cas où le patron de Lafont Presse et son ninja trainerais dans le coin et essayerais de les chopés. Ils sirotèrent leurs verres remplit à ras-bord de sodas pétillants et sucrés et attendirent des nouvelles de Magus et son groupe sur les réseaux sociaux.

-Junichi : Je pense qu'il ne va pas donner de nouvelles avant un bon bout de temps les gars, il a bien précisé que cela lui prendrait probablement plusieurs jours avant de trouver la première énigme. Pourquoi est-ce que l'un de vous ne lui enverra pas un texto ou un mail pour le contacter ?

-Serene : On ne peux pas courir ce risque Junichi, le ninja que nos ennemis ont engagés à l'air d'être un professionnel, il pourrait facilement intercepté nos message et savoir où nous sommes cachés.

-Pargonis : Mais on ne va pas attendre ici éternellement qu'il ce décide à nous envoyé des nouvelles. Il y a surement un moyen plus rapide et plus sûr de le joindre directement.

-Delta : Si seulement on avait accès à leur Discord. Au moins, avec cette méthode et en modifiant leur voix avec Audacity, on auraient pût savoir où ils en sont dans leur périple.

-Pargonis : Mais bien sûr, pourquoi est-ce qu'on n'y a pas pensé plus tôt ? n'y avait-je pas pensé plus tôt ? Delta, tu es un génie.

-Delta : Heu, Pardon ? Je ne comprend pas vraiment de quoi tu veux parler.

-Pargonis : Je crois savoir comment on pourra découvrir où en est Magus, mais j'aurais besoin de toute votre assistance.

Pargonis expliqua à ses autres collègues ce qu'il avait en tête pour intercepter les conversations de Megamagus. Son plan était d'essayé de pirater le compte Discord de Magus à partir d'un logiciel de hackage professionnel mis sous VPN afin de pouvoir intercepter toutes les conversations du chroniqueur et du reste du groupe sans éveiller les soupçons du ninja.


Il est temps de passer à l'action


Tous les membres restant de Génération Nintendo acceptèrent l'idée et commencèrent par se procurer le matériel informatique dont ils avaient besoin pour effectuer l'opération. Ils prirent tout d'abord une box Wifi avec fil de la marque Free et installèrent leur moyen de naviguer en privé sur un Mini-PC marchant sous Windows 10. Delta, qui avait de bonnes connaissances dans le domaine du virtuel et des animés japonais, réussi à mettre le hack nécessaire pour faire le piratage du compte Discord. Au bout de quelques minutes de travail intense et de stress dût aux obstacles croisés lors du hacking tel des proxis ou des antivirus placés sur le navigateur web de leur cible, ils parviennent enfin à accéder au Discord de Megamagus et purent entendre toute la conversation qu'il entamait dans sa chambre d'hôtel en ce moment même. Le directeur en chef du Nintendo Talk Show parlait sur un ton enjoué de sa victoire sur l'énigme du magasin de jeux-vidéos d'Akridos. Il ajouta même en direction des autres membres du NTS de passer une bonne nuit pour ne pas être trop fatigué lors de leur journée à la convention Harry Potter qui se passera à Londres. Delta ferma ensuite l'écran du PC, ce qui le mit en veille prolongé, puis fit face à ses collègues affichant un sourire triompheur, tous fières d'avoir accomplit cette mission avec succès.

-Serene : C'est bon les gars, on sait maintenant où va se rendre Magus. Nous pouvons encore l'interpeler et lui expliquer la situation avant qu'il ne parte vers de nouveaux horizons.

-Junichi : Alors allons-y sans plus tarder, Je ne sais pas pour vous, mais moi, j'ai comme un mauvais pressentiment. Comme on était surveillé depuis le départ.


ça complote du coté des méchants


Pendant qu'ils continuèrent de discuter en courant, un drôle d'individu se trouvant sur la table d'à côté portant une armure métallique, un chapeau de cowboy, une fausse moustache et un manteau noir sorti la tête de son journal et sorti de sa poche une tablette sur laquelle était écrit "J'ai retrouvé la trace du chroniqueur". La personne en question n'était autre que Monsieur Ninja qui, comme le présentait Junichi, les surveillaient de près. Il appuya sur le bouton envoyé, ce qui fit disparaître son message dans les confins du virtuel pour qu'il puisse atterrir entre les mains de son destinataire, puis il se mit à pousser un ricanement sinistre en regardant une photo de Megamagus.

-Monsieur Ninja : Tu ne crois pas si bien dire mon petit, et je te remercie pour ta "coopération". Maintenant que sais où se trouve ma cible, je vais enfin pouvoir passer aux choses sérieuses.

Tandis qu'il suivait Serene et les autres à la trace en savourant d'avance sa victoire, le message qu'il avait envoyé parvient jusqu'à la tablette de Maxime Hubner. Ce dernier se tenait devant une grosse caisse, placé devant le bar préféré des membres de Gn maintenant délabré, remplit de petits trous avec différentes étiquettes collés dessus représentant des destinations issus de pays africains. Il vit le message envoyé par le ninja et, un sourire de satisfaction aux lèvres, il lui envoya une réponse rapide qui disait de le recontacter lorsqu'il lui aura apporté la tête de Megamagus. Heureux de savoir que son ennemi juré allait passer un mauvais moment, il contempla les membres de GN, menottés par des chaînes en acier trempée de la tête aux pieds, qui montèrent un à un à l'intérieur du colis, surveillés de près par les employés de Lafont Presse qui n'hésitèrent pas à les déplacés eux-même contre leur grès par l'utilisation de la force si ils n'allaient pas assez vite à leur goût. Hiroki, placé derrière la file, assistait à ce spectacle atroce sans pouvoir réagir pour empêcher ça tout en lançant des regards méprisants à ces personnes qu'il considérait dés à présent comme ses ennemis. Alors qu'il allait être le dernier à entrer dans la caisse, Maxime Hubner le bloqua au dernier moment et s'adressa à l'un de ses employés.

-Maxime Hubner : Ne mettez pas celui-ci avec les autres, je vais m'en occuper moi-même.

L'employé, sous les ordres de son patron, éloigna Hiroki des autres et l'installa sur une chaise en bois. Maxime Hubner s'approcha du guerrier et lui fit face.

-Maxime Hubner : Quel est ton nom noble chevalier ?

-Hiroki : Va en enfer tocard.

-Maxime Hubner : Tu sais, tu as beau être un grossier personnage, ta résistance et tes capacités en combat sont spectaculaires. Lorsque j'ai vu la vidéo enregistré par l'un de mes employés qui a assisté à ton combat contre Monsieur Ninja, j'ai été bluffé par tes talents cachés, vraiment. Du coup, j'ai une proposition à te faire l'ami. Tu deviens mon garde du corps personnel et en échange, je t'offrirais un an d'abonnement gratuit à notre merveilleux magazine.

-Hiroki : Au diable ton magazine, et mes amis dans tous ça ? Qu'est-ce que vous allez en faire ?

-Maxime Hubner : Du calme, ils irons juste faire un petit voyage forcé en Afrique où ils serons vendu en tant qu'esclave pour travailler comme extracteurs de matières rares et utiles pour la constructions de tous les appareils électroniques que nous utilisons au quotidien. Tu devrais être heureux pour eux. Leur nouvelle vie pourrons grandement aidé les futurs entreprises comme la nôtre.

-Hiroki : Sale monstre, jamais je ne travaillerais pour vous. Quand je serait de nouveau libre, je vous transformerais en passoire avec mon épée et je...

-Maxime Hubner : Oui oui oui, j'ai compris à quel point vous détester mes pratiques. Cependant, je ne vous ait pas vraiment donner de choix. Vous allez me servir de bouclier humain que vous le vouliez ou non.

A ces mots, le grand patron du magazine "Jeux-vidéos revue" posa la paume de sa main sur le front d'Hiroki et des milliers de particules noires entourèrent le guerrier. Ce dernier avait beau ce débattre de toute ses forces, il ne put rien faire pour empêcher ces petites choses pénétrées dans chacune des parties de son corps. Au final, il ne devient plus qu'une masse noire et, après quelques secondes passées dans cette état, les particules disparurent progressivement et laissèrent la place à un Hiroki complétement changé. Il portait désormais un smoking noir, une paire de lunettes de soleil, une mini-radio accroché sur son oreille gauche et des cheveux courts et couverts de gel. Maxime Hubner admira son chef-d'œuvre et posa sa main gauche sur l'épaule du guerrier qui ne bougea pas d'un pouce.

-Maxime Hubner : Je te souhaite la bienvenu dans l'équipe, employé Oméga.


Une petite musique inquiétante pour introduire un autre personnage


Gemuki se réveilla en sursaut, le cœur battant la chamade et le visage en sueur. Il avait fait un terrible cauchemars impliquant un patron d'entreprise sadique qui avait transformé l'ami Hiroki en une machine sans âme. Bien que cela sortait tout droit de son subconscient, il sentait pourtant que cette situation semblait bel et bien réelle. Il posa une patte sur son front et regarda autour de lui. Ses autres camarades dormaient paisiblement sans avoir prêter attention au réveil brutal du tanouki. Pour se changer les idées, il se rendit vers la salle de bain, un verre en plastique distribué par le personnel de l'hôtel à la main, et le remplit d'eau froide coulant du robinet du petit évier blanc situé à deux pas de la baignoire. Alors qu'il allait le porter à sa bouche, une main fantomatique apparu sous la forme d'une ombre et retenait la main de Gemuki. Ce dernier lâcha le verre, qui retomba dans l'évier en éclaboussant tout ce qui se trouvait à proximité, et se retournant brusquement. Mais il ne vit rien derrière lui. Il tenta alors de reprendre son verre et, lorsqu'il posa sa patte sur le robinet, il recula lentement vers la baignoire en voyant que son reflet avait été remplacé par le visage d'un tanouki gris au yeux rouges portant une sorte de masque au milieu du visage. L'animal sorti du miroir en laissant une trainée sombre derrière elle et fit face à Gemuki, les bras croisés et un sourire aux lèvres.

-??? : Je te félicite pour ta performance lors de ce duel Gemuki. La façon dont tu as achevé ton adversaire était certes rapide, mais efficace. Je trouve juste dommage que tu ne m'est pas invité pour participer à ce spectacle époustouflant. Je te mentirais si je te disais que ça me manque de ne plus m'exprimer en combat.

Le gentil tanouki reconnu de suite Yoruki, son Némésis de toujours. C'était un démon de la destruction né à partir des sentiments négatifs enfoui à l'intérieur de Gemuki. Un jour, alors que le tanouki a voulu faire disparaître toute sa colère, sa tristesse et sa peur pour ne plus avoir à souffrir de sa vie, ces derniers ont disposés d'un libre arbitre sous la forme d'un puissant démon ne vivant que pour satisfaire son principal objectif : raser entièrement des villes et ses habitants pour satisfaire sa passion du combat. Voyant la dangerosité de l'individu, Gemuki avait pris la décision de l'enfermer à l'intérieur de son esprit via l'utilisation d'un sceau magique appliquée sur son ventre. Tant qu'il ne perdait pas tous ses moyens, la protection magique restait actif et empêchait Yoruki de prendre le contrôle de son corps. Le seul moyen de libéré Yoruki de sa prison était que Gemuki se laisse submerger par ses émotions négatives, ce qui lui arrivait rarement. Gemuki pensa que l'apparition de Yoruki dans cette pièce était encore dût à un coup tordu de cette chambre maudite. En effet, le sceau qui retenait le démon resta toujours actif. Mais bon, puisqu'il se trouvait devant lui, autant en profiter pour taper un peu la discute.

-Gemuki : Tiens, salut Yoyo, cela faisait un bail qu'on n'a pas discuter tous les deux. Alors, il se passe quoi de beau en enfer ? Tu ne te sent pas trop seul là-bas ?

-Yoruki : Cesse de m'appeler ainsi espèce de raton-laveur insolent, tu sais très bien que je déteste quand tu écorche mon nom. Mais je suppose que ça te dérange de le prononcer en entier. Je n'arrives pas à croire qu'après toutes ces années, tu as toujours peur de ton propre démon intérieur.

-Gemuki : Détrompe-toi, j'ai arrêter de me cacher devant toi depuis que j'ai appris à contrôler ma colère et ma peine. Je tiens juste à faire en sorte que ton existence soit définitivement effacer de ma mémoire afin que tu ne puisse plus jamais contrôler mon esprit une nouvelle fois. Tu m'as déjà causer bien des soucis par le passé à cause de tes intentions meurtrières. Je ne compte même plus le nombre de fois où j'ai été chassé par les humains parce que tu prenais le dessus sur moi. Aujourd'hui, j'ai la chance d'avoir été accueillit par un groupe de personne qui ont enfin accepter la gentille créature que j'étais réellement. Et je refuse de perdre cette amitié par ta faute.

-Yoruki : Tu ne trompe personne Gemuki. Tant que les ténèbres enfoui au font de ton esprit serons toujours présentes, je ne cesserais de te tourmenter. Tu aura beau retarder l'inévitable, il suffit d'un rien pour te faire craquer psychologiquement et que je reprenne à nouveau le dessus. Il me faut juste attendre le bon moment pour que je puisse être libre de mes mouvements. Rien ne me ferais plus plaisir que d'étancher ma soif de destruction et de chaos. Surtout si au final, tu fini par y prendre goût toi aussi.

-Gemuki : Tu peux me harceler autant de fois que tu le veux, j'ai toujours l'avantage sur toi après neuf ans de zennitude intense. Et puis au moins, mes combats stratégiques sur Pokémon sont plus inoffensif que ton plaisir à massacrer des personnes juste pour satisfaire tes pulsions destructeurs. Alors ta soi-disant psychologie inversé me fait plus rire qu'autre chose. Il faudra faire mieux que ça si tu veux que j'accepte de ne plus te reléguer au rang de spectre errant qui essaye de jouer les gros durs. D'ailleurs, si cela ne te dérange pas, j'étais venu dans cette salle de bain pour me servir un verre d'eau à la base. Donc si tu ne veux pas discuter gentiment avec moi, tu n'as plus qu'à t'en aller d'ici.

-Yoruki : Très bien, je m'en vais. De toute façon, j'en es plus qu'assez de tes jérémiades. Mais notre petite discussion est loin d'être terminé. On verra qui de nous deux rira en dernier lorsque je reviendrais sur terre. Et si jamais ma présence te manques malgré tout, je serais présent dans un coin de ton esprit, en train d'aiguiser ma lame.

En disant ses dernières paroles, il retourna à l'intérieur du miroir et disparu dans un nuage de brume noire. Gemuki en profita pour reprendre son verre, boire un coup et retourner se coucher. En chemin, il tomba nez à nez sur Fry-Rumple, qui s'était réveiller depuis plusieurs minutes et qui demanda au tanouki pourquoi il parlait tout seul dans la salle de bain. Gemuki ne lui répondit rien et retourna au pays des songes, laissant le breton dubitatif.

Est voilà, c'est la fin de ce chapitre. Certes il est pas aussi long que les deux autres, mais il permet d'une part de donner quelques infos supplémentaires sur les situations à venir dans l'intrigue, et d'autre part d'introduire le personnage de Yoruki qui jouera un rôle dans la suite des évènements. N'hésitez pas comme d'habitude à donner votre avis sur cette continuité et on se retrouve pour le prochain chapitre qui tournera autour de l'univers d'un célèbre sorcier de la littérature anglophone (je vous rassure de suite, il y aura aucun truc puérils ou fantasmes d'adolescents sur les fils cachés de Draco Malefoy ou ce genre de connerie, ce sera surtout une sorte d'hommage à cette merveilleuse saga).
_________________

Que la force du Smash soit avec vous

Spoiler:
NTSHOW SAGA : Search of the Golden Lion
Index du forum :: Forums Culture et Créations :: Fanfictions
Sauter vers:
| Connexion | Inscription |