Accueil Forum Fanfictions NTSHOW SAGA : Search of the Golden Lion

NTSHOW SAGA : Search of the Golden Lion

Index du forum :: Forums Culture et Créations :: Fanfictions
Auteur Message
#146609 NTSHOW SAGA : Search of the Golden Lion Jeu 20 Sep 2018 - 21:13
Ryfalgoth
Rédacteur
“C'est beau un monde qui joue”
Lv24
Messages: 4961
Inscription: Apr 2016
Age: 26
Humeur: Grozours
Moi je dis, si je m'étais occupé du combat Pokémon, on n'aurait eu aucun KO de notre côté ! Faut Switcher des fois mon cher Magus !!!
_________________
Un petit effort s'il vous plaît : ça = démonstratif ; sa = possessif.

La licence Pokémon, tu l'aimes ou tu la quittes .... (enfin c'est compliqué en ce moment...)
#148175 NTSHOW SAGA : Search of the Golden Lion Mer 19 Déc 2018 - 13:40
Eclectic Wizard
Chroniqueuse
Lv10
Messages: 720
Inscription: May 2016
Age: 36
Et elle est où la suite là hein ???
_________________
#148177 NTSHOW SAGA : Search of the Golden Lion Mer 19 Déc 2018 - 17:35
Ryfalgoth
Rédacteur
“C'est beau un monde qui joue”
Lv24
Messages: 4961
Inscription: Apr 2016
Age: 26
Humeur: Grozours
Je crois que le type qui fait la fan-fic Smash Bros sur l'autre topic a aspiré la motivation de Manchot :hap:
_________________
Un petit effort s'il vous plaît : ça = démonstratif ; sa = possessif.

La licence Pokémon, tu l'aimes ou tu la quittes .... (enfin c'est compliqué en ce moment...)
#148178 NTSHOW SAGA : Search of the Golden Lion Mer 19 Déc 2018 - 17:59
manchot1er

Lv24
Messages: 3628
Inscription: Oct 2015
Age: 26
Humeur: I'm king of banquise
Ben en fait, avec tout ce qui m'arrive dans ma vie actuelle + la flemme de continuer la suite de l'intrigue + le blocage par manque d'idées, la fic est du coup en pause pour une durée indéterminée:hap:

Cela m'arrives des fois quand j'écris de mettre mes textes en pause pour réfléchir à ce que je vais mettre par la suite (si j'oublie pas de les relancer entre temps:gni:), puis de les reprendre quand j'ai de nouveau de l'inspiration. Ne vous inquiétez pas, je n'ai pas oublié cette fan-fic. L'histoire reprendra un jour où l'autre, difficile de dire quand je reprendrais exactement l'écriture du machin.
_________________

Que la force du Smash soit avec vous

Spoiler:
#148179 NTSHOW SAGA : Search of the Golden Lion Mer 19 Déc 2018 - 18:03
Ryfalgoth
Rédacteur
“C'est beau un monde qui joue”
Lv24
Messages: 4961
Inscription: Apr 2016
Age: 26
Humeur: Grozours
Après je te conseille peut-être aussi de sortir des chapitres en plusieurs parties quand t'as un immense pavé qui est prêt, ça fait moins à lire d'un coup et ça te laisse plus de temps.
_________________
Un petit effort s'il vous plaît : ça = démonstratif ; sa = possessif.

La licence Pokémon, tu l'aimes ou tu la quittes .... (enfin c'est compliqué en ce moment...)
#149100 NTSHOW SAGA : Search of the Golden Lion Lun 4 Mar 2019 - 00:40
manchot1er

Lv24
Messages: 3628
Inscription: Oct 2015
Age: 26
Humeur: I'm king of banquise
Chers membres de GN, c'est officiel, le NTSHOW SAGA revient enfin d'entre les morts. En effet, depuis ces trois-quatre derniers mois, j'ai repris l'écriture de la fan-fic et sans plus tarder, je vous propose dès à présent la suite des aventures de Megamagus et ses joyeux compagnons:good:

Avant de commencer, je tiens à vous informez que le chapitre qui va suivre est particulièrement long et sera donc découper en plusieurs parties. Sur ce, bonne lecture et n'hésitez pas à donner votre avis sur la première partie de ce chapitre :



NTSHOW SAGA
Shearch of the Golden Lion


Chapitre 3.1 : Professeur Magus à la convention des sorciers (partie 1) :



Ce chapitre contiendra beaucoup de morceaux venant des films Harry Potter, vous voilà prévenu.


Précédemment dans NTSHOW SAGA : Megamagus et les autres membres du Nintendo Talk Show s'engouffrent à l'intérieur du "Pika-Gamu", un magasin de jeux-vidéos situé dans un coin de Paris non-fréquenter, après avoir découvert que la cachette de la première énigme se trouvait en ces lieux. En fouillant le magasin, ils apprennent également que son propriétaire n'est autre qu'Akridos, l'un des invités majeurs de leur émission ainsi qu'un de leurs fidèles amis. Ce dernier révèle aux membres du groupe qu'il a été engagé par Miyamoto en personne pour jouer le rôle de gardien de ses énigmes, ledit rôle consistant à garder les énigmes au chaud en attendant que les participants du concours viennent les réclamés. Mais avant de pouvoir obtenir son énigme et la résoudre, Megamagus et les membres du NTS doivent tout d'abord remporter le défi imposé par Akridos, qui consiste à le battre dans un simulateur de combats Pokémon. Ils remportent la victoire grâce au talent spécial de Gemuki, ce qui donne la possibilité à Magus de résoudre la première énigme du concours. Le chroniqueur réussi haut-la-main cette épreuve et, suite à cette double victoire, Akridos remet aux membres du NTS le prochain indice qui doit les menés vers la seconde énigme. Cette dernière se situerait à une convention consacrée à la saga fictif Harry Potter, dont le principal point de rendez-vous n'est autre que la ville anglophone de Londres. Comme l'évènement ne commence que le lendemain de cette journée, nos joyeux lurons décident de tous se reposer dans leur chambre d'hôtel, en adressant au passage un au revoir à Akridos. Pendant ce temps, Serene et les trois autres membres de Génération Nintendo en cavale tentent de pirater le compte Discord de Megamagus afin de savoir où il se trouve actuellement et pouvoir le prévenir du danger qui le menace. Ils parviennent à obtenir les informations qu'ils voulaient et découvrent que la prochaine destination du chroniqueur est le Royaume-Uni. Ni une ni deux, ils continuent leur route sans se douter que Monsieur Ninja les surveillaient de loin. Le combattant à la combinaison métallique a d'ailleurs prévenu Maxime Hubner de la situation, pendant que ce dernier envoyait un à un les membres de Génération Nintendo dans une caisse partant pour l'Afrique dans le but de les faire travailler en tant qu'esclaves. Il en profite également pour utiliser sur Hiroki un pouvoir mystérieux qui transforme le guerrier en garde du corps personnel qui reçoit le surnom d'Employeur Oméga. Gemuki, ayant rêvé de cet évènement sans savoir si cela s'est réellement passé, se dirige vers la salle de bain pour s'hydrater et se changer les idées. C'est alors qu'il engage un duel mental contre le spectre de Yoruki, son ennemi juré. Le tanouki reprend finalement le dessus sur son démon intérieur qui lui promet de revenir sur terre un jour prochain. Maintenant, il est temps de te réveiller Megamagus, car aujourd'hui, c'est une nouvelle année qui t'attends à travers la suite de ton voyage.


Ta mère suce des bites en enfer !


Megamagus et les autres membres du Nintendo Talk Show prirent la décision de quitter leur chambre d'hôtel aux aurores. Ce choix fut rapidement délibéré et voté par la totalité du groupe après avoir expérimenter un réveil particulièrement difficile. En effet, durant une bonne partie de la matinée, alors que le soleil commençait à pointer le bout de son nez, de nombreux phénomènes paranormaux n'ont cessés d'apparaître et s'amusaient à les persécutés pendant qu'ils faisaient leurs activités matinales. Pas une seule fois Megamagus et ses compagnons n'eurent la paix. Ils ne pouvaient même pas prendre de douche, préparer leur petit-déjeuner voire même utiliser leurs propres affaires sans avoir droit à des apparitions successives de tonnes de cheveux noirs pendouillant au plafond, de fantômes tourmenteurs et d'autres bizarreries qu'eux-mêmes ne peuvent décrire dans les grandes lignes, si bien qu'ils commencèrent leur journée à moitié dans les vapes et de mauvaise humeur. Ni une ni deux, ils décidèrent de plier bagage en ce jurant de ne plus jamais revenir en ces lieux. Non sans être d'abord témoin d'une ultime apparition spectrale, présenter sous la forme d'une vieille dame à la peau jaune qui leur balançait des chats en pleine face tout en marmonnant des phrases incompréhensibles. Une fois la porte de la chambre verrouillé pour de bon, ils se rendirent vers la sortie de l'hôtel en descendant un à un les marches des escaliers, l'ascenseur ayant décidé de tomber en panne ce jour-là. Arrivé tout en bas, le chroniqueur fixa pendant quelques instants du regard la pendule placé sur le mur juste à côté de lui. Elle indiquait exactement six heures, trente minutes et vingt-cinq secondes. Ce qui signifiait qui leur restait au moins quatre bonnes heures devant eux pour aller faire leurs inscriptions à la conversion spécial Harry Potter avant qu'elles ne soient définitivement clos. Ils se rendirent donc sans plus tarder vers la prochaine étape de leur voyage, sans oublier de rendre la clef de la chambre infernale à son propriétaire. Mais alors qu'ils pensèrent tous que le reste de cette matinée ne pouvait pas être pire par rapport à leur réveil désastreux, voilà qu'au moment de traverser la rue adjacente à celle de l'hôtel, ils tombèrent nez à nez avec toute une bande d'individus portant des gilets jaunes, qui exprimèrent leur mécontentement, tout en agitant une banderole blanche sur laquelle on pouvait voir écrit en toute lettre "Macron démission". Hélas, ils n’eurent pas le temps de les esquivés et durent se frayer un chemin à travers toute cette masse grouillante jusqu'à arriver au bout de la rue, perdant ainsi de précieuses secondes. Sans être curieux de savoir d'où sortait tous ces gens, ils continuèrent leur chemin en suivant les consignes de Magus, le seul qui savait où se trouvait leur prochaine destination, tout en se demandant quels évènements malchanceux allaient encore leur tombés dessus. Et encore, ce qu'ils avaient traversé ce matin n'était que le cadet de leur souci comparé à ce qui les attendait par la suite.


Et on continue d'utilisé les musiques issu de l'OST des films Harry Potter avec un thème venant du passage de la voie Numéro 9 trois quart qui vient du premier opus de la saga.


En marchant progressivement vers leur nouvelle destination, les membres du NTS tapèrent la discute histoire de s'occuper un peu durant le trajet :

-Fry-Rumple : Punaise, vendre des chambres qui portent la poisse dès le matin, ça devrais être interdit. Je vous jure que dès la fin de notre voyage, je n'hésiterais pas une seule seconde à y retourner pour les soulevés eux et leur hôtel pourrie.

-Eclectic : Ben moi, j’aurais pas été contre rester encore un peu là-bas. Je suis sûr que moi et ma petite princesse chérie, ont se seraient bien entendu avec la fanatique des chats.

-Ryfalgoth : Wais bon, on a quand même connu pire niveau journées de merdes. Je me souviens notamment de la fois où nous avons dût improviser l'une de nos émissions parce que Magus et Spy s'étaient retrouvés coincés en plein milieu de la route à cause des embouteillages. Nous avons quand même ultra galéré ce jour-là : Entre Discord et Twitch qui buguaient à moitié, le chat qui s'amusait à foutre le bordel partout et à essayer de bouffer des câbles (Eclectic, qui parle à voix haute : Fallait pas lui donner à manger aussi tard aussi. Tu sais très bien comment elle est quand elle n'a pas pris ses petites boîtes de mousse au thon) et le fait qu'on se mélangeaient les pinceaux avec toutes les étapes de l'émission, je peux vous dire que nous avions atteint le sommet de la dinguerie. D'ailleurs, maintenant que j'y pense Magus, tu sais vraiment où elle se déroule ta convention de sorcellerie au juste ? Non parce que pour l'instant, je ne vois aucune personne habillé en costume de magiciens se balader dans les rues.

-Megamagus : D'après les affiches que j'ai brièvement aperçues lors de notre séparation pour trouver la cachette de la première énigme du concours, tous les participants et futurs participants doivent se rendre dans une salle d'exposition consacrée à Harry Potter situé dans la Cité Des Sciences et de l'Industrie. Je suppose que la majorité de ceux qui voulaient assistés à l'évènement se sont organisés pour y allez le plus rapidement possible. Quoi qu'il en soit, il ne faut pas vous inquiéter là-dessus les gars, je connais un bon moyen de nous y rendre sans trop de difficultés.

En disant ces mots, il tendit sa main vers une sorte d'escalier souterrain qui faisait apparaître des marches métalliques à intervalles réguliers. Il était délimité par des barreaux en fer et semblait mené vers une sorte de complexe faiblement éclairé. En levant légèrement la tête vers les cieux, posés au milieu de la structure, se dressait un écriteau sur lequel était écrit en grosse lettres le mot "Métropolitain". Les autres membres du groupe s'engouffrèrent un par un dans cette endroit avec la conviction d'arrivé plus facilement vers leur lieu de rendez-vous, sauf en ce qui concernait Eclectic qui hésita longuement avant de suivre ses compagnons, ne souhaitant pas trop s'attarder dans cette environnement malfamé où les gens passait leur temps à faire des aller-retour incessants, à jeter leurs déchets partout sur le sol, sans parler des personnes jouant de l'accordéon ou tout autre instrument de musique contre quelques pièces de monnaies qui lui rappelait les moments les plus sombres de sa vie. Ils prirent chacun un ticket au distributeur le plus proche de l'entrée et traversèrent de longs couloirs semblant interminables et sur lesquels on voyait des affiches collés sur les murs, montrant tantôt des publicités pour des produits divers et variés, tantôt des annonces pour les derniers films à paraître dans les salles de cinéma. Au bout de quelques minutes de trajet, ils arrivèrent près de deux intersections éloignées et séparées entre eux par des lignes de chemin de fer électrifiées traversant des tunnels obscures. Megamagus et les membres du NTS s'assirent chacun sur des bancs mit à disposition pour les passagers et attendirent l'arrivé de leur moyen de locomotion. Mais à leur grande surprise, ils entendirent une voix féminine annonçant le retard du prochain convoi qu'ils devaient prendre suite à une panne imprévu.

-Ryfalgoth : Nan mais c’est pas vrai, c'est quoi cette malchance qui nous tombe dessus depuis ce matin ?

-Fry-Rumple : Hé Gemuki, tu ne pourrais pas nous téléporter directement vers les prochaines stations par hasard ? Parce que bon, j'ai rien contre le fait de marcher et tout mais là où l'on va, ce n'est vraiment pas la porte d'à côté. D'autant plus qu'on risque d'être en retard pour les inscriptions à ce rythme.

-Gemuki : J'aurais bien aimé le faire, mais malheureusement, je ne peux transporter qu'une personne à la fois et cela me demande de consommer deux fois plus d'énergie qu'en le faisant seul. De plus, il faut obligatoirement que je repère dans l'espace pour ne pas vous transporter n'importe où. Je crois bien que ce coup-ci, à moins qu'un miracle nous vienne en aide, il faudra se résigner à continuer notre route.

-Personne lambda déguisé en sorcier (qui apparaît devant Gemuki) : BONJOUR !

Suite à l'apparition subite de cette personne inconnue, Gemuki, pris d'une petite frayeur, sursauta et se téléporta instantanément sur la tête de Fry-Rumple. Le breton, ne supportant pas le poids du tanuki, qui était toujours transformé en grand humain de sexe masculin, bascula sur le côté et se retrouva le cul par terre. Les deux membres du NTS virent trente-six chandelles durant quelques secondes avant de se faire relever par Ryfalgoth et Megamagus. Puis ils examinèrent tous l'étrange personne se tenant devant eux. Il s'agissait d'un jeune homme aux cheveux roux habillé d'une sorte de robe noir. Ce dernier, qui semblait gêné par la situation, enleva le chapeau pointu qu'il avait sur la tête, le tint à une seule main et s'excusa auprès des membres en précisant qu'il n'avait nullement l'intention d'effrayer Gemuki. Il remit ensuite son couvre-chef en place et se présenta au groupe :

-Personne lambda déguisé en sorcier : Je me nomme Ron Leroux, je n'ai pas pût m'empêcher d'entendre votre petite conversation de tout à l'heure. A ce qu'il paraît, vous chercher à vous rendre à la convention spécial Harry Potter sans pouvoir y arriver, n'est-ce pas ? (les membres du NTS hochent la tête en signe d'affirmation). Ça tombe bien, j'ai également prévu de m'inscrire pour cet évènement. J'allais justement m'y rendre en passant par la station Porte de la Villette jusqu'à ce que j'entende l'annonce de cette fichue panne. Mais fort heureusement, j'ai toujours sur moi une solution de secours pour gérer ces imprévus : mon fidèle moyen de transport habituel. Une machine de toute beauté capable de m'emmener partout où je le désire, même à travers les cieux. C'est que, je ne veux rater cette convention pour rien au monde, étant moi-même un grand fan de cette saga.

-Megamagus : Attendez une minute, qu'est-ce que vous insinuez par "même à travers les cieux" ?

-Ron Leroux : Oh, je vois que le simple fait d'avoir mentionné cette particularité de mon véhicule personnel vient tout juste d'attiré votre curiosité. Je pourrais essayer de vous le décrire en détail, mais nous n'avons pas de temps à perdre en bavardages inutiles, les inscriptions ne vont pas s'éternisés juste pour nous. Le plus simple serait de vous le montrer directement. Suivez-moi.

Megamagus et le reste du groupe hésitèrent un instant à suivre cet étrange individu. Avec toutes les bizarreries et tous les malheurs qui leur sont passé dessus depuis le début de la journée, ils préféraient dorénavant être plus prudents sur leur choix. Néanmoins, le chroniqueur désirait absolument savoir comment ce jeune fan de sa saga littéraire et cinématographique préféré comptait se rendre rapidement à la convention. Finalement, ils décidèrent d'aller jeter un coup d'œil sur ce fameux "moyen de transport habituel". Ils quittèrent donc la station de métro pour se retrouver devant une petite maison en brique qui comportait également un potager où poussait actuellement des carottes et une porte de garage en parfait état de marche. Ron Leroux sorti alors de la poche de son costume un trousseau de clé en forme de baguette magique et appuya sur le bouton d'un interrupteur, ce qui eux pour effet d'ouvrir la grosse porte métallique et révéla aux membres du NTS le véhicule dont il faisait tant d'éloges : une voiture bleu de la marque Ford Anglia 105E.

-Ron Leroux (qui prend un air de satisfaction) : Messieurs-dames, permettez-moi de vous présenter ma sublime voiture volante dernier cri.

-Ryfalgoth : Mais loul, c'est quoi ce troll à deux balles ? J'en aie entendu des conneries pas drôles dans ma vie, sauf que là, c'est de loin la plus pourrie d'entre elles. Bon au moins, on peut avouer que ta une belle bécane. Du coup, je veux bien te pardonner pour cette remarque mal placé. Au moins, cela m'évitera d'avoir envie de nettoyer ton cosplay au karcher.

-Fry-Rumple : Ah ah, excellente ta dernière réplique Ryf, il faudra que tu me fasses penser à la noter dans un coin au cas où on aura à la réutiliser dans l'émission.

-Ron Leroux : Pourtant je vous assure qu'elle peut et bien voler jusqu'aux cieux. Je vais de ce pas vous en donner la preuve.

Sur ses paroles, il prit l'extrémité du trousseau de clé, sous le regard perplexe de Megamagus et des autres membres du groupe, puis se mit à agiter l’objet en formant des quarts de cercles tout en prononçant les paroles suivantes : Wingardium Leviosa. Après avoir entamé son dernier mouvement, un petit bruit se fit entendre à l'intérieur de la voiture et le véhicule se mit soudainement à vibrer avant de planer à quelques centimètres au-dessus du sol. Il refit ensuite la même opération une seconde fois et la voiture descendit progressivement jusqu'à se retrouver aux pieds des membres du NTS qui restèrent bouche bée (sauf Eclectic) devant cette démonstration. Jamais ils n'auraient pensés voir un jour dans leur vie pareil phénomène.

-Eclectic : Sérieusement, après tout le foutoir qu'il y a eu à l'hôtel démoniaque, c'est ça qui vous stupéfait le plus ? Décidément, il n'en faut pas beaucoup pour vous impressionner les gars.

-Ron Leroux : Alors, que pensez-vous maintenant de ce merveilleux bijou de technologie ? Qui aurait cru qu'il suffisait simplement de rajouter de petites turbines placés çà et là sous le véhicule et qui, grâce à un mécanisme similaire à celle d'une fusée, peut donner la capacité de faire voler pareil engin ? Avec trois fois rien, j'ai réussi à reproduire de la véritable magie dans notre réalité. Mais l'expérience ce révèle encore meilleur une fois que l'on monte à bord de cette appareil. Qu'est-ce que vous en dites ? Cela vous dirait-ils que je vous accompagne à la convention avec cette automobile personnalisé, et gratuitement qui plus est ?

-Megamagus : Je ne sais pas, qu'est-ce que vous en pensez les gars ?

-Fry-Rumple : D'après ce que je vois, ce type ne c'est pas complétement foutu de nous. Et puis si ça nous permet de gagner du temps sans payer un rond, je suis partante pour cette expédition.

-Ryfalgoth : Ben moi je dis pourquoi pas, ça pourrais être marrant comme expérience.

-Eclectic : Vous faites ce que vous voulez, mais ce sera sans moi cette fois. Rien qu'à regarder ce truc flotter dans les airs, ça me met mal à l'aise. Alors me voir monter dedans, ce n'est même pas la peine d'y penser.

-Gemuki : Si tu veux, je peux rester avec toi pour t'emmener directement là-bas avec mes talents d'animal légendaire Eclec. Cela t'évitera de devoir te faire du mal pour rien.

-Eclectic : Oh, c'est gentil de ta part mon petit tanouki chéri. Très bien, je vais donc rester avec Gemuki et je vous rejoindrais plus tard une fois que nous aurons atteint notre destination de notre côté. Mais avant que vous partez en balade, je vais juste vous confier mes affaires histoire de ne pas trop surchargé notre ami. Par contre, vous devez prendre soin de mon bébé pendant mon absence. Si jamais j'apprends que vous ne vous êtes pas occupé d'elle, tata Eclectic va se fâcher tout rouge et ce transformer en Mémesis. Vous voilà prévenu.

-Megamagus (en prenant le sac que lui tend Eclectic) : Je pense que tout a été dit mon cher Ron.

-Ron Leroux : Dans ce cas, en route tout le monde. Et surtout n'oubliez pas d'attacher vos ceintures, le voyage que nous allons entreprendre risque d'être assez mouvementé.

Une fois leur décision prise pour de bon, Megamagus et ses deux autres compagnons choisirent chacun leur place à l'intérieur du véhicule de leur hôte. Le chroniqueur s'installa sur la place du devant, tandis que Fry-Rumple et Ryfalgoth se contentèrent des places arrières situés aux deux extrémités des deux portes. Puis, lorsque Ron Leroux démarra la voiture en tournant la clé de contact pendant trois secondes et en positionnant légèrement le volant vers la droite, ils décollèrent tous en direction de la Cité des Sciences et de l'Industrie, en adressant au passage un petit signe d'au revoir à Eclectic et Gemuki via un geste amical avec leurs mains. Malgré quelques secousses dût à des nuages déversant des gouttes de pluies à vitesse grand V, le voyage dans le ciel s'était déroulé sans encombres. Nos trois protagonistes ne virent pas le temps passé à force d'admirer le paysage et en ce marrant devant les expressions faciales des passants en dessous d'eux qui n'avaient pas l'habitude de voir débarquer ici une telle voiture du jour au lendemain. Ils arrivèrent enfin au point de rendez-vous de la conversion au bout d'une bonne demi-heure de trajet. Ron Leroux gara la voiture sur une place de parking inoccupée et tous les quatre se rendirent vers l'entrée du bâtiment. Ils fouillèrent ensuite l'Explora, un espace réservé à l'organisation d'exposées éphémères autour de différentes thématiques, jusqu'à finalement tombé face à une salle où diverses personnes déguisés en sorciers jetèrent des regards sur divers objets exposés tout en discutant avec leurs voisins d'à cotés.

-Ron Leroux : Messieurs, je crois que nous venons enfin d'atteindre notre objectif. Le monde merveilleux d'Harry Potter nous tend les bras.

Excité par cette découverte, Megamagus explora à toute vitesse les moindres recoins de la salle en s'exprimant par de la joie pure chaque fois qu'il vit un objet qu'il reconnaissait bien. Devant le comportement enfantin de leur ami, Ryfalgoth et Fry-Rumple examinèrent la pièce à leur tour, en gardant régulièrement un œil sur le chroniqueur afin de le faire redescendre sur terre en cas de nécessité. Mais durant leur exploration, ils eurent l'impression d'être observé par certains des sorciers présents dans cette convention. Ils préféraient cependant ne pas y faire attention, pensant que ce n'était que le fruit de leur imagination.


Et on continu d'utiliser à fond l'OST d'Harry Potter avec cette fois-ci le fameux thème de Gilderoy Lockhart, un personnage emblématique du second opus de la saga.


Alors que la joie et la bonne humeur régnèrent au sein des membres de la convention, un silence de mort intervint soudainement lorsque le son d'un tintement se fit entendre à travers toute la salle. Au même instant, un homme aux cheveux blond et portant une tenue en costard cravate violette fit son apparition sur une estrade et invita tout le monde à venir le rejoindre ici-même. Chacun se divisaient en groupes de cinq et se regroupèrent entre eux de sorte à former plusieurs lignes jusqu'à reproduire un carré parfait. Magus et ses deux autres compagnons s'étaient retrouvés sur la deuxième ligne histoire d'avoir un meilleur aperçu de ce qui les attendait par la suite. Lorsqu'ils furent au complet, l'homme aux cheveux blond commença son discours de bienvenu en leur adressant son plus beau sourire :

-Homme aux cheveux blonds : Je vous souhaites la bienvenu à notre merveilleuse conférence cher amis sorciers. Permettez-moi de me présenter comme il se doit. Je suis Jill Deroy Lecarte. Je serais votre principale guide durant toute la durée de votre séjour qui, je l'espère, restera gravé dans vos mémoires. Je tiens à vous annoncer que j’occupe également le rôle de professeur de Défense Contre les Forces du Mal, au cas où vous ne l'aurez pas remarqué plus tôt. Enfin bref, vous allez à présent monter sur scène avec moi et vous formerez deux lignes afin que je puisse mieux distinguer ceux qui se sont déjà inscrits ainsi que les nouveaux venus.

Suite à ses paroles, il tendit sa main droite et pencha légèrement en avant en signe d'invitation. Face à ce geste, tout le monde se rendirent sur l'estrade et obéirent à l'ordre donné par Lecarte. L'homme aux cheveux Blond examina alors chacune des lignes construites. Puis, une fois ceci fait, il posa une chaise au centre de l'estrade, sur lequel était assis un chapeau pointu paraissant daté de mille ans, et fit un autre signe de la main devant le rideau situé tout au fond de la scène. Trois autres personnes, portant également des costumes, passèrent près des sorciers et se posèrent à côté de Lecarte. L'un d'entre eux était un homme rondouillard avec des cheveux et une barbe marron qui mesurait à peu près deux mètres de haut. L'autre était habillé d'une chemise violette et d'une cape aussi noire que ses cheveux. Quant au troisième, il s'agissait d'une femme âgée qui portait une cape verte et un chapeau pointu noir dont le bout était tordu d'un côté. Lorsque les trois personnes furent positionnées, Lecarte reprit la parole :

-Jill Deroy Lecarte : Pour certains d'entre vous qui ne sont pas encore inscrit sur la liste des participants, je vais vous expliquez comment marche le processus : Tout d'abord, mes collègues ici présent, messieurs Hagrid-The-Giant et SévrusRog, ainsi que madame Mc.G'ONagall, vont vous appelez un par un grâce à cette feuille que je tiens entre mes mains et sur laquelle vous écrirez vos prénoms. Ensuite, nous allons choisir votre appartenance à un groupe dans lequel vous resterez pendant toute la durée de votre séjour parmi nous. Ce choix sera déterminé par le Choixpeau Magique que vous voyez ici présent sur cette chaise. Pour cela, il suffit que nous le placions sur votre tête et il ne restera plus qu'à attendre que le Choixpeau vous dise où vous rendre. Maintenant, sans plus tarder, veuillez inscrire vos noms ici je vous prie.

Il tendit sa feuille au premier rang de sorciers issu de la seconde ligne, réservé uniquement aux non-inscrits, et chacun d'entre eux marquèrent leurs noms en lettres noirs indélébiles. Il reprit ensuite le papier et le passa à la vieille femme répondant au nom de Mc.O'Nagale avant que cette dernière prenne le vieux chapeau à une main et le tint au-dessus de la chaise. Elle jeta ensuite un coup d'œil rapide à la liste de noms avant de s'adresser à tout les sorciers à haute voix :


Et on passe maintenant à la musique de la fameuse scène du Choixpeau Magique.


-Mc.G'ONagall : Lorsque je prononcerais votre nom, vous irez vous asseoir sur cette chaise et je vous mettrais le Choixpeau sur la tête : FRY-RUMPLE.

En entendant son nom prononcé devant toute l'assemblée, le breton hésita un instant à venir rejoindre la femme âgée, mais changea rapidement d'avis lorsque tous les regards se pointèrent sur elle. La jeune rédactrice s'assit donc en fixant les autres sorciers et senti une étrange sensation la parcourir lorsque le chapeau fut posé sur sa tête. Elle jeta un petit coup d'œil au-dessus de son crâne chevelue et se surpris à pousser un petit cri de terreur en voyant ce vieux tas de tissu se mettre à bouger et à parler comme par magie.

-Le Choixpeau Magique : Tiens tiens tiens, c'est très rare de nos jours de voir quelqu'un comme toi qui accepte sans aucune honte de changer de genre. Personnellement, j'admire les gens de ton espèce. Mais en même temps, je vois d'autres possibilités dans ta tête qui peuvent s'offrir à toi. Oui, tu aimes tout ce qui touche aux chiffres et aux affaires de notre pays n'est-ce pas ? Dans ce cas, je sens que tu te plairas bien à...POUFSOUFFLE !

Lorsque le Choixpeau prononça ses derniers mots, tout le monde applaudirent en chœur et Fry-Rumple pût regagner sa place au côté de Megamagus et Ryfalgoth, à la fois confus et intrigué par ce qu'elle venait de subir.

-Mc.G'ONagall : RYFALGOTH

Sans aucune hésitation, le gothique fan de black-métal s'avança et s'assoit à son tour en attendant que le jugement du Choixpeau soit réalisé.

-Le Choixpeau Magique : Oh, un fan de guitare électrique bien lourd et sanglant. En ce qui te concerne, il n'y a pas d'autres possibilités que...SERPENTARD !

Ryfalgoth retourna à sa place sous le son des claquements de mains en riant de l'ironie de son sort.

-Mc.G'ONagall : RON LEROUX

Le jeune homme à la chevelure rousse s'installa sur la chaise en toute tranquillité, comme si il avait déjà l'habitude de ce genre de chose.

-Le Choixpeau Magique : AH, encore un Leroux ? Pour toi, le chemin est déjà tout tracé...GRYFFONDOR !

Alors qu'il retourna auprès des autres, Megamagus se positionna à côté de lui et l'interpela :

-Megamagus (en chuchotant) : Encore un Leroux ?

-Ron Leroux (en chuchotant) : J'ai plusieurs frères et sœurs dans la famille qui sont déjà venu à des conventions sur Harry Potter. Il faut croire que nous sommes tous fan de cette saga depuis des générations.

-Mc.G'ONagall : MEGAMAGUS

Le chroniqueur s'assit sur la chaise en silence. Lorsqu'il se plaça, il remarqua de plusieurs sorciers chuchotaient entre eux tout en le regardant. Apparemment, plusieurs personnes dans l'assistance connaissaient sa carrière dans le milieu d'Internet.

-Le Choixpeau : Mmmmm, difficile, il est très difficile de te lire. Je vois tellement de possibilités dans ta tête. Tellement de choix qui te sont accessibles.

-Megamagus (en chuchotant) : Pas à Serpentard, pas à Serpentard...

-Le Choixpeau Magique : Pas à Serpentard ? Mais pourtant, seul Serpentard peut te mettre sur la même voie que les sorciers les plus badass de l'univers d'Harry Potter. Mais puisque tu insistes, dans ce cas, il vaut mieux pour toi que tu ailles à...GRYFFONDOR !

Megamagus fut accueilli par un tonnerre d'applaudissement et rejoignit ses autres camarades sur la ligne.


Une petite musique de fanfare pour célébré le grand départ vers Londres.


Les autres sorciers qui n'étaient pas encore inscrits furent assignés tour à tour et furent mit dans l'un des quatre groupes formés par les responsables de la convention. Dès qu'il n'y eut plus personne à inscrire, une grande fanfare prit place sur l'estrade et sonna l'heure du départ pour le voyage à Londres : deuxième étape de la convention et l'endroit où se trouvait la deuxième énigme du concourt de Miyamoto. Lecarte donna ensuite le reste des instructions concernant l'organisation de la journée : Chacun des groupes formés tantôt devrons suivre l'un des quatre animateurs afin qu'ils puissent monter à bord d'un des quatre "Magic'O'Bus" loués pour cette grande occasion et se rendre à la capitale anglophone. Megamagus, Fry-Rumple et Ryfalgoth restèrent aux cotés de Ron Leroux qui avait choisi de suivre Hagrid-The-Giant. Mais durant le trajet une inquiétude s'empara de Ryfalgoth qui en fit part à ses deux autres collègues :

-Ryfalgoth : Au fait, maintenant que j'y pense, vous savez où sont passés Eclec et Gemuki ? Non parce que normalement, ils devaient nous rejoindre rapidement pour les inscriptions à la convention. Mais comme elles sont terminées maintenant, je commence sérieusement à m'inquiéter pour eux.

-Fry-Rumple : C'est vrai que ces deux-là n'ont pas donné signe de vie depuis notre récente séparation. Pourtant, j'ai beau avoir spammer leur messagerie avec des textos rapides que leur aient envoyés après mon inscription pour savoir où ils se trouvaient, j'ai toujours pas reçu de réponse de leur part.

-Megamagus : Cette histoire sent clairement le pâté si vous voulez mon avis. Il a dût leur arrivé quelque chose en cours de route. Vous deux, vous devriez rester en retrait et partir de suite à leur recherche. Moi je reste auprès de notre "guide" pour ne pas perdre de vue notre objectif. Si vous avez des renseignements à me communiquer, contactez-moi immédiatement sur Discord et ont se fixent un point de rendez-vous pour se retrouver tous ensemble. J'espère que rien de grave ne s'est produit.

-Ryfalgoth : T'inquiète pas Magus, je connaît très bien ma Eclectic, et je peux te garantir que si elle est capable de tenir plus de vingt heures de livestream sur Twitch, elle peut forcément se sortir de n'importe quels situations. Et puis, elle est accompagné de Gemuki qui peut la protéger à tout moment avec ses pouvoirs d'animal légendaire ultra-pétés. Je suis sûr qu'ils vont bien tous les deux.

-Fry-Rumple : Ouais ben en attendant, comment tu veux que l'on sache où ils se trouvent actuellement alors qu'on n'a pas le moindre indice qui pourrait nous donner ne serais-ce qu'un point de départ pour nos recherches ?

-Ryfalgoth : Est bien pour te répondre en toute franchise chère Fry, je te rappelle que nous avons en notre possession une Maine Coon pur race qui ne demande qu'à sortir du sac de sa maîtresse pour la retrouver et lui réclamer des papouilles et de la bouffe à volonté.

-Fry-Rumple : Ok, je veux bien essayée cette technique. De toute façon, nous n'avons pas d'autres alternatives pour le moment. Mais je te préviens, il est hors de question que je m'y colle pour la sortir de là. Je n’ai vraiment pas envie de me retrouver avec des séquelles sur le visage à cause de Miss Grincheuse.


Allez, cette fois-ci, on passe par une musique venant d'une licence autre que les films Harry Potter, pour changer.


Le breton et le gothique métalleux s'éloignèrent de Megamagus, qui continuait de suivre le groupe partant pour Londres, puis ouvrirent le sac contenant les affaires d'Eclectic. Ryfalgoth tendit délicatement la paume de sa main vers Nala, afin que cette dernière puisse la renifler, et prit la bête par la peau du cou avant de la poser sur son épaule gauche. Le chat, qui reconnut de suite l'odeur d'un de ses maîtres, se laissa faire sans pousser de grognements ni passer à l'offensif. L'alsacien fit tout son possible pour que la petite princesse poilue ne remarque pas la présence de Fry-Rumple, de peur qu'elle ne se mette à devenir agressive. Il tint ensuite Nala à deux mains et la fixa droit dans les yeux :

-Ryfalgoth : Bon le chat, j'ai une mission de la plus haute importante à te confier. Tu dois probablement savoir que nous avons été séparés de ta maîtresse pendant un temps et que cela t'as beaucoup contrariée. Sauf que malheureusement, nous n'avons plus de nouvelles d'elle depuis un moment. Alors voici de ce que je propose : tu nous aides, moi et Fry, à la retrouvée et en échange, je te donnerais une double ration de tes mets favoris lors de la prochaine soirée. Est-ce que ça te convient ?

En entendant ses mots, Nala remua légèrement sa queue et poussa un miaulement de satisfaction. Après la conclusion de ce marché, Ryfalgoth la posa par terre et attendit qu'elle se mette au travail. La petite princesse poilu commença à se déplacer dans la rue, suivi de près par les deux membres du Nintendo Talk Show, tout en utilisant son flair et sa vue perçante comme point de repère. De temps à autre, elle s'arrêta en bougeant ses oreilles pointues dès qu'elle entendait le moindre bruit ou couru à pleine vitesse pour essayer d'attraper deux ou trois pigeons qui passaient par là. Néanmoins, elle n'oublia pas son objectif pour autant et continua sérieusement ses recherches malgré que ses instincts de félins reprennent parfois le dessus. Dix bonnes minutes s'écoulèrent lorsque Nala arrêta sa petite ballade devant un sous-marin portant les inscriptions "Argonaute S636" sur son kiosque. Devant les escaliers menant à l'intérieur de la structure ce dressait un panneau métallique qui, en plus d'empêcher quiconque d'entré et de sortir à sa guise, indiquait que le bâtiment était "fermé pour cause de travaux". Les deux membres du NTS fixèrent la petite princesse poilu d'un air ahurit, tandis que cette dernière faisait sa toilette dans un coin en les ignorant, puis portèrent leur attention sur le sous-marin.

-Fry-Rumple : Ok, ça devient de plus en plus chelou cette histoire. Dis-moi Ryf, t'es sûr que ton chat ne s'est pas trompé de chemin par hasard ? Non parce que depuis tout à l'heure, j'ai l'impression qu'elle essaye de nous faire tourner en bourrique.

-Ryfalgoth (en remettant Nala dans le sac d'Eclectic) : Je sais que Nala est particulière, mais de là à ne pas prendre cette mission au sérieux, j'y crois moyen. Surtout quand on sait que les Maine Coon sont généralement très attachés à leur maître. Perso, j'ai deux théories qui pourrons peut-être éclaircir tout cela : Soit il est effectivement arrivé quelque chose à Eclec et Gemuki, et à ce moment-là, faut absolument les sortir de là, soient ils ont bu un fort taux alcool en arrivant ici et on les retrouvera juste dans les vapes comme s'ils avaient fait une nuit blanche avec l'ami Spider. Même si Gemuki a plus tendance à se gaver d'Ice Tea Pèche d'habitude. Quoi qu'il en soit, Le seul moyen d'en avoir le cœur net est d'entrée là-dedans.

-Fry-Rumple : Bon, au point où on en est, autant faire le boulot jusqu'au bout. Par contre, je vais passer en premier si tu le veux bien. On ne sait pas ce qui va nous tomber dessus et je préfère ne pas prendre de risques.

Ryfalgoth accepta la proposition de sa collègue et les deux membres s'engouffrèrent dans le sous-marin englouti par une totale obscurité, désormais complétement livré à eux-mêmes.


Un peu trop lugubre cette endroit, vous ne trouvez pas ?


Ils errèrent dans le noir complet durant un temps indéterminé. Heureusement pour eux, Fry-Rumple était équipée d'une lampe-torche qu'elle avait intégrée à son téléphone portable. Ryfalgoth la suivis de près, en marchant à tâtons afin de ne pas trébucher sur quelque chose par inadvertance. Ils passèrent chaque secondes de leur vie à fouiller les différentes pièces qui composent cette structure abyssale, espérant ainsi revoir leurs deux camarades disparus. Finalement, en traversant la salle de stockage des torpilles, seul pièce illuminée par toutes sortes de néons d'une blancheur éclatante, ils aperçurent sur l'une de ses armes explosives une silhouette en train de gigoter dans tous les sens. En s'approchant de plus près, ils virent Eclectic Wizard, allongée sur le dos, bâillonner et solidement attaché par de lourdes chaînes. Ils foncèrent dans sa direction et essayèrent de la libéré de cette atroce supplice. Hélas, les liens qui la retenait prisonnière semblaient peser une tonne et étaient beaucoup trop solides pour être brisé à main nu. Pendant que Fry-rumple explora tout le reste du navire à la recherche d'un objet tranchant ou coupant qui pourrait les aidés à accomplir leur objectif, Ryfalgoth enleva délicatement le morceau de scotch retenant la bouche d'Eclectic qui pût de nouveau s'exprimer :

-Eclectic : CONCUPISCENT ! Ah ben putain, ça fait du bien de ne plus pouvoir être réduit au silence. Z'avez mis du temps avant de venir ici les copains. Maintenant, si ça ne vous embête pas, j'aimerais bien sortir de cet endroit morbide et grattouiller ma petite princesse chérie pour me consoler avant que mon dos me fasse souffrir à force de rester en mode "bondage".

-Ryfalgoth : Wais bon, même en utilisant le chat pour te retrouver, on a quand même bien galéré, et puis c'est pas évident d'enlever tout ce merdier. D'ailleurs, en parlant de merdier, faudra vraiment que tu nous explique comment tu t'es retrouvé dans cette état.

-Eclectic : Plus tard Ryfoufoune, ce n’est pas le lieu ni le moment idéal pour raconter ma vie. Je vous dirais tout une fois que je ne me sentirais plus engourdi de partout. Par contre, vous devrez faire vite, le ninja pervers pourrait revenir d'un instant à l'autre.

-Ryfalgoth : Hein ? Un ninja pervers ? C'est quoi encore que ce délire ? Bon, on te sort de là et après, on va remettre toute cette histoire au clair avec Magus. Non parce que mon cerveau, il commence légèrement à partir en vrille. Mais au fait, tu sais où il se trouve Gemuki ? Non parce que je pensais qu'il serait encore avec toi.

-Eclectic : La dernière fois que je l'ai vu, il avait réussi à s'échapper de cet endroit et il m’a dit qu'il allait revenir me chercher avec tout le reste de l'équipe. Mais comme apparemment, il n'a pas l'air d'être avec vous, il doit probablement avoir rejoint notre ami chroniqueur.

-Fry-Rumple (En criant à l'autre bout de la salle) : Hé les gars, je crois que j'ai trouvé quelque chose qui nous tirera d'affaire.

Elle tendit à Ryfalgoth une grosse pince à l'extrémité pointue. Ils prirent chacun un bout du manche et brisèrent les chaînes une à une en refermant la pince d'un coup sec. Lorsque la dernière chaîne tomba sur le sol en produisant un bruit sourd, les deux membres du NTS posèrent chacun le dessous des bras d'Eclectic sur leurs épaules et la soulevèrent en tirant dessus de toute leur force. Mais à peine eut-elle le temps de se remettre de ses émotions, d'étirer ses muscles engourdis et de câliner Nala que les torpilles disparurent soudainement dans des sortes de tubes et laissèrent la place à trois petites caméras flottantes qui fixèrent du regard nos trois lurons.

-Voix d'intelligence artificielle féminine : Alerte, vous venez de franchir une zone privée, veuillez déclarer votre identité sur-le-champ.

-Ryfalgoth : C'est quoi ce bordel ?

-Fry-Rumple : J'en sais foutrement rien, mais à mon avis, on ferait mieux de se tirer d'ici en vitesse avant d'avoir des ennuis.

-Voix d'intelligence artificielle féminine : Votre identité n'est pas enregistrer dans notre registre, préparez-vous à être exterminé dans les plus brefs délais.


ça sent le boss ici


Ryfalgoth et ses deux autres camarades essayèrent de prendre la fuite, mais ils furent rapidement bloqués dans leur élan par une grille métallique qui tomba devant leurs pieds. Ils virent ensuite que les yeux des caméras étaient devenus écarlate. Puis une violente secousse fit trembler le sol pendant quelques secondes. Ils remarquèrent ensuite qu'une machine commençait à se reconstituer en prenant des parties de son corps qui sortirent des tubes où s'étaient volatilisées les torpilles. Une fois entièrement complété, la machine martela le sol avec ses poings et révéla sa véritable apparence. Cette dernière ressemblait à une sorte de gorille à la peau mauve équipé d'une armure blindée, d'une casque à pointe posé sur sa tête de de deux lance-missiles accrochés sur son dos, remplit chacun d'un lot de quatre torpilles. Elle finit enfin par faire face à Ryfalgoth, Eclectic et Fry-Rumple en posant ses deux bras lourdement sur le sol.

-Fry-Rumple : Oh la vache ! On est vraiment dans la mouise les gars !


C'est reparti pour une autre scène de baston épique


Alors que les trois membres du NTS essayèrent d'analyser la situation, la machine leva rapidement son bras gauche vers les cieux, le poing bien serré, et balança le tout dans leur direction. Ils esquivèrent l'attaque au moment où le poing du gorille mécanique se trouvait à trois centimètres du sol et profitèrent du nuage de poussière s'étant formé suite à l'impact du coup pour se réfugier sous les tubes. La machine, déboussoler par ce geste inattendu, se mis à examiner attentivement les moindres recoins de la pièce afin de retrouvé ses cibles. Il fut accompagné dans sa recherche par deux caméras flottantes qui bougèrent de droite à gauche en parcourant la structure de la salle. Ryfalgoth, Eclectic et Fry-Rumple firent le moins de mouvements possibles et parlèrent à voix basse afin que le robot géant ne puisses pas les repérés :

-Ryfalgoth : Punaise, on a eu chaud cette fois-ci ! Vous avez vu à quelle vitesse est parti son coup ? Si on était resté une seconde de plus là-bas, je suis sûr qu'on aurait fini écrabouiller par toute cette masse.

-Fry-Rumple : En tout cas, on ne s'en sortira pas tant que cette saleté de machine traînera dans le coin. Surtout qu'elle risque de nous choper d'un moment à l'autre si jamais elle finit par trouver notre cachette. Il faut qu'on trouve un moyen de s'en débarrasser vite fait si on veut quitter cet endroit.

-Ryfalgoth : Il a raison...Enfin je veux dire, elle a raison...Enfin, je veux dire...Oh puis merde, Fry a raison voilà.

-Eclectic : Je crois que j'ai une idée les gars, mais je sens qu'elle ne va pas trop vous plaire.

-Ryfalgoth : Ben vas-y, dis-nous ce que c'est. De toute façon, ça ne pourrait pas être pire que notre situation actuelle.

Eclectic chuchota l'ensemble de son plan à l'oreille du gothique métalleux. Ce dernier consistait principalement à déstabiliser leur adversaire en utilisant sa compétence de Black Métal au maximum. Pour cela, elle devait trouver un tube suffisamment puissant qui permettrait d'étourdir la machine suffisamment longtemps pour la mettre en pièce par la suite. Mais la plus grosse partie du plan impliquait d'attirer l'intention de l'ennemi afin de gagner un temps précieux pour choisir la musique adéquate. Hors, les heureux élus chargés de cette tâche n'étaient autre que le breton communiste et l'alsacien fan de Métal. Bien qu'ils n’aiment pas trop la façon dont ce plan était construit, ils n'eurent d'autres choix que de s'y plier, faute d'avoir une meilleure proposition sous la main. Ryfalgoth se porta volontaire pour commencer à éloigner le gorille mécanique et permettre ainsi à ses deux autres camarades de se mettre en place pour la suite du plan. Il passa discrètement derrière la machine et, lorsqu'il se retrouva à quelques mètres d'elle, il prit une grande inspiration et cria dans sa direction :

-Ryfalgoth : Hé, la grosse machine de mes fesses, vient donc me chercher espèce de sac-à-merde !

En entendant la provocation de l'alsacien, le robot géant cogna son poing droit sur la paume de sa main gauche et pointa les deux canons de ses lance-missiles vers sa cible. Il tira ensuite deux grosses torpilles dans sa direction. Ryfalgoth les esquiva de justesse, mais perdit l'équilibre à cause du choc produit par les projectiles et se retrouva le cul par terre. Il n'eut pas le temps de se relever que la machine, profitant de l'occasion, se propulsa en hauteur et retomba près du gothique métalleux en produisant un bruit sourd. Puis elle empoigna ses deux mains et les leva au ciel.

-Ryfalgoth : Euh les gars, un petit coup de main serais pas de refus.

Alors qu'il s'apprêtait à aplatir Ryfalgoth, le gorille mécanique fut interrompu dans son élan par le choc d'une clef à molette lancé sur son visage. Il regarda autour de lui et vit Fry-Rumple qui balança toutes sortes d'objets métalliques qu'elle trouvait par terre. Les bras toujours en l'air, la machine se décala d'un cran et frappa le sol devant le breton, ce qui eut pour effet de créer une gigantesque onde de choc qui fit pencher le sous-marin sur le côté gauche. Fry s'agrippa à une poutre métallique afin de ne pas tomber vers l'inconnu. Malheureusement, Ryfalgoth n'eut pas le temps de réagir et se cogna le dos contre une partie de la structure du navire, laissant échapper au passage un juron de sa bouche. Une fois que le sous-marin fut de nouveau stabilisé, la machine, qui avait activé des ventouses sous ses pieds avant la semi-chute de la structure métallique, avança péniblement vers Fry-Rumple, en oubliant totalement l’alsacien qui continua à gémir de douleur tout en essayant de se remettre debout. Cependant, Eclectic, qui se faisait discrète depuis tout ce temps, accouru jusqu'à lui et accepta de servir d'appui en lui tendant sa main.

-Eclectic : En temps normal, je t'aurais déjà traité de "Mongolo", mais pour cette fois, je vais faire une petite exception à la règle. Et en prime, monsieur aura droit à une bonne tasse de grog au miel et au citron bien chaud.

-Ryfalgoth (Prend un ton ironique tout en se faisant relever par Eclectic) : Ah bon ? Je n'aurais droit qu'à ça ? Mais quelle déception ! Moi qui voulais tellement me faire cajoler et chouchouter par une nana de rêve.

-Eclectic : C'est que mon Ryfoufoune essaye de me prendre par les sentiments en plus ! Allez, parce que j'ai décidé d'être sympa avec toi, t'auras également droit au bisou magique de Tata Eclectic en prime...

Au même instant, Fry-Rumple, qui était toujours accrochée à la poutre, se débattait de toutes ses forces face au gorille mécanique essayant de le frapper en enchaînant les uppercuts. L'une des caméras, en voyant le spectacle, se positionna à côté du breton et le braqua en sortant une mitraillette sous sa structure de métal. Dans un geste de panique, elle se propulsa sur le côté gauche à toute vitesse et saisi le canon de l'arme de la petite machine. Cette dernière, n'ayant pas calculé d'avance l'action de sa cible, bougea dans tous les sens dans l'espoir de la faire lâcher prise. Le robot géant tenta d'effectuer une attaque surprise en tirant une rafale de missiles en direction de Fry-Rumple. Mais il manqua son coup et toucha à la place la caméra qui chuta dans le vide. Au dernier moment, le breton abandonna sa prise et réussi à atterrir en douceur sur ces deux pieds en faisant une pause classe, positionné près des débris de la caméra qui n'eut malheureusement pas cette chance. Elle fut assistée dans cette dernière scène par les regards de ses deux camarades interloqués par la situation.

-Ryfalgoth (qui pense ce qu'il dit dans sa tête) : Frimeuse !

-Fry-Rumple : Bon les deux tourtereaux, vous pouvez reprendre votre conversation plus tard ? Parce que cette connerie de machine est en train de se ramener par ici.

La machine en question avait effectivement détaché les ventouses de sous ses pieds et fonça à présent tête baissée et poings levés vers les membres du NTS. Eclectic fouilla rapidement la liste de ses tubes favoris, en sélectionnant les musiques une par une, puis appuya sur le bouton "play" dès qu'elle trouva son bonheur. Mais à peine eut-elle posée son doigt sur l'écran de son téléphone portable que le gorille mécanique avait déjà atteint le sol et les écrabouilla de tout son poids.


Et voici un morceau de métal bien lourd pour les amateurs du genre


Un nuage de poussière s'éleva dans toute la pièce. Alors que la machine se releva progressivement, les poings positionnés au sol, elle fut soudainement soulever par une force inconnue et fut repousser en arrière jusqu'à atterrir violemment sur le dos. Lorsque qu'elle fut remise de cette nouvelle chute, elle vit à ce moment précis quelque chose qui dépassait l'entendement. En effet, devant elle se dressait Eclectic Wizard, les bras levés vers les cieux, habillée avec des vêtements gothiques, tenant une guitare électrique entre ses jambes, accompagnée d'un groupe de rock-stars jouant les notes de la musique qu'elle avait choisi et entourée d'une sorte d'aura surpuissante. Le robot géant poussa un grognement strident et son corps entier devint écarlate. Le bruit attira les deux caméras restantes qui se positionnèrent au-dessus de la grosse machine. Eclectic s'étira légèrement les bras et croisa son regard avec celui du robot géant. Puis elle prit sa guitare à une main et la tint de la même façon qu'une batte de baseball.

-Eclectic (en souriant) : SURPRISE MOTHERFUCKER !

Elle fonça à toute allure vers la machine, esquiva l'un de ses coups de poings et la frappa sur la tête d'un coup sec avec l'instrument de musique. Le robot géant, à moitié sonné, fit signe aux deux caméras de se lancer à l'assaut. Mais Eclectic évita leurs tirs sans aucun problème et joua quelques accords sur sa guitare, ce qui eut pour effet de désorienter complétement les deux appareils qui se retournèrent contre leur dirigeant. La machine se protégea des projectiles en positionnant son bras gauche contre son visage, attrapa les deux caméras et les lanças sur la gothique. Les deux adversaires s'amusèrent ainsi à se renvoyer les petites machines en les frappant chacun leur tour d'une façon similaire à un matche de tennis jusqu'à ce que les deux objets atterrissent en plein sur le torse du gorille mécanique qui commença à s'écrouler en arrière. Au dernier moment, la machine utilisa ses deux mains comme stabilisateur et se propulsa en avant. Elle aplati ensuite la paume de sa main en direction d'Eclectic. Cette dernière esquiva l'attaque et s'apprêta à la frapper de nouveau avec sa guitare. Mais la machine anticipa son mouvement, s'empara de l'instrument et fit de rapides mouvements circulaires avec son poignet. Eclectic, qui n'avait pas lâché sa guitare, eu de plus en plus le tournis à force de se faire secouer d'avant en arrière. Au bout d'un moment, le gorille mécanique cessa son geste et donna un violent coup de poing sur le ventre de sa cible. Suite au choc du coup, la guitare se brisa en deux et envoya Eclectic droit dans un mur. La machine réduisit en miette ce qui restait de l'instrument et replia ses membres sur elle-même, prenant ainsi la forme d'un tank. Tandis qu'Eclectic se remit péniblement debout, le visage ensanglanté et les jambes alourdis, le robot géant tira de gros missiles à la chaîne dans sa direction. Fry-Rumple et Ryfalgoth, qui furent aux premières loges pour assister au déroulement du combat, hésitèrent à intervenir en plein milieu de l'affrontement :

-Fry-Rumple (en train de secouer Ryfalgoth comme un cocotier) : Mais réagit bon sang ! Tu ne vois pas qu'elle est en train de se faire massacrer ?

-Ryfalgoth (prenant un air sérieux) : Du calme Fry, elle gère parfaitement la situation. Tu n'as pas encore vu tout le potentiel du pouvoir du Black Métal en action. Je te conseille d'être attentif à ce qui va suivre, je sens que cela va être épique à souhait.

Le breton n'insista pas d'avantage et regarda la suite des évènements. Elle poussa soudainement un cri de stupeur lorsqu'elle vit quelque chose d'incroyable se produire devant elle. Eclectic venait de réduire tous les missiles lancés contre elle en miette en les broyant par la seule force de sa main gauche et de ses dents. Elle s'expulsa ensuite du mur où elle s'était craché et atterri en plein sur les deux lance-missiles de la machine qui explosèrent dans un gros nuage de flamme et de fumée noire. Le gorille mécanique refusa de reprendre sa forme initiale et fonça droit sur son adversaire au moment où cette dernière retomba sur le sol en faisant un triple salto arrière. Eclectic bloqua le tank pendant sa course, le souleva légèrement et commença à enchaîner les coups de poings, en augmentant la vitesse de ses coups au fur et à mesure qu'elle cognait la structure métallique. Elle continua ainsi jusqu'à ce que la machine fut complétement démembrer et hors-service. Voyant que la zone était de nouveau sécurisé, Ryfalgoth et Fry-Rumple rejoignit Eclectic qui fit une pose triomphante pour célébré sa victoire. Mais alors qu'elle brisa la grille qui les retenait prisonnier dans cet endroit à main nu, ils entendirent un bruit étrange et furent tous agrippés par une main géante violette lancé dans leur direction. Ils virent ensuite que la machine, qui s'était remise de ses blessures entre temps, avait activé une bombe sur sa tête avec un décompte d'une minute.

-Fry-Rumple : Non mais c'est pas vrai ! Elle est increvable cette machine !

Ils essayèrent de ce débattre pour se libéré de l'emprise de la main du robot géant, mais le gorille mécanique resserra manuellement le mécanisme de fermeture à chaque tentative des membres du groupe. C'est alors que Nala sauta hors du sac d'Eclectic et fit face à la machine en la regardant droit dans les yeux. Elle prononça ensuite des miaulements sataniques et une aura maléfique s'échappa soudainement de son corps pour se plonger dans le regard du robot géant. Ce dernier commença à surchauffer et sa tête explosa en mille morceaux, ce qui eut pour effet de désactiver son bras qui relâcha ses trois prisonniers. La Maine Coon courra ensuite vers sa maitresse et se frotta contre ses jambes en ronronnant :

-Eclectic : T'inquiète pas mon bébé, maman n'a rien de cassé. Et comme tu as été une bonne fifille, je vais te donner une double ration de mousse au thon pour ce soir.

-Ryfalgoth : Tiens c'est marrant, je lui ais exactement promis la même chose si elle nous aidait à te retrouver.

-Eclectic : Mais faut pas lui promettre des choses en l'air voyons, sinon elle va finir par s'y habituer et après, elle va vouloir faire la difficile.

-Fry-Rumple : Euh, j'aimerais pas vous alarmer les gars, mais cette foutu bombe est toujours actif et j'ai vraiment pas envie de moisir ici une seconde de plus.

En effet, malgré la défaire de la machine, la bombe était resté actif et le compte à rebours indiqua à présent une durée de trente secondes. Les membres du NTS pressèrent le pas et sortir d'ici pile au moment où le sous-marin explosa à l'intérieur, réduit maintenant à l'état de pièces détachés.

-Fry-Rumple : Ouf, on était à ça de finir carboniser. Je suis bien contente que retrouver la terre ferme.

-Ryfalgoth : Bien d'accord avec Fry, c'était vraiment un bordel monstrueux dans ce sous-marin. Quel genre de taré peut construire des complexes pareils dans des monuments tout-public avec des robots tueurs qui veulent ta peau ?

-Eclectic : Le même genre de gars qui s'amusent à se déguiser en ninja et qui regardent trop de hentai. En parlant de ninja, il faut absolument que l'on retrouve l'ami Magus, je sens qu'il va lui arriver une grosse bricole. Je vous raconterais ce qui est arrivé à moi et Gemuki pendant le trajet.

Ryfalgoth et Fry-Rumple acquiescèrent face à cette décision et suivirent Eclectic en courant à côté d'elle. Pendant ce temps-là, Megamagus, installer confortablement sur le siège d'un bus en compagnie de Ron Leroux, venait de finir sa millième grille de Sudoku. Cependant, le chroniqueur ne se doutais pas que, sur le toit du véhicule, un ninja équipé d'une armure blindé attendit son heure arrivé, en prenant la position du lotus et en tenant dans sa main un interrupteur et une casquette rouge recouverte par quelques poils de tanooki.

-Monsieur Ninja : Bien, notre ami chroniqueur ne devrait pas tarder à arriver sur place. Je dirais même que pour lui, se sera une entrée fracassante (il rigole comme un psychopathe).

A suivre...
_________________

Que la force du Smash soit avec vous

Spoiler:
#149103 NTSHOW SAGA : Search of the Golden Lion Lun 4 Mar 2019 - 08:36
Ryfalgoth
Rédacteur
“C'est beau un monde qui joue”
Lv24
Messages: 4961
Inscription: Apr 2016
Age: 26
Humeur: Grozours
Ah oui mais quand tu sors un chapitre, c'est tout d'un coup xD
Bon, faudra que je me trouve une bonne heure pour tout lire :p
_________________
Un petit effort s'il vous plaît : ça = démonstratif ; sa = possessif.

La licence Pokémon, tu l'aimes ou tu la quittes .... (enfin c'est compliqué en ce moment...)
#149565 NTSHOW SAGA : Search of the Golden Lion Mer 3 Avr 2019 - 14:05
manchot1er

Lv24
Messages: 3628
Inscription: Oct 2015
Age: 26
Humeur: I'm king of banquise
Je up un peu le topic histoire de dire que je continue toujours l'écriture de la fan-fic (et accessoirement la faire remonter dans la liste des messages postés récemment, si jamais il y a des curieux qui veulent la découvrir:hehe:).
_________________

Que la force du Smash soit avec vous

Spoiler:
#149576 NTSHOW SAGA : Search of the Golden Lion Mer 3 Avr 2019 - 21:46
Ryfalgoth
Rédacteur
“C'est beau un monde qui joue”
Lv24
Messages: 4961
Inscription: Apr 2016
Age: 26
Humeur: Grozours
J'aimerais trouver le temps de lire mais ouch, vraiment à chaque fois que j'ouvre ce topic, la longueur du post me décourage... T'aurais dû poster en 2 voire 3 fois quand même pour gagner en lisibilité.
_________________
Un petit effort s'il vous plaît : ça = démonstratif ; sa = possessif.

La licence Pokémon, tu l'aimes ou tu la quittes .... (enfin c'est compliqué en ce moment...)
NTSHOW SAGA : Search of the Golden Lion
Index du forum :: Forums Culture et Créations :: Fanfictions
Sauter vers:
| Connexion | Inscription |