Logo Génération Nintendo
Miniature

Paper Mario : La Porte Millénaire (2024)

Paper Mario : La Porte Millénaire (2024) - Test

Switch     Rédigé par Spyounet     Mar 25 Juin 2024     0 Coms et 223 Vues
L’histoire de la saga Paper Mario est assez mouvementée. Après deux premiers volets appréciés sur Nintendo 64 et Gamecube, Intelligent Systems avait prit la décision de s’éloigner de la formule des RPG japonais avec Super Paper Mario sur Wii. Un épisode apprécié, mais dont Intelligent System fera finalement machine arrière dès le quatrième jeu, avec une direction discutable. Difficile de ne pas voir le changement drastique en termes de tons au niveau de l’histoire depuis l’ère de la 3DS. Les fans de Paper Mario pensaient que les extravagances étaient fini, puis vinrent The Origami King qui avait réussi à réconcilier quelques vieux fans et surtout le remake de Super Mario RPG l’année dernière. Un jeu considéré comme très original dans l’univers de Mario et qui permettait de rouvrir la porte des possibles, une porte justement qui s’ouvre à nouveau avec le remake de Paper Mario 2. Paper Mario : La Porte Millénaire est sans aucun doute un gros jeu et un incontournable de la ludothèque de la Gamecube. Reste à savoir si ce remake qui débarque pour ses 20 ans est à la hauteur de la légende.


Ce test a été réalisé à partir d'une version presse fournie par l'éditeur

Tu dérailles, espèce de canaille



Après les aventures du premier Paper Mario, notre plombier préféré se repose tranquillement chez lui sans l’ombre d’un souci. Du moins jusqu’à ce qu’une certaine lettre de la Princesse Peach débarque dans la boite aux lettres des frères Mario. Les messages de la Princesse sont toujours des appels à l’aventure et cela ne déroge pas à la règle puisqu’elle invite notre héros à venir la rejoindre à Port-Lacanaie. Une ville mouvementée et remplie de légendes anciennes. C’est dans les rues malfamées que notre monarque est tombée sur une carte étrange lui révélant l’existence de la Porte Millénaire les bas-fonds de la ville. La lettre est accompagnée de cette fameuse carte.

Direction Port-Lacanaie pour notre ami Mario. Il constatera très vite que la Princesse Peach est de nouveau portée disparue, mais surtout il fera la rencontre d’une nouvelle amie, Goomelie. Qui, comme bien d’autres, va l’aider dans sa quête pour sauver la princesse, mais surtout découvrir le secret caché derrière la Porte Millénaire. Un secret qui ne se dévoilera que lorsque les sept gemmes étoiles dispersées à travers le royaume seront retrouvées.

Une grande aventure toujours au top


C’est avec ce synopsis très classique au demeurant que Paper Mario 2 nous fait vivre une superbe intrigue à travers ses chapitres. On voyagera dans les plaines et les forets, on explorera une ville terrifiante, on participera à un tournois de catch ou encore on élucidera des crimes à bords d’un train. Le tout faisant la rencontre de divers personnages charismatiques et de compagnons attachants. Paper Mario 2 n’a pas vieilli d’un pouce sur son histoire. Elle est toujours très plaisante à suivre. L’humour est toujours efficace, les péripéties entraînantes et les ambiances variées.

La mise à niveau graphique du titre permet d’encore plus sublimer cette épopée. Visuellement, j’aime à dire que le titre a été « Origamifié» dans le bon sens du terme. On garde l’esthétique des personnages du jeu d’origine, mais on apporte bien plus de matière et de reliefs aux décors. Pour donner ce brin de maquette, de papier et de carton propre à The Origami King, le dernier jeu en date. Un mélange de style bienvenu qui permet d’offrir un nouveau cachet visuel qui ne dénature pas le titre d’origine et permet à ce remake d’avoir son propre style. Un peu comme Wind Waker et Wind Waker HD. Les deux sont propres à leurs manières. L’amélioration visuelle se fait également dans pleins de petits détails : avec des animations en plus, des sprites de dos pour les compagnons, des décors plus touffus ou encore de jolis jeux de lumières.

Une bande-son retravaillée et plus généreuse


Mais ce remake se paye également une mise à niveau en termes de bande-son. Toutes les musiques ont été réorchestrées pour permettre d’encore plus les apprécier. Les nouveaux compositeurs en ont même profité pour offrir des variations au thème de combat. Ainsi, en fonction de la zone où on se trouve, le thème de combat va s’adapter pour coller à l’ambiance via de chouettes remix. Un ajout bienvenu qui permet de rendre les combats moins monotones et d’avoir toujours le plaisir de découvrir un nouveau banger à chaque écran.

Le système de combat n’a pas subi de changements majeurs, il faut dire qu’il est toujours efficace et que finalement, c'est que les gens voulaient, un retour à cette ancienne formule. C’est toujours très amusant de varier les capacités de nos personnages et d’utiliser les atouts du système de badges pour renforcer nos stratégies. Cependant, le titre a tout de même plusieurs améliorations de conforts : avec la possibilité de changer très vite de compagnon quand on se balade dans le monde (plus besoin de retourner au menu, une simple touche suffit). On apprécie également la nouvelle salle sous Port-Lacanaïe qui nous permet d’accéder très rapidement aux zones des différents chapitres. Un ajout très utile pour quiconque voudra faire le 100 % du jeu.

| Conclusion |

Il ne fait aucun doute, Paper Mario : La Porte Millénaire est un superbe RPG et une magnifique aventure de Mario. Cette épopée nous faisant vivre bien des péripéties est sublimée par ce remake qui permet de fusionner visuellement le meilleur du vieux et du neuf de la saga. On ajoute à ça : une bande-son réorchestrée et plus variée, ainsi que des améliorations de gameplay et on obtient la meilleure version à ce jour du titre. Une ressortie bienvenue qui permet à une nouvelle génération de profiter de cette pépite ou aux anciens de s’y remettre avec plaisir. Maintenant, on attend tranquillement le nouveau Mario & Luigi.
1820
Bons points
- Visuellement splendide
- Une histoire toujours fun à suivre
- La variété des chapitres
- Une bande-son plus généreuse et réorchestrée
- Des petites améliorations de conforts
- Une belle promesse pour l'avenir de la saga
Mauvais points
- Pas de vrais nouveaux contenus
2 commentaires Voir sur le forum
Aronaar
14 posts
Aronaar, Dim 7 Juil 2024 - 16:11
Pour toute personne qui ne peut (ou ne veut) pas vivre le jeu en émulation, et/ou qui ne l'aurait pas connu auparavant, ce remake est en effet une belle occasion de découvrir ce qui, pour moi, est l'un des meilleurs titres de la Gamecube avec des jeux comme Twilight Princess, Tales of Symphonia ou RE4.

Pour un vieux routard de Port Lacanaïe comme moi néanmoins, si j'ai vraiment apprécié les nouvelles musiques et le lifting graphique de qualité, comme tu le mets en exergue... Ça manque de nouveautés !
La nouvelle salle aux tuyaux est certes pratique pour le 100% mais autrement ne change pas grand-chose, car on a pas tellement besoin de revenir dans la zone d'une chapitre précédent- sauf notamment pour relancer Big-Boom, une séquence qui reste assez lancinante.

Pour moi il y aurait eu facilement de la place pour un chapitre 'secret' inédit- pourquoi pas une virée expresse au Royaume Champignon en compagnie de Dame Bouh, par exemple, ou quelque chose en lien avec les souterrains de Port Lacanaïe.
Nonobstant cela, je regrette vraiment l'absence d'une mode difficile, avec des combats plus ardus et ennemis inédits.
Je ne suis pas un gros amateur de challenge mais force est de constater que le jeu demeure très aisé.
Le Donjon aux 100 étages, sûrement pensé pour le post-game, peut être vaincu sans trop suer dès après avoir terminé le chapitre 6.
Mais in fine, ça reste à mon sens bien plus réussi que le remake de Link's Awakening !
Junichi
1829 posts
Junichi, Dim 7 Juil 2024 - 17:29
Aronaar a écrit:

avec des combats plus ardus et ennemis inédits.


Même si c'est minime, il y a eu l'ajout des combats contre Banali T et Whackas.
Combats un peu corsée, si on abuse pas de badges pour faire 99 de dégâts.

Par contre ce Paper Mario à raviver un ancien souhait que j'avais lors de l'opus original (et je ne suis pas le seul). Suivre l'aventure de Luigi à la rescousse de la Princesse Ganache. Avec ce qu'a proposé Origami King, il y a moyens de faire une aventure plus moderne. Explorer les différentes iles, un peu à la Wind Waker. Peut-être des iles plus imposante que dans ce Zelda mais avec un plus petit océan.
Une utopie certes et puis il y a pas longtemps il y a eu l'annonce des Mario & Luigi, qui reprend l'idée d'exploration en mer. Un réconfort malgré tout.