Logo Génération Nintendo
Accueil News Switch

Eiyuden Chronicle: Hundred Heroes confirme sa version Switch

Switch     Rédigé par Lord Kanozu     le 15/05/22 à 15:26     1 Coms et 183 Vues Vue étendue

L'histoire d'Eiyuden Chronicle: Hundred Heroes et sa sortie sur Nintendo Switch est assez singulière. Fruit d'une campagne de financement participatif via Kickstarter à succès en juillet 2020, amassant plus de 4.5 millions de dollars pour leur projet de successeur spirituel à la série Suikoden de Konami. Toutefois, si le jeu avait atteint le stretch goal pour inclure une console Nintendo, l'équipe de Rabbit and Bear Studios n'était pas sûr de laquelle serait concernée.

En effet, le jeu n'étant à l'époque pas prévu pour sortir avant au moins deux ans, le studio composé de jeunes développeurs n'était pas certain de si une version plus puissante ou différente de la Switch ne serait pas sortie d'ici là, et qui pourrait mieux accueillir un jeu qui s'annonce plutôt ambitieux pour une équipe indépendante. Depuis, un partenariat avec 505 Games plus tard et pratiquement deux ans de travail, l'éditeur a pu confirmer que le jeu sortira bel et bien également sur Switch, en même temps que les autres plateformes, à l'horizon 2023. Pour rappel, le jeu émule un style proche des jeux HD-2D de Square Enix et plongera le joueur dans un conflit déchirant le continent d'Allraan. Deux hommes, autrefois amis, croyant tous deux en un avenir pacifique, se retrouvent sur des chemins différents, séparés par l'idéologie et la norme de combat.

Aucune autre information n'a toutefois été donné à part celle-ci, ni concernant la possibilité pour les backers de choisir la plateforme pour leur version précommandée ni sur une éventuelle sortie physique. En attendant, les fans peuvent jouer à Eiyuden Chronicle: Rising, la préquelle sous la forme d'un jeu d'action, disponible sur l'eShop au prix de 14.99€.

1 commentaire Voir sur le forum
Dragon-blue
20279 posts
Dragon-blue, Mar 17 Mai 2022 - 10:33 :
L'esthétique du jeu est quand même assez chouette. Je vais suivre ça de près.