Logo Génération Nintendo
Accueil Dossiers Les créateurs de Rudra no Hihou

Les créateurs de Rudra no Hihou

Dans notre cadre du jeu du mois de juillet 2015, j'ai décidé de faire un point sur trois créateurs de Rudra no Hihou à savoir le game-design, le character-designer et le compositeur. J'espère que ce petit dossier exclu GN vous permettra d'améliorer votre culture du RPG japonais autour d'un jeu des plus obscures.

Un dossier de Spydark, publié le 03/09/2015, catégorie Développeur | Vues: 2637 - Coms: 7 Vue étendue


La PlayStation était déjà sortie depuis deux ans au Japon à la sortie du Rudra no Hihõ en 1996, qu'elle était cette folle idée de la part d'une petite équipe de Squaresoft de proposer un jeu sur Super Nes quand tout le monde (du moins au Japon) avait les yeux rivés vers les grands JRPG de la PS1 à venir. Pourtant, Rudra no Hihõ est un titre de qualité et il me semblait essentiel de mettre en avant trois cerveaux de l'équipe du jeu : le game-designer, le directeur artistique/chara-designer et le compositeur.

Akitoshi Kawazu

Akitoshi Kawazu est le game-designer du jeu et il a eu une carrière des plus riches, mais également des plus obscures, il était donc normal de vous présenter cet homme aux grandes qualités. Il est né le 5 novembre 1962 dans la préfecture de Kumamoto au Japon. Dès l'adolescence, avec ses amis, il se trouve plongé dans l'univers des jeux de rôle sur table occidentaux avec surtout la série des Dungeons & Dragons, c'est d'ailleurs cette franchise qui lui a beaucoup inspiré sa manière de voir le game-design de ces jeux. Il a étudié dans sa jeunesse la céramique à l'institut de Technologie de Tokyo. Pendant ses heures libres, après les cours, il publie des articles pour le magazine japonais "Beep" spécialisé dans le jeu vidéo. 

Après cela il rejoint Square Co. en 1985 où il est engagé pour travailler sur de petits jeux comme Rad Racer où il travaillera sur la cinématique de fin, mais Kawazu a du talent, un talent qui doit être montré. En 1986, Square est au bord de la faillite et un jeune cadre ambitieux du nom de Hironobu Sakaguchi propose un dernier jeu, une dernière fantaisie et ce cher monsieur prendra avec lui Akitoshi pour diriger le game-design de  son jeu, ainsi, il se mit à travailler sur le premier volet de la grande série des Final Fantasy

(remake PS2 de Romancing SaGa)

Bien évidemment Final Fantasy est un succès et il est directement choisi de nouveau pour diriger le game-design du second opus. Pour lui, le but est simple, rendre l'aventure proche de ses jeux de rôle d'antant. Après cela il ne travailla pas sur FF3, mais il parti sur un travail plus personnel en écrivant le scénario et en dirigeant Final Fantasy Legend I et II (ne pas confondre avec Mystic Quest). Mais Final Fantasy Legend est en vérité une autre série cachée de Square, car en effet, au Japon il s'agit des premiers jeux de la série des SaGa ! Oui, Sakaguchi a eu le droit à sa dernière fantaisie, alors Akitoshi a eu le droit à sa saga romanesque. Il parti ensuite sur le développement de Romancing SaGa 1, 2 et 3. La série est un véritable succès au Japon, mais ensuite un peu lassé par son histoire, Akitoshi décida de commencer avec une petite équipe de Square, un dernier JRPG sur SNES, Rudra no Hihõ en 1996 où il travailla le game-design.

Après cela l'homme continua de travailler chez Square, mais il est intéressant de noter que Rudra sera le dernier jeu sur lequel il aura été game-designer, il a ensuite effectué le poste de producteur sur des titres comme Legend of Mana, SaGa Frontier, Final Fantasy Crystal Chronicles (qu'il a créé) ou encore The Last Remnant (dernier jeu de la "série SaGa" sur console de salon). Mais, aussi producteur exécutif sur Final Fantasy XII, comme quoi, on revient toujours à ses origines. Bref, Kawazu est donc un homme avec une carrière incroyable.

Keita Amemiya

Il est un métier que l'on évoque que trop peu souvent dans le monde du jeu vidéo, le directeur artistique, et pourtant ces grâce à ces artistes (hommes et femmes) que l'on en prend souvent plein les yeux dans nos jeux favoris. Penchons-nous donc sur Keita Amemiya, l'homme derrière la direction artistique et le chara-design de Rudra no Hihõ. Il a vu le jour le 24 août 1959, je n'ai pas d'informations sur son lieu de naissance, mais il vit actuellement Urayasu dans la préfecture de Chiba, une ville se situant dans la baie de Tokyo près du Parc Disneyland du Japon, au moins, je suis précis.

Keita Amemiya a eu une carrière de character-designer très varié avec du jeu-vidéo, de l'animation japonaise, mais également des films/séries de Super Sentai (où il a d'ailleurs était quelques fois réalisateur). On le retrouve par exemple designer de monstres pour Ultraman USA, réalisateur sur Jetman ou encore réalisateur de Bioman 2 et 3. Dans l'animation il est très connu pour Zeiram the animation et la série des Garo, mais aussi Mahô Shâjo tai Alys (bon je me connais pas trop là-dedans, j'espère avoir apporté de la connaissance aux connaisseurs).

Pour la direction artistique de jeu vidéo, on le retrouve bien évidemment sur Rudra no Hihõ du côté du chez Square, mais également chez Hudson Soft avec Hagane The Final Conflict, mais aussi beaucoup chez Capcom avec Onimusha 2 et Onimusha 3 (dont on n'oubliera pas le sublime trailer et la présence de Jean Reno en personnage jouable). Mais récemment il s'est replongé dans le domaine avec Atlus en travaillant sur le designe des monstres de Shin Megami Tensei IV sur Nintendo 3DS. 

Le style artistique de Keita Amemiya est très plongé dans son époque, car il est bien évidemment très proche des Super Sentai qui faisaient fureur au Japon durant sa jeunesse. Il n'hésite pas à faire donc utilisation du rétro-futuriste en donnant par exemple des looks de samuraïs à des héros en armures futuriste. Cet amour mélanger flingues, épées et armures futuristes est bien visible dans le chara-design de Rudra, mais aussi Hagane. 

Ryuji Sasai

Ryuji Sasai est un compositeur de musiques de jeu-vidéo, mais également un musicien de rock japonais. Il est né le 21 décembre 1961 dans la préfecture d'Osaka dans la ville du même nom. Dès l'âge de 15 ans, il se lance dans la musique et crée, avec quelques amis à lui, un petit groupe de musique avant de rejoindre le groupe Novela en 1982 qui lancera vraiment sa carrière. Il commence à travailler dans la bande-son en composant des musiques d'animes japonais comme le très connu en France, Les Mystèrieuses Cité d'Or en 1982 (avouez que le générique vient de lancer dans vos têtes), mais également Adventures of the Little Koala en 1984. Il travailla également sur le film Windaria.

Pourtant, même s'il a travaillé sur des dessin-animés pour le jeune publique, les références de Ryuji Sasai viennent du Hard Rock voir du Heavy Metal, il cite des groupes comme Queen, Red Hot Chili Peppers, Extreme ou encore Juda Priest. Il s'agit quelqu'un de très doué pour changer de style de compositions.

Il débuta dans la composition de musique jeu vidéo assez vite, car dès 1989 il bossa sur la composition de Xak I et II sur MSX et NEC-PC, des jeux de rôle japonais. En 1991, on lui devait la composition de Final Fantasy Legend III et l'année d'après Final Fantasy Mystic Quest sur Super Nintendo. En 1996, il retourne donc dans le jeu vidéo avec la composition de Rudra no Hihõ. Même avant son travail sur Bushido Blade 2 sur PS1, Ryuji tenta de faire passer son amour du Rock à travers ses compositions 16-bits comme vous pouvez l'entendre à travers ce thème de Mystic Quest juste au-dessus.

Le mot de la fin

Voilà, ce dossier est fini. J'espère vous avoir apporté beaucoup d'informations sur trois visages méconnus de l'univers vidéo-ludique. Encore une fois, ce dossier est encré dans notre envie de vous faire découvrir notre jeu du mois, Rudra no Hihõ, et maintenant, si ce n'est pas déjà fait, je vous invite à vous pencher sur ce fameux jeu, mais également à me dire en commentaire votre ressenti sur cet article. Merci, d'avoir prit le temps de lire.



Commentaires

Spydark
Spydark Auteur a écrit il y a 5 ans et demi :
C'était chouette de retravailler sur un petit dossier de niche comme cela en allant rechercher des infos un peu partout sur le web, j'espère que ça vous plaira :) !
Chris Duran
Chris Duran a écrit il y a 5 ans et demi :
Super intéressant cet article Spydark ! J'étais loin de me douter que les gens derrière rudra avaient eu de telles carrières ! :)
Dragon-blue
Dragon-blue a écrit il y a 5 ans et demi :
Très bonne idée de dossier sur un sujet qu'on a pas l'habitude de traiter ! J'ai appris aussi quelques trucs, donc c'est cool.

Après, quelques anecdotes de développement du jeu auraient été bienvenue, mais j'imagine que les informations se font rares.
Kaus
Kaus a écrit il y a 5 ans et demi :
P'tin on dirait un peu Femto les jetman :hap:

Sinon ouais la patte SaGa est vraiment présente avec l'histoire vu de plusieurs point différent
Spydark
Spydark Auteur a écrit il y a 5 ans et demi :
Ouais je trouvais aussi qu'ils avaient un ère de Griffith
Chasuke
Chasuke a écrit il y a 5 ans :
J'ai enfin pris le temps de lire ton dossier, et bravo, c'est très sympathique à lire, et on apprend pas mal de choses !
En tout cas, au final, je ne suis pas si étonné que ce soit ces gens là derrière Rudra.. Pour un RPG de qualité (selon DB), il faut bien des gens de qualité ;)
Michoudu39
Michoudu39 a écrit il y a 5 ans :
Bien rédiger