Logo Génération Nintendo
Miniature

Okami Den - Aperçu

DS     Rédigé par kurosekai     Ven 28 Juin 2013     0 Coms et 1066 Vues



La Japan Expo est un évènement prenant place depuis 11 ans en France, à Paris. Le festival, durant 4 jour, rassemble toute sorte de choses lié à la Culture Japonaise Des Mangas/Animes au Jeux Vidéo en passant par des concert de Jp-Pop, des boutique de Kimono, des stand de dessin ou des épiceries Japonaise. Nintendo est un des exposants et partenaires de l'exposition. Cette année, si Professeur Layton, Dragon Quest et Monster Hunter Tri étaient à l'affiche au stand. Il y avait tout de même au milieu du stand 3 DSi l'une d'elle ayant pour démo, Okamiden. Jeu prévu de sortir cette année au pays du Soleil levant et pour 2011 en Europe. Je vais vous livrer ici, mes première impression sur le jeu.



Okami est surement un des meilleurs jeu Wii, qui a reçu de bonne critique par la presse mais qui a malheureusement subis le bide commercial. Alors que l'espoir d'un jeu de la même gamme par les fans semblait disparaître dans le Néant, Capcom a fini par annoncer cette suite sur DS du nom de Okamiden. Alors que voulais tester la démo le matin, mon ami s'est jeté dessus, ce qui m'a empêcher de mettre mes mains sur le jeu qui je le répète n'était présent que sur une DSi du stand. Finalement c'est l'après midi que j'ai pu avoir la DSi avec le jeux, peu de monde semblait intéressé de plus, la DSi était éteinte. J'ai donc rallumé la bête et sélectionné la démo. Deux mode de jeux me sont proposés mais ne comprenant pas le but de l'autre mode sauf regarder un beau paysage et bouger un peu, je lance la démo des bases du jeu.
 



Bon a part regardé le décor et le ciel je fou quoi? Lançons l'autre démo.



Le niveau que j'ai traversé, ressemblait au même niveau d'initiation de jeu du premier opus sur Wii. Un univers un peu vide, noir, un peu étoilé baigné dans une musique qui me semblait aussi majestueuse que le premier opus (de ce que j'ai entendu à cause du brouhaha du Festival). D'abord, rappelons que le jeu prend place quelques années après les exploit d'Amateratsu. Cependant de nouvelles menaces , de nouveau maux et démons apparaissent sur le monde. Chibiterasu est appelé pour sauver le monde. Cependant plus petite que la première Déesse du soleil et donc plus faible, elle fera équipe avec les descendance de certains héros comme Kuni, fils d'un certain Susano. Notre petit loup devra apprendre des sort encore mise en place par le système de peinture du précédent opus.




Kuni, votre nouvel allié, fils de Susano.



La prise en main est rapide est encore plus intuitif qu'auparavant. Commençons par le commencement, le déplacement ce fait à la croix directionnel. Vous bouger Chibiteratsu, et voyez sur son dos Kuni avec un sabre en bois de sa taille et de son gabarit. Avec B vous sautez, avec Y vous faisez une attaque faites pour détruire les jarre et récupérer divers objets. L ou R ammène l'écran pour dessiner à l'encre votre sort ou coup, ré-appuyez ensuite après votre dessin pour que le sort ou le coup face effet. Ce qui rend en effet plus intuitif le gameplay puisque c'est directement sur écran tactile avec votre stylet que vous dessinez. Enfin avec Y vous faites descendre Kuni de votre dos. Continuant la démo, j'arrive dans divers endroit avec des énigme et quelques bribe de scénario. Je n'ai pour l'instant aucun sort ou coup. Avançant je suis face à un pont brisé. Une constellation se fait voir au dessus. Comme auparavent vous devez dessiner la constellation pour voir l'esprit qui va vous apprendre le sort "regénération".




Face à cette situation, il faut que je face "régénération" et voilà!



Je précise que les esprits ne sont plus les même et ont un aspect même plus "Kawai" surement pour aller avec Chibiteratsu et Kuni. Mise à part ça, je continue mon petit périple et arrive dans un autre niveau de base. Là des chemins s'effondrent si nous y passons à deux pour aller chercher un objet ou progresser. Je dépose donc Kuni au sol et traverse seul (Notez que vous avez cette fois deux barre de vie, celle de Chibiteratsu et celle de Kuni). Au terme j'appuie sur un interrupteur qui fait apparaître un pont qui me permet de traverser avec Kuni. Continuant, une nouvelle constellation et un nouvelles esprits m'appelle pour m'apprendre une nouvelle technique. Elle consiste à faire appelle à Kuni pour récupérer certains objet dans des endroit qui vous sont inaccessible. En effet si certain précipice résiste au fait que Chibiterasu passe seule, d'autre non, et vous ne pouvez pas contrôler Kuni. Enfin jusqu'à avoir ce sort qui nous permet grâce au pinceau céleste de faire bouger Kuni.
 



Chibiteratsu est trop lourde, il faut donc faire traverser Kuni, on remercie donc l'existence du pinceau céleste et de l'esprit vous apprenant la technique.



En progressant je me retrouve face à un rocher bloquant le passage. Une statue est visible plus loin. Kuni reconnait l'épée que tient la statue, selon lui c'est celle de son père mais il n'y a pas la fleur. A vous de redessiner la fleur et faire apparaître la constellation. L'esprit vous enseigne la technique permettant de couper grâce au pinceau céleste.




La technique de coupe sert aussi en Combat!



La dernière technique que j'apprends permet la floraison, vous devez juste pour cela tracer un cercle autour des végétaux et récupérez les points divins des végétaux ramené à la couleur et au fleur. Les niveaux traversés sous forme d'initiation donne un nouveau ton à Okami, montrant que les énigmes tira partie d'une coopération intelligente entre Kuni et Chibiteratsu. Le jeu baigne sous un graphisme aussi coloré que le premier opus sur Wii, le jeu est aussi beau que la console de salon mais on voit bien les limitation technique de la DS. Cela n'empêche pas le jeu d'être beau. Niveau musique comme dit, entre le brouhaha et les bribes de musiques que j'entendais..... Cependant la musique semblait toujours baignant dans une ambiance de folklore japonaise comme le premier opus. Le mot de fin.........Mais non! Les combats! Il n'y a pas trop à dire dessus pour ceux ayant gouté au premier opus. Les combat encore une fois font intervenir la force de Chibiteratsu et les sort que vous avez appris. Le premier nouvelle élément est sans doute l'intervention de Kuni qui vient asséner un coup de grâce à l'ennemi avec son épée. Celui-ci a même surement d'autre coup spéciaux au pinceau mais la démo ne nous montrait pas d'avantage. Chibiteratsu utilise comme arme, un miroir similaire à Amateratsu. Enfin, les combats sont toujours cloitré entre 4 mur et se termine avec un tableau de résultat. Ils sont aussi dynamique qu'auparavant et pour cette démo, il y avait un combat à la fin de presque chaque énigme terminé. Mais la version finale vous les fera intervenir sans doute par le biais des sortes de parchemin flottant que vous devez effleurer pour déclencher le combat.
 



Des combats toujours aussi dynamique, coloré et stratégique avec l'utilisation de vos sorts au bon moment.




Conclusion : J'ai donc été très charmé par cette démo. Le jeu semble certes plus rajeuni avec Chibiteratsu et Kuni. Mais elle semble être la digne suite d'Okami. De part son graphisme alléchant ressemblant au estampes Japonaise, d'une musique surement très traditionnelle, et d'un gameplay plus que jamais intuitif. Il ne nous manque plus que la version finale entre nos mains pour juger du scénario et de la durée de vie.....Version finale disponible en fin de cette année au Japon......et en 2011 en Europe......Le mot de fin...........Cette attente est une torture........