Accueil News Switch

La survie de Wilson reprend avec Don't Starve sur Switch

Switch     Rédigé par Lord Kanozu     le 05/04/18 à 18:08     2 Coms et 305 Vues
Partager sur Twitter Partager sur Facebook

Titre phare de Klei Entertainment sorti il y a plusieurs années, Don't Starve revient dans une versions sous-titrée Nintendo Switch Edition, sur la console du même nom et avec tous les contenus téléchargeables sortis jusqu'à présent inclus. Déjà sorti auparavant sur Wii U, le jeu est apparu sans préavis sur les listings de l'eShop et est déjà listé pour la semaine prochaine.

Attendu pour le 12 avril exactement, si on s'en fie à la date indiquée sur l'eShop, Don't Starve incluera dans cette ressortie les extensions Reign of Giants et Shipwrecked, la première étendant le monde accessible et le second permettant d'explorer un second archipel tropical. Le jeu, lui, est toujours un très sympathique titre de survie au monde généré aléatoirement au début de chaque partie et dans lequel il faudra survivre le plus longtemps possible jusqu'à réussir à trouver le chemin de la sortie.



Commentaires



manchot1er
manchot1er a écrit le 5 avril :
J'avais regardé deux/trois vidéos de gameplay sur ce jeu et il a l'air assez sympa en plus d'avoir un petit coté Minecraft en ce qui concerne la construction d'objets et le ramassage d'équipement. D'ailleurs, le jeu c'est aussi fait une réputation pour sa grosse difficulté qui offre un véritable challenge, et ce dès les premières heures.
Pargonis
Pargonis a écrit le 6 avril :
manchot1er a écrit:
D'ailleurs, le jeu c'est aussi fait une réputation pour sa grosse difficulté qui offre un véritable challenge, et ce dès les premières heures.


Reputation méritée. En fait on apprend à se familiariser avec les éléments et la faune de partie en partie. On devient plus méfiant, plus prudent, plus méthodique. Le jeu a une vraie mecanique de survie assez complexe et détaillée. C'est assez difficile mais très addictif aussi.

Personellement j'ai bien plus accroché à don't starve qu'à minecraft. L'originalité de son univers étrange et burtonesque m'a séduit.
| Connexion | Inscription |