Accueil Ghost Trick : Détective Fantôme Test

Ghost Trick : Détective Fantôme

Jaquette

Ghost Trick : Détective Fantôme - Test

DS     Rédigé par Chasuke     le 23/07/14 à 00:00     0 Coms et 728 Vues
Partager sur Twitter Partager sur Facebook
Connaissez-vous Shu Takumi ? Si ce nom vous dit quelque chose, c'est normal. Il est le créateur de la fameuse série Ace Attorney. Mais il faut savoir qu'il n'a pas fait que ça.. Et oui, Ghost Trick : Détective Fantôme est aussi une de ses créations. Ce jeu de réflexion sorti début 2011 dans nos contrées va nous permettre de voyager dans un univers parallèle au notre... Celui des morts. Il semble être un titre unique en son genre et nous allons voir en quoi il se démarque, s'il se démarque, bien évidemment.



Le monde fantôme se distingue par sa coloration et les noyaux bleus des objets.
Tout d'abord, l'originalité de l'opus réside dans son principe de base, peu commun dans le monde vidéoludique. Effectivement, l'environnement dans lequel se situe le jeu n'est autre que le monde des fantômes confronté au monde réel. Qu'est-ce que ça signifie ? Simplement, vous êtes un esprit et vous pouvez vous déplacer d'objet en objet du monde réel selon une certaine distance. Dans le monde des morts, certaines âmes des défunts peuvent avoir des pouvoirs spéciaux. Certaines peuvent échanger des objets de la même forme, d'autres peuvent les manipuler, etc... Ainsi, il y a une interaction entre le monde réel et l'au-delà. Du coup, l'utilisation de l'écran tactile est optimal pour les déplacements entre noyaux (l'endroit d'un objet ou d'une personne (pour parler avec cette dernière) où un esprit peut se rendre, grâce au stylet que l'on peut approcher de ces endroits) au détriment de l'écran supérieur qui ne sert pratiquement à rien, à part afficher le temps restant, et les objets sélectionnés.


"Ce doit être mon corps. Vous en voyez d'autres par là ?"
Mais dans tout ça, qui on incarne ? L'esprit d'un décédé, comme vous vous en doutez. Néanmoins, ce n'est pas n'importe quel fantôme. Vous êtes alors un mort qui ne se souvient pas qui il est...Vous vous trouvez dans une décharge dès le début du jeu, et il semble que vous soyez un prénommé Sissel... Vous croyez être un homme habillé de rouge et à la longue coiffure verticale et jaune. Quand vous voyez « votre » corps, vous avez l'impression d'avoir été assassiné... Mais afin de savoir réellement toute la réalité, vous allez devoir coopérer avec... Une lampe de bureau, soit « Ray », un autre esprit qui en connaît un rayon sur les pouvoirs des fantômes. Tout le long du jeu, vous allez croiser une multitude de personnages, et vous allez devoir accomplir plusieurs épreuves pour aller jusqu'à vos fins, soit découvrir la vérité sur vous, et pour ça vous allez devoir souvent aider Lynne, une détective au centre de tout. Les révélations se feront crescendo, jusqu'à l'implosion scénaristique de la fin qui est vraiment excellente. Sinon, grâce à ce « Ray » vous allez apprendre à voyager de lignes téléphoniques en lignes, mais surtout, et c'est un des meilleurs points du jeu, vous apprendrez à sauver des vies en voyageant dans le temps, 4 minutes avant le décès.


Le temps passe, et réfléchissez vite à comment sauver vos morts !
Et oui, c'est ici que le jeu prend tout son sens. Vous allez devoir user de vos capacités pour changer le cours de l'histoire. Vos actions ont une conséquence sur les scènes du passé, et c'est à vous de bien réfléchir pour résoudre les puzzles avec un bon timing. Mais bien sûr, parfois vous devrez coopérer entre esprits, ce qui rend le sauvetage plus ardu... Cependant, parfois les énigmes sont vraiment complexes (mort du ministre), mais d'autres fois elles peuvent être trop faciles à résoudre (la toute dernière énigme qui se résume en 1 ou 2 essais, puis on a compris très vite la méthode...). Un gameplay donc plutôt inégal au niveau de la difficulté, mais qui ne manque pas de diversité ! Car même dans le présent serviront vos talents de manière originale comme par exemple à faire évader quelqu'un, aider des personnes à grimper, etc... Néanmoins, on peut toutefois noter que ce jeu est très linéaire et répétitif, et peut frustrer légèrement par moments, mais les développeurs, pour aller au bout du concept, ne pouvaient faire autrement..

Seulement, ce jeu de 18 chapitres est assez court (comptez environ un puzzle et un changement de lieu par chapitre). Pour le finir, il vous faudra une durée environnant la quinzaine d'heures. Toutefois, cela équivaut au temps réel dans le jeu (ou presque...). Ce détail peut paraître perplexe, mais la longueur du jeu se déroule sur une nuit. Donc certes le jeu n'est pas long, mais c'est comme voulu pour respecter le temps de la nuit. Mais heureusement, l'ambiance vous immergera, et au final vous aurez sûrement l'impression d'avoir joué un peu plus...


Un univers coloré, bien que sombre au fond...
Car, enfin, durant votre périple en quête de la vérité, vous serez accompagné d'un univers rendu sombre, policier, et parodique. En effet, c'est un peu exceptionnel dit comme ça, mais il faut relativiser. La diversité des lieux et personnages est plutôt développée et les lieux renforcent un caractère sombre et policier (même si parfois c'est assez coloré, mais quand tel est le cas, c'est plutôt pour une ambiance parodique (l'appartement de la dame riche)). Si les lieux sont plutôt propices aux enquêtes, les personnages sont, quant à eux, très drôles et charismatiques (sauf 1 mais mieux vaut ne rien dire pour ne pas spoiler) ce qui réchauffe l'ambiance froide (par exemple la danse bizarre de Bailey, l'inspecteur qui se dandine sur les lieux d'un crime, le chien Missile très amical et ignorant, crise du ministre, etc...). Cela est permis donc par des animations et dialogues remplis de comique de caractère, et plus étonnant, de comique de répétition. Néanmoins, on peut quelque fois être ralenti par des animations trop longues et inutiles, ce qui casse le rythme. Pour finir, une musique plutôt en accord avec l'ambiance général nous accompagne. On a parfois des musiques bien propices au stress (surtout vers la fin quand des demoiselles sont en danger), et parfois en rapport avec la parodie (le thème de la femme du ministre). Malheureusement, parfois des musiques reprises ne vont pas en accord avec les moments de stress précédents. Vous pouvez écouter ceci ci-dessous. Cette OST, pas exceptionnelle non plus, pourrait être comparé aux pistes de Phoenix Wright, notamment lors des moments de suspense, et donc de stress également.


Scénario
18/20
Le scénario est vraiment de toute beauté, bien sûr en parlant de l'implosion finale, mais les révélations qui se secouent tout le long du jeu ne laissent pas le joueur indifférent, ainsi, le périple jusqu'à la vérité sera lui aussi très intéressant !
Graphismes
17/20
C'est beau, avec des décors et animations contrastées, pour une ambiance originale, sombre, et drôle ! On peut noter aussi le charisme de tous les personnages ! Cependant, des animations sont parfois trop longues, et ralentissent les moments de stress.
Jouabilité
16/20
Le principe de départ est dans l'ensemble bien exploité, même si on aurait pu espérer un peu mieux. Un système original, qui exploite bien le tactile, malgré un jeu trop linéaire et inégalitaire sur les puzzles.
Bande son
16/20
Une bande son générale qui ne fait que mettre en valeur l'ambiance générale du jeu ! Elle a quelques thèmes marquants, mais ne distingue pas plus que ça sinon. Le tout avec des bons bruitages. Convenable donc.
Durée de vie
16/20
Nous avons un jeu avec une longueur trop peu importante malheureusement, il n'y a pas de réelle résistance, mais on remarque que cela correspond à priori à une volonté. Par contre, avec l'ambiance, on profitera de tout ce temps avec plaisir, donc au moins on ne s'ennuie pas vraiment..

| Conclusion |

Shu takumi nous a donc présenté un jeu assez peu commun, avec un bon concept rare. Plusieurs grammes de réflexion vous seront demandés pour résoudre les plusieurs problèmes de Ghost Trick, avec comme récompense la simple et unique vérité. Ce titre donc très original est à essayer, pas forcément à classer parmi les indispensables, mais la manière dont il se démarque fait de lui un jeu atypique.
1720
++ Bons points ++ - Ambiance stressante et comique à la fois
- Scénario intéressant et explosif
- Concept original
- Bonne musique
- Personnages charismatiques
- Coopération entre esprits
-- Mauvais points -- - Durée de vie trop courte
- Quelques animations trop longues
- Jeu trop linéaire
- Puzzles plutôt inégaux


Commentaires



Dragon-blue
Dragon-blue a écrit le 24 juillet 2014 :
Le premier test de Sasuke, ça mérite des commentaires :oui:

Mes remarques :

- Un peu bizarre ton intro. Tu n'as pas besoin de mettre un adverbe à chaque début de phrase, ça ne fait pas naturel, et ça engendre des répétitions. + genre du jeu ?

- "grâce au stylet que l'on approcher de ces endroit" -> manque un mot

- "allez devoir souvent aidé Lynne" -> aider

- Abus de points de suspensions à mon gout.

- "c'est-à-vous" -> What ? Pourquoi des tirets ? x)

- "ce qui rend le sauvetage plus hardi" -> Je crois que tu voulais dire "hardu".

- Développe en quoi tu trouves le gameplay du jeu inégal. (exemple ?)

- Petite impression de lire une dissert' plutôt qu'un test dans tes formulations de phrase. Mais au moins on peut dire que c'est plutôt bien organisé et les paragraphes s’enchaînent bien !

- "Cependant, des animations sont parfois trop lourdes et cassent un peu les bons moment de stress..." WAAAT. Explique moi. Je ne vois pas en quoi les animations de persos pourraient agir en déstressant xD.

- "il n'y a pas de réel résistance" -> réelle

- "Le tout avec des bruitages bons" -> "bon" est un adjectif qui se place avant le nom.


C'est tout ce qui me chiffonne, sinon ton test est plutôt bon ! GG à toi o/
Spydark
Spydark a écrit le 24 juillet 2014 :
DB a globalement dit tout ce qui cloché.
Fais aussi attention aux petites répétitions par ici par là.
La mise en forme est bonne également (pff plagieur).

Du coup ça me fait un jeu en plus à me procurer sur DS.
Chasuke
Chasuke Auteur a écrit le 25 juillet 2014 :
Merci à vous deux pour vos commentaires !

Et je vais répondre en précision.

PS : J'ai corrigé au niveau des fautes, même d'autres que personne n'avait vu.

"- Un peu bizarre ton intro. Tu n'as pas besoin de mettre un adverbe à chaque début de phrase, ça ne fait pas naturel, et ça engendre des répétitions. + genre du jeu ?"

J'ai fait les modifications nécessaires, en améliorant l'écriture stylistique. Voici :
Spoiler:


"- Abus de points de suspensions à mon gout."

Il faut savoir que les points de suspension ont toujours été un abus pour moi, étant donné que je les AIME, mais pour être franc, je trouvais en avoir pas trop mis xD Donc imagine bien que ce n'est pas trop mal à ce point. Et puis ils font parti de mon style d'écriture pour rajouter un peu de style par moment.

"- Développe en quoi tu trouves le gameplay du jeu inégal. (exemple ?)"

Je pensais que c'était clair, mais s'il faut que je précise :
Spoiler:


"- Petite impression de lire une dissert' plutôt qu'un test dans tes formulations de phrase. Mais au moins on peut dire que c'est plutôt bien organisé et les paragraphes s’enchaînent bien !"

Pour être honnête, j'ai eu aussi envie de commencer la rédaction de tests pour m'entraîner à ces fameux exercices assez complexes. Et puis, je préfère que ce soit bien organisé pour que le lecteur s'y retrouve et ne soit pas perdu sous l'avalanche d'infos à distribuer. Et cela fait aussi parti de mon style d'écriture. De plus, je pense qu'il faut que l'ensemble ait du sens et donc, autant que tout s'enchaîne d'une manière adéquate + écriture stylistique :sisi:

" - "Cependant, des animations sont parfois trop lourdes et cassent un peu les bons moment de stress..." WAAAT. Explique moi. Je ne vois pas en quoi les animations de persos pourraient agir en déstressant xD."

Je l'avais décrit plus au-dessus mais si ce n'est pas aussi clair, j'ai préféré modifié :
Spoiler:


"Fais aussi attention aux petites répétitions par ici par là."

Petit problème que j'avais bien évidemment remarqué, mais je dois dire que j'y étais contraint par moment. Exemple : le mot "jeu", quel synonyme peut lui correspondre ? A part titre... Etant donné qu'il ne fait parti d'aucune série et tout on peut pas le remplacer par volet, opus, etc... Donc j'ai été contraint de cela, et si je modifiais la formulation, le sens que je voulais donner à la phrase n'allait plus... Donc par moment, j'en étais contraint. Même s'il est vrai qu'il y en a certaines que j'aurais pu éviter.

"La mise en forme est bonne également (pff plagieur)."

Comme je l'avais dit à DB, pour un premier test, je me suis dit qu'il faut une mise en forme basique, mais qu'au fur et à mesure je trouverai un style de mise en forme propre à moi :sisi:

Voilà, et merci encore pour vos remarques !
Dragon-blue
Dragon-blue a écrit le 25 juillet 2014 :
Et bien, je pense que ton test et tes prochains peuvent direct aller sur le site maintenant :oui:

Chasuke
Chasuke Auteur a écrit le 25 juillet 2014 :
Cool ! Je m'occupe tout de suite de l'ajouter et je ferai pour mes prochains comme pour les autres tests, une prélude de sujet :sisi:
| Connexion | Inscription |