Logo Génération Nintendo
Jaquette

WarioWare : Get It Together!

WarioWare : Get It Together! - Test

Switch     Rédigé par Spyounet     le 30/09/21 à 00:00     0 Coms et 157 Vues Vue étendue
Wario a beau être à l’origine un ennemi de Mario, il a toujours réussi à tirer son épingle du jeu pour être présent à chaque nouvelle console Nintendo depuis le début de Warioware en 2003 sur Gameboy Advance. C’est finalement en septembre 2021 que sort l’opus Nintendo Switch avec Warioware : Get It Together. Pour les équipes de Nintendo EPD et Intelligent Systems le défi est de taille : puisqu’il faut créer du neuf, mais impossible d’utiliser le motion control et le tactical, cela a déjà été fait précédemment. Il faut repenser entièrement la façon de jouer les mini-games et offrir une nouvelle expérience aux joueurs. Disons-le, le défi a été relevé avec brio.


test réalisé à partir d'un code envoyé par Nintendo


Débloquez-les tous !


Avant de débloquer plus de contenus sur le menu, Warioware: Get It Together nous demande directement de partir sur son mode Histoire. Jouable entièrement en solo ou en coopération, il s’agira comme à l’habitude de réaliser des séries de mini-games à travers différents stages où vous recruterez les différents amis de Wario. Ces derniers se sont retrouvés enfermés dans un jeu vidéo qu’ils avaient eux-mêmes conçu avec leurs petites mains. Hélas, une série de bugs étranges les a miniaturisés à l’intérieur de la machine. Wario, Mona, Ashley, 8-Volts, Orbulon et autres Doctor Creggor, si vous êtes un fan de la licence vous retrouverez tous vos personnages préférés.

L'intérêt de débloquer des personnages va maintenant au-delà de simplement débloquer de nouveaux mini-jeux. Maintenant, pour réaliser un mini-jeu il faut directement déplacer son personnage à l’écran dans le but de réaliser différents objectifs dans un temps très restreints. Il faut user de vos réflexes pour ne pas perdre vos quatre points de vie. Chaque personnage possède sa propre palette de mouvement : Wario peut réaliser une charge vers l’avant (sauce WarioLand), Mona peut envoyer un boomerang, 8-Volts fait du stake sans s’arrêter, etc. Tous les personnages peuvent réaliser les micro-games avec leur propre palette de mouvement. Par exemple, si un mini-jeu vous demande de faire éclater des ballons, vous pouvez charger dessus avec Wario, envoyer le boomerang de Mona ou encore passer dessus avec le vaisseau d’Orbulon. Cette nouvelle mécanique de gameplay ajoute une excellente rejouabilité aux mini-jeux, non seulement on peut s’amuser à les réaliser, mais il faut aussi savoir réagir en fonction du personnage que l’on incarne. Cela demande à chaque fois plus de réflexions et de vitesse.


Finger in the Nose


HL’histoire principale se complètera assez rapidement : environ 3 à 4 heures pour débloquer tous les amis de Wario et assister au twist final. Heureusement pour nous, le jeu est loin d’être terminé. On peut maintenant accéder au reste du menu. Le jeu possède ainsi un système de défis qui permet d’allonger la durée de vie en solo, le but sera d’atteindre différents objectifs parfois très précis qui vous demanderont de l'investissement. Il est également possible de relancer le jeu toutes les semaines pour tenter d’avoir le meilleur score sur le défi hebdomadaire (une connexion internet est évidemment obligatoire). Vous pouvez débloquer de petits cosmétiques, mais surtout pouvoir vous imposer devant votre liste d’amis. Warioware Get It Together n’est certainement pas le jeu le plus complet de la série en termes de nombre de mini-jeux. Mais il peut largement rentabiliser votre investissement si vous prenez le temps de le compléter, loin d’être une routine, les nouvelles mécaniques permettent souvent de rafraîchir l’expérience. De plus, le jeu est vendu moins cher que les autres titres first-party de la console.

Evidemment, il faudrait parler des mini-jeux en eux-mêmes. Durant les différents levels, vous allez souvent sourire devant l’absurdité des micro-games. Une fois encore, les équipes de développements ont réussi à trouver de nouvelles idées pour nous faire passer un chouette moment. Il y a plein de nouveautés, tout en faisant référence à d’anciens classiques de la licence. Comme à chaque fois, les mini-jeux signés 8-Volts seront l’occasion de se balader dans le folklore de Nintendo : choisir le bon choix quand on discute dans Fire Emblem, aider Luigi à trouver un fantôme, récupérer un palet pour les Pikmins ou encore construire un chemin pour Captain Toad, notre gamer préféré nous fera voyager à travers l’histoire de Nintendo. Bref, si vous aimez toujours fourrer votre doigt dans votre nez, Warioware ne devrait pas vous décevoir de ce côté.

Un renouvellement visuel constant


VVisuellement le nouveau Warioware est très mignon. Tous les personnages se sont offert un style chibi et on retrouve avec plaisir quasi tous les visages de la saga. Les mini-jeux ne feront aussi voyager à travers différents styles artistiques, on a l’impression de se balader dans un petit musée du loufoque où certains niveaux ressembleront à des gribouillis d’enfants et d’autres de petites peintures pittoresques. On appréciera également plusieurs cinématiques qui viendront narrer la petite histoire, le rendu est toujours très propre et nous fait plonger dans l’univers burlesque de Wario avec brio. Concernant les musiques, rien de particulièrement transcendant comme à l’habitude de la série, compliquée d’offrir de vos morceaux de bande-son pour accompagner des mini-jeux de 5 secondes. Heureusement, on retrouvera tous les thèmes caractéristiques des personnages (“Bienvenue chez Mona Pizzaaaa”).

| Conclusion |

Warioware : Get It Together est un party-game particulièrement efficace. On appréciera la créativité des mini-jeux et le renouvellement offert par la nouvelle mécanique de gameplay nous invitant à directement contrôler nos personnages. Chacun possédant sa propre palette de mouvement, les mini-jeux pourront être réalisés de multiples façons pour réussir à compléter le tableau des défis. Cependant, si vous ne souhaitez pas investir plus que l’histoire principale, Get It Together se fera assez rapidement et vous ne le ressortirez que pour profiter du (très chouette) mode coopération. Heureusement, Nintendo a eu le bon goût de la proposer à un prix moyen moins élevé que les autres first-party de la Switch. Difficile de bouder l’inventivité dont fait preuve l’équipe Warioware avec ce nouvel opus Nintendo Switch, on appréciera découvrir tous les mini-jeux et on espère que des mises à jour viendront étoffer l’expérience.
1520
Bons points
- Des mini-jeux inventif pour un gameplay rafraîchi
- Les nombreuses références à Warioware et à Nintendo
- Tout le casting de retour
- Entièrement jouable à deux
- Un système de challenge qui allonge la durée de vie
- Les défis hebdomadaires en ligne
- Visuellement très riche
Mauvais points
- Pas le plus généreux en contenu
- Pas renversant auditivement
- Pas vraiment de nouveaux personnages introduits
1 commentaire Voir sur le forum
Waluitaker
134 posts
Waluitaker, Jeu 30 Sep 2021 - 15:51 :
Super test ! L'arrivée d'un nouveau vrai WarioWare est un véritable plaisir depuis Smooth Moves et au pire des cas D.I.Y. C'est vraiment un très bon épisode, je m'y éclate ! Je le conseille absolument même en solo.