Logo Génération Nintendo
Jaquette

Golazo! Football League

Golazo! Football League - Test

Switch     Rédigé par Sirnov     le 18/05/21 à 00:00     0 Coms et 229 Vues Vue étendue
“Le football est un sport qui se joue à onze contre onze et à la fin, c’est l’Allemagne qui gagne”. Cette célèbre phrase de Gary Lineker n’a pas grand-chose à voir avec Golazo! Football League si ce n’est qu’elle date de 1990. A cette époque les jeux de sport se démocratisent sur borne d’arcade, console et ordinateur. Au fil du temps, les jeux de football ont adopté un aspect simulation très poussé délaissant peu à peu le style arcade, du moins pour les grands jeux à succès représenté par deux grands noms. Car oui, les jeux de sport arcade existent toujours et gagnent de nouveau en popularité.




La feuille de match…


Les formations brésilienne et argentine.
Golazo! Football League est donc un jeu de football très arcade, inspiré par les titres des années 1980 et 1990. D’abord, commençons par l’arrivée en jeu. Lorsque vous lancez celui-ci pour la première fois, un court entraînement vous est proposé. C’est donc une chose non négligeable pour comprendre les mécaniques importantes du jeu et ainsi montrer au joueur comment fonctionne le soft qu’il ne connaît pas encore. Cela permet aussi de lui montrer ce qu’il pourra faire ou non avec sa manette, lui qui est sans doute habitué aux grands noms du jeu de football moderne.
Suite à ce court tutoriel, vous accédez enfin au menu et trois choix s’offrent à vous. Premièrement, un mode coup d'envoi. Classique du jeu de sport. Choisissez deux équipes et jouez un match complet sans répercussions sur un quelconque classement ou championnat. Ensuite viennent la Coupe Internationale et la Ligue Internationale. La première vous propose donc une phase de poules puis des matchs à élimination directe tandis que l’autre vous plonge dans un championnat contre 19 autres nations. Tous ces modes vous laissent un large choix d'équipes puisqu’il y en a 52 à votre disposition. En revanche, aucune distinction n’est faite, les équipes ont initialement le même niveau. Une attribution semble être faite au lancement d’une coupe ou d’une ligue afin de créer une hiérarchie pour la compétition.
Notre vaillante équipe de France.

Enfin, depuis le menu principal vous pouvez personnaliser votre équipe. Même si cela reste très simple, vous pouvez sélectionner des équipements particuliers comme des maillots, des chaussures ou des accessoires. Cela s'applique à tous les joueurs de l'équipe que vous utilisez. Il est aussi possible d’acheter de nouveaux ballons.


Le rectangle vert…


Avoir du style sur le terrain, c’est important, en témoignent les coiffures de certains joueurs. Mais cela passe aussi par votre conduite de balle, votre esprit d’équipe et votre vision de jeu. Alors Golazo!, ça donne quoi manette en main ?
Pour chaque match, vous pouvez choisir une formation. Le jeu vous propose d’en choisir quatre. Globalement, elle couvre bien les possibilités de jeu (offensif, défensif ou équilibré). Seulement quatre formations, cela peut sembler peu mais les matchs se jouant à sept contre sept, le choix est forcément moindre. De plus, le jeu ne visant pas la simulation sportive, rien ne sert d’ajouter des formations supplémentaires. De la même manière, vos sept joueurs ne sont pas remplaçables par d'autres et n’ont pas de statistique particulière (comme les équipes, donc). Ici, on joue !
"Speed up" : vos joueurs profitent d'un bonus de vitesse.
On ne perd pas de temps à réfléchir. Nos joueurs ne se blessent pas, ne se fatiguent pas réellement et il n’y a pas non plus de fautes en dehors de la surface de réparation. On s’approche ici plus du jeu d’action-arcade que du jeu de sport-simulation.
Malheureusement, ça ne fonctionne pas sur tous les points. Les matchs sont assez ressemblants les uns des autres et les buts sont assez difficile à inscrire sauf si vous courez vers la cage pour tirer à 2 mètres de distance.
En dehors de cela, le jeu est agréable à prendre en main. Les joueurs sont un peu capricieux par moments mais l’expérience reste agréable, même fun à plusieurs.
Les séances de pénalty se font en vue de dessus, face à la cage.
Les animations sont réussies et même amusantes pour certaines. Le son vient accompagner le jeu à merveille, le rendant encore plus arcade et amusant avec des bruitages, un commentateur survolté et quelques powers-up. Vous gagnerez des bonus en jouant. Un bonus de vitesse à force de courir, un bonus de tirs à force de tenter votre chance face aux buts et un bonus de tacles à force de stopper vos adversaires avec fermeté. Ces bonus durent quelques dizaines de secondes, il faudra en profiter avec justesse.
Golazo! Football League est donc plutôt amusant et réussi même si tous les points pourraient être améliorés pour un rendu encore plus réussi.

Et le petit écran


D’un point de vue technique, le jeu est traduit, pour les textes, dans plusieurs langues. C’est donc une chose non négligeable même si vous n’aurez pas une tonne de texte à lire. L’arcade coule dans les veines de ce jeu, vous l’aurez compris. Et cela passe aussi par le visuel. Pas seulement les animations et le gameplay. Le titre propose d’appliquer un filtre VHS ou un filtre Arcade sur votre écran afin de rappeler davantage les jeux des années 1980 et 1990. L’ATH quant à lui est assez classique pour un jeu de sport. On ne retrouve pas le célèbre radar présent dans presque tous les jeux de football. Cela permettra une meilleure lisibilité de jeu dans certaines situations. En dehors de cela donc, rien de particulier à relever même si le chrono aurait peut-être mérité d'apparaître plus clairement. Enfin, les fans de football ne seront pas en reste puisque les joueurs et les coachs sont des références aux grandes stars du ballon rond. Vous retrouverez par exemple le très célèbre Zizu Zizane parmi les coachs.



| Conclusion |

Golazo! Football League est donc un plutôt bon jeu de football. Il en dégage une véritable identité, fortement inspiré des jeux des années 1980 et 1990. Le jeu est grandement perfectible, mais reste agréable seul et devient fun en multijoueur. Malheureusement, la rejouabilité ne paraît pas très grande malgré le grand nombre d'équipes disponibles et les deux modes de jeu proposés.
1320
Bons points
Agréable seul, fun à plusieurs
Un univers arcade réussi
Une large choix d'équipe
Des Power-up avantageux et équilibré
Mauvais points
Des IA parfois capricieuses
Une faible re-jouabilité
Des matchs souvent identiques
0 commentaire Voir sur le forum