Logo Génération Nintendo
Jaquette

Shin Megami Tensei : Devil Survivor 2

Shin Megami Tensei : Devil Survivor 2 - Test

DS     Rédigé par Fate     le 07/06/13 à 00:00     0 Coms et 1275 Vues Vue étendue
Après un opus original et bon, mais sans génie, Devil Survivor a le droit à sa suite. Troisième spin-off de la série des Shin Megami Tensei sur DS, les amateurs de T-RPG pourront se réjouir en capturant des démons dans un Tokyo apocalyptique avec des choix moraux comme on les aime dans la série. Les premiers trailers laissaient cependant une impression de déjà-vu au niveau des graphismes. Se pourrait-il que ce deuxième opus des Devil Survivor ne soit qu'un « add-on » ? Une version 1.5 ? La réponse n'est peut-être pas si éloignée de cela, mais permettez-moi plutôt de répondre à cette question en détail, dans ce test !


Le jeu commence de manière tout à fait normale...

Le jeu commence sur une histoire pourtant très classique (dans un SMT ? La bonne blague !). Vous incarnez un personnage (que vous nommerez), lycéen et apparement sans histoire. A la fin d'un cours, son meilleur ami, Daichi, lui montre une application sur téléphone qui fait fureur. Son nom est Nicaea. L'application démarre, et fait apparaître sur son écran une fille en costume de lapin qui lui propose de s'inscrire pour qu'elle lui révèle son futur via mails. Intrigué, le héros s'y inscrit, et oublie cette histoire le temps de quelques heures. Plus tard, les deux jeunes hommes se rendent au métro ou ils croisent la route d'une de leur camarade de classe, Io. Discutant joyeusement avant de prendre le métro, ceux-ci recoivent alors un mail de Nicaea, contenant seulement une séquence vidéo. Son contenu ? Une vidéo d'un métro dévasté, de corps déchiquetés, et de 3 cadavres. Ceux du héros, de Daichi et d'Io. Choqués du contenu du mail, les trois héros n'ont pas le temps de débattre du vrai et du faux de cette vidéo, car le sol se met à trembler... Je m'attarderais plus longtemps sur ce scénario, car il vaut la peine d'être détaillé. Le scénario est riche, profond et très prenant. Le casting de personnages, tous diversifiés et attachants, est franchement excellent. De plus, l'apport de Nicaea est un plus qui joue grandement dans la mise en scène. En effet, l'application vous montrera souvent des vidéos ou certains de vos compagnons meurent (pas de la manière la plus douce, en général...), ce qui ajoutera un peu de peps à l'ambiance. Mais les deux gros points forts, ce sont les relations entre les personnages, car vous aurez la possibilité de les développer, un peu à la manière des dialogues de soutien d'un FE, et ce choix moral plus que jamais difficile à faire et qui rendra la fin du jeu incroyablement palpitante. Un des meilleurs scénarios sur DS.

-Requiem-

 

Chaque choix dans les dialogues est important

Quand au gameplay, il n'a pas beaucoup changé depuis le premier opus. Le jeu est toujours un Tactical-RPG (le même genre que Fire Emblem, juste pour rappeler) ou vous contrôlez des équipes de 3 (1 héros humain, 2 démons), et ou les combats se déroulent un peu à la manière d'un Dragon Quest. Le jeu vous permet de fusionner des démons pour en créer de plus puissants, et même d'en acheter via des ventes aux enchères ou il faudra logiquement mettre le prix pour posséder ces démons. Les statistiques du héros sont toujours personnalisables, de même que les attaques et les capacités de tout les personnages du jeu. Mais le jeu va un peu plus loin que son prédécesseur puisqu'il rééquilibre tout les autres protagonistes de manière à les rendre égaux en terme d'intérêt. Oui, car le 1 vous forçait inconsciemment à mettre des persos de cotés, tant ceux-ci ne servaient à rien. Notons également que les combats sont séparés par des « possibilités de dialogues ». En effet, vous pourrez donc vous rapprocher de certains personnages (et seigneur, ils nous ont épargnés le coté cul cul parce qu'il n'y a PAS de couples à former), et cela aura un énorme impact sur la fin du jeu...Un gameplay encore meilleur et toujours plus riche !

-Battle vs Human-

 

Un Tactical-RPG à mi-chemin entre Disgaea pour les maps...

Dans la catégorie « Encore meilleure », nous avons la bande-son ! Après le 1 avec ses sonorités puissantes et ses mélodies qui pouvaient déplaire, mais qui avaient le mérite d'être entraînantes et originales, le compositeur change ! Et le nom du compositeur est...Kenji Ito. Peu de personnes savent de qui il s'agit, mais je vais vous le dire, il s'agit du compositeur de Mystic Quest (et donc de Sword of Mana). Ses mélodies ne sont certainement pas tombées dans l'oubli, et il nous montre toute l'étendue de son talent dans cette OST. Sans trop changer l'ambiance sonore de ce SMT, mais en enlevant ces sonorités brutales, le compositeur nous propose quelques pistes énormes, et les autres servent également très bien l'ambiance, quelque soit la situation. Battle of the Brave sera certainement celle qui vous restera le plus en tête. Mais comme dans la plupart des jeux, entendre ces morceux dans leur contexte ne fera que renforcer les qualités de la composition. Une excellente bande-son donc, même si on aurait aimé un peu plus de musiques, et surtout des doublages, dont l'absence se fait ici bien ressentir.

-Battle of the Brave-

 

...et Dragon Quest pour les combats.
Le petit regret que l'on aura également, ce sera au niveau des graphismes. Il n'y a rien à dire, pour la simple et bonne raison qu'une partie a été reprise de Devil Survivor 1. Certes la plupart sont différent, et là n'est pas vraiment le problème, car ce qui choque, c'est que l'ambiance...est un peu la même. Les décors sont sombres, un peu tristes, mais c'est le jeu qui veut ça. Ils ne sont pas mauvais, c'est certains, et c'est même plutôt bien fait, mais on aurait aimé un peu plus de diversité. Je chipote, car cela est largement compensé par le bestiaire toujours aussi efficace, et le très bon character-design, mais qui n'est pas parfait non plus, tout en restant très bon. Bref, un ensemble assez inégal, mais qui pourtant donne quelque chose d'étonnamment bon. Disons que dans ce jeu, ce n'est pas du tout le plus important. Le plus important, ce sera cette addiction qui va s'emparer de vous quand vous aurez fini le jeu une première fois après la vingtaine d'heures de jeu. Le jeu est très prenant avec ses rebondissements, ses personnages et ses situations épiques, et comme il y'a 4 fins à débloquer, le jeu a une excellente rejouabilité. Par 4 fins, je dois préciser qu'il s'agit de toute la dernière partie du jeu qui est modifiée selon les choix que vous ferez tout au long du jeu. Et cela représente peut-être 3 à 4h du scénario, cela est donc très motivant pour refaire le jeu et ainsi obtenir la vraie fin. En plus de ça, il y a des boss que vous ne pourrez pas battre pendant votre première partie, le New-Game + vous invite alors à garder tout vos monstres, votre argent ou votre niveau pour avancer plus vite et débloquer des quêtes annexes plus difficiles...A condition que vous ayez assuré durant votre première partie. Bref, une grosse replay value, un bon challenge, des quêtes annexes, et une bonne durée de vie totale, que demande le peuple ?

Scénario
18/20
On a rarement vu autant de relations développées entre les personnages sur un jeu de la console. Entre le système d'amitié qui fait que l'on en apprend de plus en plus sur chacun des personnages, leurs émotions par rapport aux évènements tragiques, et leur charisme, on tient sans doute un des meilleurs castings de la DS tout genres confondus. Entre Joe le bout-en-train qui pourtant prend soin de sa petite amie, Yamato le jeune dirigeant de la résistance qui ne connait rien à la culture populaire, et Jungo le silencieux qui ne perd pas une occasion pour vous offrir une spécialité locale, on tisse très facilement des liens avec tout les personnages sans exceptions. C'est sans oublier le fil directeur de l'histoire, extrêmement agréable à suivre grâce à l'insertion de Nicaea. Un scénario qui vous fait aussi réfléchir sur l'humanité elle-même et qui mettra vos propres convictions sur le bien et le mal à l'épreuve. Sans oublier les deux derniers chapitres riches en rebondissements et les différentes fins à débloquer. Du pur bonheur.
Graphismes
14/20
Si les mêmes décors sont certes les mêmes, ou presque, que dans le 1, le bestiaire est toujours aussi convaincant et le character design n'est pas en reste, même si certaines formes sont un peu étranges...Le tout reste bien dans une ambiance assez apocalyptique et plaisant à regarder. Rarement joli, mais jamais moche. On aurait cependant aimé un peu plus de diversité au niveau des décors. Quand aux effets des sortilèges, ce sont également les mêmes que le premier opus, rien de nouveau à signaler donc. Au final, un ensemble satisfaisant.
Jouabilité
17/20
Si le gameplay du premier opus était déjà très bon, il est d'autant plus excellent avec cette suite. On retrouve toute la complexité d'un SMT avec quelques ajouts assez sympathiques et des réequilibrages non négligeables au niveau des personnages. Le système de fusion de démons est toujours aussi addictif et vous forcera volontiers à faire quelques séances de levelling pour pouvoir débloquer un démon un peu plus puissant. Le jeu finit par devenir une vraie drogue, facile à prendre en main tout en restant stratégique et complexe. Une petite perle de gameplay tout simplement.
Bande son
17/20
Une ost tout à fait remarquable et plus diversifiée que le premier opus. Aux commandes, le compositeur de Sword of Mana, Kenji Ito, qui nous offre certes pas sa meilleure prestation mais fait amende honorable en nous proposant un florilège de thèmes fort sympathiques. Dynamiques, tristes, dramatiques, ou stressants, voire épiques, malgré le faible nombre d'OST's on ne peut que reconnaître l'efficacité de celle-ci. Mention spéciale à Battle of the Brave et Akashic Record, deux thèmes excellents. L'absence de doublages se fait ressentir, car leur présence aurait apporté beaucoup au jeu.
Durée de vie
17/20
Le jeu vous occupera bien une petite trentaine d'heures, une durée de vie tout à fait respectable pour un RPG. Si le jeu ne contient pas de quêtes annexes, vous aurez tout le loisir de recommencer une partie pour débloquer les 4 fins possibles, plus un ending alternatif. Grâce à un new game plus ingénieux, le joueur pourra refaire avec plaisir l'histoire du jeu. De plus certains combats additionnels vous donneront du fil à retordre en new game +. Niveau difficulté, le jeu est assez accessible même si jamais trop facile. Ce sera surtout au niveau du new game plus que cela va se corser.

| Conclusion |

Un Devil Survivor qui se révèle finalement être bien meilleur que le premier. Associant un scénario en béton armé avec un casting qui roxxe de la patate, le jeu se veut passionnant à suivre si bien que l'on en redemande une fin le jeu fini pour la première fois. Heureusement que le jeu offre un new game + assez intéressant pour relancer l'intérêt du joueur une fois le jeu terminé. Niveau ambiance le jeu assure avec son décor apocalyptique qui se dégrade au fur et à mesure des jours qui passent, qui plus est avec une bande-son d'excellente qualité. On a beau retourner le jeu sous toutes les coutures, il est difficile de lui trouver de véritables défauts. Sauf si vous considérez que vous inciter à faire le nolife en est un...
1720
Bons points
Bien mieux que le 1
Musiques de qualité
Scénario génial
Les personnages
La dernière partie du jeu
Le gameplay rééquilibré
L'univers à la SMT
La durée de vie et le replay-value
Mauvais points
Graphismes un peu repris du 1
Assez peu d'améliorations de gameplay
On aurait aimé plus de musiques
5 commentaires Voir sur le forum
Blop
530 posts
Blop, Jeu 7 Mar 2013 - 22:28 :
Ouai et après on dit que je fais pas assez de truc sur le forum x)

Je t'avouerais que les graphisme et le système de combat on pas trop changé personnellement et pour le scénario ça devient reboutant le coup du portable ou du COMPs.

Enfin bon très bien ce test sinon ^^ d'accord avec la note finale
Chasuke
7400 posts
Chasuke, Jeu 7 Mar 2013 - 23:19 :
Très bon test, malgré quelques erreurs d'orthographe ! :sisi:

Je trouve que tu as bien tout explicité, mais parcontre, je vais te faire une remarque. Je ne connais pas du tout cette série et j'ai voulu lire donc ton test sur CE jeu. Je trouve que tu fais beaucoup trop référence aux anciens jeux, laissant parfois le lecteur dans le mystère, car il n'a peut-être pas joué aux autres volets donc ne peut pas savoir des éléments de comparaison avec le 1. Après, c'est l'impression que j'ai eu, mais je suis peut-être nul xD

Et tu m'as donné envie d'y jouer :sisi:
Pixel
1604 posts
Pixel, Ven 8 Mar 2013 - 18:49 :
Excellent test Fate ! Le série des Shin Megami Tensei m'attire de plus en plus. Après l'avoir choisi comme jeu du mois ( même si Mickey Mania a gagné ce titre ) et après avoir lu ton test, j'ai vraiment très envie de m'essayer à cette série de RPG ! Surtout que le scénario à l'air très intéressant, l'ambiance bien oppressante et que c'est un T-RPG, jeu du même genre que les Fire Emblem qui sont excellents ! Je m'essayerai sûrement par la suite à cette série mais je dois d'abord finir FFX :oui: !
Fate
6301 posts
Fate, Lun 11 Mar 2013 - 19:16 :
"l'ambiance bien oppressante"

Elle ne l'est pas, en fait :noel: C'est pas du tout ce genre d'ambiance. Certes, y'a souvent des morts et c'est pas forcément très joli, mais c'est pas du tout oppressant :sisi:

Pour les fautes d'orthographe, c'est parce que je m'étais pas relu, j'étais trop pressé de poster le test, maintenant il doit y en avoir moins :sisi: et je suis d'accord sur le fait que ça peut être déroutant avec mes allusions aux un. Mais j'ai quand même fait un bref résumé du gameplay ici (j'allais pas tout redire alors que j'ai fait l'explication détaillée dans le test du 1).

Merci pour vos commentaires sinon x)
New-disco
3084 posts
New-disco, Jeu 25 Avr 2013 - 22:17 :
"et ce choix moral plus que jamais difficile à faire et qui rendra la fin du jeu incroyablement palpitante. Un des meilleurs scénarios sur DS."

--> Ah mais tu m'intéresses là ?! Juste une question, est-ce que le niveau d'anglais est super soutenu ou c'est abordable ? Et le scénario part dans de la science fiction ou pas ? Comme c'est une suite a-t-on vraiment besoin de connaitre le 1 pour faire le 2 ? (d'ailleurs tu aurais pu le dire c'est super important dans une suite).

Très bon test, tu donnes envie de jouer tout en gardant un humour tout au long du test qui est très appréciable. Détails quand tu nous tiens :

- Commence d'abord à mettre les noms entier des jeux et après les abréviations (FE - puis Fire Emblem)
- Je pense qu'un jeu qui a un bon Gameplay d'emblée n'a pas forcément besoin de le changer ni de l'améliorer :sisi:

Bien sur je le rappelle, ce ne sont que des détails et ça reste un super test  :sisi: