Accueil Pokémon Version Jaune : Edition Spéciale Pikachu Test

Pokémon Version Jaune : Edition Spéciale Pikachu

Jaquette

Pokémon Version Jaune : Edition Spéciale Pikachu - Test

Game Boy     Rédigé par Pikmin     le 08/10/11 à 00:00     0 Coms et 261 Vues
Partager sur Twitter Partager sur Facebook
Après le succès que rencontre la série, Pokémon compagny décide de créer une nouvelle version reprenant les versions bleu et rouge tout en rajoutant des éléments de l'anime. Cette version est elle aussi géniale, voire mieux que ses prédécesseurs ? C'est du moins le défi que c'est lancé Nintendo. Nous voici donc, dans la troisième version française où nous voyons avec effrois que les graphismes n'ont pas changé, pire on ne peut plus changer la couleur de l'écran de la gameboy mais, une petite surprise s'ajoutera. Niveaux gameplay, histoire presque rien ne change, mais alors pourquoi faire un test sur cette version si elle est similaire aux deux autres et bien pour parler des petits détails, qui font de ce jeu un jeu à part.


La même histoire mais, pas trop



Nous voici de nouveaux dans la peau de Sacha, Red, Pikmin ou Xavier (appelez-le comme vous voulez). Comme dans les premières versions, il faut d'abord se rendre dans les hautes herbes pour que le Professeur Chen. C'est ici que le premier changement s'opère. Au lieu de juste vous ramener chez lui, Chen se battra contre un Pikachu sauvage lvl 5 (quel hasard) qu'il capturera. Vous voilà maintenant dans le labo où se trouve que une seul pokéball substitué par Regis, Blue, Delta ou Co**ard (appelez-le comme vous voulez) vous obtiendrais ainsi comme premier pokémon pikachu qui, après avoir gentiment écrasé le nouveau pokémon de votre rival (évoli) sortira de sa pokéball. Vous voilà maintenant à partir en voyage en compagnie d'un pikachu vous suivant où que vous alliez à la manière de SS ou HG. A partir de maintenant l'histoire reste la même à quelque détail près, vous devrez toujours réunir les huit badges pour devenir maître pokémon en battant la ligue tout en détruire la vil team Rocket. Vous rencontrerez dans votre voyage de temps à autre Jessi et James, les combats double n'existant pas encore vous affronterez leur Abo/Arbok, Smogo/Smogogo et leur célèbre Miaouss (qui cette fois-ci ne parle pas pour le plus grand bonheur de nos yeux) de façon individuelle. Vous pourrez aussi obtenir de très facilement les Starters de cette génération (Salamèche en haut d'Azuria, Carapuce auprès d'une policière à Carmin sur mer et bulbizarre non loin de Celadopole). Une aventure extrêmement simple mais, efficace qui s’accomplit de bout en bout avec plaisir, les différents clins d’œil à la série son amusante mais, reste dans l'ensemble un peu bateaux.


Voilà comment on obtient Salamèche. En parlant à un étranger au bout du pont pépite.



Les mêmes graphismes mais, pas trop



A première vue les graphismes sont les mêmes (ils auraient quand même pu faire un petit effort) et seul deux changements sont visibles : la couleur et les pokémon. Les paysages restent identiques avec toujours les mêmes sprite qui sous une couleur unique les rend encore plus répétitif. Pour faire passer cet effet répétitif chaque zone possède une couleur, ainsi sur les routes tout sera vert alors qu'en ville la couleur tend plus vers le bleu. Grosse amélioration au niveau des pokémon sauvage ou des dresseurs adverses. Même si nos pokémon, une fois en combat, ressemble toujours à une bouillie de pixel les pokémon adverses sont beaucoup plus net, ils ne sont plus disproportionné et on une allure fidèle à l'anime ce qui rend les combats plus agréables et rattrape un peu la catastrophe des paysage et du dos des pokémon. La majorité des bug sont toujours là mais, avec une petite amélioration (ça dépend du point de vue) : Mew est plus difficile à avoir sans event.


Ils se sont améliorés sur ce niveau là.



On ne change pas une équipe qui gagne.



Le gameplay est identique en tout point aux versions bleu et rouge, seul l'apparition de Jessie et James diffère avec pour but de se rapprocher de l'anime. Sinon la prise en main reste intuitive et très facile à apprendre les quatre attaques, les six pokemon par équipe les chemins linéaires mis pas trop font de pokémon jaune un jeu accessible à touse (même aux illettrés). Le soin des pokémon se fait aussi facilement, l'avancé dans le jeu avec plaisir on se surprend a imaginé dans sa tête les combats (avec le réalisme de l'anime) rendant les combats, bien que répétitif, très peu ennuyeux. Le seul point noir reste le même : le sac. Effectivement la place présent dans le sac est très limité et enlève au plaisir mais, ce n'est pas tous les CT ne possède qu'un numéros dans l'inventaire nous forçant à toutes les activités pour trouver celle que l'on cherche si l'on ne se souvient pas de son numéros (et ça c'est particulièrement énervant). Les combats sont uniques en leur genre, par rappel, les combats de pokémon se passent comme ceux-ci : Deux dresseurs s'affronte avec leur équipe de pokémon (1 minimum et six maximums par équipe) le gagnant est celui qui réussira à battre l'équipe adverse. Simple me dirait vous ! Et bien non tous les pokémon possède un type (roche, eau, feu, électrique...) qui et plus faible ou plus fort face à un autre type : exemple : l'électricités et fort face à l'eau mais faible face au sol. De plus chaque pokémon peut apprendre de nombreuses attaques mais, ne peu en utiliser que quatre. C'est donc toute une stratégie qu'il faut employer dans la construction dans son équipe et dans les combats. Avec toutes ces techniques vous allez devoir combattre les huit champions pour obtenir leurs badges et enfin battre la ligue pokémon. Notons tout de même un détail qui à énormément attiré le joueur : la possibilité de parler à pikachu pour voire son humeur du moment (n’oublions pas que pikachu se ballade derrière vous et non dans ça pokéball).


Vous trouvez vraiment que ça ressemble au pokémon d'origine ?


Mais n'oubliez surtout que les pokémon capturé ont beau paraître faible il possède un pouvoir caché qui augmente grandement leur puissance. Faites donc monter votre starter au lvl 16 pour qu'il évolue en un être plus puissant monter le maintenant au lvl 36 et vous possédez un monstre de bataille. Evidemment certain pokémon ne possède que une voir pas d'évolution mais ce si possède une puissance base redoutable. Ne rester donc pas sur une première impression, un pokémon bien pitoyable peut évoluer en un magnifique dragon obèse (mais pas de faux espoir certain on des évolution très peut chercher et guerre impressionnante) Les musiques sont quant à elle, toujours aussi joyeuse, mélodieuse, elle reste bien en tête et sont du genre à être siffloté dans la rue et c'est pour ça qu'elles sont bien. Les musiques des trois premières versions on forgé celle des autre génération et la jeunesse de certains joueurs. Niveaux duré de vie c'est tout simplement fabuleux si l'on fait juste l'aventure avec le minimum syndical pour battre la ligue, le jeu se finis en 12h mais, il faut compter le triple si l'on désire battre chaque champion à une échelle de niveau spécifique (pierre lvl 10, ondine lvl 20, Major bob 26 ect) Capturé les trois oiseaux rajoute trois bonnes heures plus une heure pour mewtow. A 35 heures de jeu vous posséder une simple équipe de lvl 65-70 et tous les pokémon légendaires, maintenant passons au pokédex, même en capturant les pokémon au cours de votre voyage ce ne sera pas une mince affaire, montés les pokémon pour avoir leur évolution rebattre la ligue et toutes ces choses qui une fois faite donnerais au compteur bien 100 à 120 h (comptés plus ça c'est si vous faites une pokéball, un pokémon différent). Vous pouvez même remplir un défie de psychopathe : Possédé tost les pokémon lvl 100 (je vous rassure, personne ne l'a déjà fait) mais même sans tousse les montés le jeu acquis une durée de vie infinie si l'on possède le câble link. Il faut l'avouer que la durée de vie varie énormément des joueurs elle dépend notamment de la vitesse avec laquelle la lassitude des combats apparaît. Et enfin la jouabilité qui est fidèle aux autres pokémon avec une prise en main rapide et impeccable. La gestion de ses pokémons se fait intuitivement, les centres pokémon sont faciles à retrouver, idem pour les pokéshop, même sans savoir lire on apprend très vite à savoir quelle attaque marche ou ne marche pas sur tel ou tel pokémon (je parle en connaissance de cause).


Parlez à votre pikachu pour connaitre son humeur du moment.

Scénario
13/20
Le scénario est assez banal et dans en version résumée ça donne : « Devenir le plus fort et empêcher les méchant les méchant de conquérir le monde » (ou la région celons le point de vue). Rien de bien folichon mais, malgré ce scénario un peu simplet le joueur prend plaisir et accroche de suite : devenir le plus fort oui mais, faut vaincre huit champions (ça en jette déjà plus) battre les méchant oui mais.... . On retiendra surtout le bute principal qui est de vaincre la ligue pokémon, la team rocket et surtout là pour faire XP nos pokémon plus vite mais, rajoute tout de même une petite touche de je ne sais quoi qui fait tout le charme de pokémon jaune.
Graphismes
11/20
Les graphismes de pokémon jaune restent de très bas de gamme : de nombreux bug un bouillie de pixel à la place des pokémon de notre équipe (de toute façon pokémon n'a jamais compté sur ses graphismes). On remarque une amélioration très nette sur les pokémon adverses, on prend ainsi plus de plaisir dans les combats. Sinon les menue reste les mêmes les décors pareilles avec juste un changement de couleur dans les différentes zones pour moins fatiguer l'oeil.
Jouabilité
17/20
Que dire la prise en main reste toujours aussi facile d'accès on comprend tout de suite comment joué, les combats se gagne tout seul et la diversité des pokémon ne rendent pas lassant les combats. Le sac est un peu fouillis (mais ça c'est parce que l'on est habitué au menue des autres jeux, avant ça nous convenez très bien) les CT sont un peu dur à trouver mais, rien de bien important. La gestion des pokémon, des boites et des menus se font aisément et sont intuitifs.
Bande son
16/20
Une superbe bande son bien quelle soit parfois un peu répétitives elle reste dans la tête sans que cela nous énerve. Des musiques joyeuses, enjouées, qui nous mettes dans le même état d'esprit et ainsi nous avançons dans l'aventure enjoué et joyeux. Mais nintendo a bien fait attention ainsi, à Lavanville, vous trouverais une musique triste presque effrayante, qui colle parfaitement avec l'ambiance de la ville (il y a même des creepypastas dessus). Mais pokémon jaune possède globalement des sons assez bons qui caractérisent bien le côté mignon du jeu
Durée de vie
17/20
Que dire la durée de vie est quasi infinie malheureusement le jeu devient très répétitif à la longue, la durée et donc décidé par le degré de patience du joueur. Cependant, n'importe quel joueur en a pour au moins 30 heures de plaisir : huit badges à récupérer, une ligue à battre avec en passant une team rocket à faire tomber et quatre pokémon légendaire à attraper (5 pour ceux voulant mew) autant dire que l'on a ici une aventure bien remplie qui promet de nous divertir pendant longtemps.

| Conclusion |

Certain penseront que c'est trop, d'autres, pas assez mais, pour moi il s'agit de la bonne note. Pourquoi ? Pokémon jaune est, comme ses prédécesseurs, un jeu extrêmement divertissant avec une bande sons mignonne qui plait à tout le monde et pour les plus gothiques d'entre nous un passage à Lavanville remettra d'aplomb. Bien que le scénario soit peu cherché et les graphismes assez bas de gamme pokémon jaune offre des heures de plaisir et réussit à créer en nous une véritable nostalgie (Pikmin rage devant pokémon noire : « Que c'était bien pokémon jaune »). Et tout ça, en compagnie de nos monstres de poches préférés
1720


Commentaires



Fate
Fate a écrit le 8 octobre 2011 :
Ah un test de jeu culte une fois de plus, exercice difficile comme toujours.
Ma 2nd version pokémon, après pokémon or, et qui a une place toute particulière dans mon coeur.

Bref, niveau forme rien à redire, contenu, c'est bien aussi. Je tiens aussi à souligner la pertinence de la comparaison des graphismes des pokémons que tu nous a faite, on voit bien la différence.
J'ai senti sur ce test, un avis subjectif un peu plus présent, ne serait-ce sur la note finale, bien au dessus de la moyenne que l'on pourrait faire, et quelques signes que j'ai pu remarquer içi et là.
'Le scénario est assez banal et dans en version résumée ça donne : « Devenir le plus fort et empêcher les méchant les méchant de conquérir le monde »'

Mais c'est pas une version résumée, c'est exactement ça! Personne pourra dire que le scénario de pokémon jaune va plus loin que : Devenir le maître pokémon et battre la team rocket!' (belle répétition de 'les méchants' au passage XD).
Mais ce que j'ai dit sur la subjectivité n'est absolument pas un reproche, car après tout, le testeur est roi, on sent juste plus que ce jeu te tient plus à coeur de metroid prime :sisi:

Bref sinon y'a toujours quelques phrases qui n'ont pas vraiment de sens, donc je te conseille quand même de relire et de te poser la question (ce que j'écrit est-il compréhensible par les lecteurs?')

Enfin, continue, c'est quand même bien, y'a du boulot et de l'intention, et je l'ai trouvé meilleur que ton premier, continue et prends compte des futurs conseils :sisi:
Pikmin
Pikmin Auteur a écrit le 8 octobre 2011 :
Encore une fois merci beaucoup je n'aurais pas cru que l'on verrait à quel points j'aime ce jeu ^^ (mais c'est vrai pokémon jaune et mon deuxième jeu vidéo (après rouge)) j'ai posté la fiche avant d'avoir ton commentaire sur les phrases incompréhensibles, je n'ai donc pas relu mais, je le ferais pour mon prochain test. ;)
Delta
Delta a écrit le 8 octobre 2011 :
c'est tres bon sa :)
Bravo pour se test , je n'ai eu aucune mal à le lire et en parfaite satisfaction ^^
Naru-manga
Naru-manga a écrit le 10 octobre 2011 :
Euh... Pourquoi y'a Pokémon Jaune d'affiché sur la page d'accueil, et pas Metroid Prime et Pokémon Rumble ? xD

Sinon, à part peut-être un besoin de mettre un peu plus de ponctuation ou de changer quelques phrases, ton test n'est pas mauvais du tout, Pikmin.
Bonne continuation. ^^
Dragon-blue
Dragon-blue a écrit le 10 octobre 2011 :
"Comme dans les premières versions, il faut d'abord se rendre dans les hautes herbes pour que le Professeur Chen."

"qui cette fois-ci ne parle pas pour le plus grand bonheur de nos yeux"
De nos oreilles :awesome:

C'est vrai qu'il y a certaines phrases qui n'ont pas de sens :sisi:
Il suffit que tu te relises et ce sera bon je pense.
Sinon niveau orthographe on voit qu'il y a des progrès :).

"Mew est plus difficile à avoir sans event"
--> Il est impossible d'avoir Mew sans event ou bug.

Les comparaisons Pokemon Rouge/Jaune sont vraiment une très bonne idée pour ce genre de test. On voit bien la différence graphique qui est assez frappante xD.

Ce test est mieux que ton premier sur Metroid Prime pour la richesse des arguments.
Sinon je suis d'accord avec l'ensemble de tes notes.
sokuta
sokuta a écrit le 21 octobre 2011 :
ca reste jeux pokémon ^^ bon choix sur l'article .
| Connexion | Inscription |