Accueil HEY ! Pikmin Aperçu

HEY ! Pikmin

Jaquette

HEY ! Pikmin - Aperçu

3DS     Rédigé par Hiroki     le 23/06/17 à 00:00     0 Coms et 675 Vues
Partager sur Twitter Partager sur Facebook



Développé par Arzest et édité par Nintendo à visée de la 3DS, Hey! Pikmin est un jeu d'aventure issue de la fameuse licence aux petits esclaves ressemblant fort à des carottes. A l'image de plusieurs autres de ses séries, Big N décide de décliner celle-ci dans une version portable, plus légère et moins onéreuse également. Déboulant dans nos contrées le 28 juin prochain -soit dans quelques jours à l'écriture de cet aperçu- une démo a été mise en ligne sur l'eShop de la console. Il ne fallait pas plus de raisons pour votre serviteur d'essayant ce titre et de vous en donner un aperçu, pour ceux qui seraient encore en doute face à cette nouvelle itération.

I] Histoire




Olimar qui asservit et fait trimer de pauvres populations aux capacités intellectuelles inférieures. Mais ça va, ils sont mignons!
Le capitaine Olimar, toujours en vadrouille dans son vaisseau personnel, s'apprête à rentrer chez lui afin de retrouver sa petite femme et faire des trucs qu'on fait d'habitude avec sa petite femme. Il enclenche alors la téléportation afin de se retrouver aux alentours de sa planète, sauf que, comme d'hab’ quand c'est Olimar aux commandes, tout ne se déroule pas pour le mieux et le voilà en plein nuage d'astéroïdes. Il a beau manœuvrer de son mieux, il finit tout de même par heurter quelques cailloux et s'écraser sur une planète inconnue à proximité.



Une fois remis de ses émotions, l'ordinateur de bord lui apprend que son vaisseau n'est pas endommagé, mais qu'il ne dispose plus de carburant. Or, pour rentrer chez lui, il lui en faut genre beaucoup. Du coup, il explore la planète sauvage. Quelle surprise quand il croise une espèce -il faut croire endémique à une bonne partie de sa galaxie- bien connue. Des Pikmin! Surtout que ceux-ci réagisse parfaitement à son coup de sifflet traditionnel. Comble du bonheur, l'endroit où il va devoir évoluer avec ses esclaves semble rempli de carburant, et d'objets divers transformable en carburant. Tout n'est pas perdu.

L'histoire, donc très classique, semble reprendre un peu les codes du premier opus. Si ce n'est que cette fois-ci, Olimar connait déjà les pikmin. Malgré cela, l'ordinateur de bord n'aura de cesse de vous rappeler la bonne marche à suivre, au cas où vous soyez un nouveau venu dans la série, ou qu’Olimar ait une mémoire vraiment défaillante.


II] Ambiance




Certains ennemis bien connus proposeront un certain challenge
L'ambiance général de ce titre semble être placé sous le signe du léger, et du mignon. Un peu comme d'autres itérations de grandes séries Nintendo qui ont accueilli une version portable. Les graphismes sont colorés, et cela ne change pas de ce à quoi nous avait habitué l'éditeur. Cela dit, dans cet univers, cela est tout à fait cohérent et ne gêne en rien l'expérience de jeu. Les graphismes sont corrects pour de la 3DS et l'écran du haut aurait pu être mieux exploité, mais ça fait le taf, comme on dit.

En termes de musique, rien à redire, l'on se retrouve avec des mélodies et une ambiance classique dans l'histoire des pikmin. Les petits sons habituels, tels que les coups de sifflet, les gémissements de pikmin ou les insultes racistes d'Olimar à visée de ses esclaves -quoi que celui-là je l'invente peut-être- sont bien présents et raviront les fans de la saga.




III] Gameplay




Vos esclaves pourront même vous construire des ponts et autres constructions de façon intuitive.
C'est-y pas beau d'être soumis à ce point?
Au niveau des contrôles, nous avons droit à de la nouveauté. Fatalement, le jeu se joue sans Wiimote, et le développeur a fait le choix de ne pas utiliser tous les boutons de la console. Soit. On se retrouve donc avec un jeu qui se contrôle au pad circulaire, et au stylet. C'est certes un choix intéressant, mais le vieux joueur que je suis trouve cela un peu dommage. Surtout que nombre de fonctions auraient pu être assurés par les nombreuses touches de la portable. Mais c'est un choix assumé de leur part, et l'ensemble est plutôt cohérent avec la direction prise par le jeu.

Vous contrôlez, comme d'habitude, Olimar, dans son exploration de la planète en 2,5 dimensions. Cette exploration est découpée en zones, et en tableaux dans chacune de ces zones. Votre but sera bien évidement toujours de partir du point de départ et d'arriver à un point d'arriver en évitant les embûches, les ennemis, et en récoltant du précieux carburant au passage. Bien sûr, vous ne serez pas seul puisque si Olimar arrive les mains dans les poches à chaque fois, il pourra compter sur la surpopulation de la planète en pikmin pour trouver nombre d'alliés à chaque pas.

De là, c'est très simple, vous balancez vos esclaves en pointant simplement le stylet sur une partie de l'écran et vos pikmin y atterriront, et se mettront au travail, comprenant très facilement ce que vous attendiez d'eux. Le tout est plutôt intuitif et facile à prendre en main. Quelques subtilités au niveau du gameplay comme la possibilité pour Olimar d'évoluer en solo grâce à un propulseur perso, et d'explorer des cavernes remplies de trésors. Des nuances également dans l'utilisation des pikmin, puisque 5 couleurs de créatures introduites dans les jeux précédents seront disponibles, avec chacune leurs spécificités. Pas grand-chose à en dire, le jeu se veut accessible, tout en gardant néanmoins une once de subtilités afin de faire progresser l'aventure et corser parfois l'évolution de votre personnage.

IV] Conclusion



C'est là un bel nouvel opus qui signe son arrivée sur la 3DS. La réalisation a l'air soignée et le jeu se veut intuitif et accessible au plus grand nombre. L'histoire, si elle ne casse pas de pattes à quelques canards que ce soit, reste cohérente pour la série et remplit son rôle à la perfection. Cela dit, le soft semble plus à visée des jeunes joueurs, de par son ambiance mignonne et son côté léger. Néanmoins, il saura poser quelques défis par moments, même s'il semble, à première vue, que ces derniers seront loin d'être insurmontables.




Commentaires



Chasuke
Chasuke a écrit le 24 juin 2017 :
Chouette aperçu ! Je ne savais pas qu'il sortait aussi promptement. A vrai dire, tu m'as donné envie de le prendre ! je pense que ça vaut le coup et puis ça reste une aventure pikmin qui m'a l'air fun. Le seul souci qui me fait peur est sur le gameplay, car j'ai peur que ce ne soit que très peu pratique... Mais à voir. Il faudrait que j'essaie cette démo.
Hiroki
Hiroki Auteur a écrit le 24 juin 2017 :
La prise en main est intuitive et assez facile, en fait. Le gameplay est aussi pas trop mal foutu. Je te conseille d'essayer bien sûr, mais ce n'est pas ça qui devrait te rebuter.
Raytreau
Raytreau a écrit le 26 juin 2017 :
Du coup j'ai pu toucher un peu à cette démo et j'dois avouer que je suis plutôt rassuré. Le gameplay, je me faisais pas trop de soucis, mais j'avais peur de jouer un jeu avec un level design en ligne droite. Le 3ème niveau m'a prouvé le contraire : ça reste assez linéaire mais y'a quand même plusieurs embranchements, c'est vraiment plaisant à parcourir.
Sinon bah techniquement c'est très faible, plus beau que dans les trailers mais c'est pas la joie pour autant. Cela dit la DA est bien cool, Pikmin oblige. J'avais également été rassuré par les premières previews anglophones il y a quelques semaines concernant les OST. Console en main et casque sur les oreilles, c'est un vrai plaisir : très fidèle à l'esprit de la série.

Au final c'est ça qui semble caractériser le jeu : sa fidélité à la licence, sans pour autant repomper absolument tout des précédents jeux sortis. Un concept adapté à la console et à ses limitations techniques, de nouveaux ennemis, environnements, thèmes musicaux... On aurait pu s'attendre à un jeu qui allait piocher dans les 3 jeux de la licence de jeux principaux, mais c'est pas le cas. Il respecte la licence et semble avoir la volonté d'agrandir, même un tout petit peu, son univers. J'avais pas mal peur quand même mais cette démo m'a pas mal rassuré, d'autant que Nintendo promet une 40aine de niveaux, des upgrades pour Olimar, etc. De quoi s'assurer certainement que le jeu ne durera pas que 2-3 heures !
| Connexion | Inscription |