Logo Génération Nintendo

Nintendo porté disparu à la cérémonie des The Game Awards

Edito     Rédigé par Lord Kanozu     le 09/12/23 à 13:34     3 Coms et 467 Vues

La grande messe du jeu vidéo, la soirée des The Game Awards, a eu lieu comme chaque année en ce début décembre et elle a permis à nouveau de célébrer l'industrie du jeu vidéo, non sans une certaine surdité face aux nombreuses crises qu'elle aura traversé cette année. Plusieurs milliers de licenciements n'ont pas empêchés l'apôtre des éditeurs Geoff Keighley d'à nouveau présenter son spectacle, non sans l'absence générale d'un certain géant.

En effet, sous l'angle du fan de Nintendo, cette édition des The Game Awards n'aura pas été très enrichissante. Si les annonces de jeux vidéo sont censées être seulement les pauses publicitaires entre les remises de trophées, ce n'est clairement pas le cas en pratique puisque les bandes-annonces prennent de très loin la plus grosse partie du temps d'antenne. Il ne faut pas se leurrer non plus : les millions de spectateurs viennent avant tout pour ces nouvelles annonces, c'est même la raison principale qui fait que cette cérémonie est beaucoup plus médiatisé que les autres cérémonies de remises de prix telles que les BAFTA ou les Golden Joystick. 

Nintendo était toutefois largement absent de cette cérémonie. Lointaines sont les années où la firme de Kyoto avait une présence majeure dans cet évènement, on se souvient de la démonstration de gameplay The Legend of Zelda: Breath of the Wild sur Wii U en 2014, l'annonce de Joker dans Super Smash Bros. Ultimate en 2018 mais depuis lors ce sont surtout les partenaires tiers qui ont eu une occasionnelle annonce. Bravely Default II en 2019, Sephiroth dans Super Smash Bros. Ultimate et Ghost'n' Goblins Ressurections en 2020, Monster Hunter Rise: Sunbreak en 2021 et Bayonetta Origins: Cereza and the Lost Demon en 2022. Cette année en revanche, il n'y a rien eu, ce qui signe sans doute une année 2024 très calme du côté de Nintendo. Alors que les bruits de couloirs s'intensifient sur la sortie d'une nouvelle console l'an prochain, ce calme plat concernant les futures sorties est sans doute le plus grand signe que quelque chose arrive.

Plusieurs jeux annoncés lors de la nuit du 7 décembre semblent naturellement se préter au public Nintendo sans qu'une sortie sur Nintendo Switch soit annoncée. On pense à Visions of Mana, le prochain épisode inédit de la série Mana développée par Square Enix qui vise la fin 2024 mais uniquement sur PlayStation 4 & 5, Xbox et PC. Monster Hunter Wilds aura fini la nuit avec une date très lointaine de 2025 et là aussi, au vu des ambitions visuelles du titre, il n'y a aucune chance pour que le jeu puisse tourner sur notre adorable mais vieillissante Nintendo Switch. Dragon Ball Sparking! Zero remet sur le devant de la scène la mythique série des Budokai Tenkaichi, après un retour en grâce de la franchise Dragon Ball en jeu vidéo avec Dragon Ball FighterZ et Dragon Ball Kakarot mais là aussi, aucune sortie chez Nintendo de prévue. Il ne serait pas surprenant de revoir ces jeux un peu trop ambitieux pour la console de 2017 à l'occasion de l'annonce de la prochaine console de Nintendo, même si rien ne l'indique actuellement.

L'autre annonce majeure de cet évènement est le grand retour des franchises dormantes de SEGA sur le devant de la scène. Au sein d'une bande-annonce étrangement montée, pas moins de cinq jeux SEGA ont été annoncés dans le but plus global de lancer une nouvelle initiative au sein de la compagnie. Jet Set Radio, Shinobi, Golden Axe, Streets of Rage et Crazy Taxi auront tous droit à un nouvel épisode qui sont à des stades variés de développement. Il ne faut clairement pas s'attendre à les voir de si tôt, et c'est particulièrement frappant pour Golden Axe et Crazy Taxi qui ont été montrés très tôt dans leur production, mais par cette annonce SEGA souhaite développer d'autres franchises que Sonic the Hedgehog et Like a Dragon qui ont accaparés la plupart de l'attention ces dernières années. Aucune plateforme ni date de sortie pour ces jeux à l'heure actuelle.

Cela n'a pas empêché Nintendo d'intervenir pour récupérer quelques récompenses. S'il n'a pas gagné le titre de jeu de l'année qui est revenu à Baldur's Gate IIIThe Legend of Zelda: Tears of the Kingdom repart tout de même avec le trophée du meilleur jeu d'action-aventure. Super Mario Bros. Wonder emporte celui du jeu familial de l'année tandis que Pikmin 4 celui du meilleur jeu de stratégie. 

3 commentaires Voir sur le forum
Vector96
2374 posts
Vector96, Lun 11 Déc 2023 - 11:37
Je m'attendais à l'essentiel dès le réveil de ce côté. 3 trophées, ça passe, surtout pour la catégorie stratégie avec Advance Wars 1+2 : Re-Boot Camp et Fire Emblem Engage en plus de Pikmin 4 qui l'a eu.

En meilleure adaptation, le film Super Mario Bros. rate cette catégorie. C'est la série The Last of Us qui passe. :bowser2:

Le "Please Wrap It Up", je comprends pour le délai de l'ensemble de cérémonie et tout. Mais la répartition avec les autres parties est très inégale et surtout les parties qui arrangent Geoff Keighley.

Super Mario Bros. Wonder pour jeu familial forcément.

Très classe cette image pour The Legend of Zelda : Tears of the Kingdom

Junichi
1719 posts
Junichi, Lun 11 Déc 2023 - 19:28
Petit coups de cœur pour l'annonce de Vision of Mana :coeur:

Plus qu'à espérer que le jeu sortira un jour sur le successeur de la Switch.
NintenZura
208 posts
NintenZura, Mer 13 Déc 2023 - 01:16
Je suis incroyablement hype par les annonces SEGA mais j'avoue que j'ai un peu du mal avec le fait de lire partout depuis des années que SEGA produit uniquement des jeux Sonic et Like A Dragon pendant que les revival de plein d'anciennes séries se font complètement snobber : Sakura Wars, Super Monkey Ball, Space Channel 5, et encore très récemment Samba de Amigo. SEGA a aussi autorisé l'usage de ses licences pour Alex Kidd in Miracle World DX et Streets of Rage 4 (qu'on pourrait pas vraiment considéré comme une licence dormante du coup).
Ça pique un peu d'avoir vu certains de ces jeux faire des ventes relativement médiocre (je suis à peu près sûre que Sakura Wars est de retour au cimetière vu la vitesse à laquelle ils ont fermé le jeu mobile et stoppé les produits dérivés du dernier opus) tout en observant internet continuer sa narration que SEGA ne faisait que du Sonic et Like A Dragon, franchement :/

En dehors de tout ça, je me demande ce que le nouveau Jet Set Radio vaudra par rapport à Bomb Rush Cyberfunk. Et si SEGA arrivera à ramener Hideki Naganuma pour une bande-son complète (vu que la plupart de ses contributions ses dernières années se résumaient à une seule musique par jeu, au milieu de plein d'autres compositeurs)