Logo Génération Nintendo

Xbox conclut son rachat d'Activision-Blizzard

Divers     Rédigé par Lord Kanozu     le 13/10/23 à 16:46     7 Coms et 965 Vues

Près de 22 mois après son annonce et à l'issue de nombreuses procédures judiciaires et réglementaires, Microsoft a enfin pu finaliser sa tentative d'acquisition de l'éditeur Activision-Blizzard et réalise ainsi l'un des plus gros rachats de l'histoire du jeu vidéo. Désormais un véritable géant de l'industrie, cette nouvelle aura plusieurs conséquences pour l'ensembles des joueurs, qu'ils possèdent ou non une console Xbox.

C'est suite au verdict final rendu par la Competition and Markets Authority, l'organe gouvernemental britannique de régulation des marchés, que l'acqusition a enfin pu se conclure. Microsoft a en effet accepté d'effectuer plusieurs concessions, la plus importante de toutes étant la cession des droits d'exploitation exclusifs des jeux Activision-Blizzard sous leur forme de cloud gaming à Ubisoft, qui n'a pas attendu un instant pour annoncer l'arrivée des jeux de l'éditeur sur son service Uplay+. En dehors de cela, Microsoft sort largement gagnant puisque la firme n'aura pas eu à céder sur le moindre studio d'Activision-Blizzard et possède désormais dans son écurie l'ensemble des franchises et développeurs derrière des séries comme Call of DutyOverwatchWorld of Warcraft et Candy Crush Saga.

La liste des licences que Microsoft obtient par l'occasion est trop longue pour être citée, mais en ce qui concerne les joueurs de consoles Nintendo c'est surtout le destin de la franchise Call of Duty qui mérite de l'intérêt actuellement. En effet, afin de faire valider son achat, Microsoft a dû signer un engagement écrit et contraignant juridiquement avec Nintendo promettant de faire revenir sur ses consoles la série Call of Duty, et ce dans des versions équivalentes à ce qui sort déjà sur Playstation et Xbox. Le rachat était la condition pour que ce contrat entre en vigueur, ce qui est désormais chose faite. Cela signifie que nous pouvons nous attendre à voir des versions Nintendo des épisodes annuels de Call of Duty dans les années à venir, et ce peu importe la forme que les futures consoles de Nintendo prendront. Il s'agit d'un gain conséquent pour Nintendo qui n'a plus eu droit à un jeu de la série depuis Call of Duty: Ghosts en 2013 sur Wii U.

L'autre conséquence de ce rachat concerne l'effectif d'Activision-Blizzard et la masse d'employés qui sont désormais à la charge de Microsoft. Avec plus de 17000 salariés, Xbox triple son effectif d'une mesure telle qu'il est inévitable que des vagues conséquentes de licenciements prendront place dans les prochains mois. Il s'agit déjà d'une tendance récente de l'industrie ces dernières semaines, après les logiques retombées de croissances post-COVID et une industrie qui ne croît plus autant que pendant les années 2020 et 2021. Un autre départ qu'il faudra surveiller est celui de Bobby Kotick, actuel CEO d'Activision-Blizzard qui restera à son poste jusqu'au 1er janvier 2024, date où il quittera finalement la compagnie après avoir complété la transition. Bobby Kotick traverse de nombreuses controverses dont la responsabilité d'avoir mis en place une véritable culture du harcèlement au sein d'Activision-Blizzard, un comportement colérique et menaçant envers ses employés ainsi que diverses accusations d'harcèlement sexuel et moral au sein de la compagnie. Ce rachat, qui fut annoncé quelques mois après que les premiers articles de presse concernant ces pratiques soient apparus, fait office de parachute doré pour Bobby Kotick qui lui permettra de quitter l'industrie par la grande porte, sans avoir à assumer la moindre conséquence.

7 commentaires Voir sur le forum
Spy
444 posts
Spy, Sam 14 Oct 2023 - 11:16
A titre personnel, je redoute qu'on se retrouve dans le même cas de figure que Rare : plus personne ne rêve en entendant parler d'eux alors qu'ils pondaient des pépites dans les années 90 et 2000.

Je me souviens aussi d'EA qui achetait des entreprises. Plus jamais Command & Conquer et Alerte Rouge n'ont été comme avant. Le budget est parti pour les actrices sexys et le GP en a pris un coup. :roll:
Je crois me souvenir que des bugs n'ont jamais été corrigés pour les complétionnistes dont je faisais partie (et il fallait éditer directement dans le jeu pour s'auto-débuger).
Je crois que le pire, c'était le dernier C&C avec la connexion internet permanente si je me souviens bien...

L'énorme avantage pour l'entreprise qui fait l'achat, ce sont les licenses du catalogue et comment les rentabiliser. C'est triste mais c'esy aussi ce qui se passe dans le cinéma avec Disney (Star Wars, Indiana Jones etc.). :cry:
manchot1er
5314 posts
manchot1er, Sam 14 Oct 2023 - 12:35
On y est, Microsoft commence sa conquête du monde jeu-vidéoludique :hellmo:

L'avantage : on va avoir plein de franchises qui vont débarquer sur la Switch dans les années à venir avec le partenariat Microsoft/Nintendo qui vont se partager les parts du gâteau.

L'inconvénient : Plein de jeux et de licences vont passer à la trappe (gros catalogue oblige) et il va y avoir un énorme trie pour ne garder que les séries les plus importantes du lot (dont le plus gros morceau est évident Call Of Duty qui continue à se vendre des années après).
Spyounet
9934 posts
Spyounet, Sam 14 Oct 2023 - 16:07
Après Activision-Blizzard était déjà passé professionnel dans le domaine de l'abandon/destruction de licence. On a eu un Crash 4, mais combien de temps ça a prit lol. Je me dis que ça pourra pas être pire avec Xbox, limite ils vont peut-être plus avoir tendance à redonner une chance à ce back catalog, après tout ils ont un game pass à remplir.

Bref, on verra bieng.
Ebros
2251 posts
Ebros, Sam 14 Oct 2023 - 18:23
Si j'ai bien compris, toutes les licences d'Activision-Blizzard continueront malgré tout à être dispo chez Playstation, et même revenir chez Nintendo.

Donc en ce qui concerne les joueurs, je ne vois aucun inconvénient. C'est même un avantage en plus pour les joueurs Nintendo.

Alors certes, ça va être maintenant géré par la branche Xbox, mais j'ose espérer qu'ils vont quand même pas faire n'importe quoi en réussissant l'exploit de bousiller une licence comme Call Of Duty.
Spyounet
9934 posts
Spyounet, Dim 15 Oct 2023 - 19:00
Ouais globalement CoD continuera d'être multi-supports car c'est juste beaucoup plus rentable que de le rendre exclu Xbox. On est parti pour au moins 10 ans en tout cas de multi-supports.
Ebros
2251 posts
Ebros, Lun 16 Oct 2023 - 18:40
Spyounet a écrit:
Ouais globalement CoD continuera d'être multi-supports car c'est juste beaucoup plus rentable que de le rendre exclu Xbox.


Est-ce que c'était pour une question de rentabilité ou est-ce que c'était un choix nécessaire pour que le rachat puisse être validé ?

Peut être les deux tout simplement.
Spyounet
9934 posts
Spyounet, Mar 17 Oct 2023 - 13:32
Ebros a écrit:
Spyounet a écrit:
Ouais globalement CoD continuera d'être multi-supports car c'est juste beaucoup plus rentable que de le rendre exclu Xbox.


Est-ce que c'était pour une question de rentabilité ou est-ce que c'était un choix nécessaire pour que le rachat puisse être validé ?

Peut être les deux tout simplement.


Ouais c'est ça. Officiellement c'était une promesse pour faire plaisir aux régulateurs, officieusement ce serait se tirer une balle dans le pied pour rentabiliser ce rachat de pas avoir la marge des ventes PlayStation :bounce: