Logo Génération Nintendo
Accueil Forum Blabla Nintendo Les jeux sont devenus trop faciles ma brave dame !

Les jeux sont devenus trop faciles ma brave dame !

Index du forum :: Blabla Libre :: Blabla Nintendo
Les jeux sont devenus trop faciles ma brave dame !
Sartorius
Membre important

“Soyons désinvoltes, n'ayons l'air de rien...”
2978 messages
Inscrit en 2017
Monter Descendre
#140310 Les jeux sont devenus trop faciles ma brave dame ! Dim 5 Nov 2017 - 11:43
Bonjour,

Peut-être (sans doute même ) que ce n'est pas la première fois que je m'en pleins, mais je viens encore de lire sur Twitter une réflexion selon laquelle un jeu phare de Nintendo, Mario Odyssey pour ne pas le citer était "trop facile !"

Et ça, ça m'énerve profondément ! :parpaing:

Ca m'enrage même de lire ça, parce que j'ai l'impression que ces joueurs ne pensent qu'à leur pomme lorsqu'ils jugent un jeu.

En effet, ce qui m'enrage dans ces propos, c'est qu'ils semblent oublier qu'il puisse exister sur cette planète des gens qui ne sont pas nés avec une ou plusieurs consoles dans les mains et pour lesquels jouer à des jeux vidéo est aussi naturel que faire du vélo...

Bref, j'enfonce à nouveau une porte ouverte, mais la rage est intacte.

Parce qu'un éditeur de jeux vidéo grand public comme Nintendo (ou Ubisoft d'ailleurs) ne peuvent se contenter de ne s'adresser qu'à des joueurs confirmés voire expert et pro. Dans ce marché très concurrentiel il est en effet important pour gagner des parts de marché de s'adresser à de nouveaux joueurs, et pas uniquement ceux qui sortent du berceaux, mais aussi des femmes et des adultes comme moi qui n'ont pratiquement jamais eu l'occasion de posséder leur propre console.

Or l'attractivité de la licence Super Mario est idéale pour capter ce nouveau public. Il est donc de courte vue de vouloir un jeu qui soit difficile, parce qu'en suivant vos chroniques du NTS, je me rends compte qu'il y en a pour tous les goûts, dont des jeux qui sont très difficiles à jouer. Donc qu'ils nous laissent les jeux "faciles" et qu'ils se redirigent vers ces jeux difficiles sans faire les snobes, parce qu'au fond, si ces joueurs critiquent la facilité de ces jeux, c'est sans doute pour se mettre en valeur, ou qu'ils ont une petite bite ! :affraid:

Personnellement, en tant que rookie, je suis loin de le trouver facile. De nombreux passages ou actions me résistent. Par contre, je peux quand même y prendre du plaisir parce qu'il y a des passages plus faciles, mais qu'il y a quelque chose qui le différencie des premiers jeux vidéo sur Atari et que l'on peut retrouver sur des jeux comme la dernière version de Zelda qui et consiste en un open world combiné à des graphismes à couper le souffle !

En fait, pour moi, l'avenir des jeux vidéo ne doit plus résider dans leur difficulté, qui n'était jamais qu'une manière déguisée de compenser la faible puissance du matériel, une contrainte pour les développeurs, mais plutôt dans leurs capacités immersives c'est à dire que l'on devra être absorbé par le jeu comme dans un monde virtuel aux graphismes les plus réalistes ou au contraire les plus stylisés et que le but serait non plus forcément de vaincre un monstre de fin de niveau, mais d'explorer le monde comme les géographes du XIXè siècle au sujet des tâches blanches des cartes géographiques.
C'est du moins mon idéal du jeu vidéo tel que je le vois dans la lignée des jeux précités.

Après, sur les autres genres, je ne voudrais pas trop me prononcer. Je sais, le débat est sans fin et vous n'aurez sans doute pas grand chose à rajouter, mais je tenais à le souligner encore une fois. :nerd:
_________________
Exodai
Membre réactif

64 messages
Inscrit en 2017
Monter Descendre
#140317 Les jeux sont devenus trop faciles ma brave dame ! Dim 5 Nov 2017 - 13:56
Salut, je suis d'accord avec toi, une telle licence que Mario se doit d'attirer les nouveaux joueurs, et donc de ne pas être difficile (ou alors avec difficulté progressive comme c'est le cas jusqu'à maintenant). Je suis un adepte des jeux difficiles, c'est vrai, mais Mario c'est la base de Nintendo, c'est ce qui fait la marque depuis le début, c'est donc le personnage auquel pensent les gens dès qu'on leur dit Nintendo, alors faire un jeu difficile d'entrée ne serait pas utile et en dégoûterait plus d'un, surtout que Mario vise beaucoup les jeunes joueurs, je dirai même, la marque Nintendo vise un plus jeune public que Sony et Microsoft.
Spyounet
Admin indispensable

“GN est ton ami”
9770 messages
Inscrit en 2011
Monter Descendre
#140319 Les jeux sont devenus trop faciles ma brave dame ! Dim 5 Nov 2017 - 14:27
Je comprends et partages complètement ton point de vue. Le monde du jeu vidéo se doit d'être hétérogène, d'offrir des expériences qui satisferont les gens cherchant juste le fun sans complications, comme ceux voulant une histoire construite ou un challenge qui poussent leurs nerfs.

Pour autant, refaisons l'historique des Mario 3D, la série a-t-elle déjà été très difficile ? Fondamentalement, un titre comme Mario Sunshine offrait un challenge similaire à Mario Odyssey dans les étoiles qui n'étaient pas obstrués par une mauvaise gestion des collisions, des contrôles et surtout de la caméra. La vérité que c'est que la difficulté de Sunshine et de Mario 64, dans une moindre mesure, repose sur une soucis de confort dû à l'apprentissage des développeurs à l'époque et aux limitations techniques des anciennes machines. Ainsi, Sunshine était dur essentiellement à cause de soucis de design et de caméra, ainsi, je penses que si Mario Odyssey avait les mêmes erreurs, ont aurait crié à une trop grande difficulté à certains passages mal conçus.

Après je ne dis pas que les Mario 3D n'ont jamais su offrir de bons passages corsés, mais dans la plupart des jeux, un joueur "lambda" pouvait terminer le jeu en prenant des étoiles moins difficiles que d'autres pour atteindre le solde minimum d'items permettant d'accéder à la fin "normale" de l'aventure. Dans Mario le challenge repose essentiellement dans le post-game et c'est le cas aussi pour Mario Odyssey qui propose après la fin, sans trop spoiler, de chercher toutes les lunes restantes, d'accéder à des zones difficiles ou encore d'affronter à nouveaux des boss à un plus au degrés de skill.

Enfin pour terminer, après la concrétisation de la série des Souls ou encore la polémique qu'a suscité Cuphead le mois dernier avec sa difficulté, on peut effectivement se dire que les jeux difficiles bien conçus on encore de bons jours devant eux. On a jamais eu autant de jeu qu'aujourd'hui, alors il faut en profiter, jouer et arrêter se plaindre quand un jeu n'offre pas le challenge que l'on souhaite, faut penser à d'autres joueurs :sisi:. Pour prendre l'exemple de notre ami Sartorius, j'ai fait Sonic Mania assez aisément pour la plupart du temps, mais je sais que cela n'a pas été ton cas, il faut aussi réfléchir au fait que la difficulté est subjective, en fonction de notre expérience et du genre de jeu :sisi:



_________________
Ryfalgoth
Membre fascinant

“Grozours”
5876 messages
Inscrit en 2016
Monter Descendre
#140322 Les jeux sont devenus trop faciles ma brave dame ! Dim 5 Nov 2017 - 14:42
Comme tu le sais certainement, je partage également ton avis. D'ailleurs je ne sais pas tu avais entendu parler de la polémique autour du jeu Cuphead. Cuphead est un jeu au look vieux dessin animé, et qui s'avère être bien difficile. Un journaliste économique (son métier n'est donc pas de tester des jeux, mais plutôt de faire des articles autour du marché et de l'industrie du JV) avait essayé de jouer au jeu lors d'un grand salon et avait publié la vidéo de sa partie sur le net. Évidemment le gars mourrait en boucle. Et que s'est-il passé ? Le pauvre gars s'est fait insulter en masse par des abrutis car il ne jouait pas assez bien.

Pour reprendre l'exemple de Mario Odyssey, j'ai également lu des critiques de joueurs se plaignant de la facilité du jeu. Alors tout d'abord, faites la fin du jeu et complétez le à 100%. Mais surtout j'ai envie de dire à ces gens : "vous êtes sûrs que vous avez déjà joué à un jeu Mario auparavant ?" Non parce que Mario, ça a toujours été (sauf quelques exceptions) des jeux relativement faciles. Et effectivement il n'y a pas besoin de challenge pour prendre son pied dans le jeu. Et encore une fois, du challenge, y en a dans le post game !!
_________________
Un petit effort s'il vous plaît : ça = démonstratif ; sa = possessif.

La licence Pokémon, tu l'aimes ou tu la quittes .... (enfin c'est compliqué en ce moment...)
Sartorius
Membre important

“Soyons désinvoltes, n'ayons l'air de rien...”
2978 messages
Inscrit en 2017
Monter Descendre
#140323 Les jeux sont devenus trop faciles ma brave dame ! Dim 5 Nov 2017 - 15:04
Concernant l'historique des jeux que nous décris Spy, je serais mal en point de m'avancer plus loin que ce que tu nous énonces, au moins dans les licences Nintendo et Mario. J'ai supposé que les anciens jeux étaient limités par la puissance des machines qui les faisaient tourner avec pour contrainte l'impossibilité d'inscrire dans le programme du jeu à la fois des graphismes élaborés et des algorithmes de jeux complexes. C'est pour ça que les premiers jeux de courses ne consistaient qu'en une piste grise bordée de vert, sans décoration ni relief, tandis que les premiers jeu d'arcades avaient un décors plus élaboré.
Enfin, je m'égare...

Plus j'avance dans ce monde des jeux, plus je lui trouve une résonance avec ma pathologie dans la mesure où il me confronte à mes angoisses d'échec par exemple. Les surmonter dans le jeu revient à les surmonter dans la vrai vie. Et de fait, je joue plus facilement lorsque je vais bien que lorsque je suis angoissé ou déprimé.

D'une autre manière, et là je sens que je ne vais pas être compris de tout le monde s'ils comprennent mal ma comparaison, c'est que je vois une sorte de correspondance entre les big boss de fin de niveau et la tauromachie : loin de moi l'idée de cautionner cet pratique assez barbare, mais j'ai l'impression que lutter contre Bowser, c'est un peu comme rentrer dans une arène (CF celles de Mario Odyssey par exemple) et tenter de vaincre par l'intelligence et l'agilité cette grosse masse de muscle brutale... Ce n'est que ma vision personnelle, mais du coup, comme je ne cautionne pas vraiment la tauromachie, j'ai aussi du mal avec les boss de fin de Mondes, comme Bowser ou son fils pour lesquels j'ai l'affection du fils prodigue (ah, une autre référence mystique cette fois-ci !)... quelqu'un avait même lancé la discussion à ce sujet il y a quelques mois !

Cependant, même si vous n'accrochez pas à ma vision à la fois thérapeutique ou mystique des jeux alors qu'à mon sens c'est ce qui fait la force d'une licence du type Zelda, qui possède en plus une dimension universelle, je trouve qu'il est réducteur de résumer un jeu à la difficulté de son gameplay. De nos jours les machines sont assez puissantes pour nous proposer autre chose qu'une simple course de prestidigitateur sur une manette de jeu. On a encore le droit de rechercher ça, mais avec nos moyens actuels, ce serait bête de ne pas aller au delà : Zelda et Odyssey en sont les parfaits exemples. Et plus je dis ça, plus je me dis que je reviendrais un jour à Zelda parce qu'il m'apportera plus de satisfaction qu'un SonicMania !

Ainsi, à chacun son jeu et tout restera comme dans le meilleur des mondes !

Edit : mon message a croisé celui de Ryf. Non, je n'avais pas entendu parler de ton histoire de Cuphead mais je connais un gars qui s'est fait mystifier par un voisin à SonicMania sur une phase de jeu qui lui posait des difficultés là où l'autre l'a franchie presque du premier coup, et ce même gars a finalement renoncé à se prendre la Super Ness Mini sur les conseils de membres de forum, justement à cause de ça !

Et bien sûr que je sais que tu partages mon opinion ! :daser2:
_________________
Pixel
Membre remarquable

“Paisible”
1604 messages
Inscrit en 2012
Monter Descendre
#140324 Les jeux sont devenus trop faciles ma brave dame ! Dim 5 Nov 2017 - 17:11
Je vois mal où est le problème.
Sartorius pense que l'avenir des jeux-vidéos ne doit plus résider pas dans leur difficulté mais plutôt dans leur capacité immersive... Or cette transition de jeu dur et peu immersif à jeu plus facile et immersif s'est déjà faite, et ce depuis la quatrième génération de consoles (l'ère 16-bits).

Quand je pense à des jeux difficiles, je pense personnellement à des jeux NES en premier lieu : Metroid, Zelda II, The Lost Levels, etc... Cependant, ces jeux étaient difficiles en partie en raison de problèmes techniques (comme tu l'as pointé Sartorius) : les consoles étant peu puissantes, les jeux sont courts et donc ils se devaient d'être difficile pour que les joueurs mettent du temps à les finir.
Sauf qu'au passage des consoles 8-bits aux consoles 16-bits, la puissance n'était plus vraiment un problème. De fait, on a vu l'apparition de jeux-vidéos plus immersifs, plus longs et moins compliqués. Il suffit de comparer le nombre de RPG qu'on a sur NES et et ce qu'on a sur SNES. D'ailleurs, il suffit de regarder certains jeux sortis en fin de vie la NES, comme Kirby's Adventure, pour voir qu'une fois que les limites et le fonctionnement de la console furent maîtrisés par les développeurs, ils pouvaient créer des jeux plus immersifs et plus simples.
Cette transition s'est poursuivie et se poursuit encore de nos jours. Les graphismes sont devenus de plus en plus réalistes, détaillés et stylisés, et les jeux sont, d'une manière générale, devenus de plus en plus faciles, avec une plus grande importance accordée à l'histoire, etc... Les jeux-vidéos aujourd'hui sont plus immersifs qu'ils ne l'ont jamais été, et sont, pour beaucoup très accessibles, avec de plus en plus de joueurs (la septième génération de console dans laquelle la Wii, la PS3 et la 360 se sont toutes vendues à plus de 80 millions d'exemplaires ; le marché des jeux mobiles ; etc...).
Donc l'industrie a, d'une certaine façon, atteint ton idéal.

Après, ceux qui ont grandis avec les jeux difficiles de l'ère NES se sont peut-être trouvés frustrés avec ces jeux plus faciles. Du coup, un marché de jeux-vidéos plus difficiles s'est créé pour ceux-ci (avec des jeux comme Dark Souls, Bloodborne ou récemment Cuphead comme quelqu'un l'a dit).
Et après y'a des licences comme Mario qui restent très accessibles, immersifs mais difficiles dans leur post-game pour satisfaire ce type de gamers. Ca m'étonnerait que le gars qui s'est plaint de la facilité de Super Mario Odyssey ait collecté les 700 lunes cachées dans le jeu.
Du coup, je trouve qu'on est un peu dans un marché idéal actuellement au niveau de la difficulté, avec des jeux accessibles et difficiles tout en restant immersifs dans les deux cas, histoire de convenir à tout types de joueurs.

manchot1er
Animateur fascinant

“Groovy !”
4885 messages
Inscrit en 2015
Monter Descendre
#140325 Les jeux sont devenus trop faciles ma brave dame ! Dim 5 Nov 2017 - 17:22
Perso, je suis ouvert à tous types de jeux, même si le jeu en question n'est pas mon genre favori, qu'il soit simple ou qu'il ait une difficulté à s'en arracher les cheveux, du moment qu'il m'offre une bonne expérience. Je reprend l'exemple de Mario, dont certains opus ne sont pas réputés pour leur grosse difficulté et qui est souvent la cible des plaintes de certains joueurs, notamment ceux qui n'apprécient pas de retrouver encore et toujours les mêmes codes dans chaque jeux, mais qui vont quand même aller les achetés:alala:, je continue cependant d'apprécier l'univers du plombier italien moustachu car je suis toujours charmé par la créativité que propose certains opus ainsi que l'expérience que me procure les jeux qui me font passer de bon moments.

Tous ça pour dire que je suis d'accord avec vos avis et que les gens devraient arrêter de ce plaindre de tels jeux pour des boutilles:sisi:
_________________

MUDA MUDA MUDA MUDA MUDA MUDA MUDA !

Spoiler:
Sartorius
Membre important

“Soyons désinvoltes, n'ayons l'air de rien...”
2978 messages
Inscrit en 2017
Monter Descendre
#140333 Les jeux sont devenus trop faciles ma brave dame ! Dim 5 Nov 2017 - 18:46
@Pixel : je suis un peu embêté pour te donner une réponse : je suis loin d'avoir votre culture des jeux vidéo, et surtout de leur histoire ! En effet, avant de m'acheter la Switch, je n'ai jamais eu de console en propre et mon père a bien fait en sorte de nous en éloigner pendant notre jeunesse. Pour le convaincre de nous en acheter une, il aurait fallu qu'elle soit vendue avec un jeu d'échecs ou de Go (or pour ce dernier l'intelligence artificielle n'a fait des progrès conséquents que très récemment, tandis que pour le premier, c'était le plateau électronique lui même qui était la console sous laquelle il nous l'a acheté. Et ce n'est que tardivement lorsque nous avons eu l'occasion de nous rendre à Paris chez nos cousins que nous avons découvert que mon oncle leur avait acheté quelques années auparavant une console de salon de type Ness ou Super Ness mais comme en général c'était eux qui descendaient en province pour voir nos grands parents qui vivaient sous notre toit, on n'a pas pu le savoir. Bref, la seule console à laquelle j'ai pu jouer suffisamment de temps pour me rendre compte de la difficulté des jeux, c'était la première Game Boy avec un Super Mario (ne me demandez pas lequel, c'est trop loin dans ma mémoire !) et MicroMachines avec lequel je jouais contre mon cousin dans un mode deux joueurs qui m'amusait bien...

Entre les deux, toujours grâce à lui, j'ai pu tâter de la licence Worms (j'attends avec impatience la version Switch qui devrait sortir en boite à une date non communiquée à ce jour) et les jeux fournis avec Windows (FreeCell et le Flipper)

En dehors de ça, si, j'ai joué à des jeux Comodore 64 (?) à l'école primaire dans les années 80' et qui eux mêmes étaient déjà un peu vieux...

J'ai donc de très grands trous dans ma culture des jeux vidéo et c'est en partie pour la combler que je vous ai rejoins. A partir de là, j'avais deux options : soit je suivais ma passion des sport mécaniques et je prenais une console suffisamment puissante pour faire tourner des licences de jeux de simulation de F1 par exemple, soit je tentais de réaliser mon rêve : celui de jouer à une vraie licence Super Mario. l'expérience Super Mario Run sur iOS et la sortie de la Switch m'ont décidé à faire le second choix.

Vient enfin la question de la difficulté ou pas des jeux. A vrai dire, que l'on préfère tel jeu à un autre pour sa difficulté au niveau des manipulations des doigts sur la manette est légitime et m'importe peu. Mais que l'on réduise un jeu seulement à cela, là non ! Et comme tu le dis justement, des jeux comme Mario ou Zelda ont depuis longtemps opéré le virage de l'immersif. Ca, si tu le dis, je veux bien te croire.

Néanmoins je pense qu'on peut aller plus loin dans l'immersif : déjà, on peut s'attendre à l'arrivée d'ici quelques années de casques de réalités virtuelle, même si tout n'est pas au point. Ensuite, on peut détourner le jeu poussant sur certaines fonctions annexes : je lis depuis quelques années le témoignage de photographes virtuels qui se promènent dans des Mondes de jeux vidéo uniquement pour faire des captures d'écrans comme le propose le bouton dédié de la Switch et que Odyssey pousse plus loin avec des options élaborées. De ce côté là, il y a matière à la généraliser sur tous les jeux où ce serait possible, de la même manière qu'ils le font avec le rajout de la vidéo à postériori...
Enfin, on peut imaginer que les jeux vidéo se transforment en véritables univers parallèles avec une vie propre où les robots seront difficiles à distinguer des humains qui les peuplent (là, on peut faire confiance aux Japonais des deux sexes qui, d'après ce que j'en ai appris sont très portés sur les sextoys high-tech !) avec par exemple des connexions entre New Donk City et Splatoon City !

Pour moi, ceux qui ne jugent les jeux vidéo qu'à leur difficulté technique, sont des dinosaures dans la mesure où si elle peut être recherchée, les options des jeux du futur sont tellement ouvertes que la difficulté ne sera qu'un paramètre parmi d'autres dans les critères de choix du jeu, là où à l'époque de nos console des années 90' et avant, les contraintes techniques ne permettaient que la difficulté, et qu'il était difficile de rêver sur les graphisme. A l'époque, le choix de la moustache de Mario n'était pas tant esthétique pour ressembler à Magnum que technique pour qu'on distingue bien les pixels de son visage...
Je ne suis pas sûr ainsi que le public qui joue à Candy Crush soit le même que celui joue à ceux que tu as cité pour leur difficulté comme Métroid. Dans ce jeu, s'il y a difficulté il y'a (personnellement je ne peux savoir : je déteste jouer à des jeux Free2Play donc : RAUS !) n'est pas du même ordre que les autres jeux d'arcades.

Reste qu'il faut bien tenir compte du fait que les jeux vidéo n'en sont encore qu'à leurs balbutiements, n'en déplaisent à ceux qui ont déjà fait le tour de ce qui est connu, qu'il y a une quantité infinie à découvrir de mode jeux nouveaux, pour tous les goûts, et que s'il y a des gens pour trouver que tel est trop facile, qu'il passe son chemin pour se diriger vers un autre plus dans ses cordes et sans le snober. Parce que pour en revenir à Mario Odyssey, il me convient assez bien même si je bloque parfois psychologiquement et bêtement sur certains passages, mais ça, c'est en partie à cause de ma pathologie et le traitement qui va avec.
_________________
Eclectic Wizard
Membre redoutable

727 messages
Inscrit en 2016
Monter Descendre
#140341 Les jeux sont devenus trop faciles ma brave dame ! Dim 5 Nov 2017 - 23:19
Perso, je fais partie de ces gens qui pensent que dans l'ensemble, les jeux, c'était grave plus dur avant. Mais ça, c'est parce que mon enfance a été bercée (trop près du mur) par des titres comme Taz Mania sur Game Gear (le moment de ma vie où tout à basculé et j'ai commencé à jurer comme un charretier, parce que ce putain de deuxième niveau sur la glace où tu glisses comme dans un match de catch dans la boue ou encore le niveau de la mine qu'il faut connaître par cœur sinon tu meurs... parlez-moi de die and retry tiens...). J'ai aussi un souvenir ému de Sword of Sodan qui a failli me faire connaître les anxiolytiques à 9 ans...

Et pourtant, j'ai aussi tellement pris mon pied sur borne d'arcade, surtout avec Mortal Kombat (j'ai même fini par faire un peu de compétition dans mon jeune temps). Et avec le PC j'ai appris que la patience c'était vital, surtout si tu as envie de jouer en ligne à l'époque des modems 56k.

En un sens, je peux comprendre les gens qui reprochent à des jeux d'être trop faciles, c'est normal, on aime souvent le challenge dans le jeu, mais je déplore cette sorte d'élitisme qui fait que les gens vont avoir tendance à préférer un jeu difficile, même si ils se font chier dessus, plutôt qu'un jeu simple et sympa.
_________________
Ryfalgoth
Membre fascinant

“Grozours”
5876 messages
Inscrit en 2016
Monter Descendre
#140343 Les jeux sont devenus trop faciles ma brave dame ! Dim 5 Nov 2017 - 23:28
Le pire, et je pense à une personne en particulier à qui je parlais parfois il y a quelques temps, ce sont les gens qui sont en mode "non mais ce jeu n'est pas mauvais, c'est juste qu'il est fait pour des gens qui ont du skill". Et le mec essayait de défendre Star Fox Zero et la plupart des jeux Sonic avec cet argument. Loul.
_________________
Un petit effort s'il vous plaît : ça = démonstratif ; sa = possessif.

La licence Pokémon, tu l'aimes ou tu la quittes .... (enfin c'est compliqué en ce moment...)
Sartorius
Membre important

“Soyons désinvoltes, n'ayons l'air de rien...”
2978 messages
Inscrit en 2017
Monter Descendre
#140349 Les jeux sont devenus trop faciles ma brave dame ! Lun 6 Nov 2017 - 11:36
En fait, ce qui me gêne, c'est justement cette sorte d'élitisme qui voudrait que les jeux vidéo soient comme la pratique d'un instrument classique : "si tu n'as pas commencé le violon ou le piano (par exemple) à 3ans, t'es largué !" Moi, je n'ai commencé sérieusement qu'à 37ans, et je voudrais moi aussi prendre mon pied sur des jeux qui soient à la fois à ma portée, et pas fait pour ces enfants de 3 ans, dont des licences qui m'ont toujours fait rêvé mais auxquelles je n'ai pas eu l'occasion de toucher à l'époque, comme justement Mario voire Zelda !

Et c'est là le cœur du problème. Certains joueurs semblent réagir à la démocratisation des jeux vidéo (ou plutôt l'élargissement du marché vers un public plus adulte et féminin) par du snobisme et de l'élitisme. Ryf disait un peu la même chose de certains amateurs hardcore de metal et d'autres sont pas loin de penser la même chose de la photo de rue en numérique qui aurait selon eux tué le genre, pour en revenir au Leica l'argentique, qui n'est pas donné...
_________________
manchot1er
Animateur fascinant

“Groovy !”
4885 messages
Inscrit en 2015
Monter Descendre
#140356 Les jeux sont devenus trop faciles ma brave dame ! Lun 6 Nov 2017 - 13:07
Citation:
En fait, ce qui me gêne, c'est justement cette sorte d'élitisme qui voudrait que les jeux vidéo soient comme la pratique d'un instrument classique : "si tu n'as pas commencé le violon ou le piano (par exemple) à 3ans, t'es largué !"


J'ajoute à ce genre d'argument qu'il n'est jamais trop tard pour ce lancer dans la pratique d'une activité quel qu'elle soit:sisi:
_________________

MUDA MUDA MUDA MUDA MUDA MUDA MUDA !

Spoiler:
Sartorius
Membre important

“Soyons désinvoltes, n'ayons l'air de rien...”
2978 messages
Inscrit en 2017
Monter Descendre
#140359 Les jeux sont devenus trop faciles ma brave dame ! Lun 6 Nov 2017 - 15:40
Y compris la retraite à 20ans ! (cf Chevalier et Laspalès dans une chanson à leurs débuts dans les années 80' !) :fete:
_________________
Animcity
Membre remarquable

“Attends patiemment cet été pour m'acheter la switch”
1175 messages
Inscrit en 2016
Monter Descendre
#140369 Les jeux sont devenus trop faciles ma brave dame ! Lun 6 Nov 2017 - 21:20
En tant que Pro player je trouve qu'aujourd'hui les jeux, c'est plus ce que c'était et c'est devenu trop facil et en plus maintenant ils les font pour les enfants et de toute façon s'ilssavent pas jouer y ont qu'à pas acheter et (blabla de rageux, blabla de rageux)... ✋

Plus sérieusement je partage ton avis Sartorius, je pense que les jv doivent rester (ou devenir?) une source de divertissement accessible à tous, et ce serai regrettable de voir quelqu'un aimer un jeu mais devoir le jeter, ou arrêter d'y jouer à cause de sa difficulté.

D'autre part je pense que Nintendo ne doit tout de même pas délaisser les joueurs un peu plus "expérimentés" en proposant des objectifs facultatifs, du post game ou encore, comme dans mk8D par exemple, un jeu qui soit aussi plaisat aux débutants (courses...) qu'aux plus confirmés (Time trial..)

Voilà. Maintenant je trouve qu'ils le font assez bien aujourd'hui. Le seul jeu que je n'ai pas aimé du fait de sa facilité étais kirby triple deluxe, mais ils ne proposaient quasiment rien en post game...


Les jeux sont devenus trop faciles ma brave dame !
Index du forum :: Blabla Libre :: Blabla Nintendo
Sauter vers: