Logo Génération Nintendo
Accueil Forum Tests [Test] No More Heroes 2 : Desperate Struggle

[Test] No More Heroes 2 : Desperate Struggle

Index du forum :: Articles :: Tests
[Test] No More Heroes 2 : Desperate Struggle
Elfimate
Membre remarquable

“Pourtant il était gentil Hu”
1417 messages
Inscrit en 2010
Monter Descendre
#28075 [Test] No More Heroes 2 : Desperate Struggle Mer 29 Déc 2010 - 13:52
Prélude :
Etant mon premier test, soyez indulgent, j'ai choisi ce jeu car il me tient beaucoup à coeur, et aussi parce qu'il fait parti de mon top 10.
Pour la structure j'ai pris exemple sur Toady, et Fate :P






Grasshooper, l'oublié...


Après un énorme succès en Occident, Goichi Suda, nous fait parvenir une suite, très jouissive.
L'éditeur " Grasshooper " qui était en faillite, n'a pas hésité à mettre le paquet, niveau durée de vie/humour noir.

Deux ans après le premier opus de No More Heroes, Travis Touchdown, cet otaku infini, fan de catch et de manga, fait son grand retour !
Cet antihéros, qui s'était juré dans le premier opus, de ne plus se battre, refait surface, dans une nouvelle histoire !
Un beau matin, il reçoit par la poste, la tête de son meilleur ami Bishop, qui a été assassiné par un gang de yakuzas,
à la solde du patron de la chaîne Pizza Hutt.
Ce patron étant 1er au classement de l'United Assassins Association, Travis décide pour venger son ami, de participer au classement, et de tuer tous les concurrents, afin de se retrouver face à face avec le tueur de son ami.


La moto ? C'est fini !



Les petites séquences de "GTA-Like" du premier opus, qui permettaient de se rendre de mission en mission, ont été complétement supprimées; en effet ces petites virées en moto dans Santa Destroy ont été remplacées par une sorte de map mais c'est un mal pour un bon car on gagne beaucoup de temps.
Il est vrai qu'à la place de cette suppression, Grasshooper aurait pu laisser cette ville "vide et peu animée" mais en réduisant les aller-retour, ou tout simplement être optionnel.




Des combats sanglants !

Le -18 a bien sa place dans ce jeu, entre les combats très sanglant, les quelques cinématiques " chaude " et les citation de travis quelque fois " érotique "
( Comme tout Otaku qui se respect... )
No More Heroes, était déconseiller -16 chez nous, car à l'arriver en europe, il a était censuré, le sang contre des pièces ( Peut être celles de Grasshooper, ce qui expliquerais leur " chute " quelque temps après. )
Tandis que des pièces jaillisse des corps tuer dans le 1er volet, c'est tout le contraire, dans cette suite, le sang coule a flot !
Enfin une version non-censuré ! Les européens, ne ont-ils dépasser le stade " puérile " ?!

Du catch et du katana !

Un otaku fan de catch qui ne fait pas de prise de catch dans un combat,
n'en n'est pas un...
En effet, pendant ces long combats, aussi jouissif, qu'hilarant, il arrive que le joueur est a fait des sorte de " d'action contextuels ", enfin le mot est bien grand,
en réaliter il suffit parfois d'orienté le ou les joysticks, dans un direction demander, pour effectuer a travis une prise de catch a son ennemie, ou un " finisher " bien sanglant.
Grande nouveauté aussi, maintenant on peut avoir DEUX been katana ! Beaucoup plus rapide, et aussi dévastateur que celui que travis avais acheter a sa vente aux enchères.
Ce " Double Been Katana " lui est offert, par l'apprentie assassins, qu'il a former dans le première épisode, apprentie qui au passage est une femme...
Problème qui semble réqurent dans la série, cette caméra qui se place parfois ou il ne faut pas, enfin le jeu se rattrape largement, sur le durée de vie et ces graphisme très proche du Cel-shading.




L'apprentie et le maitre.


Grasshooper, permet enfin de controler l'apprentie de Travis, elle reviens voir son maitre,
suite a la monté fulgurante de travis dans le classement, de l'United Assassins Association.
A un moment du jeu, travis fait une sorte de " pause " et on nous propose donc de controler son apprentie qui se nomme " Shinobu ", son gameplay, se rapproche beaucoup de travis, seul le style est différent,
comme par exemple les points de sauvegarde, qui avec travis se font dans les toilettes, se font sous la douche, avec shinobu, ( Seul évènnement censuré. ).


Une humeur Oldshcool omniprésent !


Que ce soit en fin de niveau, dans les menus, ou de la bande son, on peut remercier Grasshooper, pour cet ambiance " 16 bits " qui nous accompagne, durant le jeu.
Cet oldschool, qui présent un peu partout, en fin de niveau, dans l'interface, les barres de vie, la map, mais aussi, durant ces minis jeu qui feront salivé les rétro-gamers !
Minis-jeu, qui au passage, font réference a de grands maitres de la 2D, comme le mini-jeu " Pure White Lover Bizarre Jerry " qui ressemble énormement à " Touhou " !





Graphisme 17/20 : Ce Cel-shading, et cet Oldshcool, sont très bien supporter par la Wii,
très inégaux dans l'opus précèdant, ils ont était remis a niveau dans cet suite.
Grasshooper a sue conserver le charme, qui fait que No More Heroes, a un style propre a lui. Une versions Non-censuré, pour les plus grands, honnêtement, je ne pense pas qu'une autre versions censuré soit utile,
car il est claire que l'on offre pas No More Heroes à un enfant de 10 ans.

Jouabilité 15/20 : Ces problèmes de caméras réqurent, qui refont surface du premier volet, accompagne les quelques " failles " dans les controles du jeu, par exemple, pour les joueurs de mannette classique, la roulade peut être très
difficle a placer pendant un enchainement, contre un boss, car elle se fait avec le joystick droit. Apart sa, No More Heroes propose de très bon combos, une jouabilité plutot réussite, et plus poussé que son prédécesseur.


Durée de vie 13/20 : Une durée certe plus petite que le premier volet, a cause de la supression des allez-retour en moto dans Santa Destroy, mais il en reste quand même pour les Hardcore-gamer avec deux mode de difficulter : Sucré ( facile ) ou Salé ( Difficile ), mais aussi de nombreux costume ou personnalisation, à acheter ou a débloquer.

Bande son 18/20 : Très bonne, que ce soit dans les menus, avec des musiques en 8-bits,
ou pendant les combats avec un mélange de pop, rock, disco, et electro.
La transition entre le Olschool, et le style un peu plus modern, est encore très bien réussite.

Scénario 15/20 : No More Heroes offre un scénario certe un peu court, mais très immersif, avec une intrigue qui inssite le joueur à y jouer d'avantage.
L'humour noir et déjanter est bien entendue au rendez-vous, aux coté de l'ambiance chaude et gloque de certaine cinémtique.
De nouveaux boss optionnels, on était mis en place pour casser un peu cette ligne droite qui fait que No More Heroes a perdu un peu de son charme.
En mode sucré le jeu se résume à une 15 ène d'heure de jeu, et on peut compter le double en mode salé.

Note général 16/20 : Très jouissif, ce nouveau No More Heroes, peut conquérire le fan, comme le nouveau joueur, mais on ressent bien que Grasshooper aurais pu faire bien mieu, c'est bien dommage, mais il en reste que c'est un très bon jeu, et que No More Heroes a un style bien a lui.
Au cotés de cette versions non-censuré, une versions censuré a quand même fait son apparition, mais n'est pas arriver en europe. Il est clair que No More Heroes vise un publique assez mature, et même avec la versions censuré le jeu reste ce qu'il en est.
Esperont que ce n'est pas finit pour notre antihéros, et qu'il refera surface dans un troisième volet chez Nintendo.



Elfimate


Elfimate
Membre remarquable

“Pourtant il était gentil Hu”
1417 messages
Inscrit en 2010
Monter Descendre
#28076 [Test] No More Heroes 2 : Desperate Struggle Mer 29 Déc 2010 - 13:53
Je suis sur qu'il y a plein de fautes d'orthographe :P
Dragon-blue
Admin légendaire

“Pouet”
19995 messages
Inscrit en 2008
Monter Descendre
#28089 [Test] No More Heroes 2 : Desperate Struggle Mer 29 Déc 2010 - 16:10
Vraiment super pour un premier test !
Les images sont bien positionnées, tu expliques bien les nouveautés mais peut être pas assez le principe du jeu...
Demonking m'a prété le 1, je vais enfin pouvoir le tester XD
Toady
Membre remarquable

1585 messages
Inscrit en 2009
Monter Descendre
#28094 [Test] No More Heroes 2 : Desperate Struggle Mer 29 Déc 2010 - 21:24
Tu as bien fait de prendre exemple sur nous XD *.*

C'est bien structuré, bien expliqué, bien évalué... Par contre, comme l'a dit DB, je pense que tu n'expliques pas assez le principe du jeu. Tu ne fait que le commenter... Ou quasiment. Vu que ça manque un tout petit peu de développement, peut-être que ça aurait été parfait de combler ceci en posant les bases, quoi. Sinon c'est excellent, surtout pour un premier test. Un autre conseil, la prochaine fois écris sur Word (moi je ne fais pas ça, j'ai une orthographe irréprochable XD) ainsi tu as un meilleur correcteur et cela évitera les fautes d'orthographe.

Voilà, GG !
Elfimate
Membre remarquable

“Pourtant il était gentil Hu”
1417 messages
Inscrit en 2010
Monter Descendre
#28104 [Test] No More Heroes 2 : Desperate Struggle Mer 29 Déc 2010 - 23:38
Merci bien, en effet j'ai préparer le tout a l'arrache sur un bloc note XD
Fate
Membre incroyable

6301 messages
Inscrit en 2009
Monter Descendre
#28242 [Test] No More Heroes 2 : Desperate Struggle Sam 1 Jan 2011 - 19:36
Je vois que toady a tout dit, c'est très encourageant pour un premier test ^^
Krydeem
Membre sympathique

“Gare a toi”
279 messages
Inscrit en 2010
Monter Descendre
#28244 [Test] No More Heroes 2 : Desperate Struggle Sam 1 Jan 2011 - 19:40
Ouais un no more heroes en plus bof jamais vraiment accroché a ce jeu !
Elfimate
Membre remarquable

“Pourtant il était gentil Hu”
1417 messages
Inscrit en 2010
Monter Descendre
#28262 [Test] No More Heroes 2 : Desperate Struggle Sam 1 Jan 2011 - 21:38
Sacrilège !
[Test] No More Heroes 2 : Desperate Struggle
Index du forum :: Articles :: Tests
Sauter vers: