Logo Génération Nintendo
Jaquette

Donkey Kong

Donkey Kong - Test

NES     Rédigé par Toady     le 16/07/10 à 00:00     0 Coms et 1332 Vues Vue étendue
Le célèbre jeu Donkey Kong illustre la première apparition du célèbre Mario, à l’époque nommé « Jumpman ». Ce fut également le premier jeu Nes et de ce fait le premier jeu de console de salon, édité et développé par Nintendo. Son adaptation sur Nes est-elle changeante de la version sur bande-arcade apparue deux ans plus tôt ?


La première console de salon du monde du jeu vidéo, la Nes, a accueilli comme tout premier jeu Donkey Kong en juillet 1993 au Japon, et trois ans plus tard aux États-Unis, puis en Europe. Ce jeu de plates-formes a eu un succès fou, apparaissant sur Nes et Amstrad, puis comme remake sur GameBoy Advance et Wii. Donkey Kong est un jeu innovateur qui a marqué son époque, dont Miyamoto a le secret.


Vous rappelez-vous quelque peu du célèbre film King Kong ? Pour vous rafraîchir la mémoire par une scène marquante du film, un gorille géant attrape une jeune femme dont il est amoureux et monte avec elle jusqu’au sommeil d’un gratte-ciel. Dans Donkey Kong, l’histoire est quasiment pareille ; Donkey Kong, un gorille, kidnappe Pauline, et Jumpman grimpe toutes sortes d’obstacles pour la sauver, devenant alors sa petite amie. Sachez qu’à l’époque, Mario s’appelait Jumpman et Peach se nommait Pauline. Mais apparemment, Miyamoto a fait en sorte que Pauline ne soit pas réellement Peach et qu’elle soit en fait la première petite amie de Mario pour ne pas subitement lui changer son nom pour X raison, malgré que le héro soit passé de Jumpman à Mario. Sur ce point-là, ne nous cachons pas non plus qu’ils avaient également d’autres noms (Mario s’appelant M. Video sur bande-arcade et Pauline se nommant Lady au Japon). C’est un scénario plutôt classique, le héro qui sauve son amoureuse, kidnappée par un méchant. C’est surtout LE scénario typique de la série Mario, mais il faut savoir qu’après l’édition sur Nes, Donkey Kong arrive du côté de Mario (des gentils) dans la plupart des jeux, et devient la deuxième star de Nintendo, avec sa propre série.


Comme dit précédemment, le jeu Donkey Kong a eu énormément de succès à l’époque, même dès sa sortie. Néanmoins, il faut savoir que cela reste l’édition de la série la plus floue qui soit ! En premier lieu à cause des noms (comme je vous en ai parlé précédemment), et deuxièmement à cause des nombreux changements qu’elle a causé au niveau des rôles, Pauline étant sensée être Peach, et là encore, Mario étant sensé être plombier (comme dans la plupart de ses prochains jeux) au lieu de menuisier. C’est surtout sur ce point que l’on regardera le scénario d’un mauvais œil, car à l’époque, on finissait par confondre les noms et les rôles (contrairement à aujourd’hui, où l’on sait que le nom du héro est Mario et qu’il est finalement plombier, tandis que la princesse s’appelle Peach et qu’elle est apparemment fiancée à Mario, et fait des bébés pour Mario Kart Wii).

Pensons maintenant à la date de sortie du jeu, c’est-à-dire 1993 (au Japon). À l’époque, le Tetris et les casses-briques étaient en règne, mais Miyamoto a imposé à Mario un tout nouveau genre de jeu qu’est les plates formes. Effectivement, Mario commençait en bas de l’écran et devait atteindre Pauline qui se trouvait en haut de l’écran à côté de Donkey Kong, et ce, dans 3 niveaux différents, en traversant divers obstacles (tonneaux, pièges, échelles…). Je ne parle pas de Mario Bros. qui propose les bases nécessaires à un jeu standard, car Donkey Kong est certes un jeu qui semble très vide et bref aujourd’hui, mais à l’époque, provoquait un plaisir fou aux personnes qui y jouaient. Il reste donc un jeu très plaisant à jouer lorsqu’on se remet dans les bases et la situation des jeux-vidéo en 83.


Pour l'époque, ce jeu est d'une richesse remarquable. Tout d'abord, les fameux obstacles qui croiseront votre route : Vous allez faire face à des barils que ce gentil Donkey Kong vous balance. Ces derniers ne suivent pas de véritables trajectoires définies, ils vont droit devant eux et tombent au niveau inférieur pour continuer leur route... Mais ils peuvent également tomber le long d'une échelle. Ces échelles vous permettent de grimper plus vite, mais si vous ne les utilisez pas, vous pouvez sauter pour atteindre le niveau supérieur. Contre les tonneaux, vous avez 2 parades possibles : Sauter pour les éviter ou bien utiliser un marteau qui vous permettra de les détruire mais qui vous empêchera de grimper et de sauter. Bref, le gameplay est quand même intéressant mais surtout, le jeu a su garder son fun au fil des années, ainsi que dans les différents remakes qui sont arrivés environ 20 ans plus tard sur GameBoy Advance puis sur Wii.


L'adaptation de ce hit arcade sur la NES est de qualité. On retrouve tous les éléments qui ont fait le succès du jeu en arcade. Au menu principal, on découvre en fait qu'il y a 2 types de jeu (game A et game B. Malheureusement, la seule différence est le niveau de difficulté (plus dur en B). Et oui, Nintendo ne nous a pas rajouté de nouvelles capacités ou de nouveaux niveaux... C’est bien dommage car on fait le tour du jeu très rapidement. Néanmoins, on apprécie le fait que Nintendo ait ajouté un mode 2 joueurs (jouable en Game A et Game B) où l’on joue à tour de rôle. Bref, une adaptation très fidèle, mais sans suppléments ou bonus.

Scénario
16/20
Miyamoto se serait beaucoup inspiré du film King Kong (ce qui lui aura fait quelques rapports de plagiat), mais on peut se dire que c’est cette histoire qui a formé le scénario épique de la plupart des jeux, notamment de la série Mario : Le héro sauve son amoureuse, kidnappée par votre ennemi juré.
Graphismes
13/20
Difficile de faire un bon résultat en termes de graphismes pour le premier jeu de la Nes. On en voudra à Nintendo notamment pour les couleurs fluo qui font mal aux yeux et au fond noir qui donne l’impression de se trouver dans l’espace (ce qui n’est pas le cas, vu que l’on peut grimper grâce à des échelles). Heureusement que Nintendo a réussi à repasser sur la taille des pixels pour les éditions suivantes.
Jouabilité
15/20
Une jouabilité tout simplement sublime pour l’époque. Le jeu ne propose pas beaucoup de variétés et de contenu à ce niveau-là mais on s’habitue très rapidement aux commandes et au style de jeu très particulier du soft. Vous pouvez vous déplacer de côtés, frapper avec votre marteau, sauter, grimper, et attraper des items pour augmenter vos points. Cela suffit largement pour les joueurs des années 80.
Bande son
13/20
Nintendo a fait l’effort de nous mettre une musique au menu, une autre à la fin du jeu, et deux autres de quelques secondes au commencement et à la fin de chaque niveau. Quant aux bruitages, on se contentera de sons plutôt joyeux de la part des items, sans oublier lorsqu’on frappa dans les barils et lorsqu’on saute. Cependant, le bruit des pas de Mario provoquera très vite un grand mal de crâne.
Durée de vie
12/20
Note tout bonnement méritée, pour la simple et bonne raison que le contenu du jeu est tellement faible qu’on y passe un temps très court, entre les 3 niveaux d’escalade à plein temps, le « Game B » pour une difficulté rehaussée, et la possibilité de jouer à 2. Néanmoins, on prend du plaisir à y rejouer quelques fois tout seul ou avec un ami.

| Conclusion |

Juger le premier jeu de console de salon est un grand challenge, mais on prendra du plaisir à passer une bonne heure sur la première apparition de la star de Nintendo.
1520
7 commentaires Voir sur le forum
Fate
6301 posts
Fate, Ven 16 Juil 2010 - 18:32 :
Sans les images on peut pas trop juger un test qui n'est pas fini complètement.

Au niveau du contenu c'est bien , mais je le répète tu devrais mettre des titres pour que l'on s'y retrouve plus facilement.

Et puis je pense pas qu'on va penser que tu ne fout rien, vu tout ce que tu a fait jusqu'a maintenant , tu peut te permettre de prendre du repos...
Toady
1585 posts
Toady, Ven 16 Juil 2010 - 18:58 :
Fate a écrit:
Au niveau du contenu c'est bien , mais je le répète tu devrais mettre des titres pour que l'on s'y retrouve plus facilement.


J'ai édité ;)
Toady
1585 posts
Toady, Lun 19 Juil 2010 - 19:32 :
Images rajoutées !
Dragon-blue
19896 posts
Dragon-blue, Ven 23 Juil 2010 - 19:07 :
Excellent ton test :)
Et je trouve très intéressant de tester un jeu très ancien comme celui là.
Surtout qu'il y en a très peu sur le forum.
Takamichi
2437 posts
Takamichi, Ven 23 Juil 2010 - 20:18 :
Joli test =) faudra que j'en fasse un moi aussi >>
Fate
6301 posts
Fate, Jeu 29 Juil 2010 - 19:53 :
Ton test à bien plus d'allure avec des images!!!

ps: Ce serait top que tu essaie d'en faire un taka!
Ikari
312 posts
Ikari, Mer 7 Sep 2011 - 02:38 :
C'est un bon test qui se joue sur l'histoire nintendo, et justement tu as fait un bon récapitulatif historique. Les images sont bien choisis et les titres bien trouvés.
Moi qui suit un retrogamer je suis comblé ;)