Logo Génération Nintendo
Jaquette

Bayonetta 2

Bayonetta 2 - Test

Wii U     Rédigé par Spyounet     le 15/11/14 à 00:00     9 Coms et 2741 Vues Vue étendue
Nous remontons en fin d’année 2012, Nintendo produit et diffuse un Nintendo Direct sur son site qui annonce une chose des plus inattendues, Big N, en collaboration avec SEGA et Platinum Games, fait revenir Bayonetta dans une toute nouvelle aventure en exclusivité sur Wii U. Une honte pour les détracteurs de la firme, pourtant, il faut bien remercier Nintendo et PGames, car Bayonetta 2 est bel et bien la suite parfaite que les fans attendaient et vous allez comprendre pourquoi.


Dès le début du jeu, on retrouve notre sorcière adorée dans une entrée fracassante, on combat des anges sur un avion de chasse avant de se fritter avec un démon gigantesque sur un building, accompagné par Rodin déguisé en père Noël qui nous envoi des flingues. À un autre moment, Bayonetta se battra contre un Sage et ils vont tous les deux claquer d'énormes invocations qui vont se s'affronter entres elles, digne d'un combat de Pokémon level 999. Oui, c’est aussi epic que ça et ce n’est que le début de l' aventure, d’un enchaînement intense d'actions et pourtant le jeu n'est pas écœurant tellement il est incroyable et riche en idées pour se renouveler sans cesse et à la fois offrir de l'epciness tout le temps. Pour raconter l’histoire grosso modo, Jeanne, la copine de notre sorcière, va se faire capturer en Enfer et se sera à Bayonetta d’aller la libérer. L’histoire ne s’arrête pas là, car sur notre chemin, nous rencontrerons un dénommé Loki, alias Yu-gi-oh, qui cache un sombre passé. Le scénario peut paraître bateau, pourtant, il cache pas mal de twists et de moments qui vont satisfaire les fans. Notre sorcière bien-aimée est toujours aussi provocante et sensuelle, mais en plus de cela, on sent le personnage plus humain à certains moments, ce qui l’a rend encore plus attachante, Bayonetta est devenue grande ! 

 

Grande comme la sensation de satisfaction à chaque fois que vous terminerez un chapitre ce jeu. L’aventure peut sembler courte (16 chapitres), mais c’est bien (environ) 15 heures absolument géniales que vous allez passer, vous n’allez pas vous ennuyer une seule seconde. Le jeu dispose également d’une grosse re-jouabilité, car différents modes de difficultés sont disponibles pour vous poussez à établir un score ultime à chaque chapitre, en plus de cela, les niveaux sont bien plus ouverts à l’exploration, il y a une tonne d’items à récupérer dans chacun des niveaux que ce soit des cœurs, des réserves de magies, des disques pour des armes ou je-ne-sais-quoi. D’ailleurs, le magasin de Rodin sera un réel plaisir à compléter, car tout ce qu’il propose est utile (costumes pour les personnages, améliorations d'armes, nouvelles techniques, etc.). Notez également la présence d’un mode deux joueurs en ligne qui vous permettra de fritter les démons, anges et boss du jeu entre amis ou avec des inconnus pour la première fois dans la série. En plus de cela, des chapitres bonus sont disponibles à la fin du jeu. Bref, Bayonetta 2 est loin d’être un jeu réellement court, l’action est intense jusqu’à la fin.

 

 

Déjà beaucoup de choses et on n’a pas encore abordé le gameplay. Fans du premier opus, vous n’allez pas être déçu, Bayonetta 2 garde toute cette sensation de puissance du premier volet dans les combats et en enlève les défauts ! Le système est encore accessible et complet, il y aura des combos pour les débutants et des combos pour les joueurs avancés, si vous êtes un ancien vous allez tout de suite retrouvez vos repaires et si vous êtes un nouveau vous allez apprendre pas à pas. Une tonne de combos et s’ajoute à cela des nouveautés comme le mode apothéose qui se déclenche quand votre barre de magie est remplie, il sert à infliger des dégâts tellement dévastateurs que vous allez avoir un peu de pitié pour les ennemis que vous fracassez. L'envoutement est encore présent, la particularité de la série, des phases de ralentis avant de se prendre un coup qui permettent de rythmer les combats à notre façon. N’oublions pas une chose, dans Bayonetta premier du nom, les QTE mortels étaient rageants, mais dans ce second volet, aucun QTE que vous foirez est mortel. Joie. Dans le reste du gameplay, les déplacements terrestres sont encore très agréables avec la transformation en panthère toujours présente. Des phases aquatiques apparaissent également avec une transformation en serpent de mer. Des phases aériennes sont également présentes dans le jeu, mais seulement pour des combats de boss épiques, chose agréable, ces combats sont loin d'être approximatif, une fois encore la chose est bien gérée. Des passages en « mécha » et en vaisseau apportent aussi leurs doses de renouvellement dans quelques chapitres, chose qu’on appréciait déjà dans le premier volet. On notera également la présence de nombreux costumes qui rendent notre sorcière encore plus fun à jouer avec des combinaisons de Samus, de Fox ou encore dans son style de Bayonetta 1. D'autres personnages comme Jeanne ou Rodin sont débloquables à la fin du jeu ce qui fait plaisir. J’allais presque oublier les armes, il y en a deux fois plus à récupérer que dans le premier et une fois encore elles permettent d’accroître le gameplay et de changer vos combos en fonction de si vous mettez l’une sur vos mains et l’autre sur vos pieds. Quoi de meilleur que d’avoir des fouets en main et des tronçonneuses à ses chevilles ?

 

Attaquons le côté plus artistique de ce Bayonetta 2. Déjà, le jeu est une grosse baffe visuellement pour la Wii U. Les modélisations sont parfaites que ce soit pour les décors ou les personnages, mais ce n’est pas le plus impressionnant du jeu. Non, ce qui vous met en haleine dès le premier chapitre, c’est la direction artistique que possède ce titre, tout est beau, tout est merveilleux. Vous aurez du mal à résister à tout explorer en voyant la première ville du jeu tellement elle est magnifique. L’aventure est variée, que ce soit en allant au Paradis ou en Enfer, vous allez en prendre plein les yeux et explorer chacun des recoins, car le level-design de ce jeu devrait être un exemple à suivre pour tous les beat’em all modernes. Autant dire qu'il s’agit sans aucun doute du plus beau jeu de la console. Le chara-design est aussi exceptionnel que dans le premier opus, les boss sont grandioses et les ennemis communs également, de plus, la variété de patern est au rendez-vous entre les ennemis anges et démons. L'optimisation est bonne avec du 60 fps constant qui fait tout de suite plaisir au premier combat, certes, il y a quelques baisses de FPS, mais elles sont mineures et pas franchement dérangeantes. Bref, techniquement, Bayonetta 2 est sans reproche, une vrai réussite. Terminons avec la Bande-son qui était encore un point fort du premier opus pour son mélange osé. Ici encore nous retrouvons une variété qui donne à ce jeu une ambiance bien à lui. On a du glamour avec « Tomorrow is Mine », un superbe morceau de combat chanté qui remplace « Fly me to the moon » avec brio. On a également de l’épique chœur d’anges durant les combats de boss dantesque au possible. On a aussi du jazzy avec le magasin de Rodin. L’ost est toujours aussi bonne et on adore l’écouter et la réécouter en boucle.


Scénario
19/20
Ce n'est pas la complexité de l'histoire qui est à saluer (même si parfois ...), mais plutôt, l'aventure que propose ce jeu qui vous tiendra en haleine pendant 16 chapitres où l'action sera constante.
Graphismes
20/20
Aucun défaut dans ce domaine que ce soit visuellement ou techniquement. Bayonetta 2 est magnifique grâce à sa modélisation soignée et sa direction artistique au top.
Jouabilité
20/20
La crème de la crème du beat'em all sans aucun doute. Le gameplay est parfait grâce à ses nombreux combos, mais aussi ses armes, ses transformations, ses déplacements, son accessibilité, sa technique et son système d’envoûtement toujours aussi efficace.
Bande son
18/20
Glamour, jazzy, epique, rock'n'roll, etc. Bayonetta est un mélange de genre musicale qui se marient parfaitement pour donner une ambiance sonore qui lui est propre.
Durée de vie
18/20
La durée de l'aventure principale est satisfaisante pour les heures de joie qu'elle procure, mais en plus de cela il y aura beaucoup à faire que ce soit dans les chapitres bonus, les autres modes de difficulté, le jeu en ligne ou tout simplement votre envie de rejouer par simple plaisir du jeu.

| Conclusion |

Oui, ce test a presque un côté de propagande de fan, mais c'est normal, car Bayonetta 2 est un jeu remarquable, un jeu qui restera dans les mémoires et qui gardera sa place de meilleur beat’em all jamais crée durant les années à venir. La réalisation est irréprochable, la direction artistique est au top, la musique est excellente, le gameplay est jouissif, etc, bref. Un Jeu Inoubliable.
2020
Bons points
- Une aventure encore plus grandiose
- Les personnages secondaires, moins secondaires
- La direction artistique à couper le souffle
- Une soundtrack variée
- Des ennemis stylés
- Un gameplay accessible et technique
– Une héroïne toujours aussi géniale et plus attachante
- Des références un peu partout (Alex Kidd, The Wonderful, Mario, ...)
- Un jeu parfait
Mauvais points
- Un boss final un peu moins bon que celui du premier volet
– Des chapitres parfois mal découpés
– Que dire de plus ?

Commentaires

Fate
Fate a écrit il y a 8 ans :
Le jeu a l'air très bon et ça fait plaisir à voir. Quand au test, il donne également envie, mais je pense qu'il aurait été davantage judicieux de parler de cet opus en prenant en compte que peu ont fait le premier avant. Du coup j'ai relativement peu pigé sur la partie du scénario et même si tu expliques quelques points de gameplay, j'ai encore quelques questions (barre de magie?)

On sent bien sûr une subjectivité ici totalement assumée, pas besoin de dire que je ne suis pas d'accord avec le 20/20 xD Après c'est ton choix.

A coté de ça, le test est cool et fait envie (mais je redis que peut être que davantage d'explications pour les nouveaux venus dans la série n'auraient pas été de trop)
Kaus
Kaus a écrit il y a 8 ans :
On sent du fanatisme dans l'écriture, mais c'est cool.

Ta ton GOTY.
Spyounet
Spyounet Auteur a écrit il y a 8 ans :
Fate<< ouais, j'vois que quelques points auraient pu être poussés plus dans le détail.

Le test a un coté fanatique et en même temps j'me vois mal rester totalement objectif pour montrer vraiment a quel point ce jeu est une tuerie.
New-disco
New-disco a écrit il y a 8 ans :
Je comprend tellement le fait que c'est difficile de rester objectif quand le jeu est excellent, #Layton3. C'est pourquoi je ne t'en veux pas :sisi;

- M'enfin j'avoue que c'est plus un avis très détaillé plutôt qu'un test quand même en le lisant plus.

- Tu aurais dû comparé les graphismes de Bayo 2 n'ont pas qu'aux autres jeux Wii U mais au reste, et aux anciennes version je pense.

- Au niveau du bestiaire ?

- Gros point noir affreux, horrible (qu'on avait débatu avec Fate une fois), le 20/20, je dis NON pour un test :sisi:

- Et bah à par ça je trouve que les enchainements sont bien meilleures et plutôt classes et logiques. De manière générale, ton test est vraiment très bon et bien expliqué (même si c'est pas cool pour ceux qui connaissent pas comme test). S'il n'y avait pas eu autant de subjectivité, j'aurais dit que c'était ton meilleur test, mais je trouve toujours que ALBW est le meilleur !

Hâte de voir tes prochains tests !
Malbane
Malbane a écrit il y a 7 ans et demi :
On en parle des chutes de frame rate sur les derniers Boss?

Au fait, un bon jeu doit être en avance techniquement Esthétiquement, il doit impliquer le joueur dans des choix, être jouissif, responsable, cohérent et porteur d'un message sérieux digne d'un essai philosophique ou politique... Entre autre seul 2 jeux (a ma connaissance) remplissent ces conditions: Bioshock (le 1) et Metal Gear Solid 2 -Sons of Liberty- Mais ni l'un, ni l'autre, même si il s'agit de licences triple A, à été noté 20/20... Bayonnetta (selon moi) ne mérite pas une note si élevée malgré un fan service énorme et un jeu soignant son gameplay proche de la perfection. Ceci dit, ton test était très bien construit et argumenté, j’attend toujours le prochain avec impatience
Spyounet
Spyounet Auteur a écrit il y a 7 ans et demi :
Oui "il y a quelques baisses de FPS, mais elles sont mineures et pas franchement dérangeantes."

" un bon jeu doit être en avance techniquement Esthétiquement, il doit impliquer le joueur dans des choix, être jouissif, responsable, cohérent et porteur d'un message sérieux digne d'un essai philosophique ou politique... " Merci Eric Zemmour, mais t'es pas le maitre du monde.

" et porteur d'un message sérieux digne d'un essai philosophique ou politique... " - Super Mario 64 ou l'essai des origines humaines, Platon.
Spyounet
Spyounet Auteur a écrit il y a 7 ans et demi :
Bon j'ai préféré te faire un petit article :3 http://generation-nintendo.com/blogs-article-101.html
Kaus
Kaus a écrit il y a 7 ans et demi :
putin je savais pas qu'il y avait des chutes de frame rate au boss final.

tellement petit que j'ai pas du le sentir.
Scrabelou
Scrabelou a écrit il y a 7 ans et demi :
rien capté non plus quand je l'ai fait c'est du chipotage