Logo Génération Nintendo
Jaquette

Miitopia

Miitopia - Test

Switch     Rédigé par Megamagus     le 16/07/21 à 00:00     0 Coms et 126 Vues Vue étendue
Sortie sur 3DS en 2016, Miitopia était un peu passé inaperçu par rapport à son potentiel commercial (1,16 million d’exemplaires vendus). Alors comme c’est toujours dans bonne soupe qu’on fait de la confiture, Nintendo a peaufiné son RPG pour la Nintendo Switch. Une aventure qui se veut ludique et humoristique pour les novices du genre. Ça tombe bien, votre testeur en est !


Ce test a été réalisé à partir d’une version fournie par l’éditeur

Les Quatre Mousquetaires et Kilota

Miitopia raconte l’histoire d’un royaume fantastique et médiéval où un Grand Méchant vole le visage des habitants pour les coller sur des monstres. Avant même de jouer, il faut donc créer de A à Z son personnage ou utiliser un Mii existant.

Après une bonne heure à peaufiner son/sa héros, nous voilà téléporté dans le village Dudébu (oui, oui on adore l’humour). C’est là que l’élément perturbateur intervient et il va falloir récupérer les visages de plusieurs villageois.

 

C’est là que vous devrez choisir votre classe : Guerrier, Mage, Prêtre, Voleur, Chanteur et Cuisinier. Alors à la base, je voulais être Mage mais un drift de ma manette a sélectionné le Chanteur. Je vous laisse donc admirer mon merveilleux costume (en vrai je l’assume). Pour vous aider dans votre quête, d’autres Mii vont venir vous épauler. Dites bonjour au cuistot Spy, au guerrier Kanozu et au magicien Gemuki.

 

Vous pourrez donc choisir le visage de tous les protagonistes du jeu avec quelques nouveautés par rapport à la version 3DS. Il faut qu’en 5 ans, la customisation des Mii a bien évolué. Le jeu propose désormais du maquillage et des perruques pour embellir votre avatar.

 

Les combats se déroulent au tour par tour avec des éléments perturbateurs (un peu trop d’ailleurs). L’ordre d’attaque entre votre équipe et vos ennemis semble plus ou moins aléatoire. Surtout, il est possible d’accélérer les combats... voir de laisser le jeu jouer tout seul (oui, oui). Tout est fait pour convaincre les joueurs réticents à combattre des centaines de fois avec le même dénouement : la victoire bien sûr. Les fois où vous succomberez seront assez rares et les conséquences assez modestes.

 

Autre nouveauté de ce Miitopia Switch : l’arrivée d’un cheval, lui aussi personnalisable du museau à la crinière. Il sera surtout un atout pour certains combats avec des attaques spéciales. Elle est pas belle Kilota ?!

 

Une auberge de jeunesse comme pied à terre

Après la visite de chaque zone, votre escouade s’arrête dans une auberge. C’est là que réside la gestion de vos personnages. Le but du jeu au final, c’est de construire des relations sociales fortes entre les Mii. Plus les Miis sont amis, plus ils vont s’entraider au combat, discuter entre eux ou vouloir dormir ensemble (avec lits séparés). Si comme moi vous êtes asocial, pas de panique, on s’y fait vite.

C’est d’ailleurs la première mission : choisir les chambres dans lesquelles dorment vos Mii, en créant des duos. C’est ce qui rapporte le plus d’attraction amicale entre chacun. Il sera possible d’échanger leurs places pour créer des situations entre eux.

Les Mii auront aussi besoin de manger pour prendre des forces. Et autant vous dire qu’ils ont un palet très sensible. Un aliment plaira à Kanozu mais pas du tout à Spy et inversement. Au fur et à mesure, on commence à savoir ce que chaque avatar aime manger ou non pour augmenter ses statistiques. Un système assez bien pensé pour améliorer de manière ludique nos personnages.

 

Autre option pour améliorer vos Mii : trouvez de nouveaux équipements. En les achetant directement lorsqu’un Mii vous demande un objet. Ou en jouant à la loterie grâce à des tickets. Il y a une roulette et un Pierre/Feuille/Ciseaux pour gagner armes, argent et autres goodies.

 

Enfin, la meilleure manière de renforcer l’amitié de vos Mii reste les sorties. Nouveauté de cette édition 2021, des duos iront au cinéma, au café ou pêcher pour augmenter leur niveau d’affinité.

 

 

Do Ré Mii Fa Sol La Si Do

Sur les aspects techniques, le jeu reste assez réussi. Graphiquement c’est mignon, chatoyant et on a l’impression de jouer à un dessin animé avec cette vue de côté/dessus. Bon c'est sûr qu'on est pas dans l'ultra détaillé et certaines surface font un peu passé. Mais dans l'ensemble ça passe bien. Pas de lag, pas d’aliasing, la remasterisation de la version 3DS est une réussite. Certains designs ont même dû être repris à la base pour avoir un beau rendu.

Pour ce qui est du gameplay, tout est clair et limpide. Le jeu ne demande aucune combinaison de touches complexes et se cantonne à des bases simples.

Mais le point qui m’a le plus impressionné c’est la musique. Elle est gargantuesque. Au total, le jeu comprend les 204 OST de la version d’origine. Et la version Switch en rajoute 205 en plus. Plus de 400 musiques au total, parfois courtes, parfois longues et qui permettent surtout un changement d’ambiance régulier selon les tableaux. Évidemment, il y a des jingles dans tous les sens. Mais certains chapitres proposent des musiques assez différentes de l’univers cartoon auquel transpire le jeu. A l’image de “Meanwhile” qui pourrait facilement s’implanter dans un Metroid.

 

 

Au total, quatre compositeurs se sont partagé la tâche de cette imposante partition. Et clairement, chapeau bas pour avoir proposé autant de diversité et d’originalité.


| Conclusion |

Miitopia est une très agréable surprise. Calibré de A à Z pour les novices ou les sceptiques du RPG, on s’amuse bien pendant la quinzaine d’heures proposées par le jeu. Si vous aimez gérer des personnages, leurs relations, leurs vivres et les combats SANS passer 300 heures, le titre remplit ces critères. L’humour des Mii reste amusant et peut même devenir drôle si vous scénarisez vos proches. Un jeu sympathique, fourni et feel-good si vous êtes en quête d’aventure positive.
1520
Bons points
- Un RPG ludique pour tous les novices du genre
- Une bande sonore gargantuesque
- Un humour sympathique et bien pensé
- Une ambiance feel-good agréable
- La création de Mii très poussée
Mauvais points
- Un peu trop de dialogue par moment
- Manque de challenge
- L'impression que le jeu joue sans nous parfois
1 commentaire Voir sur le forum
Vector96
724 posts
Vector96, Jeu 22 Juil 2021 - 21:56 :
Au final ce Miitopia avec sa version création de Mii très poussée c'est complètement un simulateur de fanfics.

L'aventure en terme de structure sera la même c'est juste que la gestion simplifié des personnages amène à ce que chaque joueur aura un ressenti différents en fonction des Mii attribués dans sa version.

Et les musiques me surprendront toujours. :kirby1: