Logo Génération Nintendo
Jaquette

Super Mario 3D World + Bowser's Fury

Super Mario 3D World + Bowser's Fury - Test

Switch     Rédigé par Spydark     le 24/02/21 à 00:00     0 Coms et 218 Vues Vue étendue
Souvenez-vous, c’était en novembre 2013 que débarquait pour la première fois Super Mario 3D World sur la vieille Wii U. Le titre s'était imposé comme le Mario 3D exclusif de la console et nous avait offert de belles heures de jeux sur nos Gamepad. Nous sommes maintenant en 2021 et pour fêter dignement les 35 ans de Super Mario, Nintendo nous invite à revivre les plus belles aventures du plombier sur nos Nintendo Switch. Les festivités avaient commencé en septembre dernier, avec la compilation Super Mario 3D All-Stars et elles continuent en ce mois de février avec le portage de Super Mario 3D World offert avec une nouvelle histoire nommée Bowser’s Fury. Découvrons si c’est toujours chouette de se balader dans la fourrure de Mario Chat.


test réalisé à partir d'une version fournie par Nintendo


Le retour qui a du chien Chat !



Concentrons-nous d’abord sur Super Mario 3D World. Sur Génération Nintendo, on avait déjà grandement apprécié en 2013. Le titre de la Wii U s'est révélé comme une bonne surprise, alors qu’il ne partait pas gagnant on se dévoilant comme une suite de 3D Land. Une époque où tous les joueurs voulaient un opus orienté vers des mondes ouverts (ce qui finira par arriver avec Super Mario Odyssey en 2017). Et franchement, cette aventure reste toujours très amusante malgré les années. Il faut dire que c’est assez fréquent avec les jeux Super Mario de les voir bien vieillir. La collection 3D All-Stars ne nous a pas donné tort à ce sujet.

Dans le cœur même du jeu, il n’y a pas vraiment de nouveautés, ne vous attendez pas à un nouveau contenu ou à de nouveaux niveaux, les nouvelles idées ont été gardées pour Bowser’s Fury (dont nous parlerons après). Cela dit, nous pouvons noter que la maniabilité de Mario a été grandement améliorée et se rapproche plus des Mario 3D traditionnels, cela se ressent directement une fois la manette en main et il est plus agréable d’essayer d’atteindre de nouveaux obstacles. Également, les personnages sont beaucoup plus rapides, ce qui s’associe très bien avec la nouvelle maniabilité étoffée. Antistar de Jeuxvideo.com a par exemple comparé la version Wii U et Switch sur le niveau 1-1 et en faisant ce parcours en ligne droite on gagne plus de 20 secondes pour atteindre le drapeau final. Autant dire que Toad, le personnage le plus rapide du jeu, peut presque faire peur à Sonic.

En plus d’un nouveau mode photo (qui permet de recycler les tampons à collecter qui étaient à l’origine utilisable dans le Miiverse), la grosse nouveauté est de pouvoir vivre l’expérience multijoueur (jusqu’à 4) via un mode online. Globalement, pour avoir joué quelques heures avec notre cher Kopan, nous n'avons ressenti aucun lag ou désynchronisation. C’est donc une bonne nouvelle pour ce titre de plates-formes 3D qui ne doit pas être des plus évidents à gérer en termes de netplay. On rigole un peu en pensant au mode online de Super Mario Maker 2 qui n’est clairement pas à ce niveau de qualité tout en étant sûrement moins gourmands en ressources.

Amis ou Ennemis ?



Passons maintenant à Bowser’s Fury. Il s’agit probablement du contenu qui vous intéresse le plus si vous avez déjà fait Super Mario 3D World sur votre Wii U. Mario se retrouve une nouvelle fois transporté dans un monde très étrange où se mélangent paradis tropicaux et animaux félins en tout genre. Notre plombier tombera très vite face à Bowser Jr. qui va le supplier de l’aider. Sa demande : faire revenir à la normal son papa qui a été touché par une sorte de colère incontrôlable le faisant détruire tout sur son passage en oubliant son propre fils. Mario est d’abord un peu sceptique, mais notre héros au grand cœur va évidemment aider Junior. Ce dernier va également nous accompagner dans l’aventure et servira de deuxième personnage jouable pour le mode coopération (seulement en local cette fois-ci).

Le meilleur des Deux 3D Mondes



Pendant cette aventure, Mario ne devra pas récupérer d’étoiles ou encore moins de lunes et de soleils, mais des Emblèmes Félins. Ces derniers lui serviront à récupérer de l’énergie pour la Giga Cloche, la seule arme capable d’arrêter Bowser durant ses crises de colère incontrôlable. Il faudra donc explorer une grande zone ouverte à la recherche de ces fameux emblèmes à la façon d’un niveau de Super Mario Odyssey version XXL. D’ailleurs, le gameplay sera bien plus proche de ce dernier jeu que 3D World, plus globalement, il s’agit d’une fusion entre les deux jeux pour notre plus grand bonheur. Libre à vous d’explorer des zones ouvertes et de réaliser des acrobaties avec la palette de mouvement de Mario Chat.

Comme à l’habitude de la saga, le level-design est d’une qualité irréprochable et on sent que le travail n’a pas été négligé même pour un “simple” mode Bonus dans le but d’accompagner un remaster. On prendra plaisir à chercher, sauter et courir partout pour découvrir les divers secrets cachés par les développeurs. Plusieurs éléments de gameplay et ennemis sont directement issus de 3D World mais sont réinventés de façon à coller au style Odyssey. En plus de phases de plates-formes classiques, Plessy sera encore au rendez-vous pour nous faire voyager entre les petites îles et aussi réussir des parcours sur son dos. Si vous avez aimé Super Mario Odyssey et 3D World, Bowser's Fury se présente comme le meilleur des deux mondes, le tout accompagné avec une bande-son entraînante. Quelques musiques qui nous font ressentir la joie de l’exploration, du fun, mais aussi le stress au réveil de Giga Bowser.

BOWSER PETE UN CABLE ?! Explications... (PRANK)



Car oui, il ne faudra pas affronter Bowser seulement dans le combat final. Cette fois-ci, le Roi Koopa viendra tout détruire de temps en temps pour ralentir notre ascension. Lorsque cela arrive, il vaut mieux se cacher et éviter de se prendre son rayon enflammé dévastateur. Heureusement, si on a récupéré assez d’Emblèmes, il est possible d’activer la Giga Cloche. A ce moment, Mario devient Giga Mario Chat (rien que ça !) et c’est maintenant lui qui devient plus grand que le décor. S’accompagne alors un combat de Boss inspiré des affrontements d’Ultraman contre ses ennemis gigantesques. Il faudra affronter Bowser plusieurs fois pour découvrir de nouvelles zones de la carte et in fine pouvoir l’arrêter définitivement. Bowser’s Fury propose un level-design soigné inspiré de plusieurs aventures de Mario, le tout remué avec des apparitions soudaines de Bowser, tel un Nemesis dans un Resident Evil. L’aventure devrait vous occuper pendant 3-4h pour arrêter Bowser, et il faudra compter quelques heures en plus pour compléter le 100%.

Le gros bémol de cette extension bonus est le fait que la Nintendo Switch a du mal à suivre dans une zone aussi grande. Ce mode se retrouve bloqué à 720p et en 30 fps (en dock et en portable) et se permet de souffrir de quelques ralentissements. Pas de quoi gâcher notre plaisir, mais ce soucis technique est tout de même notable.

| Conclusion |

Super Mario 3D World n’a pas pris une ride et propose toujours une aventure magique, aussi bien en solo qu’en multijoueur. L’arrivée du jeu en ligne et l’amélioration du gameplay est une véritable cerise sur le gâteau. Concernant Bowser’s Fury, il s’agit d’un excellent mélange entre 3D World et Super Mario Odyssey qui devrait pouvoir vous occuper pendant 6 à 8h pour le 100%. De quoi satisfaire l’appétit des fans en attendant un nouvel opus. Cela dit, si vous avez déjà fait le jeu dans sa version Wii U, l’addition peut être assez salée. Il faut avoir vraiment envie de refaire 3D World avant d’acheter la galette, mais pour les nouveaux allez-y les yeux fermés.
1820
Bons points
- Bonne durée de vie au global (3D World + Bowser's Fury)
- Un level-design brillant
- Bowser's Fury qui apporte un vent de frais
- Très beau dans l'ensemble
- Une OST magique qui s'agrandit
- Les améliorations de gameplay sur 3D World
- Le mode multijoueur en ligne
Mauvais points
- Assez cher pour un ancien jeu
- Pas vraiment de nouveaux contenus dans 3D World
- Bowser's Fury présente des ralentissements
1 commentaire Voir sur le forum
Vector96
513 posts
Vector96, Mer 31 Mar 2021 - 18:34 :
Les thèmes des niveaux des manoirs hantés, de neige et ceux avec du jazz sont juste.

Ils ont du changer quelques fonctionnalités qui était que possible sur le Wii U Gamepad (soufflé dans le micro pour déplacer une plateforme et autres).
Je ne sais pas quoi penser du changement d'obtention des étoiles vertes où sur Wii U, on était obligé de rester en vie jusqu'à la fin du niveau pour pouvoir l'avoir. Alors que sur Switch, dès que tu l'as et qu'on perd une vie juste après, on l'a toujours dès le dernier point de contrôle.

Pour Bowser’s Fury, on ne la pas assez répété mais ce thème, toujours une dinguerie :