Logo Génération Nintendo
Jaquette

Dragon Quest XI S : Les Combattants de la destinée - Édition ultime

Dragon Quest XI S : Les Combattants de la destinée - Édition ultime - Test

Switch     Rédigé par Gemuki     le 02/01/20 à 00:00     0 Coms et 590 Vues Vue étendue
Il faut le dire, la série Dragon Quest a toujours eu de la peine à briller et à s'attirer la popularité auprès du public occidental et, sauf quelques exceptions comme le très répandu Dragon Quest IX sur DS, peu de gens ont eut l'occasion de réellement se pencher sur cette série pourtant fondatrice d'un genre entier. Cependant Yuji Horii et son équipe, désireux de faire connaitre leurs jeux hors du Japon ne s'arrêtent pas là et c'est après avoir sorti le nouveau volet de la série, Dragon Quest XI : Les Combattants de la Destinée sur PS4 et PC qu'ils vont entreprendre de faire tout leur possible pour assurer le succès de la version Switch en incluant le protagoniste du jeu au très célèbre Super Smash Bros. Ultimate quelques semaines avant la sortie du jeu et en apportant diverses modifications et bonus à cette "Édition Ultime" du jeu. Voyons aujourd'hui si les efforts déployés ont suffit à faire porter dignement son titre à ce RPG déjà prometteur.


Pour vos oreilles


Une fois n'est pas coutume, vous incarnerez un héros légendaire désigné pour s'opposer aux ténèbres et apporter la paix sur un monde en proie au mal et, dans le cas présent, la réincarnation de l'Éclairé, un ancien héros ayant par le passé triomphé du malin. C'est en effet ce que votre mère adoptive vous apprend après avoir effectué le rite de passage à l'âge adulte du petit village de montagne dans lequel vous avez été recueilli et élevé suite à un incident. C'est donc avec une destinée bien précise en tête et un passé à élucider que vous prenez la route du château du roi voisin semblant pouvoir vous aiguiller.

C'est sur cette introduction plutôt classique, même pour un Dragon Quest, que votre quête commence, mais ne croyez pas pour autant que tout va se passer comme prévu, car c'est une aventure pleine de rebondissements qui vous attend vous et les compagnons que vous recruterez au fil de vos voyages qui viendront vous porter main forte et se révéleront un grand soutien pour notre héros à la lourde tâche. Vous visiterez ainsi des lieux aussi variés qu'enchanteurs tant sur les routes parsemées de points de vue qui en feraient presque un jeu contemplatif que les villes aux architectures et ambiances vraiment riches. Exclusivité de la version Switch du jeu, tous ces environnements seront d'ailleurs visitables entièrement en 2D 16-bits dans un style rendant directement hommage aux anciens opus de la série, particulièrement les épisodes SNES, un ajout qui saura faire plaisir aux fans de la première heure. Les routes seront d'ailleurs parsemées de divers monstres issus de la main du célèbre Akira Toriyama tous plus vivants et jolis que jamais que ce soit en 3D ou en sprites 2D qui vous serviront entre autre de source de points d'expérience, élément classique de tout RPG qui se respecte, tout ça vous connaissez, parlons donc maintenant de ce qui fait que Dragon Quest XI sort du lot.


Bon là il est bien rempli mais ça vous donne une idée
Le système de combat reste pour ainsi dire le même que dans les précédents jeux. Vous attaquez par équipe de quatre personnages pouvant être échangés avec les compagnons hors du combat et chaque personnage possède ses spécificités, sorts et aptitudes. Chacun d'eux dispose d'un arbre de compétences appelé ici l'"Hexagramme". Cet Hexagramme se divise lui-même en plusieurs catégories selon le personnage ainsi vous aurez, par exemple, pour le héros trois catégories dont une qui se rapporte directement au personnage et ses origines, dans le cas présent une catégorie "épée" pour l'épée à une main, permettant l'usage d'un bouclier et "épée longue" pour une épée à deux mains ainsi que la troisième catégorie "Éclairé" permettant de développer les pouvoir d'Éclairé du héros. Il n'appartient ensuite qu'à vous de disposer les points de compétence que vous recevrez à chaque montée de niveau dans la catégorie d'arme que vous aurez choisie pour votre personnage ainsi que dans sa catégorie personnelle. Chaque hexagone composant l'Hexagramme correspond à une compétence à échanger contre des points. Certaines cases seront d'ailleurs verrouillées et il vous faudra débloquer plusieurs compétences l’agglomérant pour la révéler. Cependant pas d'inquiétude, le retour en arrière est rendu possible par les églises ou statues de la Déesse du jeu qui peuvent réinitialiser toute une catégorie de l'Hexagramme d'un de vos personnages en récupérant au passage tous les points investis moyennant quelques pièces d'or.


C'est beau le travail d'équipe
En plus de ça le tout nouveau système d'état hypertonique, venant remplacer l'ancien système de Tension à accumuler sur plusieurs tours pour délivrer une attaque dévastatrice, viendra pimenter vos affrontements. Pouvant apparaître de façon un peu aléatoire et en fonction des coups reçus, une aura bleutée et énergisante se matérialisera parfois sur l'un de vos personnages durant un combat. Celle-ci aura pour effet de rendre votre personnage à la fois plus fort tant physiquement que magiquement mais également plus résistant aux attaques. Cet effet dure plusieurs tours contrairement à la Tension et elle ne fait pas que donner un coup de boost à votre personnage puisque cette mécanique est à la base même du système de combos d'attaques. En effet vous aurez désormais la possibilité de déclencher de puissantes attaques en combo depuis un menu dédié en prenant, pour la plupart, la forme d'une belle cinématique dans laquelle les personnages combineront leurs pouvoirs individuels pour relâcher de puissantes attaques. Il en existe entre tous les personnages et il est même possible d'en effectuer seul pour certains personnages mais celles-ci seront généralement moins puissantes mais pratiques dans certains cas puisqu'un combo demandera généralement qu'au moins deux personnages soient en état hypertonique ce qui ajoute une couche stratégique vraiment rafraîchissante aux combats et plus particulièrement les lutes contre les boss.


Je me la pète clairement, vous avez vu mes gros biceps ?
C'est bien beau tout ça, mais pour se battre il faut des armes et un équipement solide ! Pas d'inquiétude puisqu'il existe plusieurs moyens de composer votre panoplie du parfait petit aventurier. Tout d'abord les moyens basiques, acheter vos armes et armures directement chez l'armurier. Cela vous coûtera évidemment quelques pièces d'or, plus ou moins en fonction de la puissance de l'équipement et vous devrez peut être combattre un peu pour amasser de l'argent mais c'est une méthode sûre. Vous pouvez également en trouver au gré de vos aventures que ce soit dissimulés dans les coffres d'un donjon et parfois même dans les poches d'un ennemi vaincu. Sinon vous pouvez aussi façonner votre propre équipement en vous servant des matériaux rassemblés çà et là avec la Transforge venant remplacer l'Alchimarmite présente depuis Dragon Quest VIII en altérant et simplifiant le système de craft. Contrairement à l'Alchimarmite, vous ne pourrez pas vous lancer aveuglément dans des improvisations de recettes et de la même manière, vous ne pourrez pas devancer l'avancement normal du jeu en allant chercher ces recettes sur internet puis qu’ici vous devez nécessairement trouver les recettes dans le jeu avant de pouvoir forger quoi que ce soit. Celle-ci ne sont pas bien compliquées à dénicher puisqu'il suffit pour la plupart d'entre elles de fouiller les étagères des maisons à la recherche des gros livres rouges, certains d'entre eux en contiennent mais pas seulement puisque vous en obtiendrez également en récompense de quête, rien de bien compliqué en soit, il suffit de bien explorer chaque maison de chaque ville. Une fois ces recettes en votre possession et pour autant que vous ayez les bons ingrédients, vous pourrez vous mettre à forger. Dans les versions originales du jeu vous ne pouviez le faire que dans les campements, ici vous avez dans le menu des raccourcis la possibilité de forger où que vous soyez. Pour ce faire c'est très simple, une fois la Transforge déployée, vous aurez accès à toutes vos recettes rangées par catégories : armes, armures et accessoires subdivisées elles-mêmes en toutes les armes du jeu ainsi que les différentes parties d'une armure à savoir le chapeau/casque, le torse et ainsi de suite. En mettant votre curseur sur l'un de ces équipements vous aurez directement un aperçu sur qui dans votre équipe peut le porter et surtout comment ça va influer sur ses statistiques. Votre choix étant fait, il ne vous reste plus qu'à sélectionner la pièce d'équipement et la forge débute en un mini-jeu qui déterminera la qualité et donc l'efficacité de votre objet. Ce mini-jeu consiste à frapper au marteau sur les différentes parties de votre objet, divisé en cases, afin de remplir une jauge (par case). Cette jauge contient une fourchette dans laquelle vous devrez rentrer en frappant dessus. Dans cette fourchette, se trouve une ligne pile au milieu et si vous parvenez à vous arrêter pile sur cette ligne, la jauge, normalement bleue, virera au jaune doré et vous pourrez considérer que cette partie de l'équipement est parfaite. Accumulez les parties parfaites pour faire en sorte d'obtenir un équipement plus puissant. Pour connaitre votre taux de réussite ainsi que la puissance de l'objet, c'est simple, une fois que vous finissez un objet, le jeu vous dira directement si c'est un équipement parfait avec un +3 à coté du nom de l'arme, un +2 si c'est très bien, un +1 si c'est bien et rien du tout, donc juste le nom de l'arme sans rien d'ajouté si vous avez raté la forge de l'objet ce qui équivaudra à une arme achetée en boutique donc rien de bien grave. Cependant vous remporterez à chaque élément forgé des Perles du Perfectionniste et en échange d'un certain nombre d'entre elles dépendant de l'objet choisi vous pourrez reforger vos objets sans avoir à utiliser à nouveau vos précieux matériaux. A noter que vous pouvez aussi reforger des armes achetées ou trouvées, il n'y a pratiquement aucune limite.

Vous pourrez même forger des costumes uniques changeant l'apparence de vos personnages, définitivement un élément à collectionner à tout prix. Comble du bonheur, vous n'êtes même pas obligés de porter ces équipements pour bénéficier de leur apparence puisque contrairement à la version originale du jeu, vous avez ici un menu qui vous permet de choisir, à partir du moment où vous avez une panoplie complète disponible, l'apparence de votre choix sans influer sur les statistiques données par les équipements. Les designers ont même eu la générosité d'intégrer à cette version Ultime toute une pléthore de nouveaux costumes exclusifs, elle est pas belle la vie ?

En parlant de matériaux, vous récolterez ceux-ci un peu partout sur la carte en appuyant sur A près d'un point bleu lumineux. Ces matériaux changent en fonction du lieu où vous vous trouvez et une fois que vous avez trouvé un type de matériau vous pouvez le traquer précisément à l'aide de la carte des points lumineux qui vous indique précisément où se trouve tel objet sur la carte pour autant qu'il se trouve dans la zone où vous vous trouvez mais pour ça un petit tour dans le menu "infos" du jeu sous la liste des matériaux et vous saurez exactement à quel endroit d'Elréa se trouve l'objet de vos convoitises. Sinon, petite nouveauté de confort de la version Switch, s'il vous manque un objet pour confectionner une recette, vous pouvez directement acheter le matériau en question sans avoir à bouger de la Transforge, c'est bien aussi.


MARIO ET LUIGI ?!
Vous ne serez évidemment pas seul à profiter du voyage puisque des compagnons se joindront à vous au fil de votre aventure pour vous prêter main forte et rendre votre quête plus amusante. Dragon Quest XI en particulier met beaucoup l'accent sur ses personnages et pour cause c'est l'un des principaux plaisirs du jeu que de découvrir leur histoire, leur personnalité, partager des moments avec eux et enfin de voir leur développement au fil de l'histoire. Vous serez en très bonne compagnie en somme et si les voir parler pendant les cinématiques, avec un excellent doublage tant japonais qu'anglais, ne vous suffit pas, vous pouvez toujours leur parler à tout moment (ce que votre hôte recommande vivement à tout instant) soit en allant dans le menu discussion d'équipe, soit en appuyant directement sur le raccourci "+" de votre manette, soit, encore plus simple, en leur parlant directement depuis la carte puisque dans la version Switch, votre équipe de combat marche directement derrière vous. N'hésitez pas à abuser de cette fonctionnalité, les scénaristes ont mis beaucoup d'énergie dans ces petits dialogues avec les personnages et il serait dommage de s'en priver, j'insiste.

Par ailleurs, les développeurs aimaient tellement leurs personnages que pour cette version ultime ils ont doté certains personnages d'un chapitre exclusif leur étant entièrement dédié prenant place directement dans l'histoire à un moment clé afin de développer un peu plus ces joyeux lurons.

Bon nombre de quêtes sont également prévues sur la route, elles restent assez basiques mais elles ont le mérite d'être là avec un petit journal des quêtes pour consigner et suivre tout ça sans prise de tête. Des quêtes supplémentaires ont même été ajoutées par rapport à la version originale grâce à l'intégration du mode 2D issu de la version 3DS exclusive au Japon qui vous laisse parcourir la totalité du jeu dans de jolis graphismes 2D 16-bits rappelant les Dragon Quest sortis sur Super Nintendo. C'est dans ce mode qu'on peut retrouver un village exclusif à cette facette bi-dimensionnelle du jeu dans lequel vous aurez l'occasion de visiter des points clé des anciens mondes Dragon Quest et d'y effectuer de nouvelles quêtes rappelant les événements des anciens opus, une aubaine que tout fan de la première heure saura valoriser.


L'ambiance est au rendez-vous
Si vous avez joué le jeu en commençant la lecture de ce test, vous devriez être en ce moment en train d'écouter la bande son du jeu alors parlons-en. Sachez tout d'abord qu'avant de pouvoir mettre les mains sur la version Switch du jeu, j'ai fait l'intégralité du jeu dans sa version PC et, comme dans sa mouture PS4, la musique n'était disponible qu'en MIDI. Si je vous ai mis la bande son en début de test, c'est pour que vous puissiez vous forger un premier avis si vous n'avez pas encore joué au jeu car personnellement, la version MIDI de l'OST ne m'a pas dérangé d'un pouce et la composition des morceaux en eux même pas beaucoup plus non plus. Je me suis facilement laissé entraîner dans le jeu avec cette bande son et je n'ai pas eu à m'en plaindre. Cependant j'ai eu plusieurs retours négatifs tant sur la composition que sur les morceaux en MIDI. Bien heureusement la version Switch intègre la version orchestrale de manière à laisser le choix aux gens. Il est vrai que cette dernière donne une profondeur différente au jeu ce qui est pour le mieux et les retours que j'ai eu s'accordent là dessus. Cependant un problème subsiste, c'est la composition assez pauvre de cet épisode en comparaison avec les autres opus et même si personnellement ça ne m'a pas dérangé, il est indéniable que le travail de ce coté là a été négligé allant jusqu'à puiser dans les morceaux des jeux précédents pour compléter son assortiment sonore et même si, encore une fois ça ne me dérange pas puisque je trouve ces morceaux de qualité, ça atteste de la pauvreté du travail réalisé par le compositeur Koichi Sugiyama pour cet épisode.


Arrêtez sa coupe de cheveux est très bien ok ?!
La version originale du jeu était déjà pas mal généreuse en contenu notamment avec un post-game vraiment immense et poussant l'histoire encore plus loin pour un final encore plus éclatant relayant la fin de base au statut de simple mise en bouche mais cette version Ultime du jeu pousse le vice encore plus loin. En plus de tout ce qu'on a déjà évoqué ensemble, vous avez la possibilité, si vous le désirez, d'ajouter du piment à votre partie en utilisant les différentes options de la quête draconienne disponible à chaque création de nouvelle partie. Parmi ces options on peut énumérer : monstres plus difficiles à battre, impossibilité d'acheter de l'équipement dans les boutiques ou même d'en porter. Vous avez aussi d'autres options affectant moins la difficulté et étant plus là dans l'esprit de l'humour Dragon Quest, la Hontite qui viendra accabler notre héros de façon totalement aléatoire en combat en lui privant de jouer son tour. Toujours agrémenté d'une phrase rigolote comme en atteste l'image ci-jointe, cela peut aussi se produire alors que vous vous adressez à un personnage. La version Switch ajoute d'ailleurs à la quête draconienne la Super Hontite, pouvant désormais affecter aussi vos compagnons ainsi que la possibilité que les PNJ vous mentent, choses qu'ils rattrapent immédiatement de façon à ce que vous puissiez différencier ces textes de ceux qu'ils sont supposés dire en temps normal.


Jamais sans mon épée ... et mon appareil photo
Tout ça est désactivable même après avoir lancé une partie donc n'hésitez pas.

Un sympathique mode photo a aussi été ajouté et il vous permet très simplement d’immortaliser vos pérégrinations en compagnie de vos fidèles alliés en leur faisant prendre une variété de poses toutes plus vivantes les unes que les autres, largement de quoi caresser votre sens esthétique. On prend soin de vous dans Dragon Quest.

Finalement, sachez qu'un DLC totalement gratuit est disponible sur l'eShop et je vous recommande vivement de vous en emparer puisqu'il contient divers costumes bonus à savoir : la tenue du héros de Dragon Quest VIII pour le héros, la tenue de Loup pour Erik, designée par Hiro Mashima, auteur de Fairy Tail œuvrant actuellement sur un one shot racontant le passé d'Erik ainsi qu'une tenue de sanglier pour Véronica créée à l'occasion de l'année du cochon (2019). Mais plus important encore, ce DLC contient le thème d'Overworld de Dragon Quest VIII que vous pouvez remplacer à tout moment comme musique d'Overworld de Dragon Quest XI.

| Conclusion |

Préparez-vous car c'est un jeu rempli d'amour qui vous attend et je ne parle pas seulement de celui présent dans le scénario mais également de celui dont les développeurs ont fait preuve en le façonnant. Cette version ultime porte définitivement bien son nom, le jeu de base était déjà très complet et chargé de contenu mais ils ont vraiment donné de leur personne, allant jusqu'à recommencer le développement du jeu de zéro pour pouvoir y intégrer le mode 2D et le peaufiner pour une expérience des plus optimales. On sent que ce sont des gens qui aiment ce qu'ils font et pour ça, je m'en voudrais de ne pas leur rendre le bonheur que j'ai ressenti en parcourant leur jeu avec un beau et mérité 20/20. C'est clairement l'un des must-have de la Switch et une excellente porte d'entrée sur la série alors ne manquez pas l'opportunité de vous lancer, c'est tout ce que les développeurs souhaitent alors faites leur plaisir, faites moi plaisir et faites VOUS plaisir et allez jouer à cette merveille de jeu. Si ce test n'a pas suffit à vous convaincre, sachez qu'une démo du jeu est disponible sur l'eShop. Elle contient au bas mot 10h de contenu avec tout le début du jeu et si ça vous plait et que vous vous procurez le jeu vous pouvez directement transférer la sauvegarde de la démo au jeu complet.
2020
Bons points
- Une histoire simple qui se laisse suivre mais trépidante en rebondissements
- Des personnages soignés à l'écriture émouvante
- Des environnements magnifiques et des villes détaillées et vivantes
- Des mécaniques simples à prendre en main et amusantes
- Une variété de costumes tous plus beaux les uns que les autres
- Des cinématiques vraiment belles et dynamiques
- Un doublage d'une qualité sans faille tant en VO qu'en VA
- Plein de petites bonnes idées de confort
- Des ajouts qui font la différence (mode 2D, scénarios bonus, mode photo)
- Une certaine rejouabilité avec la quête draconienne
Mauvais points
- La bande son un peu à la ramasse
- Les quêtes pas forcément toujours intéressantes
11 commentaires Voir sur le forum
Seuls les 10 premiers commentaires sont affichés, pour voir les autres rendez-vous sur le topic correspondant.
Titi-kun
354 posts
Titi-kun, Jeu 2 Jan 2020 - 20:01 :
Voilà qui donne envie d'y jouer ! Encore un test de bonne facture. Peut-être que le fan de Final Fantasy que je suis risque de se tourner vers son ancien rival historique.

Un 20 / 20 venant d'un fan ultime de la saga, voilà qui ne me surprend pas.
Ryfalgoth
5524 posts
Ryfalgoth, Jeu 2 Jan 2020 - 21:42 :
Ceci est de la propagande Monsieur !

Non, il faut quand même reconnaître que ce Dragon Quest XI est sacrément prenant. Je mettrai quand même un peu plus de réserves sur certains points, n'étant pas un fan absolu de la licence, mais quand même, il s'agit bien là d'un jeu maîtrisé qui saura raviver les fans de JRPG classiques, avec des personnages vraiment attachants.
Ebros
1750 posts
Ebros, Ven 3 Jan 2020 - 15:06 :
Un peu exagéré le 20 non xD

C'est un excellent Dragon Quest sans aucun doute la dessus. Mais je rajouterai 2 choses négatifs en plus de la bande son.

-La gestion de la difficulté. A l'exception peut être de 2 ou 3 boss, le jeu est quand même très, voir trop facile. Je sais que les Dragon Quest en général ne sont pas d'une grande difficulté, mais la j'ai l'impression que la barre a été descendu encore d'un cran.
J'ai eu cette sensation d'avoir fini le jeu sans grand mérite. Il m'a manqué cette satisfaction d'avoir fini une grande aventure.

-L'autre reproche que je lui ferai, c'est un Dragon Quest trop classique. Certes, il est très efficace et il fait tout ce que l'on aime d'un Dragon Quest. Mais je commence à ressentir de la lassitude avec cette série.
C'est toujours les mêmes fondations. Aucune prise de risque sur un changement.

Je pense notamment au système de combat qui devient archaïque. Il est temps de moderniser et de dynamiser ce système. Heureusement que la version Switch permet d'accélérer les combats, sans ça, j'avoue que le jeu aurait été plus lourd.


Voila. Sinon le jeu reste quand même excellent. C'est une valeur sur pour tous ceux qui aiment les RPG :wink:


Ah et très sympas les gifs incrustés dans le test, ça rend bien :good:
Gemuki
2149 posts
Gemuki, Ven 3 Jan 2020 - 18:56 :
Mhh non pas exagéré, franchement quand j'ai bouclé le jeu pour la première fois sur PC c'était déjà minimum un 18/20, donc là avec tous les ajouts et les efforts mis dans cette version (on rappelle qu'ils sont quand même repartis de zéro sur le développement juste pour inclure le mode 2D) le 20 est mais alors amplement mérité, y'a pas débat dans ma tête.

Perso j'ai pas ressenti ce que t'énonces, j'ai pas senti qu'il était particulièrement plus facile que les autres DQ, juste qu'il est plus constant dans sa progression et qu'il te demande rarement, voir jamais de farm pour de l'XP ou de l'or ce qui fluidifie la progression et vu l'accent mis sur l'histoire avec les cinématiques poussées, franchement c'est pas un mal. Surtout que finalement il est facile tant que t'es un habitué et que tu connais les strats mais pour le joueur plus occasionnel si il sait pas commencer par Mégaprotection c'est déjà plus compliqué mais ça c'est le cas de tous les Dragon Quest et ça je l'ai constaté de mes propres yeux.

Je suis pas non plus d'accord sur la prise de risques parce que le jeu fait clairement des choses qu'aucun autre Dragon Quest n'avait fait, surtout en terme d'histoire. Mais coté gameplay on est pas lésés non plus puisque rien que toute la mécanique autour de l'état hypertonique et tous les combos possibles avec pour 80% d'entre eux une jolie cinématique ainsi que leur utilité stratégique. Sans oublier le doublage, une première pour la série. La présence accrue des compagnons dans l'histoire ou encore la Tranforge qui rend le craft d'objet plus amusant et personnalisable.

Et alors gros non pour le système de combat, Dragon Quest c'est précisément ça qui fait le charme de la série, son coté vieillot sur tout et attaché au passé, c'est une série qui avance à son propre rythme et je trouve qu'il serait vraiment dommage d'abandonner ça tant ça fait partie de l'identité de la série, après on aime on aime pas, c'est clair mais personnellement je trouve qu'avoir des animations plus travaillées et un système comme l'état hypertonique qui vient se rajouter par dessus sans toucher au cœur du système de combat c'est déjà très bien.

Ça reste mon avis mais ça me peinerait vraiment que Dragon Quest change là dessus, c'est vraiment ce qui donne son charme à la série et s'en détacher ça serait à mon sens comme au sens de nombreux fans une grosse perte.

Ryfalgoth
5524 posts
Ryfalgoth, Ven 3 Jan 2020 - 20:08 :
Je te suis Gemu concernant le système de combat. Y a des choses sur lesquelles la série peut évoluer (inventaire moins lourd, quêtes annexes plus poussées), mais le système de combat, j'ai le même avis que pour Pokémon, c'est la base de la série, et c'est son identité.

Sinon concernant la difficulté, ça a effectivement pas mal fait débat, du coup je vais donner mon avis. J'ai fait le jeu en normal, et pendant toute la première moitié du jeu tu roules littéralement sur le jeu. La seconde partie demande un peu plus de challenge sans être insurmontable, y a quelques boss où j'ai dû recommencer une ou deux fois, mais jamais eu besoin de farm. Y a que dans le end-game là où ils ont un peu craqué sur les fameuses épreuves de la roue de machin.
Ebros
1750 posts
Ebros, Ven 3 Jan 2020 - 20:15 :
Gemuki a écrit:
Mais coté gameplay on est pas lésés non plus puisque rien que toute la mécanique autour de l'état hypertonique et tous les combos possibles avec pour 80% d'entre eux une jolie cinématique ainsi que leur utilité stratégique.


Oui tu as raison de le souligner. Ca fait partie des nouveautés qui sont les bienvenues. Mais ce n'est pas ce que j'appel une grosse prise de risque qui bouleverse la série.

Gemuki a écrit:
Sans oublier le doublage, une première pour la série. La présence accrue des compagnons dans l'histoire ou encore la Tranforge qui rend le craft d'objet plus amusant et personnalisable.


Oui, ça aussi ça fait partie du positif en effet. On a la une superbe réalisation et on en a pour son argent comme on dit.
Contrairement à Pokémon, on a une réalisation digne de cette génération. Sur ce point la, je ne vais pas faire le reproche à ce Dragon Quest.

Mais encore une fois, j'appel pas ça des changements qui bouleverse la série dans ses fondations. (même si la transforge est une bonne idée).

Ce que je veux dire c'est que on a toujours la même façon de chercher les mini-médailles, on a toujours le même style graphique, la même ambiance, on a toujours le même système de combat, même style de musique, toujours les mêmes façons de se déplacer sur la map...Bref, même si il y a des nouveautés et des évolutions techniques bien réussis, les fondations reste les mêmes depuis très longtemps avec la série.


Gemuki a écrit:
Ça reste mon avis mais ça me peinerait vraiment que Dragon Quest change là dessus, c'est vraiment ce qui donne son charme à la série et s'en détacher ça serait à mon sens comme au sens de nombreux fans une grosse perte.


Le gros problème dans ce que tu dis, c'est que tu as raison...Malheureusement pour moi :wink:

Je suis peut être pas assez fan et puriste pour ça. Mais effectivement, je sais que les vrais fans purs et durs pensent comme toi.
Astral_lion
60 posts
Astral_lion, Ven 3 Jan 2020 - 20:57 :
Un très bon test qui donne envie de se lancer :D

J'ai commencé le IX récemment sur DS pour découvrir la licence et si j'accroche je prendrais sûrement le IX également.
Gemuki
2149 posts
Gemuki, Ven 3 Jan 2020 - 21:51 :
Ebros > Content que tu me comprennes sur le fait que les fans sont très attachés aux racines de la série, malheureusement pas tout le monde le comprend est du coup c'est vrai que même tout ce que t'énonces par "prise de risque" bah j'ai pas spécialement envie de le voir changer. Finalement tout ce que je demande à Dragon Quest c'est qu'il me fasse voyager ce qu'il réussi très bien avec ses histoires à la fois simples et captivantes, des personnages auxquels avec une identité et une personnalité qui font que t'as envie de les voir tout le temps et ce sentiment de puissance avec les sorts, les armes, etc donc là dessus on a pas les mêmes attentes, attentes que j'ai par exemple pour Pokémon parce qu'il n'y a pas tout ça, pas autant marqué en tout cas.

Astral_lion > Fais gaffe avec DQIX, j'ai toujours peur quand quelqu'un recommande ce DQ à quelqu'un comme première expérience parce que si ils en gardent un bon souvenir c'est sûrement qu'à l’époque ils ont pu jouer en multi avec leurs amis, aujourd'hui t'as plus cette possibilité ce qui en fait une expérience drastiquement différente et ça se ressent sur le jeu que j'ai trouvé vraiment en dessous de tous les autres Dragon Quest, donc si t'as une mauvaise expérience dessus, je peux te recommander d'essayer éventuellement Dragon Quest IV qui est une excellente porte d'entrée dans la série, c'est par celui-là que j'ai commencé moi même.
Ebros
1750 posts
Ebros, Sam 4 Jan 2020 - 12:27 :
Gemuki a écrit:
Finalement tout ce que je demande à Dragon Quest c'est qu'il me fasse voyager ce qu'il réussi très bien avec ses histoires à la fois simples et captivantes, des personnages auxquels avec une identité et une personnalité qui font que t'as envie de les voir tout le temps et ce sentiment de puissance avec les sorts, les armes, etc donc là dessus on a pas les mêmes attentes


La question c'est, est-ce que l'un n'empêche pas l'autre ? Est-ce que le fait de changer certaines habitudes, empêche d'avoir une histoire simple et captivante, des personnages avec des fortes personnalités, d'avoir un sentiment de puissance avec les sorts et les armes...?

Moi je crois une chose, c'est que l'on peut changer quelques habitudes, tout en gardant l'esprit de la série.

Je sais que la majorité des fans de la série craignent le changement, de peur de ne plus retrouver ce qui fait tout le charme de la série. Mais je pense sincèrement qu'il est possible d'avoir les deux.

D'ailleurs, le fait qu'ils ont rajouté sur Switch cette option d'accélérer les combats, montre bien qu'il y a du y avoir quelques réactions négatifs sur ce système qui commence un peu trop à vieillir.


Ryfalgoth a écrit:
Y a des choses sur lesquelles la série peut évoluer (inventaire moins lourd, quêtes annexes plus poussées), mais le système de combat, j'ai le même avis que pour Pokémon, c'est la base de la série, et c'est son identité.


Pas du tout d'accord.

Pour Pokémon c'est pas pareil. Tout le jeu a été travaillé autour de ce système de combat. Il est beaucoup plus riche et stratégique, il y a des compétition sur ça...Changer le système de combat dans Pokémon c'est beaucoup plus compliqué.

Dans Dragon Quest ça n'a rien à voir. C'est juste du combat à l'ancienne contre les monstres du jeu uniquement. C'est théoriquement plus facile à faire évoluer dans Dragon Quest que avec Pokémon.

Gemuki
2149 posts
Gemuki, Sam 4 Jan 2020 - 14:43 :
Oui c'est vrai, c'est possible d'avoir les deux, mais j'attends plutôt ça d'un Xeno ou d'un FF par exemple, pas d'un Dragon Quest. Pour moi Dragon Quest c'est un retour aux sources, à l'essentiel et sans fioritures pour qu'on s'y sente toujours à la maison d'un opus à l'autre. En fait vraiment j'ai pas envie que Dragon Quest se mette à suivre la courbe que les autres JRPG prennent à se moderniser et à rendre tout toujours plus rapide.

Personnellement je peste pas mal là dessus, tout va déjà tellement vite dans la vie réelle que j'ai vraiment pas envie que les quelques trucs qui s'esquivent à ça soient pris dans le flot aussi. Perso ça me dérange pas de prendre plus de temps dans un combat dans Dragon Quest que dans un autre RPG déjà parce que bah Dragon Quest c'est (rapidement) devenu ma série de RPG préférée et que par conséquent j'aime cet aspect mais aussi simplement parce que ça fait partie du rythme de leur jeu.

Je dis pas, j'aime bien les Xeno aussi, là ou tout est plus technique et effréné mais je joue pas à Dragon Quest pour ça et surtout je veux pas jouer à Dragon Quest pour ça. Je reconnais que t'as pas tort non plus, finalement c'est qu'une question de point de vue mais personnellement ça va être difficile de me faire changer d'avis parce que rien que l'option qui permet d’accélérer les combats, j'ai eu beau déjà finir le jeu une fois sur PC, quand je le referais en entier sur ma Switch, j'y toucherais pas parce que tout comme j'aime vivre l'histoire, j'aime vivre les combats et me sentir immergé et ça me sortirait trop du truc. Je suis un peu un vieux con là dessus mais voilà haha.