Accueil WarioWare Gold Test

WarioWare Gold

Jaquette

WarioWare Gold - Test

3DS     Rédigé par Gemuki     le 01/08/18 à 00:00     0 Coms et 304 Vues
Partager sur Twitter Partager sur Facebook
La série des WarioWare, série de jeux proposant des niveaux dans lesquels se succèdent de courts mini-jeux tous plus loufoques les uns que les autres, connait maintenant plusieurs épisodes à son palmarès, épisodes tous garnis de quantité de mini-jeux développés exprès pour le support visé comme WarioWare Smooth Moves utilisant les mouvements de la Wiimote ou WarioWare Touched avec ses contrôles à l'écran tactile. Quand il y a tant de matière, n'est il pas temps de faire le point en proposant un gros mix du meilleur de la série ? C'est justement l'objectif de WarioWare Gold avec sa compilation de 300 mini-jeux issus de précédents opus ainsi que quelques nouveaux. Voyons aujourd'hui ce que vaut ce titre.



Mais pourquoi ne vend-il pas simplement son vase ?
Comme à leur habitude, le jeu met en place un scénario qui servira à lier tous les niveaux proposés, bien qu’anecdotique il permet de poser un cadre qui n'est pas déplaisant et en plus Nintendo a eu comme idée de faire doubler l'intégralité des personnages du jeu ce qui donne à ces séquences se plaçant entre chaque moment de pur gameplay un certain charme et un cachet indéniable. Pour information, l'histoire commence alors que Wario, fouillant ce qui ressemble à des ruines, met la main sur un vase antique. Friand de tout ce qui peut lui rapporter de l'argent, il le rapporte alors chez lui. Mais alors qu'il veut prendre une pause pour se remplir l'estomac, il se rend compte que son réfrigérateur est vide et qu'il n'a plus un rond pour financer son casse-croûte. Il voit alors une pub à la télé promouvant le dernier jeu en vogue, lui vient alors l'idée d'organiser le plus grand tournoi de jeux vidéo de tous les temps en faisant payer la participation 10 000 pièces, un génie notre Wario ! C'est ainsi que le décor est planté pour justifier tout le ramdam auquel nous serons bientôt confrontés.



Je pense qu'on le connait tous celui là
Le mode histoire se divise en trois ligues permettant de ranger les mini-jeux par catégories. Tout d'abord, la ligue Pousse-pousse dans laquelle seul le bouton A et la croix directionnelle (ou le stick au choix) seront utilisés, il s'agira de presser le bouton au bon moment, déplacer des éléments à l'écran et ainsi de suite. Vient ensuite la ligue Gyro-gyro qui utilisera, comme son nom le laisse planer, le gyroscope de la console, vous devrez alors tourner la console dans tous les sens et parfois même utiliser le bouton A. Enfin, la troisième ligue se nomme Touche-touche où le tactile sera de mise. Certains mini-jeux disponibles en fin de jeu utilisent même le micro de la console. Chaque ligue contient 5 niveaux, chacun mettant en scène un des personnages phares de la série comme Jimmy T. ou 5-Volt. La répartition des mini-jeux dans les niveaux se fait d'ailleurs par thème entre : quotidien, sport, fantastique et l'immanquable Nintendo avec des mini-jeux s'inspirant des séries de ce dernier. Chaque niveau vous demandera d'accomplir un certain nombre de mini-jeux avant de faire face à son boss prenant la forme d'un mini-jeu plus long que les autres et ce avec seulement quatre vies. Une fois réussis, le niveau suivant de la même ligue vous est ouvert et vous pouvez jouer en mode illimité aux niveaux que vous avez déjà terminé avec après chaque boss la possibilité d'amasser pas mal de pièces et même de récupérer une vie si le boss est réussi pour ainsi réaliser votre meilleur record.


En finissant le mode histoire vous gagnez accès à la zone Défis qui contient les habituels niveaux mélangeant tous les mini-jeux ainsi que ses variantes à une vie seulement et à la difficulté accrue. En plus de ces modes déjà connus de la série nous avons par exemple le mode "Gamer" de Game & Wario dans lequel vous devez jouer aux mini-jeux classiques de WarioWare tout en vous cachant de votre mère qui vient surveiller de temps à autres que vous soyez bien en train de dormir. Je ne vais pas tous vous les divulguer étant donné qu'ils font partie de la surprise de fin de jeu mais il y a par exemple des modes en contre la montre également et sachez qu'on y trouve aussi un mode multijoueur pour affronter un autre possesseur du jeu sur les mini-jeux.



Vous aviez cru que je plaisantais ?
Sachez qu'il y a beaucoup de collectables dans le jeu et les pièces que vous gagnez en jouant vous serviront justement à les gagner dans un système de Gachapon. Ces collectables se divisent en huit catégories, vous avez tout d'abord les mini-jeux qui rassemblent tous les jeux bonus dans lesquels vous devez atteindre le plus haut score comme Pyoro le petit oiseau rouge bien connu de la série ou encore le tout nouveau et absurde Miaoutroid dans lequel vous incarnez Chamus devant dézinguer le plus d'ennemis possibles avec son canon laser. Vous avez ensuite la section "Téléphone" dans laquelle vous recevrez des numéros à appeler à l'aide de téléphones déblocables eux aussi vous donnant accès à des conversations loufoques parfois même avec des personnages vus dans les mini-jeux eux-même. Vous avez aussi une catégorie nommée "Doublage" où vous pourrez obtenir les séquences de cinématiques du jeu à doubler vous même. S'ensuit la section vidéo contenant tout simplement les cinématiques du jeu suivi de Wario Kards contenant des cartes à l'effigie des personnages du jeu et comportant aussi des statistiques telles qu'un niveau semblant pouvoir être augmenté, une puissance, un rang, un type entre pierre, feuille et ciseaux et d'autre informations du même genre, à croire qu'il y a un mode où l'on peut utiliser ces cartes que je n'ai pas encore découvert. Peut être dans le mode multijoueur qui sait ? Vous avez aussi la section "Nintendo" contenant différents produits insolites commercialisés par Nintendo tels que R.O.B. ou les cartes de Hanafuda avec chaque fois une planche d'informations sur l'objet en question, très bon pour la culture. Nous avons naturellement une section avec les musiques à la fois du jeu mais aussi d'anciens opus comme les célèbres "Mona Pizza", le thème de Mike, le thème d'Ashley et bien plus encore avec à chaque fois un accès aux paroles pour que vous puissiez chanter en même temps, puis vient la section "Autres" dans laquelle vous trouverez littéralement n'importe quoi. On a par exemple un mode utilisant les amiibo dans lequel Wario tentera un portrait rapide de celui-ci et cela donne parfois lieu à des choses très amusantes. Vous avez aussi une multitude de réveils aux thèmes des personnages du jeu, là où c'est malin c'est que le réveil ne s'éteindra pas avant que vous ayez réussi trois des mini-jeux qu'il vous soumet, de quoi vous réveiller à coup sûr. Il y a également des éléments qui seuls ne font rien mais dont il faudra réunir toutes les pièces pour le construire ou encore des 3DS virtuelles à examiner dans tous les sens, enfin bref, vous aurez compris qu'il y a vraiment n'importe quoi dans cette section.


Finalement le jeu propose également des missions sous forme d'achievements à réaliser dans l'ensemble du logiciel pouvant nous faire remporter quelques pièces pour renflouer notre collection.


Merci à laboitecom pour la copie presse ayant servi à réaliser ce test

| Conclusion |

WarioWare Gold réussit à merveille son pari de rassembler le meilleur de la série, tous les meilleurs mini-jeux y sont et en utilisant toutes les capacités de la console on arrive même à préserver leur gameplay d'origine. Cependant ce qui faisait parfois la force d'un WarioWare c'est son côté unique tant dans son style de jeu que dans le contenu proposé et je dois reconnaitre que ça n'est pas forcément le point fort de cet opus qui peine à se trouver une identité puisque c'est justement un mélange de plein d'autres styles différents sans vraiment proposer le sien. Il y a toutefois pas mal de contenu à débloquer en post-game et malgré la durée de vie un peu faible du titre, sa rejouabilité est infinie. Vous avez donc de quoi passer de bonnes heures de jeu devant les différents modes proposés et si vous n'avez jamais touché à un WarioWare de votre vie je ne saurais que trop vous le conseiller !
1520
++ Bons points ++ - Le meilleur de la série
- Un doublage français plein de vie
- Utilise toutes les fonctionnalités de la console
- Beaucoup de contenu en post-game
- Un univers loufoque dont on ne se lasse jamais
- Le patte graphique de Ko Takeuchi (on ne cessera de le mentionner)
-- Mauvais points -- - Pas d'identité propre
- Interface et menus vraiment fades


Commentaires



NuageRouge
NuageRouge a écrit le 2 aout :
Test sympa mais qui confirme l'idée que je me faisais de la série Warioware: un concept super cool mais qu'il est difficile de faire évoluer et du coup une impression de stagnation entre les différents épisodes.
Un best-of comme celui ci, ça doit être cool pour qui n'a jamais jouer à la série mais je pense que je vais plutôt ressortir ma version GC.
manchot1er
manchot1er a écrit le 2 aout :
Citation:
un concept super cool mais qu'il est difficile de faire évoluer et du coup une impression de stagnation entre les différents épisodes.


C'est sur qu'en dehors du fait que les seules différences entre les opus sont le gameplay des mini-jeux qui s'adaptent parfaitement aux différentes consoles sorties jusqu'à présent (l'utilisation du stylet de la DS, la reconnaissance de mouvements de la Wiimote, les fonctionnalités du Gamepad... En espérant voir un jour la sorti d'un opus Switch:bave:) ainsi que l'ajout de nouveaux personnages histoire de faire varier un peu l'univers loufoque de Wario, il n'y a pas eu beaucoup d'évolution à cette série, même si le concept de base reste toujours aussi fun:oui:

Concernant cette opus 3DS, on peut dire que c'est un bon "pot-pourrie" de tous les différents gameplays et mini-jeux proposés par la saga, ce qui peut être un bon moyen de rattraper son retard si on n'a pas fait les opus précédent.
Pargonis
Pargonis a écrit le 2 aout :
Personnellement, j'ai Beaucoup joué à Warioware Touched sur DS, le meilleur épisode à ce jour, et un chouilla à Smooth Moves sur Wii (jeu que j'ai fini par revendre). Je connais pas tant la série que ça finalement.

J'ai nettement préféré d'autres formes de jeu "capsules" type Rythm Paradise (de la même équipe il me semble) qui y ressemble un peu dans le côté mini épreuves loufoques qui se renouvelait tout de même un peu mieux que wario.

Je le prendrai peut-être, rien que pour le nombre de micro jeux inclus, y a de quoi faire. Mais c'est dommage que le jeu semble manquer de personnalité. L'épisode DS n'en manquait pas, avec des petites histoires sur chaque personnage, un emballage sympa et des petits à côté rigolos.
| Connexion | Inscription |