Logo Génération Nintendo
Jaquette

Zombies Ate My Neighbors

Zombies Ate My Neighbors - Test

Super Nintendo     Rédigé par Indy     le 24/03/13 à 00:00     0 Coms et 1312 Vues Vue étendue
Zombies Ate My Neighbors est un jeu d'action sur Super Nintendo comme on en fait plus trop aujourd'hui. Le célèbre studio LucasArt abandonne un temps ses jeux à licences pour nous pondre une aventure que les fans de cinéma pourront savourer à juste titre tout au long des 55 niveaux !



Nos deux héros du jeu. A noter la possibilité de jouer en coopération !
Avec l'aide de Zack, un jeune garçon au look branché et de sa copine bien charmante, votre mission consiste à sauver vos pauvres voisins éparpillés un peu de partout sur chaque niveau (Des emplacements parfois évidents et sous son nez et d'autres bien plus cachés). Au nombre de dix au départ, le but du jeu est de tout mettre en œuvre pour que les ennemis ne se jettent pas sur eux. La clé réside d’être le plus rapide car la plupart des monstres se dirigent automatiquement vers les cibles histoire de mettre la pression ! En cas d’échec, vous serez averti par un cri violent ainsi que l'âme quittant le corps du voisin. Heureusement, il sera possible de gagner à nouveau des voisins en faisant de bons scores par la suite (Chaque type de voisin à son propre score allant de 10 à 1000 points).


Le jeu propose des dizaines de moments critiques comme celui ci.
Avec un titre qui mentionne le mot "Zombies", on pourrait croire que le joueur ne va rencontrer que des morts-vivants tout au long du jeu et ainsi progresser sans grand plaisir, ni grande surprise. Faux ! La grande force de ce jeu est de proposer une aventure où les références et les figures emblématiques du cinéma fantastique sont réunies de fort belle manière. Rien ne manque : Châteaux, manoirs, centre commercial, plages, maisons hantées, pyramides, bidons toxiques... Tout ces décors 2D font honneur à la console et la multitude de détails font plaisir à voir ! En ce qui concerne le bestiaire et toutes ces pauvres créatures qui en veulent à vos voisins, c'est encore plus fort et varié ! Vous serez agréablement surpris de rencontrer un clone de Jason Voorhees (Vendredi 13), des martiens au look "Mars Attacks", des poupées démoniaques et accrocheuses, des momies, des fourmis géantes des séries B voire Z américaines, l'illustre Frankestein, des loups-garous, des vampires, des plantes carnivores, des bébés géants, un type avec une tronçonneuse assez flippant et encore une vingtaine de personnage de ce genre... Le fan de films d'horreur/fantastique est forcement aux anges et sous le charme. De plus, pour immerger encore plus le joueur dans l'ambiance, chaque niveau est introduit par un titre qui parodie très souvent un film (Par exemple le niveau 19 "Nightmare on Terror Street" qui fait référence au film Freddy, Nightmare On Elm Street en V.O). Un bon moyen de mettre la pression dès le début ! Ce jeu est définitivement un festival de références doté d'une ambiance exceptionnelle.


Avec ce slime sur la tête, vous serez désorienté et incapable d'agir !
Malgré ce lugubre contenu du jeu, l'humour et la bonne humeur sont fort heureusement de la partie et au centre du jeu (Ca se sent que les développeurs y ont pris du plaisir). La tronche des voisins sont bien drôles (La prof, l'homme devant son barbecue...) bien qu'ils sont toujours les mêmes tout le long du jeu et qu'ils ne parlent pas. D'ailleurs, ne pensez pas y trouver une seule ligne de dialogue entre les personnages. Non ici c'est de l'action et rien d'autre et c'est ce que le joueur demande. La panoplie des armes est riche et bien dans l'esprit du jeu : pistolet à eau, extincteur, bazooka, croix religieuses, tomates, ballon de football, canettes de soda, clowns farceurs etc... Il vous sera possible même de balancer fourchettes et des assiettes de table sur leurs pauvres gueules ! Certaines armes sont assez dévastatrices et indispensables (par exemple la tondeuse à gazon face aux herbes carnivores) et certaines logiquement moins efficaces ! A vous de gérer au mieux votre inventaire ! Du coté du gameplay, il reste simple et permet de faire à peu près tout ce que l'on veut avec les boutons. Les déplacements de nos deux héros sont raides et il n'est pas rare de buter contre un mur ou un obstacle. En buvant des potions magiques, le héros pourra se transformer en une bête féroce invincible durant quelques secondes à l'image de l’étoile dans tous les jeux Mario. Un événement rare qui fait un bien fou dans les situations les plus chaudes ! Le jeu demande aussi d'explorer - avec ou sans le radar - les moindres recoins du niveau pour dénicher de précieuses clés ou objets qui serviront tôt ou tard. Car bien que les mots de passe évitent de tout recommencer, toutes vos armes et munitions disparaissent à chaque Game Over ! Cruel mais d'un coté nous sommes devant un jeu où la notion de survie est tout le temps présente. Le jeu est donc de plus en plus difficile et sa longue durée de vie en rajoute une couche. Les musiques quant à elles collent très bien aux différents lieux visités et les bruitages sont tous efficaces et variés (cris...). Après quelques heures devant Zombies Ate My Neighbors (Les zombies ont mangé mes voisins en français), vous vous en rappellerez ce qui est généralement bon signe.


L'un des voisins le plus à l'abri des monstres grace à la piscine.
Pour conclure, nous sommes devant un jeu culte qui mérite des éloges tant les qualités sont nombreuses et évidentes si vous êtes amateurs de cinéma et de parodies assumés. Sa grande force réside dans son ambiance sans reléguer non plus au second plan le but du jeu, à savoir sauver ses voisins ! Tout est réuni en tous cas pour passer de bons moments devant sa Super Nintendo ou bien sur la console virtuelle de la Wii où le jeu est présent depuis 2009. Le jeu connaitra d'ailleurs une séquelle sur ces mêmes supports avec Ghoul Patrol toujours de Lucas Arts. Il conserve ce principe de jeu et plus ou moins les mêmes caractéristiques.

Scénario
14/20
Un jeu qui n'a pas vraiment une histoire développée mais plus un objectif à atteindre constamment. En revanche, chaque niveau de par son nom, ses décors ou ses ennemis place le joueur dans un contexte à chaque fois. Un peu comme si le titre de Lucas Arts était une série TV où chaque épisode serait différent.
Graphismes
17/20
Les décors en 2D sont tous bien détaillés et envoi de la couleur à l’écran. Une franche réussite à ce niveau là. L'animation des personnages et des monstres font plaisir à voir.
Jouabilité
13/20
Niveaux contrôles et possibilités, le jeu fait ce qu'on lui demande. Vous aurez un bouton pour chaque fonction comme tirer, afficher l’écran radar etc... Aucune mauvaise surprise de ce coté là. Seul le maniement du personnage avec la croix peut sembler rigide par moments, surtout dans les espaces étroits où il vous faudra fuir à toute vitesse.
Bande son
16/20
Le compositeur s'est soucié de donner un son en fonction des lieux visités ou des situations et c'est réussi ! Les mélodies sont à l'image du jeu, variés et de toutes sortes de rythmes dans le genre "horrifique". Moi j'aime beaucoup et je vous invite à découvrir le thème "Mars Needs Cheerleaders" sur Youtube par exemple.
Durée de vie
14/20
Les niveaux sont quasiment tous de même tailles et certains peuvent se finir en quelques minutes. Mais la difficulté du jeu ainsi que le nombre de niveau proposé (47 + 7 bonus) font qu'on y passe plus de temps que prévu.

| Conclusion |

Des jeux vidéo qui compile tout un pan de l'univers fantastique à travers ses niveaux ne sont pas si courants que ça. La Super(be) Nintendo a pourtant délivré son meilleur représentant en 1994 avec Zombies Ate My Neighbors. Tout y est : les références, le fun, le challenge et les qualités ludiques pour avoir un bon jeu.
1620
Bons points
-Ambiance du tonnerre.
-La multitude de références.
-Décors, armes et ennemis variés.
-Musiques.
-Le challenge qui consiste à sauver ses voisins.
-Le mode coopération
Mauvais points
-Difficile par moments
-Déplacements rigides du héros.
-Un peu répétitif aussi.
-Des mots de passes en lieu et place de pile de sauvegarde.
7 commentaires Voir sur le forum
Dragon-blue
19938 posts
Dragon-blue, Dim 24 Mar 2013 - 11:51 :
Oh ce jeu <3
J'y avais joué en coop avec Delta, c'était épic :noel:
Spydark
9566 posts
Spydark, Dim 24 Mar 2013 - 12:07 :
J'avais aussi joué à ce jeu à l'époque sur un émulateur. Il était très rigolo :noel:

J'adorais le niveau du supermarché ou l'humour avec les pnj ( le gars dans la piscine :rire2: )
Delta
6826 posts
Delta, Dim 24 Mar 2013 - 13:23 :
Un des meilleurs jeux multijoueurs qu'on pourrait trouver sur SNES d'aprés certains :sisi:. Un jeu sympa avec une grand durée de vie même si c'est répétitif et qu'il n'y a pas vraiment de niveaux de difficulté. L'humour est présent et c'est un bon défouloir, on peut aussi embêté son partenaire et ça c'est sympa :oui:.
Chasuke
7400 posts
Chasuke, Dim 24 Mar 2013 - 13:38 :
Punaise, ça m'a donné envie de l'essayer... Il a l'air vraiment pas mal et très original ! Si j'ai le temps, ces jours-ci, je l'essaierai, et pourquoi pas avec quelqu'un d'autre ?
Fate
6301 posts
Fate, Lun 25 Mar 2013 - 23:23 :
Le jeu a l'air fort sympathique en effet :sisi:

Merci pour le test x) Faudra que je trouve un volontaire pour l'essayer avec moi :hap:
New-disco
3084 posts
New-disco, Jeu 25 Avr 2013 - 22:33 :
Très bon test, pleins d'infos, pleins de choses super intéressantes sur les références ! Par contre le seul défaut que je reproche à ton test, c'est qu'on ne connais pas la console ! J'ai du attendre le commentaire de Sasuke pour comprendre que c'était sur SNES (les images ça compte pas x) )

Je le répète très bon test !
Indy
228 posts
Indy, Jeu 25 Avr 2013 - 22:51 :
Exact c'est le genre de détail le plus évident que l'on zappe toujours au moment d’écrire. :D

Merci sinon.