Accueil Monster Hunter Stories Test

Monster Hunter Stories

Jaquette

Monster Hunter Stories - Test

3DS     Rédigé par Gemuki     le 03/12/17 à 00:00     0 Coms et 73 Vues
Partager sur Twitter Partager sur Facebook
Plus personne ne présente cette fameuse série de Capcom dans laquelle on incarne un Hunter dans un monde où le gibier est un bestiaire rempli de créatures fantastiques toutes plus sanguinaires les unes que les autres. Habituée du genre "action", la série se prête cette fois à un nouvel exercice qui la poussera à s'essayer au genre RPG pour donner ainsi Monster Hunter Stories.



Hakum, sweet Hakum
Notre histoire commence au Village Hakum, lieu de résidence des Riders, qui a la différence des Hunters ne chassent pas les monstres mais les apprivoisent et se battent à leurs cotés grâce à une pierre qu'ils portent tous sur eux à partir d'un certain âge et pour laquelle il faut passer par un rite d'initiation pour recevoir son premier Monstie, ainsi sont appelés les Monstres devenus vos amis ainsi que leur Gemme de l'Amitié, tel est le nom de cette fameuse pierre. Une fois tout cela en main, le monde s'ouvrira à vous et vous serez libre d'en explorer les moindres recoins, pour autant que vous ayez les bons monstres avec les bonnes capacités. En effet, il vous faudra parfois vous munir d'une créature dotée d'une capacité spécifique pour atteindre ou simplement traverser certains passages : saut, nage, grimpe, à vous de composer une équipe de monstres vos donnant accès à tous ces moyens de transport. En extérieur, vous pourrez rassembler des matières premières diverses et bien connues des fans de Monster Hunter et d'en combiner certaines pour vous fabriquer potions et moult autres objets utiles pendant votre aventure. Vous y trouverez aussi des coffres avec des objets d'une rareté supérieure ainsi que des Poogies, des sortes de petits cochons cachés partout dans le jeu et qui peuvent vous rapporter des récompenses si vous en trouvez assez pour atteindre les paliers d'une liste d'objets à débloquer. Enfin, deux éléments y sont aussi présents et ce seront les plus importants pour progresser dans l'histoire, à savoir : les monstres sauvages pour combattre et gagner en expérience et les tanières de monstres au bout desquelles vous trouverez un nid, parfois gardé, parfois non, où vous pourrez vous servir en œufs pour accroître votre collection de Monsties.




RPG ou action, pas de pitié pour les monstres
Parlons un peu des combats, ceux-ci sont au tour par tour et pour se rapprocher du coté apprentissage de comportement des monstres les développeurs ont pensé à un système assez malin. Dans un combat, vous ferez équipe avec le Monstie en tête de votre équipe contre les monstres sauvages vous faisant face. Tandis que votre Monstie attaquera automatiquement, vous disposerez vous de trois type d'attaque : force, technique et vitesse qui fonctionneront comme au pierre, feuille, ciseaux, les attaques prenant le dessus sur les attaques techniques qui elles mêmes seront efficaces face à la vitesse qui sera quant à elle supérieure à la force. Sachant que les monstres adverses attaquent suivant le même principe, il vous faudra utiliser la bonne attaque sur un monstre vous prenant pour cible pour remporter le duel qui se lancera et c'est là qu'intervient le système du comportement des monstres puisqu'ils auront tous une façon bien distincte d'agir en combat, que ce soit un type d'attaque favori, un ordre d'attaque sous forme de combo, une attaque différente après une attaque élémentaire et même parfois des attaques surprises qui mettront votre logique à rude épreuve, il vous faudra apprendre leur fonctionnement pour vous faciliter vos combats futurs. Vos Monsties auront eux aussi ces habitudes qu'il faudra user à votre avantage pour avoir le bon monstre au combat comme celui-ci attaque de lui même pour rappel. Petite subtilité, si vous même ainsi que votre Monstie remportez les deux, un duel sur le même monstre vous ciblant, vous exécuterez une attaque en duo qui, en plus de lui faire très mal, le privera d'infliger le moindre dégât pendant le tour en cours. Gagner un duel vous fera non seulement infliger plus de dégâts à la cible mais vous gagnerez aussi des points d'amitié utiles pour charger votre gemme de l'amitié qui vous permettra, une fois pleine, de monter sur le dos de votre Monstie pour ne faire plus qu'un. De là découle plusieurs possibilités, soit vous pouvez lancer immédiatement l'attaque ultime de votre Monstie, qui au passage sont des cinématiques assez jolies existant pour chaque monstre, soit tenter de rendre cette précieuse attaque plus puissante en accumulant jusqu'à trois niveaux d'énergie dans la gemme en remportant des duels à vos risques et périls puisqu'une erreur vous déstabilisera de votre monture et si cela arrive trop souvent, vous tomberez du dos de votre Monstie sans même avoir pu lancer votre attaque ultime. Vous pouvez aussi dépenser ces points d'amitié dans des techniques connues de vos monstres ou de votre personnage, ce qui constitue une manière de donner des ordres spécifiques à votre monstre si vous voyez qu'il fait erreur. Ces techniques sont assez variées, certaines altèrent vos stats, d'autres vous soignent, quelques-unes vous permettent d'attaquer tous les monstres en même temps ou d'infliger plus de dégâts à un seul monstre. Ces techniques peuvent également porter des attributs comme Force, Vitesse et Technique ce qui constitue une bonne alternative souvent plus puissante aux attaques basiques pour autant que vous ayez assez de points d'amitié à investir. Dernier élément, vous disposez au combat d'une sacoche d'objets limitée en place dans laquelle vous pourrez préparer au préalable les objets que vous voulez avoir en combat puisque les objets contenus dans votre sac ne vous sont pas accessibles pendant ceux-ci. Il faudra donc composer en fonction de votre façon de jouer quels objets prendre sur vous comme des potions, des objets de boost, des pièges ou autres objets influençant les monstres adverses sachant qu'il est possible de faire fuir un monstre avec lesdits objets pour ensuite le suivre dans son nid et avoir la chance d'y voler un de ses œufs.




Qui vole un œuf, vole un Monstie
Vous l'aurez compris, chaque monstre est bien différent l'un de l'autre, non seulement par son comportement au combat mais également par ses techniques. Il existe à ce sujet un système nommé le "rite de transmission" permettant, comme son nom l'indique en partie, de transmettre la technique d'un monstre vers un autre, ainsi il est tout à fait possible d'obtenir un Lagombi, monstre d'élément glace, pouvant cracher du feu. Cela fonctionne sous la forme d'une sorte de grille de bingo de 3 sur 3 dans laquelle sont insérés les "gênes" des monstres. Chaque monstre possède sa propre grille et les gênes disposés dedans leur donnent plusieurs effets comme des techniques ou même des effets passifs comme une résistance accrue à un certain élément par exemple. Pour qu'un gêne puisse être transmis, il faut tout d'abord qu'il soit sur une case ou le monstre cible peu recevoir un gêne en outre, soit une case vide, soit une case contenant un gêne dont vous voulez vous débarrasser. Il faut toutefois garder en tête que le monstre ayant fait don de son gêne sera relâché. Des quêtes viendront ponctuer votre aventure, pouvant être données par un PNJ ou sur le tableau des quêtes leur principe sera souvent d'aller ramasser des composants, tuer un certain nombre de monstres d'une espèce ou même tuer un monstre rare apparaissant avec la quête et qui fera office de boss plus ou moins tenaces à battre. En récompense, vous aurez droit à de l'argent, des objets de soin et autres et même parfois des livres vous apprenant de nouvelles techniques ou recettes. Ces recettes vous seront indispensables à la confection d'objets avancés à l'aide des matières premières que vous aurez collectées. Vous avez aussi les quêtes de forge disponibles chez le forgeron où il vous sera demandé de rapporter un certain nombre de matériaux provenant d'un monstre afin de pouvoir forger les armes et armures s'y rapportant. Un élément appelé la boite à prières est là pour vous faciliter la tâche tout au long du jeu puisqu'elle vous octroie des bonus un peu à la manière des repas dans les jeux de la série principale. Vous pouvez y faire une offrande avec des charmes que vous pouvez gagner dans des quêtes. Ceux-ci prennent effet pendant 30 minutes et leurs effets vont de la hausse d'XP au gain de PV en combat jusqu'à la rencontre de monstres rares plus fréquente, bref il y en a pour tous les goûts et il est vivement conseillé de ne jamais partir en exploration sans en activer un. Vous pouvez également faire des prières qui augmenteront l'XP gagné et cette hausse peut être plus ou moins haute en fonction du prix que vous mettez allant de 0 à 10000 pour un effet très puissant. Enfin, sachez que des combats multijoueurs sont possibles dans le jeu que ce soit en local ou par internet et ils vous permettent de vous mesurer vous et votre équipe de monstres à celle des autres joueurs. Les règles sont simples, vous disposez de trois cœurs pour un combat, chaque fois que la jauge de PV de votre Rider ou de l'un de vos monstres est vidée vous perdez un cœur mais celui ayant été mis KO se relèvera avec tous ses PV. La première équipe qui perd ses trois cœurs perd le duel. Vous disposerez toutefois des objets présents dans votre pochette de combat pour vous aider et la subtilité est que les Riders ne peuvent pas s'attaquer directement entre eux, vous devrez compter sur vos monstres pour ça.


Test réalisé à l'aide d'une clé presse fournie par laboitecom, merci à eux

| Conclusion |

Monster Hunter Stories est un RPG tout ce qu'il y a de plus satisfaisant et c'est encore mieux si vous êtes fan de la série de base. Le jeu propose tous les éléments nécessaires à un bon jeu du genre et offre même ses petits plus qui le rendent cohérent avec la série originale avec un système de combat franchement bien pensé et pour le coup très attrayant contre des monstres à haut niveau. Cependant, il ne faut pas s'attendre à un jeu très ambitieux car l'histoire reste assez infantile et basique, les quêtes ne sont pas des plus attrayantes à tel point que vous aurez souvent envie de les laisser de coté pour poursuivre l'aventure, et le jeu bien que très joli graphiquement souffre de beaucoup de lags ainsi que d'une distance d'affichage assez pauvre ce qui n'empêche bien sûr pas de profiter du jeu mais qui ajoute une sorte de cassure à l'immersion. En bref, un bon petit RPG si vous n'avez pas envie de laisser votre 3DS mourir de faim et qui reste fun malgré les quelques "mais" cités.
1420
++ Bons points ++ - Des graphismes très jolis
- Un bestiaire varié issu des monstres de la série
- Le Rite de transmission
- Un système de combat très bien fichu
- Un mode multi qui est le bienvenu
- La possibilité de colorer ses armures
- Une bande son de qualité
-- Mauvais points -- - Des lags fréquents ainsi qu'une distance d’affichage pauvre
- Des personnages pas forcément très attachants
- Une histoire passable
- Des quêtes rarement intéressantes
- Quitter un combat contre un boss le fait disparaitre


Commentaires



Ryfalgoth
Ryfalgoth a écrit le 4 décembre :
Un jeu qui aurait pu éventuellement m'intéresser s'il était sorti plus tôt, étant un peu amateur de la licence et trouvant que la DA avait son charme. Mais bon, cet automne je n'avais clairement plus envie de m'investir à ce point sur 3DS, j'ai déjà fait deux exceptions avec Metroid et Mario & Luigi ^^
| Connexion | Inscription |