Accueil Pokémon version Soleil et Lune Test

Pokémon Lune

Jaquette

Pokémon version Soleil et Lune - Test

3DS     Rédigé par Ryfalgoth     le 30/12/16 à 00:00     0 Coms et 528 Vues
Partager sur Twitter Partager sur Facebook
Cette année, la série Pokémon fête son vingtième anniversaire. The Pokémon Company nous a alors gratifié d'une campagne marketing sans précédent tout au long de cette année pour les deux nouvelles versions canoniques. Inutile de préciser que ces jeux ont été très attendus par les fans. Que valent finalement Pokémon Soleil et Pokémon Lune ?


ALOLA, CA VA ?


Le choix de votre vie !
Est-il encore nécessaire de présenter les jeux Pokémon ? Une fois de plus il s'agit d'un RPG où le but est d'attraper le maximum de monstres parmi plusieurs centaines et de voyager en affrontant d'autres dresseurs de Pokémon en suivant l'histoire. Cette fois-ci, l'aventure se déroule sur l'archipel d'Alola qui comprend 4 îles principales (plus une artificielle). Assez rapidement, on vous explique que vous pouvez tenter le Tour des îles qui consiste à réussir toutes les épreuves tout en battant le doyen de chaque île. Vous l'avez compris, d'emblée Pokémon Soleil et Lune brisent la tradition de la récolte des badges des huit champions d'arènes. Si le doyen d'une île remplace en quelque sorte le principe du champion d'arène, les épreuves apportent quelque chose d'assez nouveau. Les épreuves consisteront pour la plupart à battre des Pokémon sauvages dans un contexte à chaque fois différent, puis se concluront par un affrontement face à un Pokémon Dominant qui s’avérera bien entendu plus puissant que les autres. Les fans de la série réclamaient également un autre changement d'utilité publique, et Game Freak a entendu cet appel à l'aide : dites adieu aux Capsules Secrètes. Ah que c'était frustrant de devoir être obligé d'apprendre des capacités comme Coupe, Éclate-Roc ou encore Siphon pour pouvoir progresser dans l'aventure. Il est cependant toujours possible de surfer, pousser des rochers ou voler vers les anciennes villes comme auparavant, en utilisant désormais des Pokémon extérieurs à votre équipe appelés Poké-montures.

Bien évidemment, qui dit nouvelle génération dit Pokémon inédits. Ces nouvelles têtes sont environ au nombre de 80, soit à peine plus que ceux introduits dans X et Y. Nous n'entrerons pas dans l'éternel débat de si les monstres de poches ont un meilleur design aujourd'hui ou non, cela dépend des sensibilités de chacun. Toutefois de notre côté, nous les avons globalement tous appréciés. En plus de cela, certains anciens Pokémon ont le droit à une nouvelle forme, appelée "forme d'Alola", qui leur octroie un nouveau type et éventuellement de nouvelles attaques. Finalement, ils sont assez peu nombreux puisque cela ne concerne qu'une petite dizaine de familles de Pokémon et ce uniquement dans la première génération. Espérons en voir un peu plus dans d'éventuels futurs jeux. Les Méga-évolutions sont disponibles en fin de partie, mais ce ne sont que des anciennes.

LES COMBATS NE MEURENT JAMAIS


Attention au pouvoir de Ronflex...
Parlons maintenant du nerf de la guerre : les combats. L'interface de ces dites batailles sur l'écran tactile a été plutôt bien revue afin que chaque bouton soit accessible facilement. On appréciera surtout les informations complémentaires quant au bon déroulement du match qui aideront autant les joueurs novices (l'efficacité du type d'une attaque sur un Pokémon avant de la sélectionner) que les joueurs les plus experts. En effet, lorsque l'on s'intéresse à des matchs un peu plus complexes, il est utile de savoir par exemple combien de tours de Danse Pluie ou de Distorsion il reste avant la fin de l'effet, chose qui était présente sur simulateur de combats (Showdown), mais pas sur cartouche en 6G. Une nouvelle mécanique de combat a été implémentée, ce sont les capacités Z. Grâce à une gemme Z, l'un de vos Pokémon tenant l'objet peut délivrer une seule fois durant le match une attaque dévastatrice dont la puissance dépendra de celle de l'attaque sélectionnée à la base (si vous sélectionnez "Charge Z" ou "Ultralaser Z" par exemple). Durant votre aventure, il est certain que l'usage des capacités Z vous sera bien utile. En revanche, en stratégie, cela ne s'avère pas si révolutionnaire que ça. Le problème est que le Pokémon utilisant la Capacité Z doit porter la gemme, alors qu'il aurait pu porter un objet comme une Orbe Vie, un Mouchoir Choix ou des Restes qui peuvent à la longue bien plus changer la donne d'un match. L'intérêt de la Capacité Z sera donc plutôt situationnel pour donner par exemple une possibilité de meilleure couverture offensive (Heatran avec une Florazélite pourra se défendre face à un Pokémon Eau en utilisant Lance-Soleil comme capacité de base).

De multiples réajustements mineurs sont également à noter. Certains anciens Pokémon voient ainsi leurs statistiques augmenter légèrement (Demanta obtient 20 PV de base supplémentaires tandis que Triopiqueur gagne 20 en attaque). L'effet de plusieurs capacités ou talents changent aussi (Cage-Éclair n'a plus 100 de précision, Ailes Bourrasques de Flambusard ne permet d'être prioritaire qu'avec l'entièreté de ses PV, Bekipan gagne Crachin, etc). Enfin, la Paralysie ne réduit plus que de moitié la vitesse et la brûlure n'inflige plus que 1/16ème de dégâts. Ce sont tous des changements mineurs qui permettent de rééquilibrer d'avantage le jeu.

LA DOUCE MUSIQUE AU CLAIR DE LUNE


Certains personnages cachent bien des mystères.
Intéressons-nous maintenant à la réalisation globale du jeu. C'est très joli, la direction artistique rend merveilleusement hommage à la région d'Alola et nous permet de ressentir l'ambiance grâce à ses paysages chatoyants. Les personnages ont un design et des proportions cohérentes, les changements de caméras sont de plus en plus présents pour une aventure plus dynamique. Les animations en combat sont toujours plus réussies, on y aperçoit même enfin les dresseurs durant les batailles. Vous l'avez compris, visuellement le jeu est très agréable, mais à quel prix ? Si en parcourant les différents lieux d'Alola le jeu reste plutôt fluide, c'est une toute autre histoire en combat. En 1v1, on ne signalera que quelques rares ralentissements lorsqu'une grosse attaque est lancée par exemple. Mais s'il y a trois Pokémon ou plus sur le terrain, ce qui est assez courant (Pokémon sauvages qui appellent à l'aide, Pokémon dominant, combat de dresseur en 2V2), le framerate souffre assez lourdement. Alors certes cela ne gêne pas le gameplay en soit, étant donné qu'il s'agit d'un RPG au tour par tour, mais c'est toujours regrettable de voir le jeu saccader à ce point en combat. Là où c'est plus gênant, ce sont les ralentissements lorsque l'on essaye de prendre en photo un Pokémon à l'aide du Poké Scope. D'ailleurs ce dernier est un peu trop limité et utilisable à trop peu de moments. C'est également les seuls instants où vous pourrez utiliser la 3D stéréoscopique. Et oui, la 3D propre à la console est, une fois de plus, quasiment absente de tout le jeu. Remarque, il vaut mieux que cela soit ainsi afin de ne pas enterrer définitivement le framerate du jeu.

La bande-originale est, comme à son habitude, de grande qualité. La plupart des thèmes de combats sont accrocheurs, les plus courants comme ceux des boss ou des Pokémon légendaires. Chaque ville a droit à un thème reflétant son identité visuelle et culturelle et chaque île se voit agrémentée d'un thème de route épique retranscrivant parfaitement la grande épopée que vous traversez. Le scénario du jeu vous plonge dans une grande aventure où vous tenterez de résoudre un mystère autour du personnage de Lilie et de son Pokémon Cosmog tout en affrontant les malfrats de la Team Skull. Bien évidemment, dit comme ça, cela peut paraître anodin, mais l'histoire est réellement intéressante et riche en rebondissements (certains sont tout de même prévisibles). Au delà du scénario principal, le background du jeu est travaillé en recelant multiples secrets et caméos. Mais ce qui est surtout appréciable dans cet opus, ce sont les efforts pour enfin délivrer une mise en scène digne de ce nom. Les cinématiques sont bien plus nombreuses qu'auparavant, et surtout de qualité. Les différents protagonistes ont chacun leur personnalité bien à eux. Qu'on se le dise, le Professeur Euphorbe est ultra charismatique, les différents sbires de la Team Skull s'avèrent être très attachants et un certain autre personnage évolue en gagnant de la force de caractère grâce à nous, et c'est beau. Finalement, seul le "rival" Tili paraît un peu lourdingue avec sa bonne humeur presque trop insouciante.

ET APRES LA LIGUE ?


La stratégie, c'est la vie
Difficile d'estimer réellement la durée de vie du titre car, pour les plus rapides d'entre vous, il faudra moins de trente heures pour finir l'aventure principale, tandis que d'autres joueurs mettront facilement le double, voire plus, pour en venir à bout. Quoi qu'il en soit, le jeu est plutôt bien fourni, et une fois la ligue battue, il n'y a pas de quoi s'ennuyer dans l'immédiat, loin de là. Les quêtes post-games sont au rendez-vous et permettent de prolonger le scénario du jeu, divers Pokémon légendaires sont également à attraper et une nouvelle zone se débloque afin d'accéder à l'Arbre de Combat. Ce dernier s'avère être finalement une copie de la traditionnelle Tour de Combat reprenant les mêmes mécaniques que dans X/Y. Certes, l'époque de la zone de combat de Pokémon Platine ou Émeraude semble lointaine, mais l'Arbre de Combat promet tout de même d'épiques matchs face à des dresseurs de légende.

Ce qui fait la richesse d'un jeu Pokémon une fois l'aventure achevée, c'est ce que vous en faites après. Vous souhaitez vous lancer dans la collection complète de votre Pokédex ? Plus de 300 Pokémon sont à capturer sur les quatre îles d'Alola, ce qui représente un certain nombre, bien qu'inférieur au Pokédex de Kalos dans X/Y (environ 450). Cela ne vous suffit pas ? Essayez donc d'attraper les formes chromatiques de ces Pokémon. En plus de la méthode de reproduction dite Masuda, une nouvelle technique permet d'obtenir un Pokémon Shiny plus facilement. Elle s'appelle "chaîne SOS" et consiste à forcer un Pokémon sauvage à appeler à l'aide de nombreuses fois. Cette méthode est très intéressante car elle permet de cibler facilement le Pokémon que vous cherchez. En revanche, les méthodes de shasse en horde, pêche à la chaîne ou encore bien entendu Navidex, ne sont plus disponibles. Si vous souhaitez jouer les durs et vous lancer dans les combats stratégiques, il va vous falloir vous construire une bonne équipe. Une nouvelle fois, Pokémon Soleil et Lune offrent des moyens facilités pour cela. Désormais, il est possible d'augmenter les IV d'un Pokémon grâce à un stand appelé l'Entrainement Ultime. Seulement, il faudra utiliser des Capsules d'Argent, objet qui ne s'obtient pas facilement. Nous ne saurons que vous recommander d'utiliser la traditionnelle Pension Pokémon pour élever un Pokémon stratégique avec de bonnes statistiques.

Comme activités annexes, vous pouvez vous adonner à Poké Loisir. Dans ce mode de jeu, enfin les Pokémon stockés dans votre boîte serviront à quelque chose en développant des îles où vous pourrez récolter des Poké Fèves (la monnaie d'échange de ce mode), cultiver des baies ou encore augmenter les EV de vos Pokémon. Les fonctionnalités multijoueurs sont désormais rassemblées sur la Place Festival. Ce lieu est accessible à n'importe quel moment depuis le menu et consiste à construire ou améliorer divers stands (lotteries, boutiques, entraînement) en utilisant des Festipièces comme monnaie tout en permettant d'échanger ou de combattre avec ses amis ou avec des joueurs du monde entier qui arriveront sur votre place au hasard. Alors, l'idée est intéressante, mais dans les faits cette Place Festival n'est absolument pas pratique du tout et assez mal expliquée. Dans les jeux de la sixième génération, toutes les fonctionnalités online, entraînement EV, etc étaient directement accessibles sur l'écran tactile via le PSS, et c'était peut-être mieux ainsi.

| Conclusion |

Le résultat est bien entendu sans appel, ce fut un véritable plaisir que de parcourir cette formidable aventure dans Pokémon Soleil et Lune. Cette nouvelle itération apporte un véritable vent de fraîcheur pour la licence et il est certain que nous passerons encore des dizaines, voire des centaines d'heures sur ce jeu. S'il n'y avait pas eu quelques problèmes techniques, il ne fait nulle doute que la note maximale aurait pu être attribuée tant c'est un plaisir de passer son temps sur Alola. Mais au delà de tout, il s'agit de Pokémon, cette grande licence, et on l'aime.
1820
++ Bons points ++ - Une aventure formidable et inoubliable
- Un grand vent de fraîcheur
- La fin des CS
- Une très belle direction artistique
- Un scénario intéressant
- Une mise en scène plus poussée
- Le système de combat toujours plus riche
- C'est Pokémon, rien que ça c'est positif !
-- Mauvais points -- - Un framerate parfois souffrant
- La 3D stéréoscopique absente
- La Place Festival peu pratique


Commentaires



Ebros
Ebros a écrit le 5 janvier :
Quand je vois les réactions positifs des joueurs sur Pokemon Lune et Soleil, ça ne fait que confirmer ce que je pense. Que la série a besoin d'évoluer et d'apporter un peu (je dis bien un peu) de changement en bousculant un peu les codes de la série.

Quand on parle de changement ou d'évolution aux fans de Pokemon, ils sont terrorisés car ils ont peur que la série perdent tout son charme. Et c'est comme ça que l'on se retrouve avec le système de "Capsules Secrète" dans la version X-Y, qui n'a pas bougé d'un pouce depuis le premier Pokemon et qui était devenu complètement archaïque.

La je vois qu'ils ont ENFIN changé ce principe lourdingue (mon dieu il était temps :smile: ) et que tout les joueurs ont l'air d'apprécier. Pareil pour les autres changements.

Comme quoi finalement, ça fait du bien que la série évolue et change un peu.
Ryfalgoth
Ryfalgoth Auteur a écrit le 5 janvier :
Effectivement, les changements comme la fin des CD et surtout des 8 arènes, c'est quelque chose qui avait été demandé depuis pas mal de temps et tout le monde se réjouit de ça !

Mais il me semble qu'on avait déjà discuté de ça ailleurs, mais certaines fondations mêmes de la séries elles ne bougeront jamais. Je parle du système de combat. Certains aimeraient que dans la série principale les combats changent vraiment pour avoir genre du action RPG ou autre chose du genre. Mais ça, ça n'arrivera jamais car le système de combat est beaucoup trop ancré dans la série, y a même une scène e-sport autour de ça. Et c'est pourquoi les spins-offs comme Donjon Mystère existent.
Ebros
Ebros a écrit le 5 janvier :
Ryfalgoth a écrit:
Et c'est pourquoi les spins-offs comme Donjon Mystère existent.


Ouais enfin les spins-offs comme Donjon Mystère existent pour les mêmes raisons comme n'importe quel autre spins-offs d'une série ultra populaire peut exister.


Sinon oui je suis d'accord sur le fait que le système de combat ne changera jamais. Vu le temps qu'ils ont mis pour changer des choses simples, c'est même pas la peine d'espérer un changement à ce niveau la.
Ryfalgoth
Ryfalgoth Auteur a écrit le 5 janvier :
J'me suis un peu mal exprimé, je voulais dire que si on souhaite jouer à Pokémon différemment, les spin-offs sont là pour ça.
Ebros
Ebros a écrit le 5 janvier :
Ryfalgoth a écrit:
J'me suis un peu mal exprimé, je voulais dire que si on souhaite jouer à Pokémon différemment, les spin-offs sont là pour ça.


C'est quand même pas la même chose de jouer à un spin off et de jouer avec la vrai série xD.


Et puis c'est un peu comme si on aurait dit: "pas la peine de faire passer pokemon en 3D. Celui qui veux voir des pokemon en 3D, pour ça il y a pokemon stadium ou pokemon tekken".
ManVSPlague
ManVSPlague a écrit le 7 janvier :
R.I.P Les arènes au passage .
Marine-blue
Marine-blue a écrit le 7 janvier :
Ryfalgoth a écrit:
Effectivement, les changements comme la fin des CD


Les CS non? :noel:

Sinon en effet,même dans mon lycée,les gros lourdingues qui se disaient fans de la première heure et crachaient sur les nouvelles générations n'ont pu qu'aimer cette nouvelle génération.
Personnellement j'ai adoré l'histoire, et même si le rival n'est plus le gars badass trop d4rk,j'ai aimé ce vent de fraîcheur. Et puis bon, Tili,il nous refile quand même pas mal d'objets utiles. (même si notre autre rival,Gladion,c'est le gars badass trop d4rk)


En bref,pour moi c'était une bonne initiative de Game Freak! maintenant on a besoin du remake de diamant perle platine
Ryfalgoth
Ryfalgoth Auteur a écrit le 7 janvier :
Oui CS évidemment xD Wais fin Tili je l'ai vraiment trouvé insupportable, c'est le kikoolol par excellence... Gladio, même s'il est un peu cliché avec sa personnalité sombre, il reste bien cool. Enfin globalement j'ai aimé les personnages de ce jeu ! Le professeur Euphorbe, c'est certes un gros beauf, mais je l'ai trouvé finalement excellent et je l'ai adoré ! Et la Team Skull alors... Ils sont minables, mais super attachants surtout ! Fini les Team maléfiques qui essayent de détruire l'univers on sait pas trop comment, et retour au bon vieux vol de rue ha ha !
Animcity
Animcity a écrit le 22 février :
Je pense que je vais m'acheter ce jeu cette après-midi. Je n'ai jamais eu de pokemon, pensez vous que c'est un bon choix ?
Serene
Serene a écrit le 22 février :
Ouais, honnêtement, ça peut aller. Faut juste pas brusquer le jeu et prendre le temps de te familiariser avec le gameplay et l'univers, sinon tu vas être frustré si tu vas trop vite en besogne.

Et au pire, si ça ne te convient pas, c'est pas grave, tu te seras au moins fait une opinion pour toi-même et tu es toujours libre de le revendre :)
| Connexion | Inscription |