Logo Génération Nintendo
Jaquette

The Legend of Zelda : TriForce Heroes

The Legend of Zelda : TriForce Heroes - Test

3DS     Rédigé par Gemuki     le 18/12/15 à 00:00     2 Coms et 1561 Vues Vue étendue
Inscrit dans la volonté d’Eiji Aonuma, directeur actuel de la série Zelda, de casser les codes de la saga et d’en faire quelque chose d’orienté multijoueur, Zelda TriForce Heroes et sans aucun doute le produit de cette idée émise il y a de ça déjà quelques mois. Présenté durant le Digital Event de l’E3 2015 son accueil à été plutôt mitigé pour ne pas dire carrément glacial, mais qu’en est-il vraiment ? Toutes les réponses dans ce test !


Le royaume d’Estoffe



Chronologiquement situé juste après « Zelda A Link Between Worlds » on incarne dans ce nouvel opus le même héros ayant délivré Hyrule ainsi que Lorule. Étant devenu un véritable héros, Link décida de partir en voyage, loin de sa popularité et c’est ainsi que sa route le mena au royaume d’Estoffe, lieu où la mode prend une importance quasi vitale.


Une ombre maléfique plane sur la princesse

Seulement voilà, quelques jours avant votre arrivée en ville, une sorcière jette un sort à la princesse Mousseline ce qui a pour effet de lui faire porter un collant impossible à retirer et évidemment allant à l’encontre du bon goût. La conséquence de cela est de faire basculer le royaume dans la panique et la peur constante de se faire retirer son sens de l’esthétique.

Il existe cependant en ce royaume une légende faisant mention des héros totem, symbole salutaire pour le peuple ainsi que pour son roi qui n’hésite pas à lancer un avis invitant toute personne arborant de fières oreilles pointues, une raie bien dessinée (sur la tête, pas … hum) ainsi que des rouflaquettes touffues à intégrer la milice anti-sorcière ayant pour mission de parcourir le contrées maudites et d’occire la sorcière pour lever le maléfice qui pèse sur la fille du roi.

Une aventure en trois dimensions !



C’est de cette façon que notre Hylien se trouve cette fois-ci enrôlé dans une quête au nom du bon goût, toutefois il ne sera pas seul pour mener à bien la mission qui lui incombe puisqu’il devra former une équipe de trois avec deux autres prétendants au titre de héros totem pour ainsi pouvoir parcourir les contrées maudites.


La convivialité avant tout
Effectivement, même si le jeu propose un mode solo dans lequel il nous sera demandé de guider les trois protagonistes les uns après les autres pour progresser, le jeu est clairement orienté multijoueur. Comprenant la possibilité de former son équipe aussi bien en local que via internet avec des amis ou des inconnus. Mais qui dit coopération dit forcément communication et là où cela ne pose aucun problème quand on joue avec des amis, il en est autrement lorsqu’on joue avec des inconnus puisqu’il s’agira de transmettre votre pensée à vos équipiers à l’aide d’émoticônes affichées sur l’écran tactile et même cela peut se montrer un peu contraignant, avec un peu de patience et de bonne volonté on parvient toujours à communiquer convenablement afin de faire avancer l’équipe.

Malheureusement le monde n’étant pas rempli d’honnêtes gens et il peut arriver que malgré votre bonne volonté, l’une de ces personnes mal intentionnées joigne votre équipe et persiste à enrayer votre progression. Pour palier à ça, deux solutions. La première étant simplement la possibilité de bloquer le joueur de sorte à ne plus jamais le rencontrer dans vos prochaines parties. La seconde, apportée par une récente mise à jour du jeu est de pouvoir choisir quand vous partez à l’aventure si vous souhaitez plutôt jouer pour vous détendre ou bien y aller sérieusement ce qui permet déjà un premier découpage des catégories de joueurs aidant au matchmaking.

Les activités d’un héros totem




La carte des contrées maudites
Le mode principal est réparti en 8 mondes à explorer (9 depuis la mise à jour) et chacun de ces mondes est lui même découpé en quatre niveaux suivant à chaque fois les thématiques du monde concerné et vous proposant à chaque fois une palette d’objets différents. Objets qui s’obtiendront au début de chaque niveau et qui serviront en quelque sorte à déterminer les rôles de chaque joueur puisqu’il vous faudra souvent coopérer avec vos équipiers possédant un objet différent du votre pour pouvoir résoudre les énigmes parsemant chaque niveau. A la fin de chaque niveau, trois coffres se présenteront à vous, mais seul l’un d’entre eux contiendra un objet plus rare que les deux autres coffres, il ne tiendra qu’à vous de choisir votre coffre, les deux autres seront pour vos coéquipiers. Une fois un monde terminé, trois défis se débloqueront pour chacun des quatre niveaux ce qui vous permettra de rejouer ces niveaux avec cette fois-ci un objectif supplémentaire tel que crever tous les ballons pour pouvoir avancer ou même une contrainte comme faire le niveau sans épée.



Quelques costumes débloquables
Les objets reçus à la fin de ces niveaux vous serviront à crafter des costumes vous faisant don de diverses capacités comme par exemple pouvoir nager dans la lave, tirer trois flèches au lieu d’une ou encore pouvoir esquiver de temps à autres une attaque. Il vous faudra donc souvent repartir pour un niveau déjà terminé afin de collecter ces différents composants et ainsi débloquer les 36 costumes disponibles dans le jeu (38 depuis la mise à jour.)


A coté de ça vous aurez également la possibilité de participer à des combats d’arène contre deux autres joueurs. Ceux-ci prendront place dans des arènes inspirées des 8 régions du jeu et avec chacune ses propres particularités et objets. Le but étant bien évidemment d’infliger le plus de dégâts possibles à vos adversaires tout en protégeant vos vies le mieux possible et pour ce faire vous aurez évidemment droit à vos précieux costumes assemblés à la sueur de vos fronts. Ces combats d’arène, bien que facultatifs à l’avancée du jeu, permettront aux plus valeureux de remporter des objets parfois compliqués à obtenir via le mode normal.

| Conclusion |

Ne se prenant pas au sérieux une seule seconde, ce Zelda très différent des autres possède toutes les qualités pour passer un moment fun à trois. Proposant des énigme parfois un peu complexes, il faudra parfois vous armer de patience pour gravir ces obstacles, mais une fois franchis, la satisfaction est bien présente et c'est exactement ce que vous fera ressentir ce jeu tout au long de votre quête.
1620
Bons points
- Une bonne dose de fun sans prise de tête
- Des défis qui valent le coup
- Une OST étonnamment bonne
- Des énigmes en coopération bien pensées
Mauvais points
- Un mode solo ennuyeux
- Quelques lags notables

Commentaires

Spydark
Spydark a écrit il y a 4 ans et demi :
Très bon premier test de ta part Gemuki, tu as assez bien expliqué le fonctionnement du jeu, ses atouts et défauts.
Pour ce qui est de ce Triforce Heroes, le concept m'a l'air sympathique, mais je n'ai pas vraiment envie de l'acquérir, peut-être un jour, mais pour l'instant pas vraiment.
Draw22
Draw22 a écrit il y a 3 ans et demi :
1. Jeu que j'obtiendrai a noël et qui me fait franchement envie, four swords était un bon concept, triforce heroes est son aboutissement pour moi. :3