Accueil Art Academy Test

Art Academy

Jaquette

Art Academy - Test

DS     Rédigé par New-disco     le 12/05/12 à 00:00     0 Coms et 654 Vues
Partager sur Twitter Partager sur Facebook
La Nintendo DS à su conquir un large public, par sa très large gamme de jeux. Et par très large gamme de jeux, j’entends bien sûr du jeu d’aventure basique au jeu de rythme en passant par les RPG … Et la Nintendo à même réussi à faire de sa DS, une véritable toile de peinture avec Art Academy. N’étant pas le premier à vous apprendre le dessin, il est néanmoins un des seul à être aussi complet. Même si le titre ne contient pas réellement de but, on se prend très rapidement au titre et détrompez-vous, que vous soyez véritable débutant ou alors expert en art, ce jeu est fait pour vous. Et en avant la Peinture, mais cette fois seulement avec votre DS !



Voici la deuxième leçon (non-complète), en guise de bande annonce



Un titre complet tant sur la forme que sur le fond



Le jeu se décompose en deux parties principalement dans l’optique de touche un large public. Et c’est un pari réussi puisque le jeu arrive à toucher les débutants, mais aussi les experts en arts. Le premier mode qui est de loin celui qui va surement vous intéresser le plus. Le premier mode de jeu intitulé « Leçons ». Ce mode vous permet grâce à Léo, votre maître, de vous apprendre les bases de la peinture en 10 leçons. Et quand je dis bases, c’est par exemple, les couleurs primaires, les effets de reliefs etc. Certes les bases primordiales ne sont que pour les leçons 1 et 2, mais le reste peut vous apprendre plein d’autres choses. La leçon n’est pas une leçon théorique, mais une leçon où vous appliquez directement ce que vous venez apprendre. A la portée de tous, la leçon se remplit d’exemples assez imagés, puis vous aurez le droit à l’exemple du maître qui fait devant vous puis, c’est à votre tour. Les débuts sont assez bien encadrés, puis au fur-et-à-mesure, le professeur Léo vous laissera de plus en plus autonome puisqu’il faudra vous souvenir des anciennes leçons pour pouvoir faire les nouvelles puisque les anciennes notions ne seront pas réexpliquées, ce qui est tout à fait normal. Par contre, je parlais du public. Le mode n’est pas obligatoire, et laissera ainsi les experts se diriger directement vers l’autre mode. Mais le problème est pour celui qui n’ai ni débutant, ni expert : le monde leçon se trouvera assez bancale pour ce type de joueur puisque lorsque l’on connaît certaines bases, le jeu est vraiment bavard. Ce qui n’est pas un défaut en soi mais à la longue, cela en devient un. Les leçons sont très complètes et vous permettront de réaliser vraiment des dessins sublimes qui sortent de l’ordinaire, même pour ceux d’entre nous qui sont pitoyables en dessin. Le dessin s’effectue avec le stylet sur l’écran tactile et sur l’écran du haut le dessin du maître, ou le modèle, qui sera bien souvent le dessin du maître. Il est vrai que même ceux qui n’aiment pas le dessin peuvent jouer à ce jeu car ils pourront voir que c’est extrêmement intuitif comme principe. Seul point noir dans ce mode, c’est la correction des traits, l’évaluation de la peinture. En effet, vous pourrez si vous le désirez prendre votre pinceau et dessiner n’importe quoi durant l’exercice puisqu’il n’y aucune correction. Ce qui est dommage.


Le deuxième mode, fait beaucoup plus appel à l’imagination, puisque le deuxième mode de jeu proposé n’est autre que le mode libre. Dans ce mode, comme son nom l’indique, vous êtes libres. Vous avez accès à absolument tous les outils que vous aurez utilisé durant les leçons. En parlant outils, vous en aurez de toutes sortes. Trois crayons (2H, HB et 2B), Une gomme, le choix de la pointe, Deux types de pinceaux : ronds (3 pinceaux d’épaisseur différente), plat (3 pinceaux d’épaisseur différente). Vous aurez aussi une traditionnelle palette de couleurs sur laquelle vous aurez à faire les mélanges, mais aussi à faire la différence entre les différentes humidifications de la peinture etc. Vous aurez aussi d’autres outils tel que le zoom et d’autres que vous découvrirais. Comme pour le mode leçon, vous avez en bas votre dessin et en haut cette fois le modèle ou rien du tout. De plus, si vous possédez une Nintendo DSi ou une DS comprenant un appareil photo, vous pouvez prendre une photo comme modèle pour faire vos créations. C’est donc une jouabilité parfaite, qui se résulte certes à l’utilisation unique du stylet, mais cela suffit amplement. Il vous faudra par contre, une patience d’or car ici, lorsque vous commencez une toile, elle est uniquement vierge et vous ne pouvez rajouter d’arrière-plan, ou d’effet. Le stylet est ici très pratique et ne nous pose aucun problème et c’est même un atout puisque la prise en main est directe et intuitive.



La Nintendo DS, ou la console qu’il fallait à ce jeu, ici en œuvre d’art à la manière Art Academy.



Une ambiance de jeu qui incite a faire du dessin



Vous devez savoir que pour un jeu qui parle beaucoup de dessin, de graphismes etc., s’il y a bien un élément sur lequel il se doit d’être irréprochable, c’est bien évidement son graphisme à lui. Et comme vous l’aurez vu avec les images, de ce côté-là, avec Art Academy, vous n’aurez point à vous inquiéter. Avec ces différents outils très professionnelles, sa palette de couleur et sa gamme chromatique permettant de peaufiner le tout, le zoom et les autres outils disponibles, vous aurez largement de quoi faire un véritable chef d’œuvre, et pour exemple, tapez sur Google : Art Academy fille à la Perle, et vous pourrez voir une reproduction très précise du célèbre tableau de Paul Cézanne qui prouve que ce logiciel peut réussir à faire de très belles et grandes choses. Vous pourrez observer que le didacticiel est à la portée de tous, surtout avec le tableau du maître qui le fait quasiment en même temps que vous. L’image est l’image finale de la leçon 4 ou 5 que vous essayerais d’atteindre et croyez-le ou non, mais si vous jouez vraiment le jeu, vous y arriverais certainement. De toute façon, ce n’est pas le jeu qui va vous le dire, puisque ce n’est pas dans ses fonctions.


Il est vrai que lorsque on a un jeu de rythme, on aura tendance à moins jouer sur les graphismes et plus se concentrer sur la base même du jeu. Ici, on va plutôt ce concentrer sur les graphismes et donc la bande son ne passe pas dans un critère très déterminant. Dans le jeu, les thèmes ne sont pas fait pour être remarqués et cela peut-être un choix pour justement ne pas se focaliser sur les musiques, mais plutôt sur les graphismes. Les musiques sont des thèmes assez communs, souvent joué par une guitare, sans grand mouvement. On pourrait les qualifier de « musiques d’ambiance » car il est normal que quand on passe une à deux heures voir plus sur une toile, la musique à plutôt intérêt d’être excellente ou alors de se faire discrète et qu’elle n’agace pas le joueur et le laisse dessiner en paix. Ici, c’est réussi puisque le choix du studio est le meilleur choix qui peut être fait pour ce type de jeu. Bien sûr, les musiques est faites pour pouvoir être écouté en boucle. Il n’y a pas de doublage et forte heureusement, il y a quelque bruitages normaux que l’on place dans chaque jeu mais vraiment peu. C’est donc un très bon choix même si le nombre de pistes aurait pu être un peu plus élevé.



Composé d’une belle palette de couleur, vous pourrez laisser libre cours à votre imagination.



C'est bien beau mais combien de temps ca dure



Concernant la durée de vie, le jeu offre quand même un peu de temps avant sa venue dans le placard : avec ces dix leçons, et le mode libre, comptez environ 1 heure par leçon (sauf les premières), cela vous fait environ dix bonnes heures de jeu. De plus, ce que je n’ai pas encore abordé, c’est que chaque leçon est accompagné par son exercice qui est du même genre que la leçon qui lui est associé, mais cette fois, vous êtes laché tout seul et c’est à vous de faire ce que vous avez appris dans la leçon, mais sans les astuces et les conseils. Donc c’est assez important de les compter dans les heures de jeux. Soyons réalites ensuite, celui qui croit que le jeu va lui durer très longtemps se trompe : même si le mode libre vous offre la possiblité de vous exprimer, ne comptez pas non plus y passer tout votre temps. Comme chaque jeu, il finira par vous lasser, sauf si vous vous en servez comme d’une feuille de papier et là, peut-être un peu plus longtemps et encore. Dans le jeu, vous pourrez retrouver un mode nostalalgique vous permettant de revoir tout vos chef-d’œuvre, ou de se la peter devant ses amis (qui ne vous croirons pas d’ailleurs), avec vos créations. Enfin, encore un bon jeu qui va vite se faire oublier faute de temps ou faute d’envie malheureusement. Dans la plupart des cas, vous finirez les leçons, vous jouerai 5 heures maximum sur le mode libre et vous laisserez tomber le jeu. Le jeu est disponible en deux parties sur le DSi Ware, en deux « semestres » pour être plus exacte, proposant toutes les leçons répartis dans les deux cas.

Graphismes
16/20
Dans le jeu, les graphismes c’est en quelque sorte vous qui le créer. Mais les exemples proposés, les images, modèles etc. sont vraiment de très bonnes factures et ne dégoute vraiment pas. Comme vous l’aurez remarqué avec les photos, c’est un vrai point fort de ce jeu. Parfois très proches de ce que l’on peut faire dans la réalité, le jeu marque des point sur ce critère. Bien sûr, la DS reste la DS et ce ne sera pas de la HD, mais avec son appareil photo, votre DSi pourra même vous servir de modèle.
Jouabilité
15/20
Le jeu, comprenant les dessins, les menus etc. est à jouer au stylet uniquement. Fort de ce système, le jeu en tire largement profit en proposant deux modes tout les deux très complets. Le matériel proposé ici, est un matériel de véritable peintre. La prise en main est excellente et intuitive pour tout type de joueur que ce soir les débutants comme les experts. On regrettera cependant, dans le mode Leçons, la non-correction des traits et aucune note ou jugement de ce que vous avez fait. Ainsi, si vous voulez voir vos progressions, vous ne pourrez vous fiez qu’à vous. Cela apporterai un vrai plus et un challenge, qui ici manque un peu pour ceux qui ont du mal à se motiver
Bande son
13/20
Bon, je n’aurais pas grand-chose à dire sur les musiques, et pour cause, les développeurs ont délibérément choisi de les faire assez discrètes et c’est un bon choix mais il en aurait fallu un peu plus quand même. Elles sont souvent jouer à la guitare et de manière à ce qu’on puisse les écouter en boucle pendant des heures et des heures. Donc rien d’autres à dire sur ça.
Durée de vie
14/20
Dans la durée de vie, j’ai principalement comptabilisé le mode Leçons puisque le mode Libre dépendera si vous accrochez au titre ou non. Le mode Leçons, qui comporte dix leçons plus que complètes, est un très bon mode. Même si les dix leçons passent à une vitesse incroyable lorsque l’on accroche, vous en voudrais forcément plus. Après, les exercices et le mode Libre sont là pour rajouter un peu plus à la durée de vie. De plus, la soft offre la possiblité de revoir ces œuvres via le diaporama, qui est pas mal penser ici. Donc comptez environ 10 heures pour « finir » le jeu.

| Conclusion |

Si vous avez un prof’ d’arts plastiques en mousse ou encore que vous souhaiteriez acquérir les bases du dessin tout en pratiquant directement, ce jeu est inévitablement fait pour vous. Détrompez-vous, 13 est une bonne note pour un jeu de la sorte. Seulement, les musiques plombent un peu le jeu par leur manque de diversité. Les graphismes sont très beaux ainsi que pour la qualité du Gameplay qui est très bien adaptée pour un jeu de la sorte. Art Academy est un jeu qu’il faut au moins essayer, avec pourquoi un semestre sur le DSiWare. Le jeu possède vraiment des leçons complètes et très bien expliqués pour tout type de public. Même les plus réticents au dessin parmi vous, pourront commencer à aimer le dessin grâce à ce jeu. Il est vrai que l’on s’amuse même avec l’aspect très didactique du jeu. Après si vous comptez acheter le jeu, je vous dirais seulement que pour le dessin c’est très pratique mais alors pour la peinture, nombreux facteurs sont arrangés pour que ce ne soit pas aussi pénible qu’en vrai. Par exemple, j’ai moi-même essayé de faire une vraie peinture avec une leçon de la DS et je peux vous dire que le résultat n’était certes pas aussi beau que sur la DS, mais avec de l’entrainement et des retouches, le résultat était quand même là.
1320
++ Bons points ++ -Un Gameplay aux petits oignons
-Des leçons très complètes
-Un doublage français avec des cinématiques
-Aucune limite sauf celle de votre imagination
-Matériel de professionnel, de qualité en plus
-- Mauvais points -- -Dessins qui sont sur DS, et qui restent sur DS
-Mon dessin est-il bien?
-Dix leçons seulement, on en redemande
-Les musiques ne sont pas en quantité suffisante


Commentaires



Pixel
Pixel a écrit le 12 mai 2012 :
Très joli Test New Disco :)

Je n'ai pas franchement trouvé de défauts très important à ton Test :)

Point positif :
_Très belle mise en page, titre photoshop, image bien dimensionné, etc...
_ Test assez un long pour un jeu de ce genre !

Je n'ai trouvé qu'un défauts :
_Quelques légères fautes d'orthographe :sisi:

Voilà un Test presque sans défauts (il est vrai que je ne suis pas un pro dans les critiques de Test :sisi: )
Bravo :)
Fate
Fate a écrit le 12 mai 2012 :
J'adooooore tes titres de paragraphe, on dirait du bambou, style jardin zen japonais :noel:


Sinon excellent test, j'ai rien à dire sur la qualité du travail, le test est nickel, j'ai juste 3 points sur lesquels je voudrais revenir:

-Je pense que l'idéal serait d'avoir la même taille pour les images de ton test, je parle pas de la première ou de la dernière, mais surtout celles qui sont à l'intérieur, celle de la poire au début et celle de l'arbre après sont pas de la même taille, et je pense que ce serait plus agréable visuellement si elles l'étaient.

Après y'a deux arguments sur lesquels je voudrait intervenir.

"On regrettera cependant, dans le mode Leçons, la non-correction des traits et aucune note ou jugement de ce que vous avez fait."

Je vois pas comment un jugement serait possible, l'objectivité en art n'existe pas, une note serait complètement inutile, et puis il faudrait un système de reconnaissance monstrueux pour être capable de voir si ton dessin est 'bien' ou pas. Au contraire, la principale qualité de l'art c'est justement de faire la liberté de ce qu'on veut sans avoir besoin de jugement :sisi:

"Dans la durée de vie, j’ai principalement comptabilisé le mode Leçons puisque le mode Libre dépendera si vous accrochez au titre ou non."

Je suis pas sûr qu'on puisse définir la durée de vie du jeu seulement avec le nombre d'heures. Art Academy n'est pas un jeu tout à fait fait pour le grand public, certes il fait en sorte que ce soit le cas, mais il est avant tout destiné aux amateurs de dessin bon ou mauvais. Le joueur va donc l'essayer en connaissance de cause, et pas forcément pour le plaisir de le découvrir. C'est comme leçon de cuisine ou d'autres titres du genre, la vraie question c'est "Est-ce qu'un amateur de dessin y passera du temps, ou est-ce que le jeu ne donne pas les moyens pour que les dessinateurs ou peintres s'expriment?"

Si un joueur lambda l'essaie juste pour la curiosité et le laisse tomber plusieurs jours après, alors oui, on va croire que sa durée de vie est faible, mais le jeu n'est pas fait pour ça, il est destiné au public qui s'intéresse au dessin. Et on ne peut pas s'improviser amateur de dessin  non plus...

Donc un amateur de dessin y passera t'il beaucoup de temps ou pas? C'est ça la question, et c'est à mon avis ce sur quoi tu ne mets pas assez l'accent dans ton test.


Voilà, c'était pas de grosses critiques, j'ai voulu plus intervenir sur le "fond de ton test", qui est excellent quand même, ça reste du détail :sisi:

Encore excellent test, très bon travail, qui fait partie des meilleurs, comme d'hab, respect!
| Connexion | Inscription |