Logo Génération Nintendo
Jaquette

Phoenix Wright : Ace Attorney - Dual Destinies

Phoenix Wright : Ace Attorney : Dual Destinies - Aperçu

3DS     Rédigé par kurosekai     le 15/05/13 à 00:00     0 Coms et 1213 Vues Vue étendue

 

 

Capcom revient à la barre accompagné de son avocat légendaire qui finalement n’aura pas laissé sa place longtemps à Apollo Justice. Après 4 opus phare sur DS et 2 spin-off, la série Ace Attorney signe son retour sur 3DS sous le nom Phoenix Wright : Ace Attorney Dual Destinies. Tout est dit dans le titre nous n’assistons pas seulement au retour de la licence mais également au retour sur le devant de la scène de l’avocat tant apprécié de la série, Phoenix Wright. D’ores et déjà annoncé en occident, malgré une arrivé chez nous qui sera exclusivement digitale, le Japon n’attend pas pour mettre en ligne sa démo que nous avons pu tester et ce qu’on peut vous dire déjà, c’est qu’on a hâte de retourner devant le juge !



Après quelques minutes de chargement du site, nous voilà face à la démo affichant un menu simple comme on en a l’habitude dans la série avec pour seule option ici , de toucher sur « commencer ». Une fois la démo lancée, nous assistons à la première cinématique d’introduction d’affaire du jeu dont on a pu avoir un aperçu dans divers trailer du soft. Bref, pour faire cours, un individu fait sauter une bombe dans l’enceinte du tribunal et heureusement personne n’est tuée durant l’affaire. C’est peut être la première fois que nous ne recherchons pas de meurtrier dans la série, bien que l’attentat avait surement pour but de tuer des gens. D’ailleurs on devine facilement le coupable de cette première affaire dans la cinématique d’introduction mais on ne pourra pas le prouver ici. Autrement dit, la démo ne traite pas de l’affaire en entier, de même bien qu’on ait vu des phases d’investigation dans les trailers, l’extrait proposé ne traite que la partie procès. Nous détaillerons le gameplay plus tard, revenons à cette première approche du jeu. Hors introduction, réalisé dans le style classique de la série que les fans de la première heure reconnaîtront très rapidement (pour ne pas dire directement), le rendu in-game a véritablement progressé depuis le dernier opus phare de la série, Apollo Justice : Ace Attorney. On ne pourra pas constater la 3D, mais le rendu est très proche d’un véritable anime japonais entre vos mains (bien que la démo ne sois pas proposé sur 3DS). Et dès lors, les fans reconnaitront directement leur série d’aventure préférée. Tout ce qui fait la recette de la série est directement exposé, des spirites hilarants, les apartés de Phoenix, les personnages hauts en couleur, les personnalités uniques de chacun d’entre eux. N’effrayons pas les nouveaux, même si vous ne connaissez pas la série cela ne vous empêchera pas d’apprécier cet univers et peut être même rentré dans la communauté qui supporte la série. Et je ne vous parle que de la scène de préparation avant le procès, une fois entré dans la cour, essayons de ne pas citer le juge qui n’a pas changer d’un pouce, focalisons l’attention sur les alentours et l’aspect 3D anime que met en place Capcom dans cet opus. C’est un style soigné qui ne dénature absolument pas les anciens opus, au contraire on a tendance à penser que c’est l’évolution logique du jeu. On regrette de ne pas pouvoir admirer tout cela en 3D, en effet tout laisse à croire que dans cet opus lorsque vous émettez une « objection ! » la bulle avec l’écriteau « sort » sûrement de l’écran. Si nous prenons la série de Level-5, Professeur Layton, pour comparatif, on aurait tendance à penser que la réalisation est franchement plus soignée du côté de Capcom. Bref, mais la réalisation et le graphisme ne sont qu’un critère d’un jeu qu’en est-il du gameplay ?

 

Je préviens que j’utiliserai les noms anglais des personnages pour cet aperçu, je laisserai une note si lien il y a avec des opus du passé. Alors pour ceux qui découvre la série, vous avez tout à découvrir mais ne vous inquiétez pas, bien que Phoenix soit déjà associé à un avocat « légendaire » sa nouvelle assistante Athena Cykes pourra toujours aider notre héros à se remémorer des règles durant un procès. Pour les fans, les repères sont vite pris, une fois que le procureur Gaspen Payne (petit frère de Viktor Boulay en français) ait expliqué les faits et présenté les premières pièces à conviction à tous, le premier témoin se présente à la barre. Je m’attarde un peu sur ce début de procès pour les fans. L’humour habituel de la série est bel et bien là et on prend le temps de découvrir chaque personnage et de comprendre leur personnalité, leur lien. Par exemple ici, l’assistante Athéna Cykes, bien que nouvelle avocate, celle-ci a une grande confiance en Phoenix quand à obtenir le verdict « non coupable » pour son amie Shinobu Morisumi qui est non seulement son amie mais la première cliente que nous défendons. Elle semble beaucoup admirer Phoenix mais semble aussi extrêmement téméraire. Quand le procureur Payne provoque notre jeune amie, celle-ci n’hésite pas à prendre le pari que notre héros obtiendra le verdict en moins de 10 minutes. Ne vous inquiétez pas, cette histoire de pari ne semble pas se répercuter sur le gameplay de l’affaire. Pour en revenir d’ailleurs à celle-ci, le premier témoin qui apparaît est un officier de police qui témoigne en laissant une machine parler à sa place. Celui-ci est l’officier qui selon les fait a vu la bombe, son compte à rebours et donner l’alerte pour évacuer. Il donne donc son témoignage et vient alors la phase dans laquelle nous joueur intervenons, la phase qu’on appelle « contre-interrogatoire », c’est ici que votre assistante vous expliquera si vous le souhaitez les principes de cette phase. Brièvement, il s’agit de reprendre le témoignage tout juste effectué et de relever une contradiction qui pourrait exister entre la déclaration du témoin et les pièces à convictions que vous avez en main. Il s’agira aussi de presser celui-ci pour éventuellement obtenir de nouvelles informations qui peuvent aboutir à un nouveau témoignage. Première affaire oblige, la première contradiction n’est pas bien dur à trouver, en effet l’officier déclare avoir vu la bombe de ses yeux mais celle-ci était caché à l’intérieur d’un sac-éléphant. Là, notre témoin affirme qu’il ne l’a pas vu mais qu’il a entendu les « bip bip » de la bombe. Bref, si tout est nouveau ici pour les non-initié cette première partie n’est qu’une partie de plaisir pour les connaisseurs. C’est en faisant venir à la barre votre cliente que la nouveauté gameplay mise en avant dans tous les trailer du jeu, entre dans le gameplay et donne une nouvelle dimension au « contre-interrogatoire ».

 

 

Vous ne le savez peut être pas si vous êtes nouveau, mais il va sans dire que Phoenix a un passé laborieux avec les « assistantes uniques en leur genre » Et la nouvelle n’y échappera pas, si Athéna Cykes n’est pas médium, elle a pourtant le pouvoir de faire apparaître un étrange ordinateur grâce à un bijou. Et cet ordinateur lui permet de lire les émotions des gens. Notre cliente encore choqué par l’attentat et l’explosion n’arrive pas à élaborer un bon témoignage. Et en tirant, sur ses émotions, notre avocat pense que cela pourra l’aider organiser progressivement ses pensées et faire progresser toujours plus les faits. Pour donner un exemple, Shinobu a un moment dit « qu’en voyant les pierres tomber vers elle, c’était fini ». Hors à cet instant précis la machine d’Athéna indique que notre cliente ressent de la surprise, ce qui est une réaction normal en soit, mais également de la joie. Il suffit donc de lui énoncer cette anomalie entre ce qu’elle a dit et ses émotions, révélant alors qu’elle fut heureuse en voyant Apollo Justice arriver à son secours. Nous avons à peine le temps d’utiliser une nouvelle fois la machine pour faire encore progresser les faits pour avoir le témoignage complet de Shinobu qui apporte un nouveau dénouement possible à l’affaire, dénouement que Phoenix pointe avec fierté et preuve à l’appui à l’encontre du procureur Payne, que voilà la démo terminé par le trailer japonais qui circule sur la toile depuis peu. Une session de gameplay intense qui nous en apprend également beaucoup sur les personnages, autant nouveau qu’ancien et qui nous fait cruellement languir de voir le jeu arriver chez nous. Mais que serait aussi Ace Attorney sans énoncer la bande sonore. Noriyuki Iwadare (Phoenix Wright : Ace Attorney Trial & Tribulation) est bel et bien de retour et signe une OST qui semble déjà plus que convaincante pour le soft. N’oubliez également pas les légendaires « Objection », « Un Instant » et « Prend ça » de notre avocat (bien qu’ici ce fut la version Japonaise) qui sont toujours doublé avec toute la force de conviction de nos acteurs. Soulignez durant la démo, nous avons pu constater d’autres doublage qui apporte un peu plus en immersion, en effet Shinobu tousse durant son témoignage et ces petits détails sont donc traité, ce qui n’était pas le cas avant. Bref, globalement c’est un bon en avant dans la série qui est satisfaisant bien qu’on aurait également aimé faire une partie d’enquête en investigation.

 

Impression : Cette démo nous garantit le vrai retour de la licence Ace Attorney et en plus jusques nos contrées ! Tous les critères faisant la gloire de la série semblent de retour, l’humour, les spirites des personnages, un scénario déjà intrigant, la bande sonore, le gameplay en procès et le retour de l’avocat Phoenix Wright lui-même. Capcom n’en est pas resté à là, en amenant la série sur 3DS, la conscience d’apporter du nouveau était également au rendez-vous, on le constate avec l’évolution graphique, les nouveaux personnages et notamment Athéna et sa machine à lire les émotions des gens possède un bon potentiel d’apport en gameplay. On regrette de ne pas pouvoir essayer la démo sur nos 3DS pour plus de confort et constater ce que la 3D peut apporter. Bien que ce retour de la licence semble principalement destiné à un public miche que sont les fans, les nouveaux peuvent tout aussi découvrir et aimer le titre puis peut être même la série ! Alors prêt à retourner à la barre ? Nous en tout cas, nous le sommes !

 

 


4 commentaires Voir sur le forum
Fate
6301 posts
Fate, Mer 15 Mai 2013 - 20:14 :
La démo m'a plus que convaincu!

T'aurais du citer qu'il y a des remixs dans la bande-son! (deux thèmes dans la démo)
Mais sinon j'aime ce système que possède Athéna, c'est une variante du bracelet d'Apollo, mais ça veut aussi peut-être dire qu'il y aura le retour des verrous psychés, vu que c'est Phoenix.

A voir, mais ce jeu, je me le prends Day One, si j'ai la 3DS à ce moment.
kurosekai
2818 posts
kurosekai, Mer 15 Mai 2013 - 20:17 :
D'ailleurs, les fans pourront peut être reconnaitre le remix présent sur cette page :)
Dragon-blue
20508 posts
Dragon-blue, Mer 15 Mai 2013 - 22:20 :
Je vais me dépêcher de faire la page des Previews sur le site pour qu'on puisse poster ça =p
Sinon j'ai aussi testé la démo, la série est vraiment remise à neuf ! J'ai tout de suite eu une impression de modernité, et de jeu explosif :sisi:
kurosekai
2818 posts
kurosekai, Jeu 16 Mai 2013 - 11:08 :
Une mini OST déja uploadé par les fans!

Je vous envoie sur la page youtube contenant le lien