Logo Génération Nintendo

Edito : Le Dexit, entre Amour et Tristesse pour Pokémon

Edito     Rédigé par Spydark     le 09/11/19 à 19:49     14 Coms et 1079 Vues Vue étendue

Les nouvelles versions de Pokémon approchent à grands pas, leurs sorties étant fixées pour la semaine prochaine à la date du vendredi 15 novembre 2019. Cela risque de faire un bien fou pour ceux qui suivent l'actualité de la licence, d'enfin pouvoir mettre les mains sur les nouveaux volets et de juger par eux-mêmes le résultat. Il faut dire que la campagne de communication de Sword & Shield a créé un véritable raz-de-marée d'inquiètudes au fil des mois. Un sentiment accentué par le statut de premier opus canonique en haute définition, mais également d'une communication bien trop muette, laissant plus de places aux mauvaises nouvelles qu'à autre chose.

Entre polémiques à la chaîne et fuites en masse depuis une semaine, le studio Game Freak doit avoir bien du mal à garder le sourire. Un constat semble t-il confirmé hier, par Austin Walker, rédacteur en chef de Waypoint Radio. Selon-lui, le moral des employés serait "au plus bas". Une nouvelle qui n'a pas laissé indifférent les fans de la licence, qui proposent comme forme de pardon de la part de toute la communauté, un hashtag #ThankYouGameFreak. Une grande lettre d'amour collective à Pokémon publiée sur les réseaux sociaux. Pour comprendre ce qui a conduit à cet état esprit, aussi bien des joueurs que des développeurs, il faut faire un rapide historique du plus gros bad buzz produit par Sword & Shield, j'ai nommé : le Dexit. 

Le 27 février 2019, The Pokémon Company et Nintendo dévoilent en grande pompe ce qui est la prochaine génération de Pokémon, à savoir Epée et Bouclier, les prochains nés de l'écurie Game Freak. Cette annonce s'accompagne d'un trailer assez classique quand il s'agit de présenter une nouvelle génération : la découverte des nouveaux starters (Flambino, Ouistempo et Larméléon) et un rapide tour des panoramas de la nouvelle région, Galar. Malgré l'engouement général à l'annonce d'une nouvelle aventure, quelques soucis pouvaient déjà se faire sentir, en premier lieu d'un point de vue technique. Il faut dire que Junichi Masuda, producteur historique de la licence, avait peut-être été un peu fort en besogne, avant l'annonce des nouveaux jeux. Ce dernier avait évoqué son inspiration des autres "grosses" productions de la Nintendo Switch, Super Mario Odyssey et The Legend of Zelda : Breath of the Wild, pour façonner le futur de la licence de Pikachu. Évidemment, le jeu ne semble pas, d'un point de vue technique, à la hauteur de l'ambition des deux titres énumérés. 

Il faut aussi préciser que le studio venait tout juste de sortir un remake de Pokémon Jaune, via Let's Go Evoli et Let's Go Pikachu débarqués l'an dernier sur Nintendo Switch. Des titres, certes sympathiques, mais proposant de capturer seulement la première génération de Pokémon. Quelque chose qui pouvait facilement être excusé par l'étiquette du remake. Mais quand il s'agit d'un nouveau titre, le fan moyen de Pokémon s'attend naturellement à retrouver toutes les créatures à disposition. Comment, Game Freak, un studio d'une taille modeste et accoutumé à devoir sortir un jeu par an depuis presque 2012, allait-il réussir à sortir le premier Pokémon Haute Définition en si peu de temps ? La réponse se trouvera quelques mois plus tard, lors de l'E3.

En effet, durant l'édition de juin 2019 du show à Los Angeles, les journalistes présents sur place ont pu demander plus d'informations sur les prochains jeux Pokémon. C'est à ce moment que nous avons appris que, non, toutes les créatures ne seront pas présentes dans les jeux. Le Pokédex National n'est pas de la fête pour Sword & Shield, les plus de 800 Pokémon actuels ne seront pas tous présents. Une information qui n'est pas tombée dans l'oreille d'un sourd, et le bad buzz s'en suit. Un torrent d'incompréhension qui trouve le nom de Dexit, subtil jeu de mot entre Pokédex et Brexit, puisque Galar s'inspire grandement du Royaume-Uni. 

Il y a plusieurs bonnes raisons à cela [Le Dexit], mais la plus grosse reste le nombre impressionnant de créatures actuelles. Nous en avons déjà créée plus de 800 et nous allons encore en ajouter avec cette génération. Nous sommes maintenant sur Nintendo Switch, nous voulons permettre à chaque Pokémon d'avoir des animations et des modèles plus fidèles à leurs concepts. Mais au-delà, nous avons également envie de faire un système de combat équilibré, pour que toutes les créatures présentes dans le jeu puissent briller à leurs façons. - Junichi Masuda, Producteur.

Ces propos ont également été prononcés lors de l'E3 2019. Mais pour beaucoup de fans, ils ne sont pas recevables au vue de ce que les vidéos de gameplay nous présentent. On y voit des Pokémon déjà connus, ayant  aussi des animations ou des modèles, proches, voire décalqués, d'anciennes productions du studio tel que Pokémon Soleil & Lune sur Nintendo 3DS. Une nouvelle en soit pas très surprenante, on savait à l'annonce de l'ancienne génération que le studio travaillait déjà sur une version haute définition du moteur en prévision de la Nintendo NX (aujourd'hui la Switch). Bref, des propos peu convaincants qui sont venus grossir un torrent de haine sur les réseaux sociaux. Suivirent plusieurs insultes, messages peu constructifs et irrespectueux, appels au boycott ou encore de faux propos venant d'employés fictifs de Game Freak, c'est ce qu'on appelle dans le jargon "une shitstorm". Même si la déception pouvait se comprendre, le torrent de haine reste injustifiable

Ainsi, les mois passent depuis l'E3 et Sword & Shield s'offre une communication à contrario totale de la génération précédente. Alors que la campagne de communication de Soleil & Lune avait été jugé trop bavarde, celle de d'Epée & Bouclier semble bien trop muette. The Pokémon Company ne semble pas avoir trouvé le juste milieu en matière d'informations, mais surtout un manque concret d'annonces pour rassurer les fans après le Dexit. Pire encore, d'autres mauvaises annonces viennent remettre de l'huile sur le feu. Par exemple, l'absence de la possibilité d'éteindre le Multi Exp., désormais l'expérience sera automatiquement partagée entre tous les Pokémon de votre équipe sans possibilité de désactiver cette fonction pour pimenter sa difficulté de progression. 

Les bandes-annonces de Sword & Shield sont bien trop muettes. L'exemple parfait reste le livestream de 24 heures ayant révélé "seulement", une nouvelle forme de Ponyta. Pour pousser la lassitude, certains trailers laissent carrément penser que seules les créatures de la première génération seront mis en avant dans la nouvelle feature : Gigantamax. La sur-utilisation des monstres de Kanto laisse un arrière-goût d'oubli envers les autres Pokémon ou tout simplement d'une prise de risque minime, car les 151 premiers sont forcément plus vendeurs pour le grand public. Pour ceux qui ont vu les leaks (que nous ne partagerons pas sur GN), il ressort une incompréhension générale de cette communication peu bavarde et maladroite. TPC avait largement de quoi calmer le torrent de haine, mais ne l'a pas fait.

Finalement, à moins d'une semaine de la sortie, on peut se demander à qui la faute ? De mon point de vue, un peu tout le monde. Premièrement, The Pokémon Company pour ne pas laisser assez de temps ou de moyen à son studio de développement pour pondre un titre à la hauteur de ses ambitions. Dans un deuxième temps à Game Freak, pour ne pas avoir semblé honnête dans ses explications, car le Dexit peut simplement s'expliquer par un temps de développement trop court, une cadence qui doit hélas suivre le rythme de sortie du dessin-animé et des goodies. Pokémon est une énorme licence, un mastodonte qui, hélas aujourd'hui, a bien du mal à s'arrêter ne serait-ce qu'une année. 

Enfin, la faute revient à une grande partie de la communauté de fans de la licence. Déjà, les anti-Dexit pour ne pas savoir exprimer leur déception dans le respect en allant jusqu'à menacer des employés de TPC dans leur frustration. Mais également, les pro-Dexit, tentant trop souvent de faire passer les déçus pour des imbéciles dont l'avis ne semble pas légitime. Chacun devrait avoir le droit d'exprimer son avis concernant cette saga que nous suivons depuis de nombreuses années, tant que cela reste dans le respect. Surtout, concernant une licence qui diffuse de jolis messages bienveillants. 

Finalement, le hashtag #ThankYouGameFreak sonne bien comme une prise de conscience collective des erreurs comises. Il est dommage que la communication de Sworld & Shield soit arrivée à un stade où les développeurs sont au plus bas de leur moral. Le lancement d'un jeu devrait être un événement joyeux et non pas un festival des smileys tristes. Alors jusqu'à la sortie des prochains jeux, il faut prendre le temps de se souvenir des intants de joie que produit cette licence : le choix de notre premier starter, la capture de notre premier monstre sauvage ou la première ligue Pokémon terminée. Aujourd'hui et plus que jamais, il faut le dire : merci Pokémon et merci Game Freak ! 

14 commentaires Voir sur le forum
Seuls les 10 premiers commentaires sont affichés, pour voir les autres rendez-vous sur le topic correspondant.
Spydark
9285 posts
Spydark, Sam 9 Nov 2019 - 19:53 :
Petit édito concernant mon point de vue sur le bazar qu'a créé Sword & Shield, j'espère que cela vous plaira. N'hésitez pas à débattre dans le RESPECT :sisi:
Dragon-blue
19394 posts
Dragon-blue, Sam 9 Nov 2019 - 20:54 :
Un article plein de sagesse, c'est vraiment cool à lire.
C'est beau aussi de voir enfin un peu d'apaisement avec ce hashtag #ThankYouGameFreak...

Malheureusement, c'est propre aux réseaux sociaux et à internet en général d'avoir des réactions disproportionnées sur n'importe quel sujet, de base déjà exagéré par les relayeurs d'infos. Sword & Shield est loin d'être un cas isolé, et il y en aura d'autres. M'enfin c'est cool de terminer sur une note positive, pas besoin de se prendre la tête pour un média qu'on aime <3.
Draco
3 posts
Draco, Sam 9 Nov 2019 - 21:52 :
Un article intéressant qui résume parfaitement la situation actuel.

En effet il est à mes yeux nécessaire pour TPCI de laisser plus de temps à Game Freak afin de développer leurs jeux Pokemon, pour ce qui est de l'anime je me dit qu'il serait tout à fait possible de faire des saisons "spinoff" pour permettre de faire gagner plus de temps de développement pour les futurs jeux.
Tempo
10 posts
Tempo, Sam 9 Nov 2019 - 21:59 :
:bandez: :bandez: :bandez: :bandez: :bandez: :bgcat: :bgcat: :hap: :noel: putain ils sont trop bien les smiley de ce site :afro: :afro: :awesome: :awesome: bref je totalement un anti-dexiter dans l'âme mais ça me semble évident que les devs ne devraient pas être victimes de cette situation alors qu'ils n'ont fait que subir la pression d'un éditeur sans âme qui est prêt à décimer la qualité pour la quantité, je suis convaincu que les devs ont été forcé de mentir pour pas perdre leur boulot et je suis convaincu qu'ils ont fait de leur mieux mais que tu peux pas les forcer à sortir un bon produit si on ne leur laisse ni le temps, ni les moyens nécessaires

par contre les gens qui encore aujd défendent TPCi je vous comprends pas
Junichi
993 posts
Junichi, Dim 10 Nov 2019 - 08:32 :
Pour ma part, je suis anti-dexit et pro-dexit en même temps (ou aucun des deux).
Si j'achète un nouveau jeu pokémon, c'est surtout pour jouer avec les nouvelles créatures, découvrir leur potentiel et pouvoir former une équipe du cœur qui marquera cette génération. Les anciens pokémon c'est joli, mais il y a les nouveaux. En plus, 90% des Pokémon resteront dans le PC sans jamais y toucher.

Après il y a mon coté "collectionnite Attrapé les Tous" dont GF nous a habitué depuis plus de 20 ans et bien sur on retrouvait nos favoris des anciennes générations. C'est dur d'être bridé maintenant, et l'excuse bidon des animations qui c'est faite démontée sur les réseaux sociaux.

La vrai raison, c'est le manque de temps clairement (comme le dit Spy dans son article). Les jeux sortent beaucoup trop tôt, 2020/2021 aurai peut-être été un choix plus judicieux. Bon, je n'ai pas encore le jeu en main pour me faire mon propre avis mais les décors dans les plaines sauvages et ce genre de truc, cela a été vite fait bien fait pour être dans les délais. Parce que le temps ils en avaient surement besoin sur l'aspect "stratégique": effet des attaques, chance qu'une attaque touche, faiblesse/résistance type du pokémon, nature, statistique, climat, ... en gros juste l'aspect combat cela doit être monstrueux à coder même si ils reprennent certains codes de la version antérieurs, il y a toujours à ajouter et modifier.
Et si l'équipe est si petite que l'on me dit, cela m'étonne pas qu'ils ont du faire l'impasse sur le peaufinage de certains aspect du jeu (que supposition sur ce que j'ai vu, après il faudra attendre jeu en main pour me faire un avis final).

Pour le communication, le fait quel reste discrète ne me dérange pas, c'est plutôt le contenu dévoilé.
Autant le dire le dynamax et gygamax ne m'intéresse pas mais ce n'est pas cela qui m'a le plus dérangé.
Lors de l'une des dernières vidéo officiel présentée, il n'y avait que des Pokémon de la 1G. Enfin m***e on est a Galar, je veux voir des Pokémon de Galar pas Pikachu, Dracaufeu, Papillusion et Miaouss.
J'aurai préféré une annonce de 20 secondes avec du texte blanc sur fond noir, avec écrit "découvrez 150 nouveaux pokémon (hors forme Galar, Dynamax/Gygamax)". Je n'aurai rien vu mais au moins, la hype est là. Quand je vais commencer le jeux, je vais découvrir "150 nouveaux" Pokémon. Parce que la découverte dans Pokémon c'est génial. Attention la phrase "150 nouveaux pokémon" elle vient de moi, le nombre exact je n'en sais rien.

Pour les leak, j'ai un collègue de travail qui m'a montré (plus au moins forcer à regarder) les nouveaux Pokémon. J'en dirai pas plus.

Pour l'instant je ne pourrai dire si je suis déçu ou content de cet nouvelle opus (dans 2 semaines surement). Mais même si je suis déçu, je n'irai surement pas insulter, menacer de mort GF. Cela ne sert strictement à rien, je ne comprends pas les gens qui font cela.

GF m'a vendu du rêve à un moment de ma vie, c'est cela qui compte.
Ebros
1718 posts
Ebros, Dim 10 Nov 2019 - 09:27 :
Pour moi, les premiers responsables c'est surtout The Pokémon Company et Game Freak. Je m'explique.

Bien entendu que dans la communauté de fan il y a des abus et des excès. Même si je suis énormément déçu, jamais je n'irai déverser ma haine sur les développeurs, les insulter ou leurs cracher dessus.
Mais ça j'ai envie de dire, chaque grande communauté a son lot de haineux, de rageux, d'immatures...

Le problème c'est que j'ai cette impression que ceux qui s'occupent et qui gère cette licence Pokemon, sont en train de conduire un énorme paquebot bien trop grand pour eux, qu'ils arrivent de moins en moins à contrôler, avec à leur bord toute la communauté de fan( qui deviennent de plus en plus exigeants) et qu'ils n'arrivent même plus à calmer d'eux même.

Bien entendu que parmi les fans, il y a des haineux et des irresponsables. Mais c'est eux qui doivent tenir la barre. C'est eux qui doivent savoir gérer la licence et tout ce qu'il l'entour.


Et pour moi cette lettre d'amour, c'est limite un aveu d'impuissance. J'ai l'impression que les fans ont vu un enfant pleurer et qui sont venu le consoler.


Conclusion de ce que je retiens de tous ça, c'est que tous ceux qui dirigent la licence n'ont pas les épaules assez solide et qui sont en train de perdre le contrôle de cette immense paquebot Pokemon.
Xyldan
680 posts
Xyldan, Dim 10 Nov 2019 - 15:47 :
J'ai suivi ça de très loin mais personnellement je préfère avoir uniquement des nouveaux pokémon et donner plus de temps au développement du reste du jeu. Les autres pokémon je les ai déjà vu plein de fois quoi :hap:

Après jpense que ça dépend surtout de son approche du jeu, perso je le vois comme une aventure solo mais d'autres sont plus dans la collection, dans le versus tout ça tout ça.

Et c'est pareil pour le temps de développement, certains préférons 2-3 ans sans pokémon pour avoir un épisode très ambitieux et d'autres préfèrent avoir le pokémon annuel habituel je suppose. Mais bon économiquement pour Pokemon ça semble compliqué de subir plusieurs années sans sortie hormis avec des portages/remake.
Ryfalgoth
5345 posts
Ryfalgoth, Dim 10 Nov 2019 - 23:13 :
Bravo pour cet article, Spy, qui donne plusieurs pistes sur tout le bordel autour de la communication de ce jeu. Il y a bien sûr de bonnes choses dans la comm, le fait par exemple de ne pas trop en montrer, bien qu'ici cela soit poussé un peu trop à l'extrême.
En ce qui concerne la polémique autour du Dexit, quand j'y réfléchis, je comprends l'idée, à un moment tous les Pokémon ne peuvent pas être présents. Junichi Masuda a été relativement honnête en annonçant ça dès l'E3. Le problème c'est qu'il a dit une immense connerie pour justifier cela, en parlant de meilleures qualité d'animations. Quand tu vois la gueule du jeu.... à un moment..... non.... tu peux pas dire ça.
Citation:
Game Freak, pour ne pas avoir semblé honnête dans ses explications, car le Dexit peut simplement s'expliquer par un temps de développement trop court

Mais cela dit, ça, c'était pas possible non plus. A aucun moment Masuda n'aurait pu dire "bon ba si y a pas tous les Pokémon, c'est parce que TPC nous impose des deadlines impossibles".
C'est pourquoi je suis persuadé que le plus gros fautif est The Pokémon Company. Le rythme de sortie n'est plus possible du tout. On le voit bien ! Et j'espère sincèrement que les joueurs vont le remarquer et pointer du doigt ce problème, parce que c'est la seule façon pour que TPC en prenne acte. Et donc oui, le problème vient effectivement aussi des fans qui réclament absolument des jeux sans arrêt, forcément ça alimente le pouvoir de TPC.

Et au milieu de tout ça, on se retrouve avec des devs qui en prennent plein la gueule par tout le monde : les fans insultent en premier lieu Game Freak, et à côté de ça TPC fout certainement une bonne pression. Je comprends que leur moral soit bas. Après je leur reproche quand même 2-3 choses, le coup du multi xp pas désactivable, ça c'est un choix délibéré de Game Freak, et je leur en veut un peu parce que ça risque d'entraver une partie de mon expérience. Mais au delà de ça, je sens qu'il y a une âme dans ce jeu, dans ses nouveaux monstres, son univers, ses villes, sa direction artistique, et tout ça est entaché par une technique à la ramasse complet due très certainement aux deadlines imposées par Pokémon Company.

Bref, malgré tout, même si aujourd'hui c'est compliqué, j'ai quand même envie de dire à Game Freak merci pour avoir créé un univers qui m'a autant émerveillé depuis tant d'années.
Spydark
9285 posts
Spydark, Mar 12 Nov 2019 - 17:56 :
Merci pour vos messages, ça fait plaisir à lire :oui:

Vous avez tous exprimé vos points de vue dans le respect et c'est le plus important. Je suis content que l'édito vous ai plus, ça a du se voir que j'étais très sincère dans ce que j'ai tapé. Je risque surement d'en faire plus quand un sujet me prendra un peu par les sentiments comme celui-ci :sisi:
Dragon-blue
19394 posts
Dragon-blue, Mar 12 Nov 2019 - 18:26 :
Ce genre d'article 'edito' est clairement super cool, à refaire.
Tout comme les articles 'On va pas chipoter', ça permet de démarquer GN d'un site de news pur et dur traditionnel.
Ca fait grand bien :bgcat:

Après la limite avec les dossiers est plutôt fine, mais ce n'est qu'un détail.