Accueil News Switch

La licence Famicom Tantei Club s'offre un remake !

Switch     Rédigé par Spydark     le 10/09/19 à 20:24     0 Coms et 136 Vues
Partager sur Twitter Partager sur Facebook

Il arrive souvent que les diffusions Nintendo Direct ne soient pas les mêmes partout sur la planète, en effet, c'est souvent les Japonais qui s'offrent en primo quelques petites exclusivités. La raison est souvent que le titre en question n'est pas annoncé pour le reste du globe. Lors de ce mois de septembre, c'est Yoshio Sakamoto lui-même, l'un des créateurs de Metroid, qui a pris la parole pour annoncer un nouveau jeu. Il s'agit en réalité d'un futur remake de deux jeux sur lesquels il a travaillé à l'époque, Famicom Tantei Club: Kieta Koukeisha sorti en avril 1988 au Japon, ainsi que sa suite Famicom Tantei Club: Ushiro ni Tatsu Shoujo sorti en mai 1989.

La série n'est jamais venue dans nos régions, ainsi on la connait plutôt sous le nom de Famicom Detective Club. Car, oui, il s'agit de jeux d'enquètes narratifs, sorti respectivement sur Famicom et Super Famicom, dans lesquels on incarne un détective privé qui va devoir se pencher sur des crimes mêlant meurtres, disparations et paranormal. Cette série est finalement une sorte de précurseur de la saga Ace Attorney du studio Capcom ou encore Hotel Dusk de Cing. 

Ainsi, nous apprenons que les deux jeux vont faire peau neuve à l'intérieur d'un remake, étant le fruit d'une collaboration entre les développeurs de MAGES (connu pour les jeux Steins;Gates) et Nintendo. Comme on peut le voir dans la vidéo, la modernité des softs passera aussi par un relooking visuel aussi bien niveau au niveau des décors que des personnages ou du HUD. Les musiques auront également le droit à de nouveaux arrangements

Pour l'instant aucune fênetre de sortie pour le Japon, et encore moins de confirmation d'une localisation pour le reste du globe, il faudra donc s'armer de patience pour espérer voir les jeux débarquer sur nos Nintendo Switch. Mais cela reste tout de même très plaisant de voir Nintendo ressortir de vieilles licences du placard pour les amateurs du genre. 



Commentaires



| Connexion | Inscription |