Accueil News Switch

Récapitulatif du Splatoon 2 Direct

Switch     Rédigé par Lord Kanozu     le 06/07/17 à 19:46     5 Coms et 438 Vues
Partager sur Twitter Partager sur Facebook

Le Splatoon 2 Direct vient de s'achever, résumant ainsi tout ce que l'on savait sur le jeu et annonçant tout un tas de nouveautés spécifiques à ce second épisode. Entre les nouvelles armes, modes de jeux, fonctionnalités online et même personnages, il y a beaucoup à en dire. On vous résume le tout dans ce récapitulatif exhaustif, liens et images à l'appui, ci-dessous !


Le direct a commencé par ré-expliquer aux néophytes le concept de Splatoon, mais nous allons partir du principe que vous êtes déjà au courant des fondamentaux, à savoir que vous contrôlez des poulpes tirant de la peinture et qui peuvent se cacher dedans. Tous les modes de jeux du premier épisode seront de retour : la Guerre des Territoires pour la partie non-classée, et Défense de Zones, Bazookarpe et Expédition risquée. Quelques modifications ont eu toutefois lieu, notamment pour l'Expédition risquée, qui impose désormais des checkpoints sur lesquels le chariot doit s'arrêter quelques secondes. Bazookarpe troque sa machine à ouragan pour un lance-grenades qui tire des obus explosant uniquement à l'impact, limitant la possibilité pour le porteur de l'objectif de se défendre. Les deux autres modes n'ont pas été concrètement retouchés.

La grosse nouveauté est le Salmon Run, mode complètement inédit révélé il y a quelques semaines. En équipe de quatre, les inklings doivent s'occuper de hordes de Salmonoïdes, sorte de poissons avariés, pour récupérer leurs oeufs de poisson et remplir le filet qui se trouve au centre de l'arène. Il y a différents types de Salmonoïdes, de la petite sardine à l'anguille mécanique géante, en passant par le saumon armé d'une poile à frire. Le mode ne sera pas constamment accessible lorsqu'il s'agira de jouer en ligne, mais uniquement lors de fenêtre de 24h, pré-programmées et visibles en ligne.

Même si les modes classés n'ont, eux, pas énormément changé, ce n'est pas le cas du système de classement en lui-même. Cette fois-ci, chacun des trois modes classés aura un rang différent (il est donc par exemple possible d'être de rang C en Défense de territoires et rang A en Bazookarpe). De plus, il sera désormais possible de faire équipe avec des alliés pour former une équipe, dans le cadre du mode League Battle, et affronter les escouades du monde entier pour faire monter, ou descendre, ensemble son rang.


Au niveau des armes, elles sont toujours séparées en trois catégories : principales, secondaires et spéciales. Dans la catégorie des principales, on retrouve les rouleaux, qui peuvent désormais attaquer de manière verticale, là où ils étaient limités à l'horizontale auparavant. Un nouveau type d'arme principale a été ajoutée : le Double Encreur, qui permet de faire des dégats concentrés conséquents à courte-distance, mais surtout de pouvoir faire des roulades, jusqu'à deux à la suite, et augmenter sensiblement sa mobilité par la même occasion. Au niveau des autres nouvelles armes, on trouve le Rafablasteur, un lançeur de balles explosives, le Flexi-Rouleau, qui possède des attaques horizontales rapides au détriment de la vitesse des assauts verticales, le Détubeur, un sniper qui peut garder sa charge bien plus longtemps que les autres et le Double Moucheteur, une arme légère qui permet de faire des roulades très rapides.

Dans l'ordre, de gauche à droite : le Rafablasteur, le Flexi-Rouleau, le Détubeur et le Double Moucheteur

Les armes secondaires maintenant. Parmi les nouveautés, on découvre les bombes robots, qui repèrent et pourchassent les adversaires et la brume toxique, qui peut être envoyée sur l'adversaire pour libérer un gaz nocif. D'autres sont en développement, mais ne seront pas disponibles au lancement du jeu. Une partie des anciennes fera également son retour, mais nous n'avons pas d'indications précises sur lesquelles sont sélectionnées. 

Enfin, du côté des armes spéciales, elles seront exclusivement inédites, et il semblerait qu'aucune des anciennes ne sera disponible au moment du lancement du jeu. Il y a donc le Multi-Missile qui permet de verouiller ses adversaires pour leur tirer dessus une salve de missiles aériens, le Chromo-Jet qui est une sorte de jet-pack à encre, le Pigmalance, un jet à haute pression qui touche même à travers les murs, le Choc chromatique, une explosion à activer en plein saut pour retomber et causer une explosion dans un certain diamètre, la Pluie d'encre qui invoque un gros nuage pour faire pleuvoir de l'encre, le Lance-bombes qui permet d'arroser le terrain d'explosifs, l'Armure d'encre qui renforce la défense des alliés pendant quelques temps et permet d'encaisser sans broncher n'importe quel coup, et enfin la Chromo-sphère, une sorte de balle pour hamster qui permet de roulez partout sur le terrain jusqu'à faire exploser la balle, emportant l'adversaire à ses côtés.

Nous avons parlés des différentes armes, mais ce ne sont pas les seules choses à personnaliser Splatoon 2. Il faut bien sûr aussi compter sur tous les différents vêtements du jeu, qui ont, comme dans le premier, une influence dans le gameplay. Tout d'abord, les choix de couleurs de peau et d'yeux seront plus variés dans cet épisode, et il en est de même pour les coupes de cheveux. Il sera même possible de changer de type de pantalon, allant du short à la jupe. Chaque équipement (le nom des vêtements dans le jeu) possède des capacités qui sont utiles en jeu, comme un boost de vitesse ou une recharge de la réserve d'encre plus rapide. Bien sûr, vous pouvez aussi juste vous habiller pour l'esthétique. 


Tout ceci est bien beau, mais sans magasins pour pouvoir se procurer armes et équipements, nous n'irons pas loin. Le square de Chromapolis a bien changé en deux ans, et même si les différentes boutiques gardent leur ancienne fonction, les vendeurs et les services proposés ont quelque peu variés. La boutique d'accessoires s'appelle Couvre-seiche et est dirigée par Flo, une limace de mer férue de mode, que les autres inklings voient comme une vieille tante un peu dingue. Culture Couture est le nom de l'échoppe vendant des vêtements, et est tenue par une méduse nommée Gégé Latineux. Le vendeur de chaussures s'appelle Bisk, et même s'il n'est pas toujours très commode, il faudra s'y faire pour acheter ses équipements dans sa boutique nommée Au pied malin. Enfin, le magasin d'armes, Marée armée, est toujours géré par Cartouche, qui était déjà présent dans le premier épisode, et qui débloquera sa marchandise au fur et à mesure que vous progressez dans le jeu.

Un autre personnage traînant dans le square de Chromapolis vous sera fort utile : Tipik, un oursin sur pattes, vous permettra, moyennant finance, de retirer ou ajouter une abilité à votre vêtement ou votre arme, pour encore plus de personnalisation. Ces abilités vont de la Super Roulade au boost de vitesse, en passant par le Retour perdant qui permet de revenir plus rapidement après s'être fait éliminé, et bien d'autres.


Concernant ensuite les différentes arènes, seront disponibles au lancement les Allées salées, le Gymnase Ancrage, l'Institut Calam'arts, la Scène Sirène, la Piste Méroule, le Chantier Narval, qui sont toutes des arènes inédites, mais aussi, en provenance du premier jeu, les Docks Haddocks et les Tours Girelle. Notez que ces deux dernières ont quand même subis quelques changements, comme l'apparition de tubes à peinture permettant de se déplacer d'un bout à l'autre de la carte des Tours Girelle, et le placement tactique de grosses éponges dans les Docks Haddocks, qui réagissent à la peinture qui les recouvre.


Splatoon sur Wii U était connu pour son support post-lancement et ses nombreuses mises à jour ajoutant une grosse part de contenu de manière gratuite et progressivement pendant environ une année. Ce sera à nouveau le cas sur Splatoon 2, et ce direct nous a déjà donné quelques indications sur quoi attendre. 

De nouvelles armes sont en développement : le Para-encre, un parapluie aussi efficace pour se protéger que pour l'offensive et le Lance-bulles, une nouvelle arme spéciale dont le nom est assez explicite. De nouveaux équipements verront le jour, mais également de nouveaux stages, puisque deux nouvelles arènes ont été montrées, sans que leur nom ne soit dilvugé : une sur un bateau, et l'autre sous un grand pont.


On savait déjà qu'une application smartphone accompagnerait la sortie du jeu, puisque c'est elle qui permet l'accès aux communications vocales et à la formation de groupes pour jouer ensemble, et le direct a livré toutes les informations finales entourant cette interface et ce qu'elle permet. Le Nintendo Switch Online sera donc une application à télécharger sur votre smartphone, qui incluera ensuite des sections dédiées à chaque jeu, dont l'une réservée à Splatoon 2, nommée le SplatNet 2. Il sera possible d'y voir le résultat de vos 50 derniers matchs et le détail des armes et équipements utilisés par les participants. Vous pouvez aussi consulter votre taux de victoire par mode et par stage, et ainsi analyser votre manière de jouer pour vous améliorer. Vous pouvez également accéder au défi Encrage, une fonction qui compare la surface que vous encrez à celle de sites célèbres, comme la grande pyramide de Giza. Pour les fans d'équipements, il y a aussi une boutique spécifique à SplatNet 2 qui vous permet de commander de l'équipement à récupérer auprès de Tipik sur le square. 

Le but premier de cette application reste de permettre d'inviter ses amis en jeu, pour former des matchs privés ou des matchs de ligue, ainsi que de communiquer avec eux via un chat vocal. 


En vrac, quelques petites informations : le jeu sera bien évidemment compatible amiibo et ils permettront de débloquer des vêtements exclusifs et de vous prendre en photo avec eux. Un mini-jeu de rythme sera disponible sur le square pour faire passer un peu le temps. Le mode Héros, la campagne solo du jeu, sera également de retour mais rien de nouveau par rapport à la dernière bande-annonce n'a été dit. Un système de graffiti remplacera l'implémentation Miiverse du premier jeu, pour quand même permettre d'afficher ses dessins sur le square. 


Les festivals feront leur grand retour, pendant au moins deux ans à partir de la sortie du jeu, et il sera cette fois possible de faire équipe avec ses amis pour monter son rang ensemble. Mais la véritable surprise est qu'un festival aura lieu avant la sortie du jeu, sous la forme d'une démo publique gratuite à la manière du Global Testfire de mars dernier. Ce sera pour le 15 juillet prochain de 18 à 22h, et vous pouvez déjà télécharger sur l'eShop le logiciel dédié à ce festival. 

Enfin, l'ultime annonce de ce Nintendo Direct est la présentation de deux nouveaux personnages, Carolie et Perle, qui sont les nouvelles chanteuses à animer les festivals et la chaîne d'information, étant donnée qu'Ayo et Oly sont toutes les deux occupées à régler des affaires plus sérieuses dans le mode Héros. Carolie, avec les bas verts, semble être une octarienne, au vu de sa coupe de cheveux et de la forme de ses yeux différentes des inklings traditionnels, et s'occupe des choeurs lorsqu'elle chante, tandis que Perle semble plus jeune et sera la chanteuse des paroles de leurs chansons. Le groupe qu'elles forment à deux s'appelle Tenta-Cool, et vous pouvez en écouter les quelques musiques ci-dessous. On vous laisse également avec une courte vidéo montrant leur premier spectacle, et on se dit rendez-vous le 15 juillet pour le premier festival, mais surtout le 21 juillet pour la sortie de Splatoon 2. Au revoir, calamars !



Commentaires



Sartorius
Sartorius a écrit le 6 juillet :
Très bon résumé. J'ai suivis le direct et il n'y a rien à rajouté. Si j'étais plus sportif et moins mou du reflex je le prendrais certainement mais ce serait gaspiller mon temps et faire de moi un boulet pour les autres...

...par contre pour les autres ou en mode spectateur, c'es mille fois oui !
Serene
Serene a écrit le 6 juillet :
Perle et Coralie >>>>>> Ayo et Oly
Spydark
Spydark a écrit le 6 juillet :
Je te ban de GN pour preuve évidente de mauvais gout :oui:

Sinon Nintendo Direct classique, mais qui à permis de voir le jeu de fond en comble. Maintenant on sait que les nouveautés se trouvent sur les doigts d'une main, mais bon ça fera largement le taff pour le fun du jeu.

Par contre tjrs septique sur cette application smartphone qui fait le taff de la console à la place de la console lol
Raytreau
Raytreau a écrit le 6 juillet :
Non mais Spy, Coralie démonte Ayo et Oli a elle toute seule, faut te faire une raison à un moment... :sisi:

Sinon, bah c'était un peu l'ennui ce Direct, mais bon c'est pas très étonnant. Au final ça fait une belle porte d'entrée pour les néophytes qui n'ont pas joué au premier et qui ont pu découvrir pas mal de choses quant au fonctionnement du jeu. Des ajouts vraiment appréciables au niveau des compétences des équipements et des armes (spéciales notamment), mais c'est clair que ça reste assez léger. Enfin, comme tu l'as dit Spy, ça fera largement le taff pour le fun du jeu, on va bien s'amuser et ça risque d'être encore plus dynamique qu'avant avec les quelques ajouts que j'ai mentionné précédemment !
Chasuke
Chasuke a écrit le 7 juillet :
Merci pour le résumé car je n'ai lu que lui.

Bon bah la seule raison que j'avais de prendre le jeu à sa sortie s'est envolée : le mode avec les Salmon. Personnellement moi j'ai vraiment l'impression que les ajouts sont pas extraordinaires avec le premier jeu et je reste dans mon opposition au jeu, qui est une version Switch, pour ceux qui n'y ont pas joué sur Wii U. Le mode des Salmon avait l'air cool, mais si en plus on ne peut pas y jouer n'importe quand, personnellement moi ça me saoule. J'aurai espéré qu'ils aient fait des efforts pour proposer plus de liberté au joueur, pour les terrains et tou, mais bon, si on doit petre aussi déterminé, bah j'attendrai d'avoir le contenu entier.. Pas très envie d'acheter un jeu pas complet.
| Connexion | Inscription |