Accueil Dossiers Archives de La Série Metroid

Archives de La Série Metroid

Cette année, dans l'oubli presque total de son éditeur, la saga Metroid fête ses 30 ans. En effet, c'est en 1986 que le premier volet a vu le jour sur Famicom au Japon. Alors que beaucoup rejouent aujourd'hui encore à ce classique avec la nouvelle NES Mini, profitons-en pour faire des articles de fond sur des points importants de cette grande licence de Nintendo. Qu'est-ce qui rend Metroid si unique ? Quels sont ses héritages ? Autant de questions que nous allons répondre à travers ce premier volet des Archives sur Génération-Nintendo.

Un dossier de Spy, Ryfal et Odi, publié le 05/12/2016, catégorie Rétrospective | Vues: 2692 - Coms: 0


Les projets abandonnés de la licence



La licence Metroid est remplie de jeux qui sont pour la plupart plus mémorables les uns que les autres, cependant certains ne resteront pas gravés dans nos mémoires. Hélas, plusieurs épisodes estampillés Metroid furent avortés durant leur développement. Retrouvez sur cette page l'ensemble de ces projets oubliés.

 

SUPER METROID 64

Nombre de jeux n'ont pas pu voir le jour sur Nintendo 64. Final Fantasy et Dragon Quest septièmes du nom sont passés sous le nez de Nintendo pour finir sur Playstation, de nombreux autres jeux comme Kirby Air Ride, Luigi's Mansion ou Eternal Darkness ont fini leur chemin sur Gamecube, et les plus malchanceux comme Earthbound 64 ont été purement et simplement annulés. Le jeu dont on va parler a subi le même traitement que Earthbound 64, il répond sous le nom de code de Metroid 64.

Suite à l'excellent accueil de Super Metroid, une suite était attendue. En réalité, le jeu était bel et bien prévu, mais il n'est hélas jamais rentré en production faute d'idées nouvelles et concrètes.

Jaquette évidemment fictive si le jeu avait existé

Le magazine GamesTM a eu l'occasion d'interviewer en 2010 Yoshio Sakamoto (directeur sur les Metroid 2D) et lui a demandé si l'absence d'un Metroid sur N64 est due à l'appréhension du passage à la 3D.

Je pensais justement à la possibilité de faire un jeu Metroid pour N64 mais je sentais que je ne devrais pas être celui qui conçoit le jeu. Quand je tenais la manette N64 dans mes mains, je ne pouvais pas imaginer comment elle pourrait être utilisée pour mouvoir Samus. Donc, pour moi, il était tout simplement trop tôt pour faire personnellement un Metroid 3D à ce moment-là. De plus, je sais que ce n'est pas une réponse directe à votre question, mais Nintendo à l'époque a approché une autre société et leur a demandé si ils souhaitaient faire une version N64 de Metroid et leur réponse a été non, ils ne pouvaient pas. Ils ont décliné l'offre, en disant que, malheureusement, ils n'étaient pas assez confiants pour créer un jeu N64 Metroid qui pourrait se comparer favorablement avec Super Metroid. C'est quelque chose que je prends comme un compliment par rapport à ce que nous avons réalisé avec Super Metroid.

Dans la suite de l'interview, Sakamoto n'a pas pu préciser quelle société était sollicitée pour développer le jeu. Mais en effet, durant l'ère de la Nintendo 64, il était primordial pour Big N de publier des jeux en 3D afin de gagner la bataille de la puissance face à Sega et Sony. Cependant, l'histoire nous a montré que le passage de la 2D vers la 3D était une étape très délicate pour certaines franchises (nous tenons à présenter nos condoléances auprès de la famille de Bubsy). Il faudra finalement attendre 2002 avec Metroid Prime pour voir enfin Samus Aran dans une aventure en trois dimensions.

 

LES DREADS DE SAMUS

Lorsque le troisième épisode de la série des Metroid Prime fut annoncé à l'E3 2005, des rumeurs couraient sur l'arrivée d'un tout autre épisode qui suivrait l'arc scénaristique des Metroid 2D. Suite à une liste des titres à venir sur Nintendo DS découverte sur un site interne à Nintendo, les fans de la franchise commencèrent donc à parler d'un certain Metroid Dread qui constituerait la suite de Metroid Fusion (pour rappel, il s'agit du dernier opus dans la ligne chronologique de la série).

Cependant, à part quelques simples bruits de couloirs, absolument rien de concret autour du projet n'avait filtré depuis. Puis, Metroid Prime 3 : Corruption sortit en août 2007 en Amérique (en octobre de la même année en Europe) et le premier réel indice concernant le jeu est apparu. Dans les Metroid Prime, vous pouvez lire divers rapports narrant des éléments scénaristiques, décrivant des lieux ou des monstres et toutes autres anecdotes en analysant des points précis avec votre scanner. Or, sur la Planète des Pirates, en analysant un document, voici ce que l'on peut voir :

"Mise à jour du rapport de l'expérience. Le projet métroïde "Dread" en est aux dernières étapes avant achèvement." dans la version française du jeu.

Le clin d'oeil de la part de Retro Studios semblait clair, ceci faisait état d'un teasing évident pour un jeu à venir répondant du nom de Metroid Dread. Mais ce n'est pas sans compter la réponse de Nintendo qui a démenti le développement d'un jeu Metroid en 2D à cet instant. Mark Pacini, directeur des jeux Metroid Prime a été interrogé en septembre 2007 par MTV.com à propos de la référence présumée dans le 3ème Metroid Prime :

"Ce n'est pas ce que vous pensez que cela signifie ... C'était quelque chose qui a été négligé et n'a été en aucune façon une indication sur quoi que ce soit à propos du jeu sur console portable. Nous n'avons pas d'informations sur les jeux sur console portable. [...] Nous avions en fait un élément de fiction de quelque chose d'autre dans le jeu qui par un grand hasard pouvait être lu comme un indice que nous donnions sur "Metroid Dread", ce qui n'a pas été le cas. C'est une coïncidence complète et totale."

La coïncidence peut paraître un peu grosse, cependant il est possible que le studio Texan n'eut pas forcément vent des projets nippons concernant la licence. Une nouvelle fois sur GamesTM, Sakamoto répondait lui aussi aux rumeurs concernant Metroid Dread :

"Je ne peux pas nier l'existence d'un tel projet dans le passé, mais je ne saurais dire si c'est ce vers quoi je vais me tourner ou non par la suite. Je suis désolé mais nous aimerions garder ce jeu secret. Après tout, il y a eu beaucoup de spéculations entourant Dread. Et mon espoir, si possible, est de réinitialiser la situation une fois pour toute et repartir de zéro."

Nous avons donc la preuve formelle que le projet a existé. D'après les dires d'Unseen64, qui avait révélé l'échec du Project H.A.M.M.E.R. avec Nintendo Software Technology, ce studio a pu voir certains aperçus de Metroid Dread mais n'a pas du tout été considéré pour le développer. Pour rappel, c'est NST qui était à l'origine de Metroid Prime Hunters sur DS. Dans tous les cas il n'est pas exclu que le jeu soit définitivement annulé, en effet Nintendo pourrait, avec Sakamoto à sa tête ou non, lancer un jour, sur 3DS ou sur une future machine (la Switch), la production de Metroid Dread.

 

METROID PRIME UN VIRGULE CINQ

Après avoir sorti le brillant Metroid Prime sur Gamecube, les Américains de Retro Studios planchaient déjà sur une suite. Une petite équipe menée par Tony Giovannini (level-designer pour Metroid Prime) et Andrew Jones (dessinateur pour le même jeu) a alors commencé à travailler sur une préquelle de ce qui sera Metroid Prime 2 : Echoes. On peut donc appeler ce projet Metroid Prime 1.5.

Comme vous vous en doutez, le scénario se déroule entre Metroid Prime premier du nom, juste après avoir défait le monstre se cachant dans le cratère sur Tallon IV, et le second épisode. Comme d'habitude, Samus Aran reçoit un signal de détresse, en provenance, cette fois-ci, d'un immense vaisseau alien. Ce vaisseau s'avère être rempli de mystères. Il semble abandonné de prime abord, mais il se montrera surtout contrôlé par une Intelligence Artificielle aux multiples personnalités. Samus devra alors arrêter cette IA et empêcher le vaisseau de rentrer en collision avec une planète pacifique. En plus des nombreux ennemis présents sur place, Samus devra faire face à diverses perturbations dimensionnelles (gravité inversée, temps revenant en arrière, etc).

Ces concepts arts représentent les différentes facettes de l'IA

Bien entendu, le gameplay était prévu pour rester essentiellement le même que dans le premier Metroid Prime : se transformer avec la morphing ball et utiliser les différents types de viseurs. Plusieurs modes multijoueurs étaient également prévus, à commencer par une coopération où Samus créerait une deuxième image d'elle-même qui pourrait être contrôlée par un second joueur. De nombreuses autres idées de modes multijoueurs confrontant les joueurs étaient également à l'étude.
 

Ici sont représentés de nouveaux ennemis

Au final, ces travaux demeureront au stade de projet, puisque Retro Studios a développé Metroid Prime 2 : Echoes où les événements se déroulent sur la planète Ether. Certaines idées furent néanmoins retravaillées, comme l'idée de dimensions parallèles avec Ether Sombre, ainsi que l'intégration d'un mode multijoueurs.

 

LE JEU DU PROCHAIN NIVEAU

Vous le savez certainement, le studio Next Level Games a dernièrement sorti Metroid Prime : Federation Force. Cependant, le studio canadien projetait de concevoir un tout autre jeu Metroid.

Ce projet a été révélé en 2014 grâce à des concepts arts appartenant à des artistes travaillant chez Next Level Games. Ces dessins représentaient Samus Aran ainsi qu'un boss.

Unseen 64 révéla plus tard que ce Metroid était prévu pour être un jeu en 2.5D à déplacement horizontal et en profondeur. Le titre n'a finalement pas été développé afin de produire à la place l'excellent second épisode de Luigi's Mansion sorti en 2013. Dans un Iwata Ask, le projet a été abordé sans que le nom Metroid ne soit mentionné :

Satoru Iwata : Quelle a été votre impression à Next Level Games lorsque vous avez entendu parler de ce projet ?
Bryce Holliday (directeur de jeu pour NLG) : À l'époque, nous étions impliqués dans un projet complètement différent pour Nintendo, et un jour nous avons eu une vidéoconférence à ce sujet.
Chad York (compositeur pour NLG) : Nous avions préparé un prototype en vue de cette réunion.
Bryce : Et Kensuke Tanabe-san a soudainement commencé quelque chose comme un roulement de tambour et dit, "Vous allez faire Luigi's Mansion 2 !" J'étais tellement surpris que je pouvais à peine parler.

 

ET ENCORE UN REMAKE DE METROID II

Metroid II : Return of Samus est sorti en 1991 sur Game Boy. Dans cet épisode sur la première portable de Nintendo, Samus se rend sur la planète SR388 afin d'éradiquer tous les métroïdes. A l'instar du célèbre The Legend of Zelda : Link's Awakening, une version DX sur Game Boy Color était prévue afin de redonner des couleurs à ce second épisode. Celle-ci a été annoncée en 1999 mais n'est jamais sorti.

Ben Sprout, un ancien artiste de Retro Studios s'exprimait à ce propos en 2009 : 

J'ai toujours pensé que ce serait génial de refaire Metroid 2. Un groupe d'entre nous à Retro a même discuté de le faire comme un projet parallèle à un point. Il n'en est jamais rien sorti, mais je pense toujours que ce serait amusant d'en faire un remake du type sidescroller 3D.

Vous en avez sans doute entendu parler, un amateur a finalisé un fan-remake du jeu appelé Another Metroid 2 Remake. Dans ce remake, le jeu a été grandement repensé d'une manière assez similaire à Metroid Zero Mission par rapport au premier opus, les graphismes et les musiques ont été intégralement retravaillées, la carte est également un peu différente puisque de nouvelles zones, ennemis et boss ont été rajoutés. Il fut disponible en téléchargement le 6 août 2016 sur son blog (http://metroid2remake.blogspot.fr). Hélas Nintendo a rapidement demandé le retrait des liens de téléchargement du dit jeu sur le blog du créateur. Nous vous laissons donc le loisir de trouver par vous-même le moyen d'acquérir le jeu sur la toile.

 

METROID LORDS OF SHADOW

MercurySteam est le studio espagnol derrière les Castlevania Lords of Shadow, rien à voir avec Nintendo ou la licence Metroid me diriez-vous. Pourtant, selon NintendoLife qui aurait été en contact avec certains développeurs du studio, ils auraient commencé à travailler sur un jeu Metroid. Un prototype a été envisagé dans un monde post-apocalyptique mettant en scène Samus Aran ainsi que sept autres chasseurs dans le même style que ceux de Metroid Prime Hunters. Le jeu était prévu pour sortir sur 3DS et Wii U, mais Nintendo n'a jamais donné le feu-vert pour lancer la production du jeu.

Cependant, en septembre 2016, les dirigeants de Mercury Steam ont démenti leur implication dans un tel projet. Selon eux, les développeurs du studio n'auraient qu'exprimé leur souhait de concevoir un jeu s'inspirant de la licence galactique de Nintendo. Liam Robertson (Unseen 64, Nintendo Life) continue à confirmer de son côté la première version des faits.

 

VERS UNE QUADRILOGIE DE METROID PRIME ?

Cette dernière partie de cet article est susceptible de gâcher la découverte des cinématiques de fin des différents jeux de la série Metroid Prime. Si vous souhaitez connaître ces fins par vous-même, nous vous recommandons de ne pas regarder cette ultime partie.

Après avoir mis fin à la menace du Phazon en détruisant pour de bon Dark Samus et la planète Phaaze, Samus Aran pouvait enfin se reposer et se retirer vers de nouvelles aventures. Cependant, comme nous pouvons l'apercevoir dans la cinématique se débloquant en terminant le jeu à 100%, lorsque le vaisseau de Samus quitta les horizons, un mystérieux vaisseau bleu et noir se mit à suivre notre chasseuse de primes favorite.

 

Mais à qui appartenait donc ce vaisseau ? Il paraissait assez improbable que cela soit une nouvelle fois Dark Samus revenue à la vie. Les théories tournaient également autour de Sylux, l'un des chasseurs présents dans Metroid Prime Hunters. Quoi qu'il en soit, dans la cinématique 100% du premier Metroid Prime, on pouvait apercevoir une main noire sortant de la flaque de Phazon qui constituait les restes du monstre métroïde prime, ceci teasait donc clairement un second épisode. Justement, à la fin de Metroid Prime 2, la même chose s'était produite puisqu'on pouvait deviner que Dark Samus avait ressuscité. Cette fin de Metroid Prime 3 pouvait-elle annoncer d'une certaine manière un futur opus de la série ?

Lors de l'E3 2015, le producteur Kensuke Tanabe a finalement confirmé à IGN que le mystérieux vaisseau suivant Samus était bel et bien celui de Sylux. 

J'ai encore l'impression qu'il reste un peu plus de travail pour moi dans la série Metroid Prime. Je ne peux pas dire quand, mais je veux en faire un autre.
[A propos de la fin de MP3] Il est en fait à la poursuite de Samus, et c'est là que ce jeu se termine. Il y a encore plus que je veux construire autour de l'histoire de Sylux et Samus. Il y a quelque chose entre eux. Je veux faire un jeu qui touche à ça. Je pense aussi que, dans ce jeu éventuel entre Sylux et Samus qui pourrait se faire, je veux impliquer aussi la Fédération Galactique. Donc, ce serait une bonne idée de lancer un jeu comme les Federation Force pour étoffer son rôle dans la galaxie avant de passer à cela. 

Par ailleurs, la toute fin de Metroid Prime Federation Force semblerait confirmer cette thèse. Nous pouvons donc conclure que la série des Metroid Prime n'est pas encore morte. Peut-être reviendra t-elle sur Switch, la future console de Nintendo qui sera présentée d'avantage le 13 janvier 2017.

Auteur : Ryfalgoth ; Traduction : Eclectic Wizard

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+



Commentaires

| Connexion | Inscription |