Logo Génération Nintendo
Jaquette

Dragon Quest

Avis sur Dragon Quest




16/20

Avis de Demonking (Posté Mar 2 Juin 2015 - 22:42)


J'ai enfin décidé de m'attaquer aux bases de la série Dragon Quest en débutant la première trilogie organisée autour du héros Roto.
Dragon Quest, premier du nom permet d'incarner le descendant du célèbre héros Roto qui a jadis sauvé le monde des ténèbres et apporter la paix et la lumière.
Des centaines d'années plus tard, le mal revint en la personne de King Dragon qui décida de kidnapper la princesse Laura du royaume de Radatome et de libérer une horde de monstres.
On prend donc le contrôle du jeune descendant qui se voit confier par le roi la mission de sauver sa fille et de défaire l'immonde tyran. (Rien que ça ...)
Pour ce faire, il doit voyager aux quatre coins du monde afin de récupérer l'équipement de Roto et d'obtenir des items permettant d'accéder au château de King Dragon.
Voilà les bases du scénario de Dragon Quest.

Graphiquement, j'ai terminé la version SNES (issu de la compilation Dragon Quest I.II) mais la version NES propose un ensemble convainquant et digne des capacités de la console.

La bande-son du jeu instaure les bases de l'OST de la série Dragon Quest. Tous les thèmes connus et classiques de la série prennent leur source dans cet opus. L'ensemble des morceaux s'accordent parfaitement avec la quête épique qui anime le héros et sont porteurs de l’héroïsme et du courage du protagoniste.

Le gameplay constitue la pièce maîtresse de ce jeu. Je l'ai trouvé innovateur et rafraîchissant pour un jeu apparu dans les années 1980/1990. Tout d’abord, on incarne qu'un seul personnage pendant toute l'aventure et non une équipe comme dans tous les autres opus de la série.
Les choix stratégiques sont certes moins diversifiés mais permettant d'avoir un héros polyvalent présentant une puissance d'attaque et des capacités magiques intéressantes. Le héros peut ainsi maîtriser des sorts d'attaque (Fireball, FireBane), des sorts de guérison (Heal, Healmore) et des sorts pratiques (Sleep, Radiant, etc...). Ceci explique ainsi la polyvalence des héros issus de la série DQ.
Afin de d'augmenter les statistiques du héros, les graines magiques sont évidemment de la partie (élément redondant de la série).
De plus, les combats sont en fait un face à face où vous n'affrontez à chaque fois qu'un seul monstre rendant les stratégies plus simples à élaborer et ne pénalisant pas l'absence d'équipe.
Bref, un petit bijou pour l'époque =)

Concernant la durée de vie, j'ai à peu près fini le jeu entre 15 et 20h en prenant le temps d'entraîner mon personnage afin de faciliter la fin du jeu. C'est un temps de jeu très respectable pour un RPG à l'époque surtout pour un jeu ne présentant pas de quêtes annexes (elles seront introduites dans le 2ème opus).

Cependant, plusieurs points ont impacté mon expérience de jeu et sont tous en lien avec un enchaînement de quête assez obscur. En effet, il est assez difficile de savoir où aller pour déclencher les événements permettant de poursuivre la quête principale donnant lieu à de nombreux aller-retours fatiguant. De plus, le taux d'apparition des monstres est hallucinant rendant chaque voyage laborieux sur la durée. Heureusement, des "Eaux sacrées" apparaissent afin de d'éviter les monstres les + faibles mais seulement dans le dernier tiers du jeu.
Autre élément en lien, la possibilité de sauvegarder uniquement au château principal. Certes, ce dernier se situe au centre de la map et permet des voyages équidistants mais sur le long terme vous vous rongerez les ongles de ne pas avoir bien calculé votre voyage. En plus, il existe un sort permettant de se téléporter à ce château et ..... c'est tout. Il n'existe pas de sort permettant de se téléporter dans chaque ville visitée. Assez frustrant .....
Dernier point, l'existence des clés magiques. Elles permettent de déverrouiller de nombreuses portes au cours de l'aventure dans les villes ou donjons. Elles sont accessibles assez rapidement mais vous ne pouvez en transporter que 6. Idée originale me direz-vous sachant l'importance de ses clés dans les opus suivants. Néanmoins, si vous déverrouillez une porte et que vous quittez le donjon/la ville, ces portes se referment créant ainsi des situations assez déplaisantes comme des aller-retours en plein donjon final ...
Bref, je chipote peut-être mais l'ensemble de ces mécanismes de jeu rendent l'expérience moins fluide et moins plaisante expliquant ma note. Au début du jeu, j'aurais facilement mis un 18 mais au fur et à mesure, j'ai relativisé.
Toutefois, Dragon Quest constitue une référence dans l'univers du RPG et pose les fondements d'un gameplay qui sera source d'inspiration pour de nombreux jeux futurs.
Néophytes => Foncez-y tout de suite !
Gamer éclairé => Un petit retour aux sources ne fait pas de mal =)


   J'aime


Poster votre avis

Attention, les avis ou notes considérés comme trolls seront supprimés sans préavis par les modérateurs. Il est inutile de donner un avis si le jeu n'est pas sorti, si vous ne l'avez pas terminé, ou si vous n'avez rien d'intéressant à dire dessus. C'est votre avis en tant que joueur que l'on veut, pas celui d'un autre, alors soyez subjectif !

Titre
Note
Avis