Accueil Animal Crossing Test

Animal Crossing

Jaquette

Animal Crossing - Test

Gamecube     Rédigé par Naru-manga     le 20/07/15 à 00:00     3 Coms et 977 Vues
Partager sur Twitter Partager sur Facebook
Vivre sa vie est une activité à plein temps. Aussi, lorsque Nintendo nous propose d'en vivre une seconde, virtuellement, avec une nouvelle licence, on ne peut qu'être sceptique sur le bon fonctionnement de ce concept. Propulsé au cœur d'un village d'animaux, nous voilà dans le monde d'Animal Crossing, où le but est simple : il n'y a pas de but.


Un petit peu d'histoire




De base, le jeu est sorti sur Nintendo 64
Animal Crossing n'est pas, à l'origine, un jeu GameCube. Non, mesdames et messieurs, il s'agit d'un jeu de Nintendo 64 ! Sous son nom d'origine, à savoir Dōbutsu no Mori (ou Animal Forest), le jeu fut édité tout d'abord en avril 2001 au Japon uniquement. Le jeu connaitra plus tard une réédition sur GameCube avec la version que nous connaissons actuellement.
Toujours au Japon, le jeu aura aussi le droit à des versions différentes, avec de nouvelles fonctionnalités, ainsi que l'ajout du support de nouveaux accessoires de la GameCube, comme le E-reader qui permet d'utiliser des cartes à collectionner au coeur du jeu pour ajouter toujours plus de fonctions à ce dernier..


C'est quoi Animal Crossing ?



Mais trêve de blabla, passons au cœur du sujet : qu'est-ce que c'est que ce jeu complètement étrange ?
L'idée de base est simple mais osée : Animal Crossing vous propose de vivre une seconde vie dans un jeu vidéo. Tout se passe en temps réel dans le jeu, grâce à l'horloge interne de la console.


Vous pouvez personnaliser votre maison
Vous incarnez un humain qui emménage dans un village peuplé d'animaux. Vous ferez vite la connaissance de Tom Nook, un Tanuki servant de commerçant et d'agent immobilier ici-bas. Celui-ci vous offrira un toit ainsi qu'un travail temporaire le temps de vous faire à votre nouvel environnement. Tout cela vous amène à un des tutoriels les mieux faits de l'histoire du jeu vidéo. Vous y apprendrez quasiment tout ce qu'il y a à savoir du jeu. Qu'il s'agisse de la personnalisation de votre perso ou de votre maison, de la décoration de votre village en plantant des fleurs ou encore des arbres... Tout cela en une vingtaine de minutes. Impressionnant.

Mais ce qui est beaucoup plus impressionnant, ce sont les possibilités du jeu. En effet, Nintendo ne plaisantent pas lorsqu'ils vous proposent de vivre une seconde vie. Animal Crossing vous propose de faire ce que vous voulez, le but n'est pas défini. Vous pouvez passer votre journée à parler ou rendre service à vos voisins animaux, à aller à la pêche ou la chasse aux insectes afin de remplir les stocks d'un musée local, à faire les boutiques pour avoir accès à encore plus de personnalisation, à envoyer des lettres (bien que le "clavier" utilisé pour l'écriture est très long d'utilisation) ou simplement vous promener. Il vous sera même possible de jouer à de vieux jeux NES récupérables en tant que meubles pour votre maison ! En bref, il n'est pas possible de s'ennuyer dans ce jeu, car il y a toujours quelque chose à faire.


Les saisons modifient votre village.
Il s'y passe tellement toujours quelque chose que la météo peut changer, selon l'heure qu'il est. Le cycle jour/nuit suit celui de la journée en cours (il fera nuit dans votre village s'il fait nuit chez vous). Les saisons elle-même changeront l'aspect de votre village selon le jour que vous êtes. Attendez-vous donc à un magnifique soleil en Été et à de la neige en Hiver. Et chaque mois des animation seront organisées dans votre village. Du tournoi de pêche à la fête du village passant bien sûr par Noël ou encore Halloween, le jeu n'a pas fini de vous occuper.


Non mais, c'est beau en plus !



Et pendant que le contenu du jeu vous fait tourner la tête, passons à l'aspect esthétique de la chose. Et il faut le dire, le jeu est beau. Certes, ce n'est pas une claque visuelle, mais ce n'est pas l'aspect principal sur lequel il faut se fixer. En effet, ce sont les possibilités de personnalisation qui sont à l'honneur. Et si les différents vêtements de base, par exemple, sont déjà très agréables à l’œil, sachez que vous pourrez jouer les artistes et créer vos propres motifs de vêtements à mettre sur votre personnage.


Vous pouvez créer vos propres motifs.
A côté des modifications de votre personnage, plusieurs centaines de meubles, papiers-peints ou encore tapis sont à votre disposition pour améliorer votre maison et en faire votre chez-vous. Le tout que vous pourrez agrémenter d'une musique qui sierra à vos envies, car vous aurez la possibilité de rencontrer, tout les samedis soirs, un chien chanteur du nom de Totakéké qui vous offrira une musique différente de sa composition lorsque vous irez lui parler. Inutile de préciser que la bande son de ce jeu est gigantesque et surtout d'une qualité irréprochable. Notons, par exemple, que la musique d'ambiance du jeu change selon l'heure ou la météo. Et bien qu'il s'agisse souvent de boucles, la qualité est telle que l'on fredonnera avec joie les thèmes qui nous suivent tout au long de notre "seconde vie"


Le jeu parfait ?



A lire les lignes précédentes de ce test, on pourrait croire que ce jeu est absolument parfait. Et si, pour certains, il le sera très largement, objectivement il est loin d'être sans défaut.
Le principal problème est aussi la principale qualité de ce jeu, à savoir son concept. En effet, le hic avec ce principe, c'est que certaines personnes ne pourront tout simplement pas accrocher à ce type de jeu. L'action est inexistante ici car tout est relax. Il suffit de vivre sa vie et l'idée peut rebuter pas mal de personnes, ce qui est compréhensible.


Le clavier n'est pas pratique
A côté de cela, il y a un certain nombre de petits problèmes notoires qui, sans gâcher l'expérience, peuvent fatiguer à la longue. On a déjà fait mention plus tôt de l'utilisation du clavier qui prends beaucoup trop de temps, surtout si l'on veut écrire une lettre. On pourra aussi noter qui si du multijoueur est possible, il ne s'agit en fait que de jouer les uns après les autres. Jusqu'à quatre personnes peuvent vivre dans le même village, mais seul un joueur peut jouer à un moment donné. Ou encore, on remarquera que le principe de fossile (récupérables en creusant dans son village), servant à remplir le musée local, est une fausse bonne idée car il est obligatoire de les faire analyser par courrier, ce qui prends beaucoup de temps pour pas grand chose.

Toutefois, la majeure partie des problèmes ne sont que mineurs et si le joueur décide d'y mettre ne serais-ce que très légèrement du sien, c'est un souvenir impérissable qu'il gardera de ce jeu.

Scénario
-/20
Aucun scénario n'est présent dans ce jeu, vous y vivrez tout simplement votre vie. Et c'est déjà bien.
Graphismes
16/20
Sans être une claque graphique, le jeu a de quoi vous émerveiller. Les changements opérés par les saisons, les possibilités de personnalisation ou encore les différents voisins ne peuvent que plaire.
Jouabilité
18/20
Suite à un tutoriel extrêmement bien pensé auprès de Tom Nook, le maniement de votre personnage se fait tout seul. Les menus sont très simples d'utilisation et toutes les activités sont accessibles à tous. Seul point noir : le "clavier" du jeu est vraiment trop long à l'utilisation.
Bande son
19/20
Comme si les musiques d'ambiances qui changent toutes les heures ne suffisaient pas, le jeu dispose d'une bande son à toute épreuve, notamment grâce à Totakéké qui vous permettra d'assouvir tous vos désirs musicaux.
Durée de vie
20/20
Ce jeu est addictif. Et le principe même de vivre une seconde vie en direct ne peut que donner envie de continuer à jouer.

| Conclusion |

Animal Crossing est un véritable must-have de la GameCube. Le principe est osé mais fait mouche pour toute personne qui voudrait tenter l'aventure. Le jeu ne pourra pas plaire à tous, mais si on se laisse embarquer, il ne sera quasiment pas possible de repartir.
1820
++ Bons points ++ Le principe de "seconde vie"
Le tutoriel
La personnalisation
Le contenu gigantesque
L'utilisation de l'horloge interne de la console
Jusqu'à quatre personnes peuvent jouer dans le même village
La musique
La durée de vie aussi longue que VOTRE vie.
-- Mauvais points -- Le "clavier" trop long d'utilisation
Ne plaira pas à tout le monde
Impossible de jouer à plus d'un joueur en même temps.
Le principe d'identification des fossiles.


Commentaires

Dragon-blue
Dragon-blue a écrit le 20 juillet 2015 :
Très bon test, avec du bon contenu, clair et concis. J'ai jamais joué à l'épisode Gamecube, donc je sais pas ce qu'il vaut... Mais j'imagine que la formule ne change que très peu entre les différents épisodes. Au moins celui-ci a le mérite d'être l'ambassadeur de la série en Europe.
"Faire analyser les fossiles par courrier" -> Oh mon dieu cette galère xD
New-disco
New-disco a écrit le 24 juillet 2015 :
Moi non plus je n'ai pas joué à cet épisode. Il faut dire qu'assez peu de gens ont du y jouer puisque c'est avec la popularité immense de la DS qu'Animal Crossing a explosé.

- Intéressant le E-reader, comme quoi les cartes Amiibo ne viennent pas de nulle part.
- Je trouve que tu es assez subjectif dans ta manière de rédiger ton test mais tu restes lucide et tu rajoutes à la fin les défauts du jeu. Mais malgré cela tu restes objectif dans la notation sauf pour la durée de vie qui à nuancée car à double tranchant comme tu le dis plus haut dans ton test.
- J'aurais aimé connaître les quelques spécificités du jeu par rapport aux autres versions ultérieures (comme le poste de police dont je ne sais toujours pas à quoi il sert).

M'enfin, c'est un très bon test et tu écris bien donc c'est forcément plaisant à lire
Michoudu39
Michoudu39 a écrit le 9 octobre 2015 :
J'avais pas trop accrocher avec le jeu pour ma part
| Connexion | Inscription |