Accueil Project X Zone 2 : Brave New World Aperçu

Project X Zone 2 : Brave New World

Jaquette

Project X Zone 2 : Brave New World - Aperçu

3DS     Rédigé par Hiroki     le 25/01/16 à 00:00     0 Coms et 450 Vues
Partager sur Twitter Partager sur Facebook


Développé par Monolith Soft, édité par Bandai Namco et prévu sur 3DS pour le 12 Février 2016 par chez nous, Project X Zone 2: Brave New World est la suite officielle du premier Project X Zone, sorti le 5 Juillet 2013. Si le titre se présente comme un tactical-RPG avec des phases de combats plutôt tournées vers l'action, la grande particularité de ce titre réside dans son casting. En effet, ce dernier regroupe plusieurs belles têtes du jeu vidéo. Il suffit de voir la belle liste des studios sous copyright lors de l'écran de lancement du titre. Le titre étant actuellement disponible sur l'eShop sous forme de démo jouable, nous ne nous sommes pas prévu pour aller taquiner la bête et vous faire un retour dessus. Enfilez vos gants, ça va bastonner sec!


I] L'Histoire



Voici le véhicule qui permettra à votre petite armée de se déplacer. Et le Docteur Urashima, présente pour des raisons scénaristiques très importantes!
Shibuya, Tokyo.
"Ville close" désertée en raison des nombreux phénomènes paranormaux qui s'y produisent. C'est aussi là que deux organisations s'affrontèrent...
Ouma et Shinra.


Voilà les premiers mots qui traversent notre écran pour nous expliquer le scenario de ce jeu. Par la suite, le texte défilant nous apprends qu'Ouma souhaitait utiliser les failles spatio-temporelles pour créer des portails menant à d'autres monde tandis que Shinra voulait arrêter Ouma, consciente que l'idée de la première organisation ne provoquerait que le chaos. Les deux se battirent à Shibuya il y a un moment, mais Shinra vainquit et put stopper la propagation des failles. Mais aujourd'hui, de mystérieux évènements semblent venir bouleverser encore une fois l'équilibre du monde.

Vous mettant entre les pattes deux agents de la Shinra, le jeu vous invite dans son scenario plutôt farfelu, mais justifiant assez facilement la présence des nombreux personnages iconiques du jeu vidéo. C'est un peu bizarre, mais ça fait le taff. Et c'est quelque part tout ce qu'on demande.




II] L'Ambiance



Phoenix Wright et Maya seront de la partie aussi
En terme d'ambiance, le jeu sait se jouer des différentes cartouches à sa disposition. Les environnements sont plutôt bien réalisés et nous donne vraiment l'impression d'être dans un Japon légèrement déserté et empli de vilaines choses. C'est beau, c'est coloré, et ça fonctionne plutôt bien pour de la 3DS.

Les musiques du jeu, sans être exceptionnelles, restent assez sympathiques et donnent un côté rythmé au soft. Surtout qu'il s'agit en partie de thèmes remixés des licences et des jeux qui ornent le cast du titre de Bandai. Du coup, les fans des différentes saga seront aux anges. Les autres y trouveront tout de même du plaisir, puisque les pistes sont des remix de musiques déjà très bonnes dans leur jeu d'origine. Ajoutez à cela des voix japonaises doublées pour une partie des dialogues de l'histoire, et vous avez une bande son de bonne facture.

Mais là où le jeu tire vraiment sa carte, c'est au niveau de son casting incroyable, véritable argument de vente. La présence des personnages venus de licences prestigieuses ajoutent vraiment un cachet indéniable à Project X Zone 2, et les interactions entre eux rendent le ton réellement vivant et cohérent. Comment ne pas aimer voir le personnage de sa licence préférée débarquer dans ce merdier sans nom et donner la réplique à d'autres grands noms du jeu vidéo avant d'aller tataner du méchant.



III] Le Gameplay



Phase de déplacement. Classique dans un tactical
Si vous avez touché à l'opus précédent, vous devriez rester en terrain connu pour ce qui est de la maniabilité de cette nouvelle itération. Pour les autres, et surtout dans un soucis de professionnalisme, je vais tout de même vous en toucher deux mots.

Il s'agit d'un tactical-RPG orienté plutôt action pour ce qui est des phases de combats en elle-même. Et puisque l'on parle de phases, le jeu est découpé en plusieurs phases. La première d'entre elle n'en étant pas réellement une, mais restant tout de même une étape obligatoire au stratège que vous souhaitez être. La phase de préparation. Vous aurez à loisir de former vos duo et vos trio, et de leur octroyer équipements et objets divers. Car oui, le jeu fonctionne avec des systèmes de duo et de trio. Mais nous en parlerons plus bas.

Vient ensuite la phase de déplacement sur la carte, assez banale. Vos unités se déplacent selon une limite de mouvement, et peuvent ensuite attaquer les ennemis se trouvant à portée. Vient donc naturellement la phase de combat avec la pleine utilisation des duo et trio. On vous explique ça tout de suite.

Certains combos sont plutôt classe!
Tel un Valkyria Profile (ou un Project X Zone premier du nom), vos unités auront à disposition plusieurs attaques qu'il va falloir envoyer sur l'ennemi afin de créer des enchainements les plus longs possibles, sans lancer à l'ennemi l'occasion de toucher le sol et de reprendre sa contenance. Plus vos combos seront longs, plus vous aurez de chances de gagner des objets, et des bonus. A vous de jauger du timing pour déclencher vos attaques. En général, un duo d'unité disposent de deux à trois attaques normales en moyenne, et une attaque spéciale, déclenchable contre une poignée d'XP que vous aurez acquis dans le chapitre entier. Mais attention, vos duo ne sont capable d'effectuer que trois attaques consécutives. A vous donc de juger quoi déclencher, et quand. Surtout que si vous n'utilisez pas l'une des attaques à votre disposition durant un combat, cette attaque profitera d'un bonus de charge lors du combat suivant. C'est à dire qu'elle sera légèrement plus puissante.

Mais alors, à quoi servent les trio? On y vient. A ces duo, vous pouvez adjoindre un troisième larron qui viendra renforcer la puissance offensive de votre petit groupe. En effet, aux attaques de base de votre duo, le troisième personnage ajoutera une troisième attaque, plus longue, et permettant de rallonger quelque peu un combo. Pensez aussi que les groupes d'unités proches peuvent également intervenir durant un combat pour ajouter une attaque supplémentaires, et vous pourriez bien créer de très longs combos. Mais cela demandera de l'entrainement, à n'en point douter.

L'attaque spéciale des protagonistes principaux. Tout en finesse
Un petit mot également sur le système des compétences, propres à chaque personnages, et pouvant procurer, moyennant des PC, des bonus plus ou moins importants. PC, PX, Exp, le jeu vous proposent de nombreux points auxquels il va falloir être attentifs afin de s'en sortir. Si l'exp représente l'expérience, classique des jeux des RPG, les PC sont des points de combats propres à chaque duo, et qui peuvent se charger et se décharger au cours des combats. Les PX, eux, sont des points globaux, utilisables par toutes vos unités, mais vous n'aurez qu'une jauge unique pour toute votre armée. A vous de gérer sa dépense.

Pour finir, expliquons brièvement la phase ennemi, où les unités adverses se déplaceront de même et vous infligeront des dégâts fixes, sans phases de combats (du moins, pour les minions de base). Vous aurez alors la possibilité, moyennant des PC ou des PX, de riposter, de défendre une partie des dégâts ou leur totalité. A vous d'utiliser vos points avec intelligence.






VI] Conclusion



En conclusion de cet article, on se trouve là avec un jeu de bonne facture, mais qui n'est peut-être pas à destination de tout le monde. Le titre est beau, la musique est bonne, et les références aux licences sont multiples, mais c'est peut-être là que le bat blesse. Si vous n'êtes pas réellement fan des différentes firmes en question, vous risquez de passer à côté de beaucoup des éléments que Project X Zone 2 vous propose. En effet, avant d'être un tactical-RPG, le jeu est pensé comme un Playstation All-Stars Battle, mais en tactical-RPG, et chez Nintendo. Tout est basé sur cet aspect.

Alors certes, cela fonctionne assez bien. L'histoire, n'est pas trop prenante pour en devenir gênante, et, comme on dit, elle fait le taff. Cela dit, elle ne reste qu'un prétexte à réunir tout ces personnages que vous avez eu plaisir, ou non, à manier dans différents jeux. Et c'est peut-être en ça que le jeu s'avérera redondant au bout d'un moment. Vous aurez assez tôt fait d'utiliser différentes combinaisons pour vos duos et vos trios, et le but du jeu, pour vous, sera probablement de chercher à faire le plus gros combos possible. C'est donc un titre sympathique, coloré et plein de vie, mais qui se dévoilent probablement mieux à travers de courtes sessions de jeu. De l'ordre d'un à deux chapitre par session de jeu. Sinon, gare à l'indigestion.


Commentaires



| Connexion | Inscription |