Accueil Dossiers L’influence du respect de la pause de la 3DS

L’influence du respect de la pause de la 3DS

Salutations ! Je viens vous présenter les résultats du sondage sur la 3DS. Je tiens à rappeler qu’il s’agit d’une étude personnelle, elle n’a donc en aucun cas la volonté de s’imposer comme une vérité absolue aux yeux de tous. De plus n’oublions pas que chacun de nous a une vision unique, une façon de percevoir la 3D propre à chacun et donc des réactions différente face aux possibles gênes.

Un dossier de Gorgrub, publié le 18 Mars 2012, catégorie Focus | Vues: 1052 - Coms: 1


En effet, dans la notice d’utilisation de la 3DS il est stipulé :

Évitez de jouer de manière prolongée. Même si vous estimez que ce n’est pas nécessaire, faites une pause de 10 à 15 minutes toutes les demi-heures lorsque vous utilisez le mode d’affichage 3D, ou toutes les heures lorsque vous utilisez le mode d’affichage 2D.

30 minutes, c’est court, jamais un éditeur n’avait conseillé un temps de jeu aussi bref, si bien que l’on s’est beaucoup posé la question d’une éventuelle nocivité sur la vision, ou si c’est simplement une mesure préventive de Nintendo pour éviter quelconques ennuis ? Je vous présente ici le résultat du questionnaire seul (mon testing sur cobaye n’étant pas encore fini). Le sondage a été effectué sur 48 personnes (merci à leur contribution) d’un âge moyen de 22,6 ans, les âges allant de 10 à 56 ans, avec tous types de vision confondus (myopes, hypermétropes, astigmates, presbytes…).

 

 

TEMPS DE JEU MOYEN ET RESPECT DE LA PAUSE

Le temps de jeu moyen général est de 2h12minutes, ce temps de jeu allant de 10minutes à 8h

Seuls 12% respectent la pause recommandée (ou jouent moins de 30 minutes), et plus de 50% des utilisateurs ne font jamais de pauses pendant leur temps de jeu ! Reste à voir si les effets néfastes ressentis par ces derniers sont plus important ou plus rapides.

Pour ceux qui ne voient pas la 3D, 7% est un résultat normal car en moyenne « 5 % de la population a une mauvaise perception de la 3D et environ 15 % une perception atténuée » d’après le groupement 3D-Fovéa(1). Ces personnes serons placées dans une catégorie à part, car on cherche ici à voir les effets de l’utilisation avec la 3D et non pas d’une console standard…

 

UTILISATION DE LA FONCTION 3D

37,5% des sondés utilisent la fonction 3D en permanence. Pour les autres, les principales raisons de l’arrêt de la fonction 3D sont :
- Dépend selon le jeu : Pour certains jeux elle est moins bien faite, trop ou peu importante et/ou confortable. Pas avec le gyroscope (difficile de rester bien en face en même temps !)
- Arrêt pour cause de fatigue ou maux de tête, quand c’est le cas en général au pour de 20 – 30 minutes

 

ENVIRONEMENT DE JEU


En général, les utilisateurs préfèrent une utilisation en intérieur. Résultat prévisible, néanmoins concernant l’éclairage privilégié 50% des sondés disent jouer régulièrement en environnement sombre.
Cela pourrait être dû à la recherche d’un meilleur contraste pour une meilleur perception de la 3D (Note : la quantité de lumière émise par l’écran influe sur la perception de la 3D).

Ou, autre hypothèse, ce gain de contraste serait utilisé pour rattraper la perte de contraste dû à un écran de protection positionné sur l’écran supérieur, vu que le petit défaut de conception de la 3DS fait qu’il déguste sévère sans ça.

 

EFFET NÉFASTE CONSTATES :


Sur les effets questionnés dans mon questionnaire, 3 sont revenus souvent : La fatigue oculaire, les maux de tête et la vision double.

 

1) La fatigue oculaire

Aussi appelée plus brutalement « Asthénopie », elle est traduise par une sensation d’yeux qui tirent, qui brulent, qui piquent, qui grattent…

Tous sondés confondus, elle atteint un tiers des joueurs (31,25%) !
Avant le temps de jeu, elle atteint 17% des sondés respectant la pause et 33% de ceux qui ne respectent pas la pause toutes les 30 minutes, exit ceux qui ne voient pas la 3D. Elle augmente légèrement après le jeu, surement dû à une difficulté accommodative musculaire, car comme pour tout muscle, ceux responsables de l’accommodation sont fatigués après un effort prolongé.

Ici, on constate donc que les sondés ne respectant pas la pause imposée sont légèrement plus sujets à la fatigue oculaire, mais en moyenne après un temps de jeu plus long (1h en général) d’où peut-être la raison de ce non-respect de la pause. Donc, la fatigue oculaire ne serait pas l’origine de cette pause recommandée à 30 minutes.

 

2) Les maux de tête

Les maux de têtes peuvent être dû a des défauts visuels non corrigé, des problèmes de vision binoculaires non diagnostiqués ou plus simplement une fatigue musculaire ou générale (asthénopie et maux de tête sont souvent liés). Un état de fatigue général facilite souvent l’arrivée de maux de tête.

Ici, 15,5% du total des sondés déclarent avoir déjà eu des maux de têtes pendant le jeu et après le jeu. Cette statistique est la même pour les personnes respectant la pause et ceux qui ne la respectent pas (environ 16% pour les premiers et 15% pour les deuxièmes)

Pas de différence significative donc, d’autant plus que la moyenne du temps d'apparition est beaucoup plus importante chez ceux qui ne respectent pas la pause. Le non-respect de la pause spécifique des 30 minutes n’aura pas d’influence particulière sur les maux de tête, sauf peut-être pour la part des 12% d’utilisateurs qui respectent cette pause car il on des maux de tête rapidement..

 

3) La vision double

Elle est due à une incapacité des deux yeux d’interpréter les deux images droites et gauches de la même façon. On peut avoir une vision du relief fragile pour plusieurs raison : strabisme latent, différence de correction entre les deux yeux, distance entre les deux yeux, tumeur cérébrale ( -_-‘)…

Ici, les sondés respectant la pause sont beaucoup plus sujets (en proportion) que ceux qui ne la respectent pas, d’où (on imagine) leur respect de la pause.

En résumé, d’une manière générale les utilisateurs ne respectant pas la pause des 30 minutes (donc une majorité écrasante) ne sont pas plus sujets que les autres aux gênes concernant la vision double pouvant apparaitre.

 

CONCLUSION:


D’une manière générale, les personnes ne respectant pas la pause sont autant en proie aux gênes que ceux qui la respectent, mais la différence se fait surtout au niveau du temps d’apparition :

Pour les respectueux de la pause, les gênes apparaissent en moyenne au bout de 30’, donc dans ce cas la pause toute les 30’ est toute indiquée, et c’est surement pour eux que Nintendo a préconisé cette pause. Car dans le cas des autres, les gênes surviennent en moyenne au bout d’un peu plus d’1h.

A part des signes de fatigue, maux de tête et difficultés de percevoir la 3D, il n’a pas d’autres effets négatifs récurrents. Il n’y a aucune « dangerosité » de la N3DS sur la vision comme les rumeurs l’avaient laissé entendre. Comme tous les autres appareils en 3D, la fatigue a tendance à arriver plus rapidement que sur un appareil standard. Mais la console N3DS étant de plus une console portable, la proximité de celle-ci vient demander un effort supplémentaire d’accommodation. D’où peut-être la précaution de Nintendo de demander une pause au bout de 30’. (note : c’est surement aussi pour ça que la vision 3D de la 3DS est surtout en profondeur, car pour une console que l’on tient proche de nous, l’effet de profondeur est plus facile à percevoir, car il restitue un semblant de distance, ce qui signifie moins d’efforts pour faire converger les yeux !).

__________________

Du côté de mon étude sur cobayes, ayant fait jouer des cobayes pendant 30 minutes, 1h et 1h30, au point où j’en suis j’ai pu constater en moyenne :

Les gens à la vision binoculaire plus fragile sont souvent sujets à des gênes au-delà des 30 minutes de jeu consécutif. La pause des 30 minutes leur est bien adaptée.

Pour ceux qui ont une vision binoculaire normale, jusqu’à 1 heure de jeux je ne note pas d’effet néfaste notable sur la vision binoculaire, et même une amélioration de la vision des reliefs ! Surtout en vision de près, la raison est surement un phénomène d’entrainement qui augmente la sensibilité au relief. Mais au-delà, au bout d’1h30 de jeu, cette vision des reliefs chute, ainsi que la plupart des autres tests de vision binoculaire.

Donc, pour ceux qui ont une vision binoculaire normale, une pause toutes les heures semble être un bon compromis. D’ailleurs, la majorité des joueurs qui prennent une pause différente de celle préconisée la prennent au bout d’une heure.

 

Enfin, petite question bonus : L’impression sur l’effet 3D :

Même si presque la moitié des sondés sont satisfaits de l’effet 3D, presque ¼ des sondés sont non satisfait. Elle est souvent considérée par ces derniers comme un gadget qui n’apporte pas grand-chose au jeu. Si on imagine que cette proportion serai vraie pour tous les utilisateurs de la Nintendo 3DS, ¼ d'insatisfaction est inacceptable au niveau du marketing de Nintendo. Donc, si on se base sur cette hypothèse, la prochaine console portable de Nintendo a peu de chance de réitérer l’expérience 3D. Mais l’évolution de la conception des prototypes écrans 3D sans lunettes (beaucoup de constructeurs ont annoncé travailler sur cette technologie, que ce soit pour les smartphones, télévision ou ordinateurs) va peut-être permettre un plus grand confort dans le futur, affaire à suivre.

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+



Commentaires

Darkilowan
Darkilowan a écrit le 27 novembre 2015 :
Moi, j'fais pas d'pause, et j'suis pas mort. :noel:
| Connexion | Inscription |