Accueil Dossiers La Cyber Pokéball

La Cyber Pokéball

Tout le monde connait Pokémon et chacun possède son avis sur la licence. Certains adorent, d'autres détestent. Le chose étant, on ne peut pas nier le succès de la série. Et ainsi, nombre de produits dérivés sont sortis sur le monde des monstres de poche. Et ainsi, en 2004, Bandai et Nintendo décidèrent de lancer un jouet très spécial. La Cyber Pokéball était sortie.

Un dossier de Naru-manga, publié le 9 Octobre 2013, catégorie Focus | Vues: 401 - Coms: 0


Mais qu'est-ce c'est quoi donc que cette chose là ?
 

La Cyber Pokéball est donc un jouet. Certains, en voyant ce mot, pourraient s'arrêter là et se dire "Un jouet ? Mais qu'est-ce que ça fait sur un site de jeux vidéos ?". A ce gens là, je demanderai d'attendre. En effet, il s'agit ici d'un jouet électronique. Il s'agit d'un jouet et d'un jeu vidéo couplés.

 

On ne peut pas non plus parler d'un jeu complet, car la chose est bien trop simpliste pour être considéré comme tel. On pourrait parler d'un Game & Watch très avancé, cependant. En effet, ici, on pourra incarner un jeune dresseur qui... Possède le même but que dans chaque jeu de la série : capturer tous les Pokémons qu'il croisera et devenir le meilleur de tous les temps. Mais ce n'est pas ici qu'on attends de la nouveauté.

 

Passons un peu sur la présentation de la bête en elle-même. La Cyber Pokéball ressemble à une Pokéball coupée en deux, qu'il est possible d'ouvrir pour donner accès au jeu en lui-même. On découvrir à l'intérieur un écran à cristaux liquides ainsi que trois boutons et un emplacement pour une carte. Il ne faut donc pas s'attendre à des graphismes incroyables avec un écran de ce genre, mais ici, on s'en sort plutôt bien, avec un niveau de détail certain qu'on n'aurait pas cru avoir de prime abord avec ce genre de technologie

 

Les trois boutons correspondent, de gauche à droite, à la navigation dans les menus, à la touche de validation et la touche d'annulation. Enfin, la carte... Ne sert à rien. Votre humble serviteur n'arrive pas à comprendre l'intérêt de cette chose et s'en excuse platement devant ceux qui connaitraient l'objectif de ce morceau de plastique.
Enfin, sur le côté, on peut remarquer un petit connecteur. En effet, la Cyber Pokéball peut se relier à d'autres jouets du même genre pour interagir avec les autres joueurs. Il est donc possible de la relier à une autre Pokéball mais aussi au Cyber Pokédex de la même année et du même constructeur.

 

Mais passons enfin à ce qui vous intéresse le plus : le jeu.



 

La Cyber Pokéball est, évidemment, une Pokéball. Un Pikachu en cristaux liquides apparaît !





Un jouet jeu vidéo ?
 

La Cyber Pokéball se base sur Pokémon Rubis & Saphir. Cependant, bien que vous retrouverez les Pokémons de cette troisième génération, ne vous attendez pas à voyager dans Hoenn. Ici, c'est un territoire encore inexploré qui s'offre à vous. Une zone dont on ne connait rien (car aucune information n'est donnée dessus), mais qui a le mérite d'exister.

 

Vous commencerez donc l'aventure en choisissant votre starter entre Arcko, Gobou, Poussifeu et Pikachu. Et vous voilà parti dans un jeu très... Étrange pour qui aurait joué à un Pokémon. En effet, pas de déplacement de personnage (que vous ne verrez jamais d'ailleurs) à même la carte, mais vous ne pourrez que choisir des zones prédéfinies (type plaines ou encore lac). Vous y trouverez bien entendu des Pokémons sauvages que vous pourrez essayer de combattre et/ou de capturer. Et nous arrivons au principe de combat du jeu.

 

Ici, les combats se passent au tour par tour... A peu près. En effet, le premier Pokémon à avoir choisi son attaque sera le premier à attaquer... Toutefois les attaque sont choisies de la même manière qu'une machine à sous. Effectivement, les sigles des attaques défileront devant vous et il faudra valider au bon moment pour lancer l'attaque que vous désirez. Si vous n'avez pas de chance, vous pourrez sélectionner l'option qui vous fait rater votre attaque et vous laisserez le champ libre à votre adversaire.

 

Au niveau collection, votre nombre de Pokéball est illimité, ce qui facilitera le travail pour compléter votre encyclopédie. Toutefois, vous ne pouvez avoir que trois Pokémons avec vous, les autres seront envoyés au PC se trouvant dans votre maison. Bien entendu, il est toujours possible d'entrainer ses monstres pour les faire monter de niveau et leur apprendre de nouvelles attaques et ainsi vous pourrez aller combattre les champions d'arènes qui, une fois battus, vous donnent accès à de nouvelles zones.




 

Les zones du jeu sont prédéfinies. Les combats se jouent comme une machine à sous.





Est-ce agréable ?
 

Ce jouet est un véritable petit jeu vidéo. Sans être incroyable, il reste très plaisant à faire. Cependant, il n'est pas possible de le mettre dans le même bac qu'un vrai jeu de la série.

 

Ici, pas d'histoire annexe, pas de PNJ, pas de musique. Vous aurez bien quelques bruitages de part la petite puce sonore, mais rien de bien palpitant. Les combats sont arrangés pour donner une petite chance à tous, mais le joueur devient un peu passif face à l'aléatoire un peu trop présent.

 

Jouer à la Cyber Pokéball est une expérience agréable, mais il ne faut pas non plus en attendre des choses incroyables. Un petit jeu Pokémon sans prétention, qui a le mérite de fonctionner à piles plates pendant des années et qui amusera plus que certainement les enfants. Mais pour ceux qui recherchent un Pokémon comme sur console de jeu, il faudra passer à côté.

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+



Commentaires

| Connexion | Inscription |